Partagez | .
 

 Je suis désolée, la place est prise - Sunny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dim 27 Avr - 20:14


Désolée la place est prise

J'allais le tuer, le réduire en pièce, l'écraser comme on écrase une fourmi sans même la remarquer. Le simple fait de le voir débarquer dans les studios avec son agent avait suffit à me faire hérisser le poil. Pfff, qu'est-ce qu'il avait de spécial ce mec pour que la plupart des femmes du plateau arrêtent de travailler pour le regarder passer. Elles avaient sûrement toute de gros problèmes psychologiques. C'est connu, l'argent attire, c'est la raison principale qui poussent les gens à l'aimer, point barre. Il fallait bien une personne différente et puis ce rôle me revenait. J'étais parfaite pour ça. Comme ma mère me le disait souvent, j'aimais un peu trop me démarquer. Le pire, c'est qu'elle était comme moi, mais qu'elle ne le remarquait même pas. Il m'arrivait souvent de me demander comment mon père arrivait à la supporter. Elle était intenable, mais lui, il arrivait en un regard à la rendre merveilleuse. Ils me manquaient... Comme le reste de la fratrie. Heureusement pour moi, Zac était là et son regard amusé en disait long sur ce qu'il était en train de penser. Mon jumeau me connaissait par cœur et il connaissait parfaitement ma répulsion à jouer avec celui que je prenais plaisir à appeler « Mangeur de nouilles » .

Deux jours de tournage et je commençais déjà à voir rouge, si ça continuait comme ça le réalisateur allait nous prendre à part pour nous demander des explications. J'avais perdu tout plaisir à jouer au moment où j'avais appris qu'il allait être mon partenaire principal. Cependant, j'étais bien décidée à ne pas abandonner, même si cela risquait d'être difficile. Avec un peu de chance, il n'était peut-être pas comme je l'avais imaginé. Tu parles, il lui avait suffi d'un regard sur moi pour que je comprenne que lui non plus n'était pas heureux de son partenaire. La star coréenne par excellence obligée de jouer avec une actrice débutante et de surcroît Coréenne ça avait dû briser son petit rêve de conquête du rêve américain. Il avait dû penser que le réalisateur le mettrait en avant en le faisant jouer avec une belle blonde plantureuse connue pour ses nombreux rôles. Raté pour lui, il devait se contenter de la petite étudiante qui débarquait sur un plateau de tournage pour la toute première fois de sa vie.

J'avais tellement rêvé, idéalisé mon début de vie en tant qu'actrice... Rien ne se passait comme je l'avais imaginé. Au revoir, le partenaire sympathique avec qui j'aurais très bien pu sympathiser et bien venu au pire égocentrique qui soit. Il ne manquait aucune de mes erreurs et ne se gênait pas pour me le faire remarquer. Il était très subtil d'ailleurs, il parlait en coréen, sûrement pour que je sois la seule à comprendre. Le problème, c'est que je ne parlais pas un mot de coréens, je parlais mieux l'espagnol , mais pas besoin de le parler pour savoir qu'il ne me disait pas de compliments. D'une certaine façon, je pouvais comprendre son énervement, devoir recommencer les prises prenait du temps et surtout, c'était fatiguant. Je lui compliquais le travail et ça, il ne devait plus y être habitué depuis longtemps. En fait, il était habitué à un tout autre monde et il déversait toute sa colère contre moi, je ne voyais aucune autre solution pour qu'il me regarde de cette manière. Si seulement il ne me stressait pas autant, j'arriverais peut-être à me mettre plus dans mon personnage. Je n'avais aucun souci à jouer avec mes autres partenaires, mais dès que c'était avec lui, ça devenait bien plus compliqué et tout le monde l'avait remarqué. Pour le moment, le réalisateur mettait ça sur notre duo, pas encore assez travaillé pour vraiment briller à l'écran, on allait devoir travailler. Oui, On, parce qu'une certaine personne pensait sûrement que JE devais travailler.

« Détends-toi Lily, dernière scène pour la matinée » Un sourire éclaira mon visage. L'apparition de James venait DE me donner assez de baume au cœur pour terminer cette scène avant d'aller manger. Si mon partenaire ne croyait pas en moi, James le faisait et son ascension était bien plus impressionnante que celle de Min-Sung « Merci, on se voit toute à l'heure » James nous avait gentiment proposé de nous ramener à la maison. Avec Zac, on avait beau avoir le permis, il nous manquait une voiture. À l'origine, on en avait une, jusqu'à ce qu'elle se prenne un lampadaire. Du coup, désormais, on utilisait les transports en commun. Sauf que c'était tout sauf pratique avec nos horaires. Zac finissant avant moi, il restait donc uniquement pour m'attendre. Habituée à tout faire avec mon frère, j'éprouvais pas mal de difficulté à me retrouver toute seule. Surtout dans des transports en commun où de nombreux individus douteux peuvent se trouver... Par chance, James s'était gentiment proposé pour être mon chauffeur personnel. « Ça marche, concentre-toi Lily, oublie tout, tu vas y arriver » Heureusement qu'il était là, il arrivait toujours à trouver les mots pour m'encourager. À une époque, c'était moi qui jouais ce rôle, désormais, c'était l'inverse.

« On tourne » La voix du réalisateur se répercuta dans mes oreilles. En quelques secondes, j'étais devenue Aylee, la fille du prêtre et meilleur ami de Théo. Un sourire se déposa sur mes lèvres (Je pouvais le faire, je devais juste m'imaginer devant quelqu'un d'autre... ) « Théo... Tu sais...Je serai toujours là pour toi, l'oublie pas surtout... » J'adorais la relation de ce couple dans la série, il y avait une belle alchimie entre les deux. C'était une des raisons qui m'avaient poussé à auditionner pour ce personnage en particulier. La suite était, bien sûr, moins amusante et il ne me tardait pas du tout que leur relation évolue, mais je savais parfaitement qu'ils risquaient de devenir un des couples préféré de la série. Alors je m'accrochais à cette pensée pour tenter de réussir à jouer le rôle à la perfection. « Parfait » Le mot libérateur, celui qui me permettait enfin de quitter l'autre grande perche. Dieu, qu'il avait de belles et longues jambes, c'était bien le seul truc positif qu'il possédait d'ailleurs .

Détournant les talons de celui-ci, je m'élançais vers l'endroit le plus intéressant à cette heure là : La cafétéria. Qu'est-ce que j'avais faim... j'étais affamée, j'allais tout manger. Si je détestais jouer avec mon partenaire, j'adorais le self des studios. C'était un véritable paradis pour les gourmands et vu que l'un de mes pêchers étaient la gourmandise.

« Bon alors... » Perdue devant tout le choix disponible, j'optais pour une entrée légère, deux plats :teehee:et deux desserts. Avec tout ça, j'allais sûrement réussir à terminer la journée sans faire une crise hypoglycémie. Ça ne m'était jamais arrivé, mais on ne sait jamais... La vie nous réserve parfois pas mal de surprises. Pour le moment, je ne connaissais pas encore énormément de monde, mais une tête bien connue se démarqua rapidement. « T'aurais pu m'attendre » Laissais-je échapper avant de me laisser tomber sur ma chaise. « Tu étais en tellement bonne compagnie, je ne voulais pas te déranger » Une moue boudeuse se dessina sur mon visage. À chaque fois, il fallait qu'il m'en parle, on ne pouvait pas éviter ce sujet... Dire que j'avais réussi à me calmer, c'est bon il avait réussi à m'énerver. « Tu as vu comment il me regarde... » un rire amusé sortit de la gorge de mon frère qui piocha dans mes frites. « Ah nan bordel Zac, t'as les tienne » A chaque fois, fallait qu'il pique dans mon assiette. « Bha Lily, si tu veux qu'il te regarde, fais toi un peu plus disponible... » Disponible ? Il pensait à ? .... beurk. « T'es dégueulasse... » « Bha tu veux qu'il te regarde» Roulant des yeux, je plongeais ma fourchette dans ma salade. « Nan j'ai pas dit ça, je veux qu'il me regarde comme quelqu'un qui a du mérite, pas comme si j'étais la pire actrice de ce millénaire et encore moins comme une fille qui veut l'avoir dans son lit » Un soupire dégoutté s'échappa de ma bouche. « Allez ma Lily, tu ne vas pas te laisser abattre, t'es douée, tu vas y arriver » Un léger sourire se dessina sur mon visage. « Merci... » Abandonnant ma conversation, je me lançais à l'attaque de ma salade. « Tu continues... C'est pas possible, faut que tu fasses comme maman, tu peux pas t'empêcher de manger des tonnes, regarde on dirait que tu as pas mangé depuis des jours. Ce matin, tu as déjà avalé deux chocolatines et un pain aux raisins ! » Ah nan, mais c'était pas possible, il pouvait pas arrêter de calculer les calories que j'engloutissais par jour. « Je te rappelle que dans un mois, on va passer 4 jours à la maison et Maman a promis de faire la cuisine... » Le regard de mon frère perdit de sa malice. « Oh c'est vrai, donne moi de tes frites » « Ah nann !!! » m'écriais-je en bondissant mon assiette pour la protéger. « T'y touches pas, laisse moi faire mes réserves ! » « On partage tout depuis la naissance, tu peux partager, t'en as pris deux !!! » « On ne partage pas la nourriture, continue à ne rien manger pour dragueur les midinettes, c'est pas de ma faute si tu grossis, c'est pas mon cas, je me dépense assez dans la journée » . Une fois de plus, on était en train de se faire remarquer. Deux coréens qui se battent pour des frites ça à de quoi surprendre !


«Ah... » Mon frère perdit son sourire, son regard avait quitté mon assiette de frites pour se poser derrière moi. « Quoi ? Mangeur de nouilles a pris des pâtes ? Sérieux ? » Il fit un geste négatif de la tête avant de m'indiquer de me retourner. Ni une ni deux, je m'exécutais et buttais contre ... Min Sung. « Oh... Mi... » C'était quoi déjà son prénom ? « Y a pas de place » déclarais-je avant de me retourner pour reposer mon regard sur mon frère. Pourquoi était-il debout ? « Lily, je te laisse, on se revoit ce soir à la maison » Un sourire machiavélique était posé sur son visage. Le lâcheur !!! Il allait me le payer. Je pinçais les lèvres avant de laisser échapper un léger grognement. S'il m'adressait la parole l'autre dingue, j'allais le mordre. Sans sourciller, je lui lançais un regard noir. S'il osait poser ses fesses sur cette chaise, j'allais faire de sa vie un enfer ! Il ne pouvait pas aller manger avec ces petites fans. Elles étaient toutes à nous regarder, elles rêvaient toutes de manger avec lui, qu'est-ce qu'il venait faire là ?

Dépitée, je le regardais s'asseoir en face de moi. Son regard supérieur ne l'avait pas quitté, il était encore bien inscrit sur son visage. Non, il ne devait pas venir ici pour qu'on apprenne à se connaître. « Pffff ... » Il avait en plus décider de me pourrir la vie en dehors des plateaux de tournages. Est-ce que je venais l'emmerder, moi, pendant sa pause ? Non, jamais !!! Chacun de son côté, c'était très bien ! Heureusement, j'avais pris assez de nourritures pour faire passer ma frustration. J'allais m'empiffrer à tel point qu'il allait s'enfuir. Ni une ni deux, j'avalais une énorme fourchette de salade. Il allait partir, il allait partir... il n'avait aucune raison de rester ici !



Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Avr - 14:55


Désolée la place est prise

Une jambe repliée par dessus mon genou, mon pied s’agitait nerveusement contre celui-ci alors que mon bras, posé sur l’accoudoir de mon siège, tentait tant bien que mal de retenir tout le poids de ma tête posée dessus. Je regardais une énième fois l’heure sur ma montre alors que je l’avais regardée seulement quelques secondes plus tôt. J’avais l’impression d’attendre dans ce bureau depuis des heures… L’importance de cette rencontre allait être déterminante pour la suite de ma carrière. Ce n’était pas la peur ou le stress qui me rendait nerveux à ce point. Non, j’avais simplement envie de mettre un terme à tout ça, à toute cette mascarade. Ca n’allait pas pouvoir continuer ainsi. Yi Joon avait réussi à obtenir cette rencontre avec le réalisateur dans l’urgence et je n’avais même pas pris le temps de bien m’habiller ou de me coiffer pour la peine. Vêtu d’un simple jean et d’un tee-shirt, elle était bien loin l’image de star que j’essayais de renvoyer depuis des années. Je soufflais bruyamment tout en jetant un regard vers Yi Joon. « T’es sûr qu’il a dit à neuf heures tapantes ? » Yi Joon jeta lui aussi un regard sur sa montre avant de murmurer : « Un peu de patience, il ne devrait pas tarder. » A peine eut-il fini sa phrase que la porte s’ouvrit sur Stanley Lubrique et je me levais d’un bond de ma chaise, m’approchant de lui et lui serrant la main avec une impatience non dissimulée.

« Bonjour Min-Sung. Tu voulais à tout prix me voir, parait-il. Mais je t’en prie, assieds-toi. Discutons de tout ça à l’aise. » Il serra la main de Yi Joon avant de contourner son imposant bureau et de s’asseoir sur le siège en cuir. « Je t’écoute, que se passe-t-il ? »

« Merci déjà de nous accueillir aussi vite. Voilà, Min-Sung voudrait… »

Stanley Lubrique avait levé la main, imposant à Yi Joon de se taire.

« Dehors. » fit-il, les paupières closes, comme s’il était profondément irrité. Je jetais un coup d’oeil à Yi Joon pour savoir s’il comprenait ce qu’il se passait. Mais le regard que Yi Joon me renvoya me laissait croire qu’il n’en avait aucune idée également. « Dehors… » répéta l’imposant réalisateur, tout en continuant de garder les yeux fermés.

« Mais je… » commençais-je, ne comprenant toujours pas ce qui était en train de se passer.

« Pas toi Min-Sung… » me répondit-il alors qu’il ouvrit enfin les paupières. « Je parlais à ton agent. Si tu as un problème avec ton rôle dans la série qui nécessite que tu me rencontres en urgence, alors c’est à toi de m’en parler directement. Les agents sont bons pour les négociations de contrat mais ils n’ont rien à voir avec les rôles. Si ton agent est là pour parler à ta place, ça ne m’intéresse pas. Alors dehors. » D’un geste de la main, il fit signe à Yi Joon de déguerpir de la pièce. Je lui jetais un regard lui faisant comprendre qu’il ferait mieux de partir au plus vite et il s’exécuta sans un mot. Seul face à Mr Lubrique, j’essayais de trouver les mots que j’allais lui sortir. Comment lui faire comprendre en douceur que j’aimerais ne plus tourner avec Lily ? D’habitude, c’était Yi Joon qui gérait tous mes problèmes et là, je me sentais un peu démuni, seul dans cette pièce.

« Maintenant que nous sommes seuls, je t’écoute Min-Sung. Quel est le problème ? » Il s’était avancé légèrement vers son bureau, posant ses coudes et liant ses mains l’une à l’autre. Son regard se fit perçant, comme il avait l’habitude d’être sur les plateaux de tournage, me scrutant directement dans les yeux. J’avalais ma salive alors que je cherchais encore mes mots…

« Arrête de réfléchir et dis-moi ce qui ne va pas avec ton rôle. Dis-moi ce qui te passe à l’esprit en ce moment. »

« Je ne veux plus tourner avec Lily. »

Voilà le morceau était craché. Stanley Lubrique se releva lentement, laissant retomber son dos contre le dossier de sa chaise.

« Ah… Alors le problème ne vient pas de Théo mais plutôt de ta partenaire à l’écran… Tu ne veux plus tourner avec Lily… Et pourquoi ça ? »

« Pourquoi ? Mais vous le voyez très bien pourquoi…! Avec votre oeil de réalisateur aguerri, vous voyez très bien que ça ne colle pas entre elle et moi. Il n’y a aucune alchimie, elle fait des bourdes toutes les cinq secondes, ne se rappelle jamais de son texte et elle fait faire des heures supplémentaires à tout le monde, vous y compris. »

Les mots sortaient désormais de mes lèvres avec une facilité déconcertante. Il avait simplement suffit que la machine se mette en route et maintenant il était impossible de m’arrêter.

« Et surtout la façon dont elle joue n’est pas du tout naturelle, ça se voit que tout est forcé ! Très sincèrement, est-ce que vous êtes satisfait des prises que vous avez faites avec elle ? Vous n’avez pas peur qu’au final le résultat soit médiocre et que les premiers épisodes fassent un flop ? »

Un silence s’installa durant lequel j’attendais avec impatience la réponse du réalisateur. Il n’était pas aveugle, tout comme moi il avait remarqué que les scènes qu’on avait tournées étaient catastrophiques…! Lui qui voulait que sa série soit un succès, il n’allait pas laisser passer ça quand même, si… ?

« Qu’est-ce que tu essayes de me dire, Min-Sung ? Tu voudrais qu’on évince Lily de la série, c’est ça ? »

Alors que ma bouche s’ouvrait, prête à lui répondre, Mr Lubrique eut un mouvement de recul et détourna le regard. « Non, je ne veux même pas que tu répondes à ça… » Il avait l’air fâché et ne regardait plus du tout dans ma direction. Assis dans mon fauteuil, je ne savais pas quoi dire ou quoi faire. Ce n’était pas mon genre d’habitude de dénigrer mes partenaires de travail mais je voyais en Lily la responsable de tous mes maux du moment : j’avais peur que ma carrière aux States ne démarre pas comme je le souhaitais et puis j’étais épuisé de devoir rentrer chez moi plusieurs heures après les autres comédiens qui avaient tous faits leurs scènes en un minimum de prises. Parfois, je répétais tellement souvent une scène avec Lily, que le soir même j’en rêvais et me souvenais des répliques par coeur tellement je les avais prononcées au cours de la journée…

« Min-Sung, est-ce que tu te souviens de tes débuts ? »

La question me prit au dépourvu. Haussant les sourcils, je lui bafouillais d’un air étonné : « Euh oui… Ca remonte à quelques années maintenant… »

« Moi aussi, je me souviens de tes débuts… » Faisant cette fois-ci les yeux ronds, je regardais le réalisateur se lever et se diriger vers l’immense étagère à l’autre bout de la pièce. Il en revint quelques instants plus tard avec une cassette VHS dans les mains. Il alluma la télévision et plaça la cassette dans la fente du magnétoscope. « J’ai eu du mal à me procurer ceci, peut-être même que tu ne t’es pas revu depuis la diffusion de cette série… »

Sur l’écran, mon visage fit son apparition : j’étais beaucoup plus jeune, je devais avoir 18 ou 19 ans à peine, une coiffure dont j’avais totalement honte maintenant mais qui était à la mode à cette époque et surtout, j’avais l’air d’un sacré nigaud qui jouait comme un pied.

« Ca te fait quoi de te voir ainsi à l’écran ? De voir comment tu as commencé…? »

J’alternais mon regard entre l’écran et le réalisateur et je compris soudain où il voulait en venir. Moi aussi un jour, comme Lily, j’avais commencé quelque part et je n’étais pas très doué. Ca ne m’avait pourtant pas empêché de devenir la star que j’étais aujourd’hui.

« Ok, j’ai compris le message… » dis-je tout en arrêtant de regarder l’écran. C’était juste affreux de me voir ainsi, de me dire qu’à un moment dans ma carrière j’ai pu être aussi nul. Et pourtant il y a eu à l’époque des réalisateurs qui m’avaient donné leur confiance et qui m’avaient permis, petit à petit, de m’améliorer et d’enchaîner d’autres projets. Et Stanley Lubrique était ce genre de gars pour Lily.
Il reprit place dans son fauteuil et éteignit la télévision. Ce qu’il venait de faire me faisait beaucoup réfléchir. Je ne voyais que le mal que Lily pouvait faire à ma carrière mais pas le bien qu’un rôle dans une série telle que Enjoy The Show pouvait lui amener.

« Tu ne le sais peut-être pas mais Lily a été la toute première candidate pour le rôle de Aylee. Je n’ai pas eu besoin d’en voir d’autres, je savais que le rôle allait lui revenir. Elle correspondait en tout point à l’image que je me faisais d’Aylee. Et surtout, je l’ai engagée bien avant de commencer les auditions pour le rôle de Théo. Je sais que tu penses, les murs des couloirs des studios sont très fins, que je t’ai foutu une fille d’origine coréenne dans les pattes juste pour t’ennuyer. Mais ce n’est pas du tout mon intention. Si je vous ai choisi tous les deux pour jouer Théo et Aylee, c’est que je suis intimement convaincu que vous êtes parfaits pour ces rôles. Tu trouves que c’est Lily qui est source de problèmes durant les tournages, mais pour moi, c’est toi. »

« Hein ? » C’était presque un cri sorti du coeur. Comment ça, j’étais source de problèmes ??!! Je faisais mon job correctement, je jouais juste, alors à quel moment je pouvais causer souci ?

« Oui, pour moi, celui qui me cause le plus de souci, c’est toi, Min-Sung. Tu te plains de l’alchimie entre toi et Lily que tu trouves inexistante. Mais s’il n’y a pas d’alchimie, c’est à cause de qui ? Le rejet vient d’elle ou de toi ? Et surtout… question sûrement la plus importante pour moi : est-ce que tu trouves que tu l’aides à mieux jouer avec l’attitude que tu as ? »

Je restais assis là comme deux ronds de flans. J’étais venu ici pour ouvrir les yeux du réalisateur sur l’incompétence de Lily et voilà que le problème venait de s’inverser… C’était moi qui causais problème… Le monde à l’envers ! Je laissais les mots de Stanley Lubrique s’insinuer dans mon esprit. Est-ce que je pouvais être en partie responsable du fait que Lily jouait mal ? C’est vrai que je ne lui avais pas facilité la tâche depuis le début mais je trouvais que j’étais d’une patience exemplaire. Après tout, le boulot devait être fait et tant pis si avec elle ça prenait deux à trois heures de plus que pour un comédien chevronné. J’avais pris mon mal en patience et attendu que les scènes soient, à peu près, correctement faites.

« Comment crois-tu que se sent Lily quand elle est face à toi qui soupires tout le temps dès qu’elle fait une erreur ? Crois-tu que ça l’aide à se concentrer quand son partenaire de jeu râle tout le temps sur sa façon de jouer ? Comment te sentirais-tu si tu savais que la personne à qui tu dois donner la réplique n’a pas du tout envie de jouer avec toi ? Est-ce que tu t’es mis un seul instant à sa place Min-Sung ? »

Je me sentais con. Totalement con. Pas un seul instant je ne m’étais mis à sa place, pas un seul instant je ne m’étais imaginé ce que ça pouvait lui faire d’être une débutante qui a un rôle important dans une série et qui joue parmi des stars.

« J’ai autre chose à te montrer… » fit Mr Lubrique qui, apparemment, n’attendait pas de réponse de ma part. Il savait que j’étais sérieusement en train de cogiter sur ce qu’il venait de me dire. Je le vis tourner l’écran de son ordinateur et enclencher une vidéo.

« On m’a envoyé hier soir le résultat définitif du premier épisode. J’aimerais te montrer quelque chose. » D’un clic de souris, il fit une avance rapide pour arriver à l’une des toutes premières scènes de Théo et Aylee. « Tu te souviens du jour où on a tourné cette scène ? C’était le tout premier jour de tournage et donc le tout premier jour de Lily. Je me souviens que tu avais jeté ton script par terre parce que Lily n’arrivait pas à retenir en entier l’une des longues phrases qu’elle devait te dire… Tu te souviens ? »

Les yeux rivés sur l’écran, j’hochais simplement la tête pour lui signifier que oui, je me souvenais parfaitement de ce premier jour de tournage.

« Lily débute et c’était la toute première fois qu’elle mettait les pieds sur un plateau de tournage. Elle a tout à apprendre, c’est vrai. Même les techniques pour mémoriser plus facilement un script. Mais il y a des choses qu’on ne peut pas apprendre dans ce métier. Des choses qui sont innées et que même avec la meilleure volonté du monde on ne peut pas travailler. J’aimerais te montrer un passage précis de votre première scène ensemble si tu le veux bien… Quelque chose que tu n’as pas vu mais que j’aurais dû te montrer ce jour là sur l’écran de retour. Regarde… »

Il appuya sur un bouton situé en bas de l’écran et le plan suivant passa au ralenti. Dans la voiture que Théo conduisait, Aylee était à ses côtés et ils venaient juste de terminer de discuter… Ou plutôt de se chamailler. Théo avait le regard concentré sur la route. Quant à Aylee…

Spoiler:
 

Je regardais la scène qui passait en boucle devant mes yeux. Je me souvenais parfaitement du script de cette première scène et du fait que ces deux là boudaient à la fin chacun dans leur coin. Théo était tout à fait dans le script mais Aylee…

« Voilà ce dont je voulais te parler. De ce côté inné, ou alors c’est l’innocence de la débutante mais je ne mettrais pas une pièce là-dessus, qu’a Lily. Le script disait clairement, attends je l’ai sous la main… « Théo regarde la route en arborant un air froid et distant tandis qu’Aylee penche la tête sur le côté pour mettre de la distance entre elle et Théo. » Comme tu peux le constater, Lily n’a pas fait ce qui était écrit dans le script. Elle a même fait tout le contraire. Quand j’ai filmé ce plan et que je l’ai vue faire ça, j’ai failli crier « Stop ! » et lui dire de faire ce qui était dans son script. Grand bien me fasse, ce jour là j’ai décidé de la laisser faire et de voir où elle voulait en venir. J’étais assis derrière la caméra et tu sais ce que j’ai dit à mon assistant ? Je lui ai dit : « Elle est parfaite. Lily est parfaite pour ce rôle. » En une seule prise, le plan était dans la boîte. Je n’avais pas besoin de le refaire. »

J’alternais une nouvelle fois le regard entre l’écran et le réalisateur et j’étais complètement perdu.

« Je ne comprends pas… Si elle n’a pas fait ce qui était écrit dans le script et qu’elle a fait tout le contraire de ce que vous vouliez, pourquoi vous n’êtes pas intervenu ? Je veux dire… C’est vraiment tout l’opposé de ce qui était prévu… »

Stanley Lubrique se mit à rire. « Quand on a écrit les personnages de cette série avec Steven, on se faisait une idée précise de chacun. Que ce soit au niveau du physique ou du caractère. Bien sûr, quand les auditions arrivent, on a du mal à trouver l’acteur parfait pour l’incarner. Il y a toujours quelque chose qui diffère par rapport à ce qu’on avait en tête. Et nous sommes totalement conscients de ça, nous les réalisateurs et scénaristes, quand on fait tourner les acteurs. On s’imagine l’acteur faire la scène d’une certaine façon et puis il va y avoir des différences par rapport à ce qu’on s’était imaginé. Mais on l’accepte, cela fait partie du jeu. Si vraiment ça ne nous plaît pas, on fait recommencer la prise en demandant à l’acteur de modifier telle ou telle chose. Ou alors… comme avec Lily pour cette scène, on laisse faire et on approuve. Parce qu’elle nous a montré une facette du personnage qu’on ne s’attendait pas à voir mais qui est vraiment parfaite pour ce moment là. Ce que j’essaye de te dire Min-Sung, c’est que Lily s’est appropriée le personnage d’Aylee. Elle a fait tout le contraire de ce qui était dans le script mais elle a réagi comme Aylee aurait réagi dans la vraie vie. Elle aime Théo. Et malgré une énième chamaillerie avec son meilleur ami, elle ne peut pas s’empêcher de le regarder avec amour, de regarder cet homme qu’elle pense ne jamais pouvoir avoir un jour, pour qui elle cache ses sentiments depuis toujours. Dans un seul plan, dans ce plan là que tu vois à l’écran, elle arrive à faire transmettre tout ça. Et pourtant, ce n’était pas prévu dans le script. »

Je regardais la scène qui passait toujours au ralenti et je devais me faire une raison : il avait complètement raison. Lily s’était bien appropriée son personnage et je ne pouvais pas m’empêcher de penser que c’était vraiment ce que Aylee aurait fait si elle avait vraiment existé.

« Et j’aimerais maintenant en venir au problème qui découle de ton attitude envers elle. Cette scène comme je te l’ai dit, s’est déroulée le premier jour du tournage. Malgré le fait qu’elle est une totale débutante, Lily osait. Elle a pris des risques. Elle laissait Aylee dicter sa conduite. Mais depuis cette scène, depuis l’instant où tu as jeté ton script devant elle par désespoir, je n’ai jamais revu Lily oser et faire comme bon lui semble, faire ce que Aylee aurait fait malgré les directives du script. Et tout ça, Min-Sung, c’est de ta faute. Tu fais peur à Lily. Elle a peur de tes réactions, de tes rejets, de tes remarques sur sa façon de jouer ou de tes moqueries quand elle se loupe. Et en tant que réalisateur, ça ne me plaît pas. Par ton attitude, tu es en train de faire mourir une fleur qui ne demande pourtant qu’à éclore. »

Mes yeux quittèrent immédiatement l’écran pour se poser dans le regard de Stanley Lubrique. J’étais… responsable du fait que Lily jouait de plus en plus mal au fur et à mesure des scènes ? C’était de ma faute si elle semblait en proie à un stress total quand on tournait à deux ? Les mots du réalisateur étaient forts… Jamais je n’aurais cru être responsable d’une telle chose…

« Alors pour en venir à ta demande Min-Sung… Non, Lily ne quittera pas la série. Pour la simple et bonne raison qu’elle est parfaite pour Aylee. Par contre… si les choses ne te plaisent pas et ne se passent pas comme tu le souhaites, libre à toi de prendre la porte, elle est juste derrière toi. »

Effaré, je me relevais dans mon siège. Quoi ?! Il était sérieux là ? Alors que des milliers de questions se bousculaient dans mon cerveau, je n’eus même pas le temps de sortir le moindre mot que Stanley Lubrique enchaînait… « Tu es un acteur de talent, Min-Sung. C’est d’ailleurs pour ça que je t’ai choisi pour incarner le rôle complexe de Théo. Mais si ton duo avec Aylee ne me donne pas entière satisfaction, sache que ce sera toi qui devras partir. Et je trouverai l’acteur qui réussira à faire éclore cette jolie fleur qu’est Lily. Lily est en pleine phase de progression et je n’accepterai pas qu’on lui coupe l’herbe sous le pied comme tu le fais. Alors réfléchis bien. Sur ce, la discussion est, je pense, terminée. Oooh effectivement, il est presque dix heures. Dépêche-toi d’aller te préparer, je dois justement aller filmer votre prochaine scène à Lily et toi. »

Il se leva de son fauteuil alors que je le regardais, la bouche complètement ouverte, incapable de sortir le moindre son. C’était… un cauchemar ou quoi ?! Paniqué, je le voyais en train de quitter la pièce et je m’élançais à sa suite. Le nez à peine dans le couloir, je voyais Yi Joon qui avait sûrement attendu en faisant les cent pas devant le bureau du réalisateur mais je ne lui prêtais aucune attention et lui passais devant sans même m’arrêter.

« Mr Lubrique, attendez ! Qu’est-ce que vous voulez que je fasse ! Je ne peux pas l’aider à… »

« Min-Sung, on a dit que cette discussion était terminée. Je sais déjà que nous allons prendre du retard pour le début du tournage et je suis déjà sur les nerfs. Tu dois encore passer par la styliste et la coiffeuse avant de commencer et tu sais à quel point je déteste quand on ne respecte pas le timing. Tu sais exactement ce que tu as à faire, tu es un garçon intelligent. Alors prenons vite la direction des studios. »

Cloué sur place, je le regardais s’éloigner et disparaître par la porte au fond du couloir. Yi Joon me rejoignit très vite, s’inquiétant immédiatement. Je devais avoir une tête à faire peur.

« Min-Sung, qu’est-ce qui s’est dit dans le bureau ? Comment ça s’est passé ? Et pourquoi tu fais une telle tête ? »

J’expirais une bouffée d’air pour me calmer mais c’était inutile. Je bouillonnais de rage à l’intérieur et sans même réfléchir mon poing vint se loger dans le mur devant moi.

« Putain…! » criais-je pour laisser sortir tout l’énervement que j’avais cumulé durant cet entretien avec le réalisateur. Une main vint se poser sur mon épaule et je me mordis la lèvre. « Min-Sung… » fit la voix calme de Yi Joon, ce qui avait le don de m’énerver encore plus.

« Je vais te dire pourquoi je tire une telle tronche ! » fis-je tout en me retournant vers mon agent. « Il ne veut pas virer Lily. Et si je ne suis pas content avec ça, c’est à moi de prendre la porte !!  Et on m’accuse d’être responsable du fait qu’elle soit une vraie quiche en tant qu’actrice et que si je ne modifie pas ma façon dont je la traite, je prendrais la porte quoiqu’il arrive ! J’empêche « la fleur d’éclore » qu’il ose me dire…! Tu parles ouais, c’est de la mauvaise herbe, il devrait être content de me voir la traiter de la façon dont elle le mérite…! C’est vraiment n’importe quoi cette production…! Et ils espèrent faire d’ETS un succès ? Tss… Laissez-moi rire !! »

Je pris la direction qu’avait pris Stanley Lubrique quelques instants plus tôt, direction les plateaux de tournage. A l’allure où j’allais, Yi Joon était presque obligé de courir à côté de moi. « Comment ça que tu prennes la porte ?! Et il ose te sortir quelque chose comme ça sans ma présence ! Min-Sung, tu aurais dû venir me chercher !! Il n’a pas le droit de te parler d’une rupture de contrat sans la présence de ton agent…! »

Enervé, j’arrivais dans la pièce de la styliste qui, apparemment, m’attendait vu qu’elle avait déjà en main les vêtements que je devais porter pour la scène. « Pas de temps à perdre ! » Me dit-elle en me poussant vers la cabine d’essayage. A travers le rideau, Yi Joon continuait de pester sur le fait qu’il n’était pas présent lors de l’entretien. Je passais ma tête à travers le rideau alors que je boutonnais ma chemise. « Yi Joon, on s’en fout de ça, que t’étais pas là quand il a sorti ça. Il a cette fille à la bonne malgré son talent inexistant. Et il préfère la voir rester elle plutôt que moi si les choses ne s’améliorent pas. Voilà le véritable problème. Il trouve qu’elle s’est appropriée le personnage et que par ma faute, elle n’arrive pas à s’exprimer dans son rôle. Il va falloir que je mette de l’eau dans mon vin quand pour la quarantième fois on devra rejouer une scène parce qu’elle a oublié sa réplique… En gros, si ma relation avec elle ne s’améliore pas et qu’il ne retrouve pas l’actrice qui lui avait tant plus le premier jour de tournage, je peux dire adieu à mon rôle et ça il en est hors de question. Pas moyen que je me fasse virer de cette série et rentrer en Corée. Alors je vais puiser dans mon talent d’acteur pour prendre sur moi. Et essayer de la faire progresser. De toute façon, ça ne peut pas être pire que ça ne l’est actuellement. »

Enfilant les baskets, je sortais enfin de la cabine d’essayage.

« Qu’est-ce que tu comptes faire pour réussir ce miracle ? » me demanda Yi Joon, apparemment pas ravi de la tournure que prenaient les choses.

« Lily va avoir droit à des cours particuliers. Et on va commencer dès aujourd’hui. »


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


Il était quatorze heures et pour ne pas déroger à nos bonnes habitudes, on avait terminé la scène avec deux heures de retard sur l’horaire initialement prévu. Je crevais la dalle.
A chaque fin de prise, Yi Joon était venu se coller à moi pour me murmurer que m’occuper personnellement de Lily, ce n’était pas du tout un bon plan. Ce n’était pas à moi de faire ça, il existait des coachs pour ça et j’avais un emploi du temps bien chargé entre l’enregistrement d’ETS et toutes mes obligations à l’extérieur. Il n’avait pas tort mais Yi Joon oubliait un facteur très important dans cette histoire. On se devait Lily et moi d’améliorer notre relation et de trouver cette alchimie qui nous faisait défaut… Même si aux yeux de Stanley Lubrique elle était présente. Du moins du côté de Lily. Je ne pouvais pas le nier après avoir vu cette scène de la voiture. Lily arrivait à transmettre avec son regard beaucoup de choses et c’est vrai qu’Aylee semblait être amoureuse de Théo… Les seuls regards qu’arrivaient à me lancer Lily depuis ce jour là, c’était des regards remplis de crainte de faire une connerie. Et ça, aucun coach au monde n’arriverait à travailler ça avec elle. Il allait falloir qu’on se sente à l’aise tous les deux. Alors on allait avoir besoin de travailler ensemble elle et moi.
Mon ventre gargouillait alors que Yi Joon me montrait le chemin pour rejoindre notre van à l’extérieur. Dire qu’il allait encore nous falloir près de trente minutes de trajet avant d’arriver à la maison. J’allais mourir de faim. Passant devant la cafétéria et ses bonnes odeurs, je sentais que je n’allais pas pouvoir tenir plus longtemps. Et lorsque mes yeux regardèrent à travers la baie vitrée et virent Lily attablée avec un autre asiatique, je sus immédiatement que j’allais faire ma pause repas ici.

« Mais… Tu vas où Min-Sung ? » Sans prêter attention à Yi Joon, je prenais directement la direction de la table de Lily. Il avait l’air d’y avoir de l’animation à sa table, elle se chamaillait avec le mec assis en face d’elle qui essayait de lui piquer sa bouffe. En même temps, vu la montagne qu’il y avait devant elle, elle avait sûrement dû piquer toute la nourriture qu’il y avait au buffet et n’avait rien dû laisser pour les autres derrière
Je me postais derrière elle alors que le gars assis en face d’elle levait les yeux et prenait conscience de ma présence.

« Quoi ? Mangeur de nouilles a pris des pâtes ? Sérieux ? »

Un sourire mauvais s’afficha sur mon visage. Alors c’est comme ça qu’elle m’appelait quand elle pensait que je ne l’entendais pas... Mangeur de nouilles ?! Dites donc, niveau originalité elle aurait quand même pu pousser un peu plus loin… Et elle avait oublié ses origines ou quoi ? Si j’étais un mangeur de nouilles, elle aussi d’abord Les bras croisés, j’attendais qu’elle se retourne alors que le gars lui faisait signe de se retourner. Ce qu’elle fit presqu’immédiatement, levant la tête pour croiser mon regard.

« Oh… Mi… Y a pas de place. »

Non mais elle se foutait de moi ou quoi ? Je décroisais les bras, l’air passablement énervé. Ca y est, moins de dix mots de sa part et elle arrivait à me foutre en rogne. Elle allait me faire croire qu’elle avait oublié mon prénom ? Et puis elle refusait que je m’assois à leur table… ? Stanley Lubrique espérait franchement tirer de nous une quelconque alchimie ? Cette fille était aimable comme une porte de prison Heureusement le gars en face d’elle finit par se lever. Enfin un qui savait comment traiter la superstar que j’étais.

«  Lily, je te laisse, on se revoit ce soir à la maison » dit-il avant de s’éclipser. A la maison ? Mais c’était qui ce gars ? Son mec ? Il était pas sensé être le photographe de plateau ?? Elle sortait avec un gars des plateaux ? Enfin bon, peu importe, sa vie sentimentale ne m’intéressait pas, on devait parler de choses bien plus importantes. Contournant la table, je me posais en face d’elle, debout à côté de la chaise. Le regard noir qu’elle me lança ne me fit ni chaud ni froid. Je commençais à être habitué à force de la voir me tuer de son regard quand on était dans les studios et qu’elle venait encore de se louper. Sans aucune gêne, je pris place en face d’elle alors qu’elle engouffrait d’énormes feuilles de salade qui déformaient ses joues. Charmant. Le portrait même de la femme qui a de la classe… Je regardais toutes les assiettes devant elle et en amena une vers moi, piquant quelques frites avec une fourchette. Je rapprochais l’assiette vers moi quand je la vis vouloir la reprendre.

« Eh, t’as pillé le buffet, tu pourrais au moins laisser les gens qui ont faim manger quand même !! Y est 14h, je crève la dalle et t’as piqué toutes les frites. Vois ça comme un service que je te rends, c’est ça qui finira en moins sur tes hanches…! » Rien que pour l’énerver je piquais une dizaine de frites et les engloutissait dans ma bouche. On se faisait face, les joues remplies comme des hamsters et le regard qui lançait à chacun des éclairs. Bordel, que ça faisait du bien de manger enfin quelque chose ! J’aurais vraiment pas pu attendre d’être arrivé à la maison pour avaler quelque chose. J’avais de la chance que Lily mange comme un ogre (comment elle faisait pour être aussi maigre si elle mangeait tout le temps comme ça ?? ), je n’avais pas pris de carte à la cafétéria parce que je préférais manger chez moi, loin du regard des nanas des studios qui n’arrêtaient pas de murmurer à mon passage et qui gloussaient. J’adorais avoir des fans mais pas quand j’étais au boulot. Y a rien de plus énervant que de voir les gens avec qui vous bossez vous dévisager… Au moins avec Lily, je ne risquais pas ça Si elle avait pu me transformer en brochette en cet instant précis, je crois qu’elle l’aurait fait…! Ni une ni deux, je me lançais à l’attaque. Après tout, j’étais venu là pour ça. (en plus du repas…)

« Lily, je vais pas y aller par quatre chemins. Ce matin encore, ça a été une fois de plus catastrophique. » J’avalais un morceau de viande et faillit m’étouffer lorsque je vis que Lily faisait mine de vouloir partir. Non mais je lui parle et elle, elle veut se casser ? Ses parents ne lui ont pas appris la politesse ? Quand un oppa parle, on l’écoute et on le laisse terminer, non mais Plongeant en avant, je la rattrapais par le bras.

« Arrête tes conneries et assieds-toi…. Ecoute au moins ce que j’ai à te dire…! Tu vois pas que tout le monde nous regarde ? » Tout le monde avait les yeux rivés vers nous, on était le centre d’attention de toute la cantine. J’avais (ou alors c’était grâce aux centaines de paires d’yeux qui nous scrutaient…) cependant réussi à faire en sorte qu’elle se rassoit. Je jetais un regard circulaire autour de nous afin que les gens cessent de nous regarder comme ça. Les têtes autour de nous replongèrent dans leur plat et j’attendis quelques secondes avant de reprendre la parole.

« Je sais.. Toi et moi, on est pas les meilleurs amis du monde et on le sera sûrement jamais. Mais pour le bien de nos persos dans la série, va falloir qu’on mette de l’eau dans notre vin chacun de notre côté. J’ai des torts et toi… et bien t’es une débutante. Tu fais des conneries, t’as du mal mais c’est normal. Et… J’ai peut-être pas été cool par rapport à ça. Je n’ai plus l’habitude de jouer avec des actrices qui débutent… »

Je pris la petite cuillère des mains de Lily avant de la plonger dans le gâteau qu’elle avait entamé. Un gâteau au chocolat, mon préféré J’eus une nouvelle fois droit à un regard assassin de sa part et j’haussais les épaules tout en lui souriant. Je me rendais compte que j’adorais la mettre en rogne, le petit plissement de son front quand elle était en colère était trop mignon. Je léchais la petite cuillère avant de la lui rendre, trop content de la voir fâchée Il n’y avait peut-être pas d’alchimie entre nous, entre nos persos de série, mais je voyais qu’il fallait peut-être qu’on creuse de ce côté là : les taquineries et chamailleries, c’était peut-être ça qui allait créer notre alchimie… Et vu que Théo et Aylee se chamaillaient souvent dans la série, ça tombait plutôt bien…

« Tu sais qu’une fille normalement constituée aurait pleuré de joie que je mange avec sa petite cuillère et que je la lui rende… Limite, elle aurait prévu de la faire encadrer juste parce que mon ADN a touché l’objet… » J’aimais bien la mettre en boîte, je voyais bien que depuis le début, le fait de voir des filles se pavaner devant moi l’agaçait au plus haut point et je décidais d’en jouer.

« C’est parce que je te fais trop d’effet que tu te loupes à chacune de nos prises ? Tu sais, tu as le droit de dire que tu es impressionnée de jouer avec moi. Je comprendrais parfaitement, ça doit pas être simple de donner la réplique à une superstar comme moi… » Ok, j’y allais peut-être un peu fort xD Je me rendais bien compte que je ne faisais aucun effet à Lily depuis le début, je n’ai jamais vu dans ses yeux les petits coeurs que j’avais l’habitude de voir quand je croisais mes fans ou des nanas sous l’emprise de mon charme… (Oui d’ailleurs, tiens… Pourquoi est-ce que je ne lui faisais aucun effet à elle ? Elle était vraiment bizarre cette fille…)

Je regardais ma montre et jetais à nouveau un coup d’oeil vers elle et sa montagne d’assiettes. « C’est bon, tu as terminé ? » Je me levais de ma chaise, la prenant par le poignet. « Allez viens, on a du boulot…! » On quitta la cantine sous les regards éberlués de tout le monde mais je n'en avais strictement rien à faire. Bah quoi ? Ils avaient jamais vu deux comédiens sortir de la cantine, l'un traînant l'autre quasiment de force ?
Yi Joon écarquilla des yeux quand il me vit arriver avec Lily au bout de mon bras. « On a les scripts de la scène de demain à la maison ? »

« Euh oui... » baffouilla mon agent en guise de réponse. « Parfait, alors en route !! » m'écriais-je, prenant la direction du parking.

J’avais dit à Yi Joon que dès aujourd’hui Lily allait avoir droit à ses cours particuliers et je comptais bien faire en sorte que ça arrive. On avait du pain sur la planche elle et moi, on partait vraiment de rien mais je sentais qu’on pouvait améliorer tout ça… Après tout, c'était un peu comme un rôle de composition. Combien de fois avais-je joué le mec super riche qui transforme une Cosette en Cendrillon dans mes dramas ? Il suffisait juste que j'arrive à faire la même chose en vrai avec Lily... Que je lui donne confiance en elle pour qu'elle sublime son jeu d'actrice... Et puis, je ne pouvais pas nier le fait qu'au fond de moi, j’avais envie de revoir la Aylee que j’avais vu ce matin sur l’écran. Qu’elle me regarde à nouveau comme ça…

Oui, j’allais devoir aider la fleur à éclore…





avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Avr - 21:44


Désolée la place est prise

Lors de mon premier jour de tournage, j'étais arrivée comme à mon habitude, un peu stressé, mais sans plus. Mes émotions se mélangeaient, mais l'excitation surpassait tout. J'avais lu et relu mon script, je connaissais Aylee par cœur. D'une certaine façon, elle était devenue une partie de moi. Je ne pouvais tout simplement pas jouer un autre rôle dans la série, c'était elle et nulle autre. Je lui ressemblais et elle me ressemblait. Nous étions semblables sur bien des points, et mêmes si mon père n'était pas prêt, loin, de là, même, je n'étais pas si différente que ça de la fille du pasteur. Le casting s'était déroulé comme sur des roulettes, mais au fond, je n'ai jamais pensé réussir à décrocher le rôle. Ce jour-là, j'ai tout donné, j'ai montré tout ce que je savais faire, tout ce que j'avais dans mes tripes, mais je n'étais pas sûre que cela soit assez pour réussir à obtenir le rôle, alors qu'un tas de stars bien plus doué que moi était aussi là pour jouer la pétillante Aylee. Le coup de fil de Stanley avait été une vraie surprise et quel plaisir de savoir qu'il avait lui-même pris le téléphone pour m'annoncer la nouvelle. Il m'avait offert une chance unique de débuter ma carrière et je n'avais pas envie de le décevoir. Chaque prise recommencée, chaque réplique oubliée, tout ça me donnait envie de me creuser mon propre trou et pourtant, je continuais d'essayer... Parce que je refusais que l'on pense qu'on s'était trompé sur mon compte. J'arrivais à jouer les scènes avec mes autres partenaires, mais dès qu'il s'agissait de Min Sung c'était tout simplement terminé. Dommage pour moi, 99% de mes scènes étaient avec lui. J'avais bien tenté de mettre mes a priori de côté le premier jour de tournage, mais j'avais rapidement pu constater qu'il était exactement comme je me l'imaginais. Hautain, froid, désagréable. Tout ce que je haïssais. Un seul regard de lui suffisait à me faire perdre tous mes moyens et ça m'énervait. Je détestais me sentir aussi faible face à quelqu'un. En temps normal, je trouvais toujours quelque chose à dire, je n'avais pas ma langue dans ma poche, mais là, je ne me voyais pas lui cracher à la figure alors que c'était à cause de moi qu'on recommençait chaque prise. C'est sûr que le faire rester deux fois plus longtemps que les autres acteurs ça devait légèrement commencer à l'énerver... et je le comprenais. Chaque fois, je tentais d'apprendre mes scènes, je les récitais à mon frère. C'était toujours la même histoire, je connaissais la scène par cœur, jusqu'à chaque signe de ponctuation de ma réplique, mais quand je me retrouvais face à lui, je perdais tous mes moyens. Hors de question de lui dire, j'avais trop de fiertés pour ça. La seule chose que j'espérais, c'était de trouver assez de courage pour réussir à lui faire face. Avec le temps, j'allais sûrement finir par y arriver. Quelle déception d'en arriver là, alors que j'adorais purement et simplement la relation qui unissait Aylee avec Théo. C'était le genre d'histoire que j'adorais, celles qui faisaient battre mon petit cœur de romantique. Alors évidemment, je m'étais imaginée une relation idyllique avec mon partenaire. La vérité était bien différente ... Pas de rires, pas de sourires en coin, pas de blagues, juste une tension désagréable que tout le plateau ressentait.

Heureusement pour moi, la pause midi me permettait de souffler pendant quelques minutes. Min Sung était trop bien pour manger avec le commun des mortels. Grâce à ça, je pouvais donc passer quelque temps sans voir sa tête et son regard. Il me suffisait que de quelques minutes en présence de mon jumeau mon reprendre du poil de la bête. Difficile d'expliquer la force de notre relation, mais nous étions unis par un lien si spécial qu'un seul de ses sourires suffisaient à me sortir de ma mélancolie. D'ailleurs, je ne m'étais pas sentie aussi triste depuis... pas mal de temps. Cela ne me ressemblait pas. Ce n'était qu'un mauvais moment à passer. Dans quelques années, je rirais sûrement de mes déboires de débutant et Min Sung ne serait plus qu'un mauvais souvenir.
Fière de cette idée qui avait germé dans mon esprit pendant que je discutais avec mon frère, je pouvais désormais me détendre. Enfin ça, c'était avant qu'il ne rentre dans mon champ de vision. C'était une blague ou quoi. Qu'est-ce qui lui arrivait ? Il ne m'adressait jamais la parole et là, il venait à ma table. Si je l'énervais au point qu'il vienne me le dire lors de notre pause repas, ça risquait de devenir intenable. Non, je ne voulais pas de lui à ma table. Mon frère me connaissait assez bien pour savoir qu'il était mieux de me laisser gérer la situation. En effet, ça risquait de s'envenimer et c'était mieux pour lui de ne pas y prendre part.

Bordel, il allait rapidement dégager ses fesses de cette chaise, c'était celle de mon frère en plus. A cause de lui, j'allais faire une indigestion. Parfait, je savais sur qui vomir ! Très bien, il avait qu'à s'asseoir. On allait s'amuser à jouer au roi du silence. Hors de question que je lui parle, je l'avais prévenu, il en faisait encore à sa tête. Monsieur devait penser que je n'avais pas mon mot à dire. Moi, la petite débutante sans grand talent... Que pouvais-je faire contre lui ? Le grand Min Sung, star coréenne qui attirait plus femmes que de mouches en été dans la ferme de mes parents. C'est sûr que je n'avais aucune chance et surtout aucun moyen de rivaliser. Roulant des yeux, je continuais donc sur ma lancée. J'allais manger et partir le plus vite possible. Mon regard suivit sa main, qu'est-ce qu'il était en train de faire ? Il ??? Piquait mes frites !!!! « Ah non !!! » m'écriais-je en abandonnant ma salade pour tirer sur mon assiette. «  Je ne partage pas ! C'est mes frites, va te servir » Mes hanches ? Il s'intéressait à mes hanches ? Il se foutait de ma gueule oui !  Lily calme toi, sois Zen... « Mes hanches vont très bien, tu devrais mieux penser aux tiennes. Tu dois sûrement être obligé de te maintenir à un certain poids ! Pas moi... Vire tes mains » Pour accentuer mes mots, je lui balançais un mini coup poing dans l'épaule manquant de m'écrouler sur la table. Autant parler à un mur. « Mon chien est bien plus intelligent que toi, y a pas de doute » Laissais-je échapper entre mes dents en comprenant qu'il ne laisserait jamais mon assiette de frites tranquille. Très bien, de toute façon, il n'en mangerait jamais autant que moi. Attrapant les frites par paquet, je les avalais à grande vitesse. Hahhahha , il était incapable de lutter .

« Lily, je vais pas y aller par quatre chemins. Ce matin encore, ça a été une fois de plus catastrophique » Des frites plein la bouche, je marquais un temps d'arrêt avant de les avaler d'une traite. Ma main se referma sur la table, j'allais la serrer jusqu'à ce que mon coup de rage passe pour ne pas lui envoyer mon assiette à la figure. Hors de questions de le ridiculiser devant tout le monde, même si lui ne se gênait pas. « Non je n'ai pas remarqué, en plus d'être une actrice de merde, je suis aussi très conne » Laissais-je échapper complètement hors de moi. Il était, tout simplement horrible. « Je ne pouvais pas tomber sur pire » dis-je d'un air blasé. Je ne critiquais pas ses talents d'acteurs. Il était bon acteur, mais il semblait avoir laissé une partie de son humanité au placard. « J'ai plus faim, finis les » Je repoussais l'assiette de frites, mon appétit venait de me quitter. Dire que je n'avais même pas entamé mon gâteau au chocolat... Quel gâchis. De toute façon avoir une conversation avec lui n'avait aucun intérêt. J'avais très bien compris, ce qu'il avait sur le cœur, pas besoin qu'il me le dise. La dernière chose que je voulais, c'était d'éclater en sanglots devant lui. Il risquait de bien trop apprécier ça...

Sa main se referma sur mon bras. Depuis le début de notre rencontre, c'était la première fois qu'il me surprenait. Réactive de nature, je donnais un coup sec d'épaule pour récupérer ce qui m'appartenait. « Lâche-moi !!! » Hurlais-je en plein milieu de la cafétéria devant les regards surpris ( ou pas) des personnes présentes. « Et alors, en quoi je devrais être gênée ? C'est toi qui est venu pour me dire que je jouais mal et en plus, je devais me taire et te dire Merci. Ça marche peut-être avec des partenaires coréennes, pas avec moi. » Un long soupire s'échappa de mes lèvres tandis que je lui accordais quelques secondes de plus en me rasseyant. Un jour, ma gentillesse allait me jouer des tours ! J'allais l'écouter et partir...

« Je sais.. Toi et moi, on est pas les meilleurs amis du monde et on le sera sûrement jamais. Mais pour le bien de nos persos dans la série, va falloir qu’on mette de l’eau dans notre vin chacun de notre côté. J’ai des torts et toi… et bien t’es une débutante. Tu fais des conneries, t’as du mal mais c’est normal. Et… J’ai peut-être pas été cool par rapport à ça. Je n’ai plus l’habitude de jouer avec des actrices qui débutent… » Mes yeux ronds comme des billes, je restais sans voix pendant quelques seconds avant d'éclater de rire. « Ouais... tu sais que t'es pas crédible » bouffais-je de dire. Pour une raison ou une autre, il avait du mettre de l'eau dans son vin et tentait à sa façon de se montrer... Sympathique. Le truc c'est qu'il semblait avoir oublié ce que cela signifiait vraiment. « Ah et j'ai pas l'habitude de jouer avec des narcissiques... » Sifflais-je entre mes dents avant de plonger ma cuillère dans mon gâteau au chocolat pour me calmer. Mon moment de répit fut de courte durée. Il me vola ma cuillère avant de la plonger dans mon moelleux au chocolat. Ce mec était une plaie ! Un air dégoûté se dessina sur mon visage quand il déposa la cuillère pleine de bave sur la table. « T'es dégueulasse. Hors de questions que je mêle ma bave à la tienne... » Beurk, c'était immonde. Ni une ni deux, j'attrapais le gâteau entre mes mains pour le manger sans petite cuillère !

« C’est parce que je te fais trop d’effet que tu te loupes à chacune de nos prises ? Tu sais, tu as le droit de dire que tu es impressionnée de jouer avec moi. Je comprendrais parfaitement, ça doit pas être simple de donner la réplique à une superstar comme moi… » Un rire moqueur sortit de ma gorge, alors là c'était le pompon, il ne pouvait pas faire pire. C'était juste le sommet, il n'aurait pas pu dire pire... « Trop d'effet... Si tu étais le dernier mec sur terre, je peux t'assurer que je préférais vivre seule que te côtoyer » déclarais-je armée d'un petit sourire mesquin sur le visage. Un jour où l'autre, j'allais trouver l'amour et il serait son opposé. Il serait beau, serviable, intelligent, charmant, romantique, doux, réconfortant, aimant, tourné vers les autres et surtout, il n'aurait d'yeux que pour moi. Je voulais qu'un homme me regarde de la même manière que mon père regardait ma mère, même après tant d'années de vie commune et je voulais pouvoir regarder un homme comme ma mère le faisait avec mon père .

Sa voix (une voix très désagréable ) me ramena doucement sur terre. Oué, il n'avait rien du prince charmant. Si ses fans le connaissaient vraiment, elles partiraient toutes en courant ! « Non , j'ai pas... » Mon gâteau au chocolat a moitié avalé, je n'eus même pas le temps de comprendre ce qui m'arrivait que Min Sung m'avait déjà attrapé par le poignet et me tirait à travers la cafétéria. C'était quoi cette histoire encore ? « Arrête !!!! » J'avais beau me débattre, il fallait bien me l'avouer, malgré son physique de gringalet, il avait de la poigne. Ça faisait un peu trop dramas à mon goût. « Tu vis trop dans tes rôles mon pauvre... » Râlais-je une fois de plus alors qu'on arrivait sur le parking. Ma mère adorait les dramas, on en regardait souvent ensemble, un moment mère-fille. Il y avait toujours un moment dans le dramas ou la fille se faisait traîner par le mec... et aujourd'hui c'était en train de m'arriver, sauf qu'on était pas dans une série asiatique.

Script ? Maison ? Hors de questions. Ni une ni deux, je tentais pour une énième fois de me libérer. Tentative réussie ! J'étais enfin libre de mes mouvements. « T'es vraiment un grand malade, si tu crois que je vais te suivre de force ! » m'écriais-je tout en l'assassinant du regard.  «Je vais t'expliquer deux, trois choses, histoire que ça se soit clair. Un je ne suis pas un chariot que tu peux traîner à ta guise. Deux, la prochaine fois que tu prends ma cuillère, je te tue, Trois si tu voulais me proposer que l'on travaille ensemble pour s'améliorer, il te suffisait tout simplement de le demander » J'étais butée, mais pas assez pour ruiner la série. On avait besoin de travailler en équipe... « Je viens à une condition qu'on fasse tous les deux des efforts ! » Voilà, on était clair. Prenant une bouffée d'air frais, je jetais un regard noir à son agent avant de me lancer vers le van. Yi truc chouette s'approcha pour m'ouvrir la porte. « Je suis pas handicapée, je sais encore ouvrir une porte » Qu'est-ce que ça pouvait m'énerver ce genre de niaiseries. Comme si à partir du moment où on devenait une star, on devenait aussi incapable de faire certains gestes. Ni une ni deux, je m'engouffrais dans l'habitacle du van. « C'est immense » Un soupir surpris s'échappa de ma bouche. C'était la première fois que je mettais les pieds dans un véhicule spécialement dédié aux stars. Tout était pensé de manière à rendre le transport agréable. Les sièges étaient en cuir et on pouvait même étaler ses jambes... « Nan c'est trop génial » Mon regard se posa sur la télé incorporée dans l'appuie tête du siège conducteur. Mes doigts ne mirent pas longtemps à tapouiller sur l'écran. Manque de chance, il s'agissait de chaînes coréennes. « Nan , c'est toi » J'éclatais de rire... en plus de tourner dans des films, il tournait aussi dans des pubs et autant dire qu'il était juste ridicule. Vêtu d'un costume rose bonbon, il tenait une bouteille de lait avant d'en avaler le contenu dans un verre... « Je savais bien que tu avais un souci... cette pub le prouve » dis-je moqueuse. Bha quoi, c'était de bonne guerre. « Me dit pas que tu choisis tes pubs ? Qui pourrait choisir ça.. » Quoiqu'en Corée, les choses étaient différentes, ce genre de pub était sûrement courant.

Quelques secondes après mon portable vibra. Ma main se porta rapidement à ma poche pour en sortir le smartphone. Je n'avais pas vraiment besoin de réfléchir, je savais parfaitement de qui il s'agissait : Ma mère. Son visage apparut sur l'écran... À parier, elle avait dû appeler mon frère qui avait du lui expliquer la situation (Il avait du rester dans le coin pour observer )est évidemment elle n'avait pas pu s'empêcher d'appeler pour savoir comment ça allait. Sans plus attendre, je décrochais. De toute manière y avait rien d'autre à faire dans cette voiture. « Maman !!! » « Oh ma chérie, ton frère m'a fait peur, il m'a dit que Min Sung t'a sorti de force de la cafeteria , ça va ? Il t'a rien fait ?» «S'il t'a touché, je le tue »  Ah en fait ma mère n'était pas seule, mon père était là aussi. «On ne lui a pas appris a se comporter avec une fille? Il manque vraiment d'éducation. Ces stars qui se croient tout permis... Tu peux lui dire qu'il a une fan en moins » Ah... c'était parti. Mes parents étaient très protecteurs, un peu excessifs, mais ça ne me dérangeait pas, je les adorais  « ça va maman... on va chez lui pour répéter » « Chez lui ? Oh mon dieu Hugooo, elle va chez lui... » « Comment ça ? Lily! non! Tu ne vas pas chez lui, crois moi les hommes sont tous des pourris, sauf moi bien entendu » Je laissais échapper un sourire « Oh y a pas de risque, je crois qu'il a un penchant Gay... il aime un peu trop le rose  » « Tu me le passes tout de suite !!! » « Papa, je ne vais pas te le passer, Non » « Ma lily, la première fois que ton père m'a tiré dans une pièce, ça a failli mal finir ! » « C'est toi qui m'a sauté dessus » « Oui mais c'est toi qui m'a embrassé en premier et collé contre la porte » Quoi ? Papa avait fait ça?  Ah mais, ils pouvaient pas garder leurs histoires pour eux « Maman, Papa, je vais bien, je vous rappelle tout à l'heure... Je vous aime. Bisous smacckk » Je raccrochais avant de jeter un coup d'œil à mon collègue. « On est bientôt arrivé ? » Oui parce que ce n'était pas qu'on s'ennuyait, mais un peu quand même...Deux secondes plus tard, mon portable vibra de nouveau. C'était ça quand on était la fille de mes parents  




Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Avr - 23:40


Désolée la place est prise

Les mots que Stanley Lubrique avait eu quelques minutes plus tôt dans son bureau n’arrêtaient pas de tourner dans mon esprit. « Mais si ton duo avec Aylee ne me donne pas entière satisfaction, sache que ce sera toi qui devras partir »… Mes débuts dans la série ne pouvaient pas plus mal commencer. Je donnais pourtant tout ce que j’avais dès que j’entendais « Moteur…Action ! » mais apparemment ce n’était pas suffisant. C’était la toute première fois de ma carrière que je me retrouvais dans cette situation. Et autant vous dire qu’elle était plus que délicate. J’étais dans de sales draps.
Je ne voyais pas trop comment je pouvais aider Lily en quoi que ce soit. Ce n’était pas un ordinateur, je ne pouvais pas acheter de la RAM supplémentaire pour lui faire gagner en mémoire Et des magasins où on pouvait acheter des cerveaux, ça n’existait pas encore… En gros, c’était la merde. Mais je savais que ce n’était pas le point le plus important que le réalisateur voulait qu’on améliore… Lily et moi, ça a été compliqué dès le premier contact. Et j’étais en grande partie responsable de ce froid qui s’était installé entre nous. Car lorsqu’on s’est vu pour la première fois à la lecture du script, je ne lui ai tout simplement pas adressé la parole. Ca n’avait rien contre elle en particulier, après tout je ne la connaissais pas, mais j’étais vraiment irrité par le fait que Yi Joon n’ait pas réussi à faire plier le réalisateur et à me trouver une actrice qui soit déjà connue (et surtout non coréenne)… Lily avait mal dû vivre la chose et, avec le recul, j’arrivais à la comprendre. A sa place, je n’aurais pas fait d’efforts particuliers pour aller vers moi et tenter de me faire la conversation. Malheureusement, par la suite, rien ne s’était amélioré, bien au contraire. Les relations sont restées tendues et son incompétence avait réussi à me faire sortir de mes gonds plus d’une fois. Je disais mes répliques à la perfection et elle venait tout saccager derrière avec ses trous de mémoire. J’avais même suggéré à ce qu’on mette des panneaux énormes derrière moi avec son texte dessus mais ça n’avait pas fonctionné non plus… A la caméra, c’était trop voyant qu’elle était en train de lire, ses yeux bougeaient de gauche à droite un peu comme les journalistes qui présentent les informations du 20H et qui zieutent leur prompteur.
Comme Stanley l’avait prévu, j’étais en retard pour le début du tournage et ils avaient commencé sans moi. L’énorme lumière rouge à côté du siège du réalisateur signalait que la caméra était en route et que tout le monde devait garder le silence. Avançant avec précaution et surtout le plus silencieusement possible vers mon siège, je regardais la scène qui était en cours. Lily parlait à la caméra et, selon le script, elle s’adressait à Théo. Je regardais avec curiosité Lily évoluer devant la caméra, me rappelant tout ce que le réalisateur avait dit d’elle ce matin. Elle semblait à l’aise devant l’objectif et ne s’était pas trompée une seule fois. Les sourcils froncés, j’essayais d’analyser chacun de ses gestes, son comportement. Et si Mr Lubrique avait raison et que c’était par ma faute que Lily se loupait tant de fois dans son texte ? Est-ce que c’était moi qui la rendais nerveuse et qui l’empêchait de jouer correctement ? L’idée était saugrenue mais la voir évoluer avec tant d’aisance en cet instant me faisait me poser la question.

« Qu’est-ce que tu fais ? » me murmura Yi Joon qui s’était assis à côté de moi. Je décrochais quelques instants mon regard du plateau pour regarder mon agent. « Bah tu le vois bien, je regarde la scène de Lily… » Il avait des questions bizarres parfois… Qu’est-ce qu’il y avait à faire d’autre pendant que la caméra tournait ?
« Ca je le vois bien… Mais pourquoi tu la regardes ? »
Je lui lançais un regard intrigué, je ne voyais vraiment pas où il voulait en venir avec ses questions. « Je regarde comment elle évolue sans moi. » lui répondis-je en toute franchise. « C’est bien la première fois que je te vois te soucier de tes partenaires… Tu devrais te voir en train de la regarder… »
« Qu’est-ce que t’insinues par là ? » C’était quoi sa remarque à la con ? Elle avait quoi ma façon de la regarder ? « Si je la regarde, c’est pour voir s’il y a une différence entre le moment où elle tourne avec moi et le moment où elle tourne sans moi. Tiens, regarde… » lui dis-je en montrant l’écran de contrôle. La tête de Lily était en gros plan et elle était en train de réciter la plus longue réplique de la scène. « Tu vois comment elle joue avec l’objectif ? Et elle ne fait aucune erreur… C’est la première fois que je la vois ne pas faire d’erreur… »

« Eeeeet… Coupez !! » scanda la voix de Mr Lubrique. Le brouhaha régna aussitôt autour de nous, tous les techniciens s’étaient rués vers l’endroit où se trouvait Lily pour faire des ajustements. « C’était parfait Lily ! Absolument parfait… !! » Il était tellement content que de derrière sa caméra il montrait à Lily le pouce qu’il avait levé en l’air. J’avais l’impression d’être dans un monde parallèle depuis ce matin : un monde où un réalisateur me faisait des reproches pour la première fois de ma vie d’acteur et où Lily connaissait enfin son texte… Je pris le script dans mes mains et me levai de mon siège pour rejoindre le réalisateur et le scénariste qui étaient en pleine discussion pendant que Lily était en train de subir une retouche maquillage.

« Je suis là… » fis-je pour leur signaler ma présence sur le plateau. « Aaaah Min-Sung, parfait !! On va pouvoir enchaîner sur les plans où on vous voit tous les deux ! Va rejoindre Lily, on passe à la scène 24. Scène 24 tout le monde !! » hurla-t-il à l’intention de tous les techniciens du plateau. Arrivé à côté de Lily, je lui jetais des regards du coin de l’oeil et je me rendais compte de son stress… Stress qui était apparu à peine avait-elle levé les yeux vers moi.

Et comme je m’y étais attendu, Lily loupa sa réplique quelques instants plus tard…


xxxxxxxxxxxxxx


On avait beau dire tout ce qu’on voulait de lui, qu’il était excentrique et bizarre sur les bords mais Stanley Lubrique avait un don : il arrivait à percevoir les gens. Ses yeux voyaient tout comme un objectif de caméra et ce matin, quand j’avais été seul face à lui dans son bureau, je n’en menais pas large. J’avais l’impression qu’il savait tout de moi, tout ce que je pensais… et tout ce que je voulais faire. Il savait que je n’appréciais pas jouer avec Lily et tout ce qu’il m’avait dit sur elle par la suite m’avait complètement déstabilisé. Il la voyait d’une façon qui m’avait complètement laissé ébahi, me demandant parfois si on parlait bien de la même Lily. Il avait réussi à voir son talent là où moi je n’en voyais aucun. Mais il m’avait prouvé par A+B qu’elle en avait. Et cette scène de la voiture hantait mes pensées depuis que je l’avais regardée sur son écran d’ordinateur. J’avais l’impression de m’être honteusement trompé sur elle et notre petite séquence de ce matin en était bien la preuve. Mais pour ma défense, il était bien plus simple pour le réalisateur de se rendre compte du talent de Lily que moi. Car moi, je n’avais droit qu’aux oublis, étourderies et gaffes de sa part… Mais dès que je n’étais plus dans le secteur, tout avait l’air de mieux se passer pour elle. Je n’arrivais toujours pas à comprendre ce changement… Mais on allait devoir remédier à ça. L’idée que j’avais eue de lui donner des cours particuliers était sûrement la meilleure idée que j’ai jamais eue de ma vie. De cette façon, Lily allait s’habituer à jouer avec moi et donc moins me craindre et en plus, j’allais lui filer quelques conseils de pro pour l’aider à améliorer son jeu. Tout le monde y serait gagnant. Et moi j’allais sauver ma place dans la série.
Malheureusement, dans mon plan parfait, j’avais oublié l’équation Lily Elle n’avait jamais été commode avec moi et forcément, me voir débouler dans la cafétéria, lui piquer sa bouffe et m’obliger à me suivre, ça ne lui avait pas plu. Elle avait montré les dents. Et moi ça me faisait marrer.

« Garde ton énergie pour le moment où on commencera à répéter » lui dis-je alors qu’elle retirait vivement son bras de ma poigne. Si elle mettait autant d’énergie lorsqu’elle jouait qu’à me râler dessus quand elle me voyait, on aurait bouclé de scènes en cinq minutes top chrono. Ahlala, mais qu’est-ce qu’elle pouvait râler…! J’avais rarement connu quelqu’un qui gesticulait autant. Elle pouvait pas me suivre sans hurler de la sorte ? J’allais pas la manger tout de même !!

« Je viens à une condition qu'on fasse tous les deux des efforts ! » Elle avait pas encore remarqué que j’en faisais déjà des efforts là ? Que j’en faisais même depuis le moment où on avait commencé à tourner ensemble malgré le fait que je ne voulais pas d’elle comme partenaire ? J’en faisais des efforts, constamment !! Et j’étais le seul ici à m’en rendre compte !! Raaah qu’est-ce qu’elle pouvait m’énerver… ! Dire que je lui avais dit y a cinq minutes à peine dans la cafétéria que moi aussi j’avais mes torts et même pas qu’elle m’a cru. Elle s’était juste contenter de pouffer de rire en disant que j’étais pas crédible ! Elle, si elle me connaissait, elle n’aurait jamais dit ça parce que j’étais vraiment pas le genre à dire que je me suis trompé et que j’avais une part de responsabilité… Je la regardais monter dans le van et allais la suivre lorsque Yi Joon me retint par le bras : « Tu es sûr de ce que tu fais là, Min-Sung ? » me demanda-t-il de son air grave des grands jours. « On va juste répéter les scènes pour demain, relax… T’as peur qu’il se passe quoi ? On va pas s’entretuer, t’inquiète… Inutile d’appeler les gardes du corps pour ça… » fis-je en pouffant de rire.

J’entrais dans le van et prit place à côté de Lily qui s’extasiait de tout le confort qu’il y avait dans le véhicule : elle touchait à tout, à tous les boutons, à l’écran de télé devant elle. Et bien sûr, il avait fallu que ma tronche apparaisse en cet instant.

« Me dit pas que tu choisis tes pubs ? Qui pourrait choisir ça.. » Je la regardais d’un oeil amusé. Cette fille aimait trop me taquiner. « C’est mon compte en banque qui m’a dit de faire cette pub… Rien qu’avec elle, je pourrais m’acheter dix vans comme ça… » Et toc, de quoi lui clouer son bec pendant le trajet. J’étais peut-être habillé en rose bonbon dedans mais au moins ça me rapportait du pognon.

« N’oublie pas que demain après l’enregistrement tu as un shooting photo pour la nouvelle marque de vêtements « Cheerful » et qu’ensuite tu as un repas de prévu avec la dizaine de journalistes coréens qui viennent pour la préparation du reportage sur toi et ton arrivée à Los Angeles… » J’écoutais d’une oreille ce que me disait Yi Joon… Ca ne servait à rien que je retienne tout ça, il était là pour le faire pour moi. C’était mon agenda ambulant et il me rappelait en temps et en heure tout ce que je devais faire. Et je savais que demain matin, dès mon réveil, il allait me rappeler tout ça une nouvelle fois.
De l’autre oreille, j’écoutais la conversation que Lily avait avec, apparemment, ses parents. La conversation avait l’air animée et pour l’une des toutes premières fois, je voyais un sourire éclairer le visage de ma jeune partenaire.

« Oh y a pas de risque, je crois qu'il a un penchant Gay... il aime un peu trop le rose… » Tournant ma tête à toute vitesse vers elle, je lui donnais un coup sur la cuisse en lui murmurant un « Arrête tes conneries » qui se solda par un sourire. N’importe quoi !! Enfin, c’était peut-être pour rassurer ses parents… S’ils étaient des coréens purs souches, ils n’appréciaient sûrement pas trop que leur fille tourne dans une série tv et doive embrasser des hommes. Et vu que Théo et Aylee avaient pour but de terminer ensemble, elle essayait sûrement de faire croire à ses parents que j’étais gay pour qu’ils ne s’inquiètent pas… Ah la saleté, elle allait me le payer

« Dis, Min-Sung, tu m’écoutes…? » Je regardais à nouveau Yi Joon qui s’impatientait à côté de moi. « Oui oui, je t’écoute… » mentis-je sans aucune gêne.

« On est bientôt arrivé ? » demanda Lily au même instant. Dis donc, tout le monde était impatient autour de moi ou quoi ? Je regardais par la fenêtre et aperçus qu’on était arrivés dans ma rue. « Oui, on arrive…! » Cent mètres plus loin, le véhicule tournait pour pénétrer mon allée et se garer directement devant la maison. Je sortis du van et cherchai les clefs dans ma poche. Yi Joon me collait aux talons et je regardais si Lily suivait le mouvement. A peine entrés dans la maison, je jetais les clefs sur la commode à côté de la porte et descendit le long escalier qui menait au salon.

« Aaaah…! » m’exclamais-je tout en me jetant dans les coussins du canapé. Mes yeux regardèrent tout en haut de l’escalier et je vis Lily qui se tenait là. « Bah… qu’est-ce que tu fabriques ? Tu descends pas ? » Elle faisait sa timide ou quoi ? xD

« Allez dépêche-toi, on a du boulot qui nous attend !! » Sur la table basse était posé le script pour les scènes de demain et, en attendant que Lily daigne me rejoindre, je commençais à le feuilleter.

Oui, on allait avoir du boulot…





avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Mer 30 Avr - 21:17


Désolée la place est prise

Devenir actrice c'était rapidement imposée à moi. Passionnée par le cinéma, je mettais rapidement orientée vers ce métier pour pouvoir jouer un rôle. Enfant, je m'amusais déjà à jouer des petites scènes que je prenais plaisir à inventer et je me produisais devant mes parents. J'étais inventive, mon imagination était débordante, je voulais tenter de réécrire le monde à ma manière. Je choisissais mes rôles pour une bonne raison, bon pour le moment, je n'en avais décroché qu'un , mais l'important c'est que je ne voulais pas jouer n'importe quoi. Je voulais jouer des rôles qui évoquaient quelque chose pour moi, comme le personnage d'Aylee. En fait c'était simple mon but n'était pas de jouer pour jouer, d'accepter n'importe quel rôle... Non, je voulais que ce rôle me permette de transmettre un message aux personnes qui regarderaient le film ou la série. Le personne d'Aylee, bien que assez commun au premier abord regorgé de vie. Aylee était une amoureuse de la vie, elle tentait de trouver dans chaque moment de la vie, ce petit quelque chose qui rendait la vie si belle. Son amour pour Théo est bien sûr le centre de l'intrigue, car sans lui, elle n'a jamais été capable de faire grand chose.. Dire que j'avais passé tant de temps à m'approprier Aylee et que j'étais incapable de retransmettre tout cela à l'écran, c'était tout simplement déprimant. Avec un peu de chance, on allait réussir à trouver un terrain d'entente. Pour réussir à jouer un couple, les acteurs doivent au moins se supportaient... C'est la base. Parce que quand on ne peut pas se voir en peinture ça complique pas mal de choses ou sinon, il faut être assez bon acteur pour faire abstraction de ça, mais ce n'était bien évidemment pas mon cas.

Assise dans le van, je ne pouvais m'empêcher de regarder autour de moi. En fait, c'était la première fois que je m'immergeais dans le monde des stars. Pour le moment, j'avais été observatrice. La série possédait un casting assez hétéroclite, les débutants côtoyaient les stars et même si les barrières n'avaient pas lieu d'être entre les acteurs, il était facile de voir qui était qui. Le comportement de chacun indiquait son palmarès cinématographique... En fait, j'avais tout simplement l'impression d'être une stagiaire. Je regardais passer chaque star et avec mon frère on essayait de trouver leur cinématographie ... J'étais douée d'ailleurs, j'arrivais presque toujours à trouver quelques films dans lesquels ils avaient tourné. Chaque jour, je voyais le gouffre qui me séparait d'eux et je n'avais aucune envie de le passer. Franchement, il n'y avait rien de si excitant à être superstar, la plupart étaient totalement stressées et égocentriques. J'en étais même arrivée à me demander s'ils se souvenaient de ce qu'avait été leur vie avant.

Il avait suffi d'un coup de téléphone pour que je me souvienne de qui j'étais vraiment. J'aimais ma vie actuelle et je n'avais pas vraiment envie de la voir changer. Mes parents, mes frères et sœurs, ma vie était bien comme elle l'était. Un rire amusé sortit de ma gorge en entendant Min Sung se défendre quant à son orientation sexuelle. « C'est un manque de fierté alors ... » laissais-je échapper d'une voix taquine avant de plonger mon regard dans le sien. « Une pub en plus ou en moins c'est sûrement pas ce qui va changer ton compte en banque » Cela ne me regardait pas, mais j'étais bien trop directe pour ne pas le lui faire remarquer. Ce genre d'idée me donnait tout simplement envie de vomir. Il semblait en être arrivé à un point ou sa vie se monnayait et pour le moment j'avais encore du mal à le concevoir sûrement à cause de mon peu d'expérience.


Mon regard foudroya son agent, il n'arrêtait pas de me jeter des coups d'œil et ça commençait à devenir exaspérant. Qu'avais-je fais pour que même son agent me déteste? Toute cette histoire était incompréhensible. Je n'étais pas bête à manger du foin ( même si ça m'était arrivée d'essayer d'en manger pour faire comme Billy, mon poney) , je me doutais bien qu'il ne faisait pas ça par bonté d'âme. Sa carrière dépendait de la réussite de sa série et si notre duo ne marchait pas, il allait en payer les frais. En fait, il risquait bien plus de choses que moi. Je n'étais pas connue, je n'avais jamais tourné dans un film, encore moins une série. Alors si la série faisait un flop, je n'avais rien à perdre contrairement à lui qui devait espérer réussir à lancer sa carrière aux Etats-Unis. Pour les acteurs coréens, les États-Unis devaient représentés leur apogée. Ma rencontre avec Min Sung remontait à bien avant le tournage. Bien évidemment, il ne s'en souvenait pas, mais moi, je m'en souvenais parfaitement. Ce jour-là, je m'étais faite une idée bien précise de lui et il commençait juste à me prouver qu'il n'était peut-être pas comme ça. Dans ce van, il semblait plus humain et ça lui allait bien. Il pouvait même rire, comme quoi, il était pleins de surprises.

« Ah d'accord... » À peine sorti du van, mon regard s'était posé sur la bâtisse qui s'étendait devant nous. Il s'agissait d'une de ces maisons contemporaines qui fleurissaient un peu partout depuis quelque temps désormais. Les murs blancs, d'immenses baies vitréees, le genre de maison unique créée par un architecte astucieux. Bref, le genre de lieu de vie ou le commun des mortels reverraient d'habiter. Je n'étais pas vraiment surprise, sa maison lui ressemblait. Elle était classe... Abandonnant ma contemplation, je lui emboîtais le pas. L'extérieur était déjà pas mal... L'intérieur risquait de me laisser sans voix. La porte d'entrée donnait sur un grand escalier. Qui rentrait par un escalier ? C'était particulier comme truc. En tout cas, les volumes étaient juste impressionnants, le salon s'étendait au bas de l'escalier. Il fallait qu'il me donne le numéro de son décorateur. Tout était bien pensé, c'était magnifique. Heureusement qu'on n'était pas allé chez moi, Min Sung aurait sûrement fait une attaque XD. Il devait avoir une femme de ménage... C'était pas possible de réussir à tenir une maison aussi propre avec notre emploi du temps. Parfois je pouvais être idiote, bien sûr qu'il avait une femme de ménage... Quand on est riche, c'est le premier truc auquel on pense : embaucher une employée de maison. Le nettoyage des baies vitrées devait être une horreur et pourtant aucune trace n'apparaissait sur les parois transparentes. Mais le mieux, c'était ce qui se trouvait derrière les baies vitrées : Une piscine et pas une petite piscine pourrie, mais une piscine qui donnait avec vue sur l'océan. Dire qu'on était là pour travailler, c'était juste déprimant.

 Bah... Qu'est-ce que tu fabriques ? Tu descends pas ? » Avec tout ça, je l'avais presque oublié. Il était passé où ? Avec déception, j'abandonnais le bleu de la piscine pour me lancer à la recherche de Min Sung qui se trouvait un peu plus bas. « J'arrive.. » Roulant des yeux, je me décidais enfin à le rejoindre. Mon regard se posa sur le canapé... « On a pas de scènes avec un canapé... » Laissais-je échapper. Mes yeux l'abandonnèrent quelques instants pour se poser sur les scripts un peu plus loin. « La prochaine scène qu'on devrait jouer, c'est le ... » Je marquais une pause. Ah non, c'était la scène du baiser. C'est vrai que Théo et Aylee commençaient forts... On allait devoir tourner leur premier baiser. « Quand ils s'embrassent après avoir vidé la bouteille de vodka... » Très romantique comme première fois, mais c'était ce qu'avaient décidé Stanley et Steven et on n'allait pas pouvoir l'éviter. S'il y avait bien une scène que je n'avais pas envie de tourner, c'était celle-ci. Je n'avais jamais encore joué ce genre de scène et mon expérience avec les hommes était nulle. Aucune envie qu'il le comprenne en m'embrassant... Parce que oui, ça allait aussi être une grande première pour moi. Connaissant Stanley, il n'allait pas se satisfaire d'un simple touché de lèvres, surtout pas en sachant qu'ils étaient censés coucher ensemble. Quelque peu gênée, je tentais de trouver une échappatoire. « On devrait commencer par la scène de la piscine... » Sans attendre sa réponse, je tournais les talons pour m'élancer vers le bassin bleu. J'enlevais rapidement mes chaussures avant de remonter mon pantalon. Dans le script, Aylee rejoignait Théo déprimé assis sur le rebord de la piscine.

« J'ai pas besoin de mon script, je me souviens » dis-je à l'attention de Min-Sung qui arrivait avec les deux petits carnets. Difficile de ne pas regarder, il avait beau avoir tous les défauts du monde, il possédait un certain charme et ses longues jambes accentuaient cet effet. Reprenant mes esprits, je me laissais aller dans le corps d'Aylee. J'allais y arriver, j'allais lui montrer que j'étais capable de jouer ce rôle sans balbutier.
 Prenant mon courage à demain, je m'élançais vers lui et me laissais tomber à ses côtés. Mon épaule s'entrechoqua avec le sien. « ça va ? » Un sourire se déposa sur lèvres tandis que je laissais tomber ma tête avec tendresse contre l'épaule de mon meilleur ami ( et amour de ma vie aussi) « J'aime pas quand t'es comme ça... Qu'est-ce que tu as? tu es bizarre depuis quelques temps .. » . Miracle, je venais de réussir à dire mes répliques sans l'ombre d'une hésitation. Il avait juste suffi qu'il me donne ma chance pour quelques secondes, tout n'était pas gagné, les caméras n'étaient pas là, la pression était moindre, mais c'était déjà un grand pas en avant. Ma main s'enroula autour de la sienne, ça ce n'était pas marqué dans le script, mais je trouvais l'idée pas mal pour amorcer ma dernière réplique avant celles de Min Sung. « Me laisse jamais partir... » Finis-je par dire à demi-mot...

Voilà, maintenant, je devais attendre que Min Sung se lance à son tour. Malgré tout ce que je ressentais pour lui (Négativement bien sûr ) , je commençais à comprendre qu'il était fait pour jouer Théo... et que ce qu'on était en train de vivre ensemble allait changer ma vie d'actrice...



Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Mai - 13:54


Désolée la place est prise

Allongé sur le canapé, le script dans les mains, je lisais en diagonale les scènes qu’on allait devoir tourner Lily et moi le lendemain. Je l’entendais descendre l’escalier mais ne regardais pas dans sa direction, relisant plusieurs fois ce qui était écrit noir sur blanc sous mes yeux.

[Scène 48] Scène du baiser.

Faisant les yeux ronds, je me disais que ce n’était pas possible. J’avais dû me tromper de script, en avoir pris un qui ne m’était pas destiné… Mais les quelques mots en dessous me firent comprendre qu’il s’agissait bel et bien de la scène du premier baiser d’Aylee et Théo. « Déjà ??? » ne pouvais-je pas m’empêcher de penser…! Mais on venait à peine de commencer la série !! Le scénariste nous mettait déjà ensemble ?! Et dire que Stanley Lubrique se plaignait du manque d’alchimie entre nous et qu’on allait déjà être casé ensemble…! A la vitesse de la lumière, je lisais et relisais la scène alors que Lily s’approchait doucement de moi : « On a pas de scènes avec un canapé… » me dit-elle comme si elle me reprochait de me la couler douce alors qu’on venait à peine de rentrer de l’enregistrement. Mais ce n’était pas comme si je prenais une pause là :boude:Je prenais connaissance de notre script et si elle l’avait lu elle aussi, elle serait pas si calme en ce moment !! Je la vis attraper le deuxième cahier de script sur la table basse et le feuilleter : « La prochaine scène qu'on devrait jouer, c'est le … » Attention, crise de nerfs prévue pour dans 5…4… 3… « Quand ils s'embrassent après avoir vidé la bouteille de vodka… »  2…1…. Gné ? Pas de crise ? Pas d’hurlements ? Je me retournais, allongeant mon dos sur le canapé, afin de pouvoir la regarder. Elle n’avait pas l’air plus choquée que ça de voir qu’Aylee et Théo allaient déjà s’embrasser dans la série… Concentrée sur ce qu’elle lisait, j’étais moi complètement sous le choc de ne pas la voir paniquer à l’idée qu’on allait devoir s’embrasser elle et moi. « On devrait commencer par la scène de la piscine… » Elle tourna immédiatement les talons sans un regard vers moi et se dirigea vers la piscine, derrière ma grande baie vitrée. Yi Joon descendit à ce moment là, zieutant d’un regard bizarre Lily qui était en train d’enlever ses chaussures et de patauger au rebord de la piscine.

« Qu’est-ce que vous faites ? » me demanda-t-il alors qu’il refermait d’un coup sec la pochette de son téléphone portable. « On va répéter, je te l’ai dit. On a une scène près d’une piscine demain alors autant se mettre en conditions réelles. » Je me levais du canapé et pris le script de Lily qu’elle avait redéposé sur la table basse. Elle oubliait systématiquement toutes ses répliques et ne prenait même pas la peine d’embarquer le cahier pour répéter ? Ca ne m’étonnait pas de voir qu’elle gaffait à chaque prise qu’on faisait si elle n’était pas plus sérieuse que ça !! Tss… J’allaits vraiment devoir lui expliquer toute la base du métier… Yi Joon, planté en plein milieu de mon salon, avait un regard bizarre, tourné vers Lily, qui avait le dos tourné par rapport à nous. « Qu’est-ce qui t’arrive ? Je te sens pas en ce moment. Y a un truc qui te dérange ? » J’alternais mon regard entre le dos de Lily et lui qui la scrutait sans ciller. « Quoi… Me dis pas que t’as le béguin pour elle ?! » Je pouffais de rire, cachant mon sourire derrière ma main. Il détourna les yeux pour me lancer un regard plein d’éclairs : « Ne raconte pas n’importe quoi… Toi et ton humour de gamin…! » Je l’avais énervé (j’adorais l’énerver, c’était tellement facile ) et il jeta presque son sac près du canapé.

« C’est la première fois depuis que je te connais, et ça commence à faire quelques années maintenant, que tu t’occupes comme ça d’une de tes partenaires. Tu n’as jamais ramené personne auparavant chez toi pour répéter. » Il détourna à nouveau le regard vers elle alors que je le fixais.

« C’est bien la première fois que je te vois te soucier d’une de mes partenaires… Tu devrais te voir en train de la regarder… » lui dis-je, faisant écho à ce qu’il m’avait sorti ce matin. Yi Joon m’offrit un autre regard noir, signifiant qu’il n’appréciait pas trop mon trait d’humour. « Relaaaaaax !! »  lui dis-je dans un sourire et en lui tapant l’épaule. « Je te l’ai dit : j’ai pas envie de quitter cette série et si ça doit passer par des heures supp’ à devoir répéter avec elle et bien, ça se passera comme ça…! Arrête de t’inquiéter pour rien ! D’ailleurs, je vois même pas ce qui t’inquiète…! » J’hochais la tête, amusé, alors que je prenais la direction de la piscine pour rejoindre Lily. Yi Joon semblait vraiment s’inquiéter du fait que je répète avec elle mais je ne voyais vraiment pas ce qui pouvait le gêner là-dedans. J’allais faire en sorte de répéter durant mes quelques heures de libre, j’allais trouver du temps dans l’emploi de ministre qu’il me concoctait pour chaque jour de la semaine. Si c’était ça qui l’ennuyait autant, il n’avait pas à s’en faire : je n’allais pas décliner mes obligations dans le seul but de répéter pour la série. Je savais très bien que mes rendez-vous à l’extérieur étaient également très importants. Arrivant près de Lily, je fus étonné de l’entendre me dire qu’elle n’avait pas besoin de son script. Comment ça elle s’en souvenait ? C’était une blague ?  Elle qui oubliait toutes les répliques qu’elle devait dire…. Elle manquait pas d’humour
Et puis… Si elle me disait qu’elle se souvenait parfaitement du script, ça veut dire qu’elle l’avait déjà lu et révisé ? Elle prenait vraiment son rôle à coeur ! On avait eu ces scripts la veille au soir à peine et pour ma part, je n’y avais jeté un coup d’oeil qu’il y a quelques instants à peine. Je m’imaginais Lily dans son lit hier soir en train d’apprendre son script. Le fait qu’elle n’arrive pas à retenir ses répliques devait vraiment la stresser et elle essayait de travailler le plus possible. Finalement, j’allais peut-être arriver à en faire quelque chose de cette Lily… Je m’asseyais au bord de la piscine, dans le script Théo était assis, les pieds plongés dans l’eau et j’enlevais mes chaussures pour faire comme il était écrit dans la scène. Lisant mes répliques sur le carnet, j’entendais Lily qui s’éloignait légèrement pour commencer la scène. Ses pas se rapprochèrent de moi et elle prit place à mes côtés.

« Ca va ? » Je lisais le script en même temps qu’on faisait la scène et je voyais que Lily suivait parfaitement les instructions du scénariste : la voix innocente, nos épaules qui se touchent, sa tête qui vient se poser contre mon épaule. Pour l’instant, Théo n’avait rien à faire alors je laissais ma jeune partenaire enchaîner. « J'aime pas quand t'es comme ça... Qu'est-ce que tu as? tu es bizarre depuis quelques temps… » fit Lily/Aylee d’une voix inquiète. Elle n’avait pas bafouillé, tous les mots étaient sortis comme ils devaient l’être. Sa main se glissa dans la mienne alors qu’elle posait encore un peu plus sa tête contre mon épaule. Les sourcils froncés, je cherchais dans le script où ce passage était écrit mais les lignes suivantes concernaient la réplique de Min-Sung. Il n’y avait absolument pas de mains enlacées dans le script et aussitôt les mots de Stanley, datant de ce matin même, me revinrent à l’esprit : « Elle nous a montré une facette du personnage qu’on ne s’attendait pas à voir mais qui est vraiment parfaite pour ce moment là. Lily s’est appropriée le personnage d’Aylee. Elle a fait tout le contraire de ce qui était dans le script mais elle a réagi comme Aylee aurait réagi dans la vraie vie. » C’était exactement ça, elle avait fait comme lors du premier jour de tournage, lorsqu’elle avait regardé Théo avec amour au lieu de lui faire la tête… « Lily a osé. Elle a pris des risques. Elle a laissé Aylee dicter sa conduite. » Les mots de Stanley tournaient en boucle et en boucle dans ma tête alors que je regardais nos deux mains enlacées. Je n’avais jamais connu ça. De toute ma carrière d’acteur, je n’avais jamais eu une partenaire comme Lily. Peut-être était-ce dû au fait que les Américaines ne réagissaient pas comme les Coréennes. En Corée, à chaque drama que je faisais, les actrices s’en tenaient strictement au script et suivaient toutes les directives qu’on leur imposait. Jamais un pas en dehors du sentier.  Jamais une initiative. Aucune spontanéité. Tout le contraire de ce qu’était Lily. Oui, je n’avais jamais eu de partenaire comme elle. C’était peut-être son innocence dans le métier qui la faisait réagir ainsi. J’avais l’impression qu’elle mettait beaucoup d’elle dans Aylee, il y avait beaucoup de fraicheur, de cette spontanéité qui venait à l’instant de me surprendre complètement. Je ne m’y étais pas attendu et pourtant c’était encore une fois quelque chose qu’aurait fait Aylee dans la vraie vie quand j’y pensais.
Lily était peut-être une totale débutante dans ce métier mais j’avais cette sensation étrange qu’elle venait de m’apprendre une leçon en cet instant. J’avais peut-être moi aussi des choses à apprendre de sa part. Peut-être que… Peut-être que moi aussi j’avais besoin de m’approprier un peu plus le personnage de Théo, Théo ce mec complètement amoureux de cette fille qui était là tout contre lui mais dont elle ne savait rien des sentiments qu’il avait pour elle…

« Me laisse jamais partir… » me murmura-t-elle. Je sentis une vague de douceur envahir mon coeur et des frissons étranges se propager dans mon corps. Pendant un dixième de seconde, j’ai eu l’esprit totalement embrouillé, ne sachant plus si j’avais, collée à moi, Lily ou Aylee. Cette fille était pleine de surprises et elle s’investissait tellement dans son personnage qu’elle avait réussi à m’embrouiller les idées. Essayant de reprendre contenance, je jetais un coup d’oeil sur le script qui ne me donnait aucune explication particulière sur comment réagissait Théo. Je supposais que dans la tête du scénariste, Théo se contentait de regarder droit devant lui… Mais moi, si j’étais Théo, je réagirais d’une manière totalement différente… Alors j’allais peut-être mettre à mon tour un peu de Min-Sung dans mon personnage. M’investir plus. Être plus spontané. Faire comme Lily. Je penchais légèrement la tête pour apercevoir le visage de ma partenaire qui regardait l’océan face à nous. Je serrais sa main un peu plus fort contre la mienne alors que mes lèvres vinrent se perdre dans sa chevelure, venant y déposer un tendre baiser. Détournant la tête, ma joue vint se coller contre son crâne. Je sentais des papillons voler dans mon ventre, grisé par le fait que j’avais osé faire ce que je venais de faire. Grisé par le fait que j’étais sorti des sentiers battus.  

« Je ne peux pas aller contre les choses que tu désires, Aylee… » murmurais-je tout contre elle. Au début, quand j’avais lu cette réplique pour la première fois, je n’avais pas compris ce que Théo avait voulu dire mais maintenant je pigeais le double sens qu’il y avait derrière ses paroles. Théo ne voulait qu’une chose : le bonheur d’Aylee. Elle ne voulait pas qu’il la laisse partir, et lui non plus ne voulait pas qu’elle sorte de sa vie, mais en même temps, il ne pouvait pas lutter contre le fait qu’elle tombe amoureuse d’un autre homme que lui. Si c’était ça qui la rendrait heureuse alors il n’allait pas lutter contre ça. Il allait plutôt lutter contre les sentiments qu’il avait pour elle, quitte à en souffrir. Je prenais tout à coup conscience de l’amour que Théo pouvait avoir pour cette fille et j’en étais complètement retourné. On pouvait aimer quelqu’un comme ça ? A se faire souffrir autant juste pour la voir heureuse ? Il venait juste de lui avouer qu’il était prêt à la voir s’éloigner de lui si c’était ce qui la rendrait heureuse. C’était vraiment fort, un geste d’amour qui dépassait tout ce que je pouvais imaginer. Et je me rendais compte à quel point j’allais aimer jouer le personnage de Théo…

« Humm… » Yi Joon se râclait la gorge derrière nous et, enlevant ma main de celle de Lily, je me retournais pour le regarder. « Yi Joon, bordel, on est en train de répéter là… Si tu nous déranges toutes les deux minutes, ça va pas le faire ! Qu’est-ce que tu veux ? » lui dis-je faussement en colère, plus dérangé par le fait qu’il ait dérangé l’atmosphère dans laquelle on était plongé Lily et moi que par le fait qu’il ait interrompu notre répétition.

«  Je dois y aller. J’ai rendez-vous avec le responsable de Cheerful pour organiser ta séance photos de demain. Est-ce que… ça va aller ici ? Tu n’as pas besoin que je reste ? Je peux remettre mon rendez-vous à demain matin si tu veux. »

Les yeux ronds, je ne voyais pas en quoi j’avais besoin qu’il reste ici. « Non, non, c’est bon, va à ton rendez-vous. On a du pain sur la planche Lily et moi. De toute façon, je préfère répéter sans avoir quelqu’un qui nous regarde constamment. Alors vas-y. » Me retournant à nouveau, je pris le script dans les mains, entendant Yi Joon s’éloigner de nous et fermer la porte d’entrée derrière lui.
Je ne comprenais pas en quoi le fait de rester seul avec Lily, parce que j’étais persuadé que c’était ça qui le  gênait, pouvait le déranger à ce point. Il avait peur pour ma sécurité ? Il savait des choses sur Lily que je ne savais pas ? Genre elle avait fait dix ans de prison pour meurtre ?
C’était vraiment ridicule son besoin incessant d’être constamment près de moi pour me surveiller. Qu’est-ce qui pouvait m’arriver de mal à répéter nos scènes avec Lily ?

En tout cas, j’étais bien content qu’il ait choisi ce moment là pour partir car on allait devoir passer à la scène sérieuse avec Lily…

« Bon alors… Après la dernière réplique de Théo, il te tend la bouteille de Vodka et tu commences à la boire. La scène s’arrête là et on enchaîne sur la suivante… Le baiser alcoolisé… Je sais pas pour toi mais je sens que les choses vont mal se terminer pour nos persos  Bon…! » fis-je en me levant et en lisant le script. « Alors « Théo et Aylee se relèvent du bord de la piscine et se soutiennent mutuellement. » Tu m’étonnes, une bouteille de vodka descendue à eux deux ils doivent être dans un de ces états après..! « Ils titubent ensemble vers la maison et Aylee, sous le poids de Théo, finit par s’accrocher au mur pour continuer de le soutenir. Théo se retourne alors tout à coup vers elle, Aylee a le dos plaqué contre le mur de la maison, Théo a une main qui passe tout près de sa tête et qui se pose contre le mur. Là, Théo plonge son regard dans le sien et  l’embrasse. » Bah c’est du propre ! Ils pouvaient pas trouver une scène plus romantique pour leur premier baiser ? Ils sont amoureux depuis qu’ils sont tous petits et il faut que leur premier baiser se passe comme ça, c’est nul…! » J’étais vraiment fâché par le fait que Théo et Aylee soient tous les deux complètement bourrés pour leur premier baiser. Moi qui les trouvais tous les deux super romantiques, voilà qui cassait l’ambiance. Je sais qu’ETS est une série qui est là pour faire rire et que les téléspectateurs allaient aimer le fait qu’ils se lâchent ainsi alors qu’ils sont coincés du slip depuis leur plus tendre enfance mais j’aurais quand même voulu que les choses se passent plus romantiquement pour leur premier bisou…

« Lily, tu viens ? Faut que je t’explique comment ça va se passer demain pour cette scène. Je suppose que t’as jamais tourné de scène de bisou hein ? » Je savais que c’était la toute première fois que Lily participait à une série télé, elle ne savait sûrement pas comment les choses allaient se passer. « On va se mettre en condition, mets-toi contre le mur. » Je regardais une dernière fois le script pour être sûr de ne rien oublier dans les gestes de Théo puis balançais le cahier par terre, à côté de nous. « Alors Stanley va faire, ce qu’on appelle, des « essais de plan ». En gros, il va nous filmer sous tous les angles possibles pour trouver lequel lui plaît le plus pour filmer notre baiser. On va devoir faire semblant jusqu’à ce qu’il trouve l’angle parfait. C’est à dire qu’en fait je vais devoir rapprocher ma tête le plus possible de la tienne, mes lèvres à quelques millimètres des tiennes. Un peu comme ça… » Plaquant ma main contre le mur derrière la tête de Lily, je m’approchais, collant mon corps contre le sien, pour lui montrer. « Stanley va nous donner ses directives du style : « la tête plus penchée de ce côté, Lily tu fermes les yeux, Min-Sung, penche encore un peu plus… » etc etc… Et c’est seulement quand il aura trouvé notre position parfaite qu’on commencera réellement à filmer la scène du baiser. Ca va aller ? » Je trouvais Lily tout à coup très pâle et je me reculais de quelques centimètres. « Je ne sais pas avec quelle intensité Stanley va vouloir qu’on s’embrasse, ce qu’il attend de nous. Le script dit pas si c’est un bisou à la con, lèvres contre lèvres, ou si c’est un bisou fiévreux, genre « je dévore tes lèvres et plus si affinités » alors… Va peut-être falloir parer à toutes les éventualités… On va répéter les deux possibilités… » dis-je tout à coup mal à l’aise. Ca allait me changer des bisous à la coréenne si Stanley penchait pour la deuxième option. Mais ça ne me faisait pas particulièrement peur, je savais que j’étais un très bon kisseur et que j’allais réussir à transmettre à la caméra exactement ce qu’il attendait de moi.

« Tu es prête ? » murmurais-je alors à Lily. En cet instant, moi, je ne savais pas si je me sentais prêt, j’avais l’impression d’avoir une trouille énorme alors que je m’approchais à nouveau d’elle. C’était la première fois de ma vie que je répétais une scène de baiser sans une centaine de personnes autour de moi et de ma partenaire à nous fixer et à nous dire comment nous positionner. Et ça rendait tout ça particulièrement étrange. Le coeur battant la chamade, mes lèvres s’approchèrent de celles de Lily jusqu’à les venir les frôler.

Et mes yeux se fermèrent instantanément à leur contact.





avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Mai - 15:46


Désolée la place est prise

Je ne voulais pas d'agent, hors de question de devoir vivre avec un pot de colle comme celui qui suivait Min Sung partout. A en croire son agent, il devait être sacrément handicapé. Il le conduisait, s'occuper de son emploi du temps et semblait même décider de ce qui devait faire de sa journée, avec qui il devait répété... et vu ce qu'il disait ce n'était pas avec moi. Enfin je ne comprenais rien au coréen, mais j'étais encore capable d'entendre mon prénom. D'ailleurs, il le prononçait mal. Dans la voix de son agent, mon nom semblait bien moins mignon qu'à l'origine. Pour une raison que j'ignorais celui-ci semblait avoir décidé de me détester. Pourtant, je n'étais pas là pour ruiner la vie de son poulain tant aimé, au contraire, je tentais d'arranger les choses pour que Min Sung perce... Ou plutôt j'essayais de ne pas être un poids pour lui. Mon but n'était pas de devenir célèbre, je voulais juste être actrice pour des rôles qui me tenaient à cœur, comme celui de la belle Aylee. Alors si je pouvais éviter de faire foirer sa carrière en prime, ce n'était pas plus mal. En tout cas, une chose était certaine, le ton montait entre les deux collègues et je me sentais légèrement mal à l'aise. Déjà que je ne comprenais pas du tout ce changement de situation... Plus j'y réfléchissais et plus je trouvais qu'il y avait un gros problème. Un : Il n'avait sûrement pas décidé de me donner ma chance comme ça. Ce n'était tout simplement pas possible et j'étais curieuse de savoir ce qui avait bien pu le pousser à agir de cette manière. Pour moi, ce n'était que du positif, mais je restais quand même assez dubitative... Il ne devait pas le faire de bonté de cœur. S'il faisait, c'était uniquement pour lui et j'étais complètement conne de me sentir attristée par cette vérité. Comme s'il allait le faire pour mes jolis yeux... non il s'en moquait totalement. Il ne voulait pas me rendre la vie plus agréable ou créer des liens avec sa partenaire. Il voulait juste réussir à rendre une idylle possible à l'écran, rien de plus.

Je haussais les épaules pour toucher mon visage, ce genre de comportement m'arrivait souvent quand je tentais de me détendre. Pour le moment, je me trouvais toujours dehors près de la piscine. Mon stress avait finir par disparaître. Difficile d'être stresser avec cette vue, c'était juste magnifique. D'ici, on arrivait même à sentir l'odeur de l'océan et si on se concentrait bien, on pouvait sûrement entendre les vagues ou peut-être que mon imagination était tout simplement débordante. Si j'avais eu les moyens, j'aurais aussi choisi cette maison et pas une autre. Finalement, on avait des points communs, pas beaucoup, mais on en avait quelques-uns. Malgré qu'on tourne ensemble tous les jours depuis presque un mois désormais, je ne connaissais rien de lui et j'avais envie d'en savoir plus. En le connaissant mieux, j'étais sûre de pouvoir être plus à l'aise et entrevoir de nouvelles possibilités de jeu, mais mon partenaire ne semblait pas se confier aisément. D'une certaine manière, il semblait vivre une vie sans vraiment savoir de quoi il s'agissait, comme s'il en avait oublié l'intérêt premier. Un sourire amusé se dessina sur mon visage. Aylee commençait à déteindre sur moi, je commençais à psychanalyser les personnes de mon entourage. Quoique d'une certaine façon ça avait été toujours un peu en moi. J'abandonnais la contemplation de la vue sur l'horizon en entendant Min Sung arriver. Il devait avoir enfin terminé de s'occuper de son agent. Il était toujours là, et même s'il était en train de me fusiller du regard, il semblait avoir décidé de me laisser travailler avec l'homme de sa vie. Je n'eus aucune gêne pour le foudroyer du regard à mon tour, ce qui eut pour effet de le faire déguerpir. Il allait sûrement revenir, mais pour le moment, il avait dû opter pour une mesure d'éloignement afin de ne pas m'étrangler ou me noyer dans la piscine.


Enfin dans le rôle d'Aylee, je me sentais totalement à l'aise. J'aimais tellement ce rôle que le jouer était un vrai plaisir. Facile de retenir les répliques quand on savait quasiment à l'avance ce qu'elle aurait eu envie de dire. Il mettait même arrivé une fois d'aller voir Stanley pour lui demander si je pouvais en changer une et à ma grande surprise il avait accepté. Aylee , c'était une partie de moi désormais et je voulais qu'elle brille aux yeux des téléspectateurs. Je voulais qu'on  l'aime, pas pour son côté loufoque, mais pour ce qu'elle avait au fond d'elle, pour cet amour qui débordait de chacun de ses sourires. Si son père vouait un amour sans borne à dieu, Aylee avait choisi d'aimer une tout autre personne : Théo et ça rien ne pourrait jamais le lui enlever. C'était sa force et sa plus grande faiblesse aussi. Cette scène était une des plus important pour le couple, elle signifiait énormément de choses..

« Je ne peux pas aller contre les choses que tu désires, Aylee... »  Émue par le regard de Min Sung et par tout ce qu'il était en train de dégager, je me laissais doucement aller un peu plus dans mon personnage. Il était devenu Théo, le Théo que je mettais imaginer, celui qu'Aylee aimait et celui qui n'avait pas tout compris. Collée contre Min Sung, je prenais plaisir à apprécier son contact, ses caresses. C'était assez déroutant de me sentir si bien à ses côtés alors que quelques minutes avant, j'avais ressenti l'envie de l'étranger et de l'anéantir. J'étais habituée à sauter du coq à l'âne, mais là c'était différent. C'était sûrement dû au fait que nous étions tous les deux dans notre rôle... Pour le moment, nous étions Théo et Aylee, alors autant l'apprécier. Ce n'était pas tous les jours qu'on ressentait un tel flot d'émotions... Mon regard plongeait dans celui de Min Sung, je restais quelques secondes à le regarder avec tendance avant de détourner le regarder pour me perdre dans l'horizon. Mon sourire disparut pour ne laissa place qu'a un visage mélancolique. Théo n'avait pas compris l'essentiel dans ce qu'Aylee avait voulu lui dire. De toutes ces forces, elle avait prié, espéré, pour qui lui dise « Je ne te laisserai jamais partir, reste avec moi, regarde-moi, qu'est-ce que tu vois » et elle aurait pu lui dire en un simple baiser qu'elle y voyait bien plus que de l'amitié, mais l'histoire était différente. Parfois, une simple phrase peut tout changer...

« Humm... » Ma main lâcha instinctivement celle de mon partenaire et je manquais de me vautrer dans la piscine. Pendant quelques instants, j'étais partie dans un autre monde, dans un lieu où je n'avais pas vraiment eu envie de sortir, en tout cas pas comme ça. Je laissais échapper un soupir de déception. « Pour une fois que c'était bien... » Bordel, ce n'était pas possible de nous déranger maintenant, il ne voyait pas l'alchimie qui était en train de naître entre nous ? Ou justement, il la voyait et ça l'emmerdait pour une raison incongrue. Dégoûtée de la tournure que venait de prendre la situation, je me redressais. Je n'avais plus aucune raison de rester assise, la magie venait de disparaître... Je ne savais pas si on allait réussir à la retrouver, mais j'espérais vraiment que se soit le cas. Je voulais revivre ça des millions de fois dans ma vie et pas juste ce soir.


« Bha non, je vais lui tordre le cou puis le noyer dans la piscine ... » Je roulais des yeux, légèrement agacée, il commençait sérieusement à me saouler. Comme si je ressemblais à une meurtrière...

Une fois partie, je laissais tomber ma colère pour me concentrait de nouveau sur Min Sung qui avait la tête plongée dans son script. « Oui... je sais. Tu ne connais pas le script ? » Laissais-je échapper avec une pointe d'amusement dans la voix. Depuis le départ, j'étais sûre qu'il travaillait beaucoup plus que moi à ce niveau-là, mais non, il semblait le découvrir à chaque phrase. Pour interpréter la miss, j'avais besoin de temps pour réfléchir à la scène afin de réussir à trouver le meilleur angle d'attaque pour la jouer. Et pour ça je devais y penser pendant de longues heures.... Jusqu'à en rêver parfois.
Un rire amusé sortit de ma gorge à la réaction de mon partenaire à la lecture du script. « Tu voyais ça comment, des roses rouges, un poème et des chandelles ? Ça leur ressemble. Ils sont incapables de se dire les choses clairement. S'ils attendent d'être prêt tout les deux à passer le cap... c'est foutu. S'ils ne s'embrassent pas bourrés, ils ne le feront jamais et si on joue cette scène, ce n'est sûrement pas pour rien. Heureusement la scène qui suit est une ellipse.. » Oui parce que j'avais une vague idée de ce que pouvait être la scène after kiss et pour le moment je ne me sentais pas prête à passer à cette étape. Le bisou, c'était déjà pas mal.

Je m'adossais au mur pour écouter les conseils de Min Sung, vu ce qu'il disait, il avait dû tourner un paquet de scènes du genre... Ah dire que j'allais devoir supporter ça... Il avait intérêt à bien embrasser. C'était ma première fois et je voulais qu'elle soit bien même si ce n'était que du jeu...

Sans vraiment savoir pourquoi , ni comment, je me retrouvais rapidement collée contre le mur avec Min Sung à quelques centimètres de moi. Je me sentais... Comment dire bizarre... Une sensation désagréable qui jouait entre le désir qu'il m'embrasse tout de suite pour qu'on finisse ça vite ( on trouve toujours des excuses à tout ) et le fait qu'il trouve ma manière d'embrasser encore plus pitoyable que mon jeu habituel. Je ne voulais tout simplement pas qu'il trouve que je j'embrassais mal et ça, ça n'avait rien à voir avec la série. Muette comme une carpe je le laissais parler en réfléchissant à la meilleure méthode pour fuir cette situation. Non, je ne pouvais pas l'embrasser, je n'étais pas du tout dans le rôle, là j'étais en mode Lily, ce n'était pas possible. J'avais beau tenter de me mettre dans le rôle, je n'en avais pas envie. Stupide, comme je l'étais souvent, j'avais envie qu'il m'embrasse en tant que Lily. N'importe quoi. Alors quand ses lèvres effleurèrent les miens avec tendresse, ma réaction fut immédiate, je lui balançais un joli coup de pied dans le tibia qui le fit reculer. Mes mains se portèrent à ma bouche, ça ce n'était pas prévu au programme. « Pardon !!! » M'exclamais-je avant de m'approcher de lui. « Je suis désolée, ça a été instinctif... » Un sourire gêné se dessina sur mon visage tandis que j'enroulais ma main autour de son bras pour le tirer vers moi et reprendre la position qui avait été la nôtre avant mon coup de pied involontaire. «On tourne avec Stanley Lubrique... Il ne va pas de contenter d'un petit bisou comme dans la plupart de tes dramas... oui avec ma mère on les a tous regardés, elle est du genre fan... Enfin ce n'est pas le plus important là. Le truc c'est que... si on doit s'entraîner, autant le faire sur ce que Stanley aime... Quand on regarde toutes ses réalisations à chaque fois les baisers sont chauds.. Alors Hmmm , te retiens pas, je suivrais le rythme... enfin bon après on fait que jouer, ce n'est pas non plus ... » Il devait en avoir eu ras le bol, parce qu'il ne me répondit pas et préféra fondra sur mes lèvres à la manière d'un guépard sur une pauvre gazelle effarouchée. Oh my gosh... Collée contre le mur, je n'avais qu'une envie et non ce n'était pas qu'il arrête, c'était tout le contraire, et même si ce n'était pas du tout normal, je laissais finalement tomber tous mes principes. Après tout, on était acteur... Puis vu tout le cœur qu'il mettait à l'ouvrage, je ne pouvais pas l'abandonner sur ce coup-là  . Mes points serrés se détendirent et je pus enfin passer mes bras autour de son cou pour lui rendre son baiser. Parce qu'Aylee aurait agi exactement de la même manière  ou peut-être parce que j'en avais tout simplement envie. Y avait pas de doute, il méritait bien le surnom qu'on lui donnait dans son pays. Au moins, il avait une qualité : il embrassait bien, très bien et je risquais d'y prendre goût. Aucune déception à ce niveau-là.

Une fois notre baiser terminé, je mis quelques secondes à détacher mon regard du sien... C'était la première fois que j'y voyais une certaine vulnérabilité, comme si lui aussi avait été troublé par le baiser qu'on venait d'échanger. Non... ça ne pouvait pas être ça, c'était un habitué de ce genre de scène, des filles il en avait tellement embrassé que ça n'avait dû rien lui faire. «Alors , hmm ça allait ? » rouge, gênée, je ne savais plus ou me mettre, je me contentais donc de le regarder en espérant qu'il me dise que je m'en étais bien sortie... « Hmm si c'était pas ça, on peut recommencer, enfin je veux dire, c'est pas que j'ai aimé, t'embrasses pas si bien, mais faudrait que ça soit bien pour le tournage, histoire que Stanley me vire pas... » Si j'avais envie qu'on recommence...oui... Mais ça, je ne pouvais pas le lui dire !

[/quote]


Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Mai - 23:33


Désolée la place est prise

Lily avait raison. Le premier baiser entre Théo et Aylee ne pouvait que se passer de cette façon, même si ce n’était pas la plus belle. Celle qu’il s’était imaginée. Celle qu’il avait espéré pour leur personnage respectif. Les non-dits étaient bien trop présents pour qu’ils réussissent à prendre leur courage à deux mains et se dire les choses en face. Alors d’un côté, heureusement que l’alcool était de la partie pour leur donner un petit coup de pouce car ils en avaient grandement besoin. Et puis ce n’était pas comme si c’était une chose qu’ils allaient regretter par la suite. Même si c’est l’alcool qui avait réussi à les pousser dans les bras l’un de l’autre, il n’avait servi qu’à les déshiniber et à leur ouvrir les yeux… Même si la gueule de bois du lendemain risquait d’être intense… Tout autant que la prise de conscience ! Min-Sung espérait simplement que ça n’allait pas les éloigner l’un de l’autre, ce serait triste pour Théo de voir Aylee faire comme si de rien n’était. Il ne savait pas ce que Steven Pilebeurk avait en tête pour leur couple mais il voulait simplement une chose : ne pas devenir comme Ross et Rachel dans Friends et sortir puis rompre avec l’autre tous les deux épisodes. Non, il voyait quelque chose dans la durée pour eux et était persuadé que le pouvoir comique de Théo et Aylee serait encore plus présent une fois que ces deux là seraient officiellement en couple ! En attendant, Min-Sung lisait les scripts au fur et à mesure, surpris à quasiment chaque scène de là où voulait les emmener le scénariste.

« Comment ça une ellipse ? » Est-ce que Lily avait des infos sur l’avenir de Théo et Aylee qu’il n’avait pas ? Il réfléchit vite fait à ce qui pourrait se passer après une telle scène et il sentit ses joues se mettre à chauffer. Noooon… Lily pensait que Steven Pilebeurk était déjà capable de les faire coucher ensemble ? Ah bah alors ça, c’est clair que ça allait le changer de ses dramas si ça se passait comme ça  Les moeurs aux Etats-Unis étaient vraiment diamétralement opposées à celles de son pays natal, il n’y avait pas de doute ! Rares étaient les fois où il y avait des scènes de sexe dans des dramas et il n’en avait personnellement encore jamais jouées… Si on résumait les choses, tout ce qu’il avait fait c’était : des bisous, des demandes en mariage et le mariage en lui-même. Jamais on ne l’avait vu aller plus loin dans l’un de ses dramas et il se mit tout à coup à flipper… Oh il s’était attendu à tout ça quand il avait accepté un rôle dans la série : il attendait même avec impatience les scènes de baisers où il allait pouvoir montrer l’étendue de son talent mais les scènes de sexe… tournées à l’américaine, c’est-à-dire « on essaye d’en montrer le plus possible tout en restant soft quoique… », là, il n’était pas sûr d’être totalement prêt pour ça… Mais c’était son boulot et il fallait bien une première fois à tout. Il releva son regard et le posa sur Lily, s’imaginant que ça allait être sûrement avec elle qu’il allait tourner sa toute première scène de la sorte… Les voilà mal barrés les gars de la production d’ETS, avec un mec et une fille pour qui ce serait une grande première de tourner une scène comme ça  Là, pour le coup, Lily n’allait pas se sentir la seule débutante…

Mais pour l’instant, ils n’en étaient pas encore arrivés là. Seule la répétition de la scène du bisou envahissait l’esprit de Min-Sung. Il fallait absolument qu’elle soit parfaite. Et crédible. Il allait américaniser un peu sa façon d’embrasser et tout devrait aller comme sur des roulettes. Demain, il voulait que Stanley les félicite alors le professeur Min-Sung allait tout faire pour que son élève soit prête pour la grande scène de demain. Ses lèvres s’approchèrent lentement, son souffle se mêlait au sien, il aimait cette sensation qui le gagnait, cette appréhension, cette envie qui coule dans les veines de faire ce dernier geste qui allait les sceller l’un à l’autre, cette envie de continuer à se tourner autour pour faire perdurer les papillons qui volètent dans le ventre. Et puis sentir cette force inconnue qui vous pousse finalement vers l’autre.
Il avait le tract. Ce n’était jamais facile d’embrasser l’une de ses partenaires à l’écran. Et encore plus quand il s’agissait du tout premier baiser. Mais ses craintes ne purent pas envahir bien longtemps son esprit. Un coup d’une force phénoménale le fit quasiment se plier en deux. Min-Sung posa une main à terre, l’autre touchant sa jambe. « Pardon !!! » entendit-il la voix de Lily s’exclamer. « Je suis désolée, ça a été instinctif… »

« La vacheuuuh… » grogna-t-il entre ses dents, essayant de canaliser la douleur qu’il ressentait. Elle n’y était pas allée de main morte (ou plutôt de pied dans ce cas précis  ) « Si tu frappes ton mec comme ça à chaque fois qu’il t’embrasse, le pauvre doit être recouvert de bleus » Il se frotta son tibia douloureux alors qu’il se relevait tout doucement. La douleur commençait à partir et il sentit Lily attraper son bras pour le ramener vers elle et reprendre là où ils en étaient restés. Lily lui fit la remarque, et ce n’était pas faux, que les scènes de bisous chez Stanley Lubrique n’avaient rien à voir avec celles que Min-Sung avait pu tourner. Il n’avait pas vu beaucoup de films réalisés par Mr Lubrique mais dans le peu qu’il avait eu l’occasion de visionner, c’était clair que la température avait facilement augmenté de plusieurs degrés. Ok, ils allaient devoir passer à l’étape supérieure alors. Il regarda Lily du coin de l’oeil, un peu effrayé à l’idée de se reprendre un coup bien placé… Son discours le rassurait un peu, elle allait suivre son rythme venait-t-elle de dire et ça avait suffi pour qu’il replonge dans son rôle de Théo et fonde à nouveau sur ses lèvres, lui coupant la chique au passage (c’est pas grave, de toute façon elle parle toujours trop  ) Une main plaquant à nouveau le mur derrière la tête de Lily, Min-Sung approcha son corps de celui de la jeune femme, son autre main venant se glisser sur sa hanche. Dans son esprit, il essayait de se mettre dans la peau d’un Théo totalement alcoolisé dont les déshinibitions faisaient qu’il était plus aventureux que jamais. Mais il sentait que Min-Sung, l’acteur, était en train de se mettre une barrière à lui-même. Il se contenta de l’embrasser avec fougue et de voir comment sa partenaire allait réagir à ce baiser. Il n’eut pas à attendre longtemps pour constater que Lily ne lui avait pas menti et qu’elle suivait le rythme : elle était en train de placer ses bras autour de sa nuque pour se rapprocher encore plus de lui. Les mains de Min-Sung se placèrent d’elles-même dans le creux du dos de sa partenaire et le baiser, déjà bien brûlant semblait devenir incandescent. Lily lui répondait avec une fougue non dissimulée et la première pensée cohérente qu’il eut était que c’était absolument génial d’avoir une partenaire qui ne chipotait et ne s’offusquait pas de la manière un peu trop osée qu’il avait de l’embrasser pour la première fois. Il avait connu ça, ses partenaires à l’écran, qui avait fait une scène parce qu’il avait osé entrouvrir ses lèvres lors d’un baiser… Là, il avait fait cent fois pire (ou mieux, tout dépend de quel point de vue on se place  ) et Lily ne s’était pas arrêtée la moindre seconde, n’avait eu aucun mouvement de recul. Plus il y pensait et plus il se disait que ça allait être dur de faire des dramas en Corée quand il allait revenir au pays. Rien que la mentalité américaine en ce qui concerne les scènes de bisous allait lui manquer. Mais ce n’était pas le moment de penser aux smacks à la coréenne alors qu’il était en plein baiser fiévreux à l’américaine. Lily reprenait sa respiration et il en profita pour reprendre la sienne aussi, se délaissant une demi seconde avant de replonger avec avidité sur les lèvres de l’autre.  
Lorsque le baiser prit fin et que les bras de Lily se détendirent autour de son cou, Min-Sung ne put s’empêcher de la chercher du regard, cherchant dans ses yeux s’il avait été à la hauteur de son rôle. Ca avait été une grande première pour lui, malgré toute son expérience dans le domaine des scènes de baisers, et il sentait que les choses, intenses, auraient très bien pu échapper à son contrôle s’il avait été moins professionnel. Parce que pour ne rien gâcher, Lily embrassait divinement bien. Et, alors qu’il attendait une réaction de sa part, il était impatient de pouvoir recommencer. Lily allait bien trouver que quelque chose avait cloché non ? Ils allaient bien devoir recommencer pour parfaire tout ça

«  Alors, hmm ça allait ? » Il avait oublié qu’aux yeux de Lily, c’était lui le professionnel en la matière, lui qui avait de l’expérience… Alors le fait qu’elle lui demande, elle, la débutante, si elle avait été à la hauteur de la scène était plus que normal. « Hmm si c'était pas ça, on peut recommencer, enfin je veux dire, c'est pas que j'ai aimé, t'embrasses pas si bien, mais faudrait que ça soit bien pour le tournage, histoire que Stanley me vire pas… » Min-Sung lui offrit un petit sourire alors qu’elle récitait sa longue tirade. Lily avait adoré. Il n’était pas tellement un spécialiste de la lecture entre les lignes mais il connaissait suffisamment la façon dont fonctionnaient les femmes pour comprendre qu’elle avait adoré ce premier faux baiser entre eux. Sinon, jamais elle n’aurait pris cette petite voix et cet air innocent de la fille qui cherche des excuses pour pouvoir recommencer la scène… « Il faudrait que ce soit bien pour le tournage… » Il avait bon dos le tournage, pensa-t-il alors qu’un rictus s’affichait au coin de ses lèvres, conscient du pouvoir addictif que pouvaient avoir ses baisers.

« Tu as raison… » fit-il d’une voix soucieuse. « On va la refaire. On va la refaire jusqu’à temps que tu trouves ce baiser parfait. Parce qu’aucune femme ne me dit que « j’embrasse pas si bien »… Alors on va recommencer jusqu’à temps que ce soit parfait pour toi. Et si on doit passer la nuit à répéter et bien tant pis. Tout ce qui compte c’est que ce baiser soit le plus crédible possible, qu’il reflète l’amour entre Aylee et Théo. Et j’ai pas tellement envie que Stanley vire ma partenaire alors que je commence seulement à m’attacher à elle… » Ok, il aurait pu éviter cette dernière phrase mais, pris dans le délire, ça lui avait complètement échappé. Ca l’avait lui même surpris d’entendre ces mots sortir de sa bouche. Est-ce que c’était une sorte de lapsus révélateur ? Il commençait à s’attacher à elle ? Mais il y a quelques heures à peine, il ne pouvait pas la supporter…! Ce matin, lorsqu’il s’était levé, il avait quasiment traîné des pieds pour se rendre aux studios sachant qu’il allait encore devoir subir ses étourderies et recommencer les scènes des milliers de fois… Mais… Il s’en était passé des choses depuis ce matin… Le rendez-vous dans le bureau de Stanley, ses « menaces », la scène de la voiture dans l’épisode 1 qu’il avait pu voir en avant première, Lily à l’aise devant les caméras quand il n’était pas là, sa main dans la sienne alors qu’ils répétaient… Et puis son premier bisou à l’américaine. Oui, il s’en était passé des choses et Min-Sung allait de surprise en surprise aujourd’hui.

« On va se mettre au niveau de Stanley. On va passer à la vitesse supérieure. Tu crois encore pouvoir tenir le rythme ? » demanda-t-il dans un murmure à Lily, sa bouche contre son oreille, se doigts venant s’amuser avec la peau de son cou juste histoire de la préparer aux frissons qui allaient l’envahir dans quelques secondes. Mine de rien, Lily l’avait touché dans son égo et il comptait bien lui montrer de quoi il était capable. Il plongea son regard dans le sien et parcourut la courte distance pour sceller une nouvelle fois ses lèvres aux siennes. Cette fois-ci, ses lèvres s’entrouvrirent immédiatement et sa langue vint caresser avec gourmandise sa bouche pulpeuse, quémandant un passage. Sa main, toujours posée sur son cou, l’amenait encore plus contre lui alors que les lèvres de Lily s’ouvraient. Il était pleinement conscient que Théo était totalement sorti de son esprit et que ce n’était pas Aylee qu’il était en train d’embrasser mais bien Lily. Rien que pour ça, ils allaient devoir recommencer car il n’était pas du tout dans le personnage. Mais il avait un but à remplir, une mission à accomplir : faire tourner la tête à Lily et lui faire dire que ce baiser avait été parfait pour elle. C’était un défi qu’elle lui avait inconsciemment lancé et il se devait de le gagner. Il était temps de faire augmenter la température autour d’eux, comme dans les films de Stanley. Et Min-Sung savait exactement comment s’y prendre pour ça, venant mordiller la lèvre inférieure de Lily avant de replonger sa langue avec délice contre la sienne. Oublié le fait qu’elle avait un mec, oublié le fait qu’il ne pouvait pas la supporter, oublié le fait que ce baiser n’avait rien de professionnel. S’ils faisaient la même chose demain, ils allaient tout simplement se faire engueuler par Stanley, il le savait : à force de bouger ainsi, ils ne seraient plus depuis longtemps dans le bon axe pour la caméra. Il allait devoir tempérer tout ça pour que ça convienne à Stanley. Mais pour l’instant, c’était le cadet de ses soucis.

Alors que le soleil était à son zénith dans le ciel, Min-Sung savait très bien qu’il avait chaud pour une raison toute autre. Le corps de Lily contre le sien, il avait envie de la voir prendre un peu les rênes et, sans crier gare, il la fit pivoter afin de se retrouver lui contre le mur de sa maison.
Ebloui par les rayons du soleil, il referma immédiatement les yeux alors qu’un cri de surprise de Lily, qui ne s’attendait certainement pas à ce qu’il inverse la situation ainsi, s’étouffa dans sa bouche. Là, c’était sûr et certain que ce n’était pas un bisou qui serait approuvé par Stanley, vu comment ils bougeaient trop… Ils prenaient peut-être un peu trop d’initiatives… :dent:Le seul problème qui se posait à eux était la petite taille de Lily. Peut-être que demain, Stanley allait vouloir qu’elle soit sur une sorte de marche-pied pour qu’elle gagne quelques centimètres. Il voyait que Lily était sur la pointe des pieds et qu’elle devait pencher beaucoup la tête pour atteindre ses lèvres. Ce n’était pas vraiment le moment de choper un torticolis (ce serait gênant pour demain…  ), aussi Min-Sung fit glisser ses mains le long des hanches de Lily avant d’atteindre ses cuisses, se penchant légèrement avant de la faire remonter d’un coup sec. Les bras toujours autour de son cou, les jambes enroulées autour de sa taille, Lily le dominait désormais et c’était à son tour de devoir pencher la tête pour atteindre les lèvres de la jeune femme.

Quelques dizaines de secondes plus tard, Min-Sung se décolla de ses lèvres, conscient que ses yeux devaient sûrement refléter tout le plaisir qu’il venait de prendre à l’avoir embrassée ainsi.

« Verdict…? » fit-il alors qu’il ne lâchait pas Lily d’un millimètre, la tenant toujours dans ses bras. Dans les deux cas, il savait que la réponse de Lily allait lui plaire : soit elle persistait dans son petit jeu du « tu n’embrasses pas si bien que ça » et ils allaient devoir recommencer encore une fois (rooo quel dommage…  ) ou alors elle allait lui avouer que ce baiser avait été parfait et admettre qu’il était un excellent bisouilleur… Attendant sa réponse avec un sourire aux lèvres, Min-Sung contempla pour la première fois les jolis yeux de sa partenaire. Il ne savait pas s’il en était responsable mais il aimait la lueur qu’avaient ses prunelles. Lily restait bien silencieuse entre ses bras et il s’inquiéta de ne pas l’entendre lui répondre. Il fronça les sourcils, montrant ainsi son inquiétude à Lily mais toujours aucun son ne sortait de sa bouche. Min-Sung réduisit une nouvelle fois la distance entre leurs lèvres et l’embrassa de nouveau. Sa langue vint caresser la sienne juste une fois et il s’éloigna à nouveau d’elle.

« Fallait que je vérifie si ta langue était toujours là. J’ai eu peur de te l’avoir mangée sans l'avoir fait exprès, tu me répondais pas… » Il offrit un clin d’oeil à Lily et tout à coup, l’idée saugrenue que l’alchimie que Stanley voulait tant entre eux était enfin apparue lui traversa l’esprit.

Et si cette alchimie commençait aussi intensément, il avait peur pour la suite…





avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Sam 3 Mai - 21:32


Désolée la place est prise

« Ah c'est bon je n'ai pas tapé fort » Un sourire amusé se dessina sur mes lèvres. « Moi qui pensais que tu étais un vrai mec » le taquinais-je. C'est vrai qu'il n'était pas très résistant. Un petit coup de pied et il s'écroulait. Heureusement pour lui, il n'allait jamais accoucher. Parce que oui, il paraît qu'il n'y pas pire douleurs que celles que ressentent les femmes lors d'un accouchement. Dire que ma mère en avait eu 6 et qu'elle ne parlait jamais de la douleur. Qu'est-ce qu'elle avait dû déguster...

Vu qu'il semblait s'en être remis, on allait pouvoir s'y remettre, parce qu'il commençait déjà à raconter des conneries. Un mec ? Bha ça ne risquait pas d'arriver avant quelque temps. J'étais trop occupée et surtout, j'étais bien toute seule, pas besoin de quelqu'un pour me dicter ma vie. Puis qu'est-ce que pouvait apporter un homme dans ma vie ? S'il ne m'amenait pas le grand amour, il pouvait rester chez lui...

Ok... bon il pouvait m'amener ça. Collée contre le mur et surtout collée contre Min Sung, je  sentais des papillons virevoltaient dans mon ventre tandis que je n'avais désormais plus d'intérêt que pour ses lèvres. J'allais adorer nos scènes de bisous. Il fallait qu'on en ait pleins... Un paquet..

Qu'est-il en train de m'arriver ? Où était passée la Lily sérieuse qui ne faisait pas un pas de travers ? Bon d'accord, elle n'avait jamais existé, mais on peut toujours rêver. Après tout, l'espoir fait vivre. Si j'ai toujours été casse-cou, je ne me suis jamais aventurée sur ce genre de pente. Le seul homme avec qui j'ai partagé des nuits, c'est mon frère jumeau. Sinon à part lui... Ah s'il y aussi mon chien et ma peluche qui me suivait partout et qui d'ailleurs se trouvait dans mon sac à quelques mètres de nous. Bon dieu, si elle assistait à la scène, elle n'allait jamais s'en remettre. Enfin, ce n'était peut-être pas la peine de m'inquiéter pour ma peluche. En fait, je m'en foutais totalement, je tentais juste de trouver un moyen de me reprendre, parce que là, il était clair que je commençais à perdre la tête. Pourtant, il ne m'avait rien fait boire, il ne m'avait pas drogué, non, j'étais dans mon état normal. Alors en toute logique, j'aurais dû me sentir gênée, mal à l'aise et surtout, j'aurais dû trouver cela déplaisant. Après tout, si une des filles de la famille avait hérité du côté romantique de ma mère, c'était moi. Mes parents n'avaient sûrement pas dû se sauter dessus le premier jour. Ils n'étaient pas comme ça. L'amour, ça se construit, ça ne vous tombe pas sur la tête. C'était une question d'attirance alors ? Mouais... j'en étais pas vraiment sûre. Oui, il était séduisant, mais ce n'était pas non plus le plus mec de la terre. J'avais bien eu quelques petits coups de cœur au lycée, mais je n'avais ressenti ça pour quelqu'un. C'était un mélange si étrange que je n'y comprenais rien du tout. Si c'était ça être actrice, il fallait que je laisse tomber tout de suite, parce que si je devenais à chaque fois ma personnage, je finirai schizophrène.


En fait, ça aurait été bien plus simple, si le problème était celui-là, mais le truc, c'est que je comprenais à chaque seconde qui s'écoulait que ce n'était pas du tout le cas. Je ne connaissais même plus le nom de mon personnage ou son histoire. J'étais juste en train d'apprécier tout en essayant de trouver un moyen de ne pas aimer. Parce que oui, ce n'était pas normal, c'était même impossible que je sois comme ça. Je n'étais pas une fille facile, je détestais les mecs trop lourds et pour le moment, je vivais mon célibat comme une bénédiction. Alors pourquoi avais-je envie qu'il me plaque encore plus fort contre ce mur... Non , ce n'était pas du tout logique. Il fallait vraiment que j'y mette fin.. Si seulement j'en avais envie, tout aurait été plus simple. Ok, il embrassait très bien... Magistralement bien .... mais de là à aimer me laisser faire, il y avait un gouffre. Finalement, il n'y avait plus qu'une seule explication plausible... et celle-ci était effrayante. Je devais ressentir quelque chose pour lui au plus profond de moi. Ok peut être que le jour où nous étions allées le voir, j'avais espéré qu'il me regarde et qu'il m'adresse un mot, mais ça, c'était juste parce que je possédais une petite fierté... Dire qu'il m'avait laissé me battre avec son garde du corps sans intervenir. Bon s'il intervenait à chaque fois qu'une fan passait une barrière de sécurité, il serait sûrement dans un sale état... Alors en y réfléchissant, je ne devais sûrement pas le détester depuis le départ. Si je suivais les dramas avec ma mère, ce n'était pas uniquement pour lui faire plaisir... Parce que finalement, je n'avais regardé que ceux où il était apparu. Plus je réfléchissais et plus je perdais toute envie de lutter contre ce raz-de-marée qui était en train de m'envahir. Après tout dans la vie, il faut savoir prendre des risques. Ce n'est pas si grave après tout, chaque histoire ne peut pas être aussi romantique que celle de mes parents... Après tout la mienne pouvait commencer par un faux bisou dans une superbe villa avec mon partenaire de travail . Non, pas possible, ça ne pouvait pas arriver, je devais rester professionnel. C'était la première fois que je me faisais embrasser, alors évidemment, j'éprouvais un certain lot d'émotions, ça devait être normal. Ce qui ne l'était pas par contre, c'était cette envie folle de lui enlever son tee-shirt.... et cette énorme déception qui m'envahit quand il mit fin à notre premier baiser (Professionnel bien sûr  ) . Je me moquais complètement du tournage, je n'y pensais plus, ce n'était qu'une excuse bidon pour qu'on recommence et vu la manière dont il me regardait, il avait très bien compris le sens de mes propos. Un sourire gêné dessinait sur mes lèvres, j'attendais sa sentence. Je ne mis pas longtemps à les pincer légèrement honteuse d'en arriver là et de me sentir si bien dans ses bras alors qu'on venait à peine de commencer à se connaître. « On va le refaire » Mon gêne disparut à l'instant même ou il prononça ses mots. Mes yeux s'écarquillèrent de malice au fur et à mesure que je comprenais que je n'étais pas la seule à utiliser le tournage comme excuse pour recommencer ou on, c'était arrêté. Ce qui lui passait par la tête, je n'en savais rien et je n'avais pas envie de le savoir, pas maintenant en tout cas. Je n'avais pas envie d'être un jouet entre ses mains, il devait avoir l'habitude de se taper des filles à la pelle... Je balayais rapidement cette idée de mon esprit. Je travaillais avec lui depuis quelques semaines déjà et je ne l'avais jamais vu dragué les stagiaires et autres femmes du plateau. Parce que oui, honte à moi, j'avais peut-être regardé...

« Oui , t'as raison, faut qu'on suive le rythme de Stanley » Rytme de Stanley tu parles... Notre rythme a nous plutôt... Min Sung était rempli de surprise et sur ce coup-là, il ne pouvait pas me faire plus plaisir qu'en reprenant la partie-là ou on l'avait laissé quelques minutes auparavant. Ce baiser était tellement plus... Plus passionné. Je n'avais aucune expérience et pourtant ma langue se mêla rapidement à la sienne. Je ne pouvais pas lui dire, mais j'adorais qu'il me caresse les lèvres  . Ses mains qui descendaient  le long de ma hanche me firent tressaillir. Jusqu'à lui, personne n'avait réussi à me faire ressentir ça et je savais désormais que j'allais avoir du mal à m'en passer.  Il n'eut pas besoin de beaucoup insister pour que je me retrouve agrippée à lui. D'une façon ou d'une autre, j'allais terminer comme ça de toute manière. Il était grand et c'était bien plus pratique de cette manière. Vu où on était arrivé, j'étais sûre qu'Aylee (bizarrement, je me souvenais d'elle dans ce genre de moment) aurait agit en passant ses mains sous son tee-shirt ce que je fis sans trop de gêne . Hmm , c'est que c'était bien sous ce tee-shirt. En fait, il avait vraiment des pectoraux, c'était pas photoshopé. Dommage pour ma mère, je ne pouvais pas lui dire qu'elle avait raison, elle m'aurait sûrement demandé comment je le savais... et ce n'était peut-être pas une bonne idée de lui parler ce cet « entraînement pratique ». 

Quand il se décolla de moi, il me fallut pas mal de volonté pour ne pas prendre mon air boudeur qui s'affichait bien trop souvent sur mon visage. À croire que j'étais une boudeuse née, même pas vrai, j'étais juste ... j'étais difficile à satisfaire. À la place, je lui offrais mon plus beau sourire, difficile de faire autrement vu le regard qu'il était en train de m'offrir. Surtout ne pas fondre, surtout ne pas fondre, rester de glace... Hop fondue.. « Bha... heu , Stanley va sûrement aimer» Laissais-je échapper en prenant un ton faussement professionnel.. Oui parce que je n'étais plus du tout dans l'optique de la série, mais lui dire ce que j'avais vraiment ressentit aurait trop flatté son égo et ça, c'était impossible. Il allait devoir patienter pour ça 

Je pouffais de rire, ce que j'étais en train de vivre était complètement surréaliste. Que ce soit lui ou moi, on était plus du tout dans nos rôles. Quel partenaire embrasse l'autre pour vérifier si sa langue est toujours là. « Ahh... tu vérifiais... que c'est consciencieux de ta part de faire attention à ma langue. Elle va très bien merci... tu as pas encore réussi à me la prendre » Je sais pas pourquoi, mais j'avais l'impression que les sous-entendus ne se trouvaient pas très loin.

« Si tu crois que je vais te dire que tu embrasses bien, tu rêves » Le taquinais-je. « Puis de toute manière, je ne suis pas là pour te noter. On travaille.. » C'est bon, c'était parti, je commençais à adorer le taquiner... et ça n'allait sûrement pas s'arrêter avant quelque temps... « Hmmm, faudrait qu'on s'entraîne encore... Histoire de souffle » affirmais-je avec un sourire en coin. Oui.. on avait trop bien commencé pour s'arrêter là. « On dit toujours jamais 2 sans 3... » finis-je par dire avant de plonger sur sa bouche. Cette fois, c'était moi qui prenais les rênes... Ou pas vu que je retrouvais une fois de plus mon mur. Heureusement que son agent était parti, dans le cas contraire on aurait dû arrêter de travailler pour appeler les urgences. Nos langues entrelaçaient la situation devenait de plus en plus hors de contrôle et nos mains baladeuses n'arrangeaient rien à la chose. Je n'étais pas la seule à partir à la découverte de l'autre, mais pour le moment, ça restait assez sobre... Quoique tout dépend de la vision qu'on a du sobre...


« You can fly! You can fly! You can fly! » Une voix criarde retendit dans mes tympans. Cette musique... Mon téléphone !! Zac !! Je ne l'avais pas appelé... Quelle bourde. S'il avait appelé mes parents, ce n'était pas pour rien, il devait bien se demander ce que j'étais en train de faire et surtout comme j'allais faire pour revenir... Je me décollais rapidement de mon partenaire avant de bondir sur mes jambes. « Merde... Zacc » Je m'élançais à la course jusqu'à mon téléphone et le décrochais à la va vite pour faire taire la chanson de Peter Pan. C'était notre dessin animé préféré, alors évidemment, j'avais identifié Zac avec la musique I can Fly. « Oui je sais... J'ai oublié » Je l'appelais tellement souvent qu'il avait dû trouver bizarre que je ne fasse pas cette fois-ci. « Oui.. on répète... » Tu parles, il savait parfaitement que j'étais en train de lui mentir, mais il laissait couler. « Non, je vais me débrouiller pour rentrer. Oui, on se retrouve ce soir » Mon frère semblait légèrement suspicieux, mais il me connaissait tellement qu'il n'essayait même pas d'en savoir plus. De toute manière, la première personne qui allait être au courant, c'était bien mon jumeau. « Je t'aimeuuh » dis-je pour conclure la conversation en espérant que cela suffise pour ne pas être harcelé de questions. Je raccrochais rapidement avant de me retourner pour faire face à Min Sung. Le rouge ne tarda pas à me monter aux joues, heureusement que Zac avait téléphoné... « Heu.. » laissais-je échapper. J'étais incapable de trouver un truc potable à dire.. L'ambiance venait de retomber comme le fait si bien un soufflé au fromage. Légèrement honteuse de mon comportement, je me voyais mal reprendre là où on en était.. et c'était sûrement mieux comme ça. « Je suis désolée, j'avais oublié de l'éteindre.. » Dis-je, tout en appuyant sur le téléphone pour l'arrêter définitivement. Une certaine distance venait de s'installer entre nous et je détestais ça, je me rapprochais donc de lui pour la combler. « Je pense que Stanley sera satisfait..» Laissais-je échapper avec un léger sourire... Si on servait ça à Stanley, il pouvait tout nous dire, mais il ne pourrait pas dire qu'on manquait d'alchimie... Parce qu'on venait de mettre le doigt sur quelque chose de fort, très fort, et même si c'était totalement déstabilisant, ça existait qu'on le veuille ou non.




Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Jeu 8 Mai - 23:10


Désolée la place est prise

Lily était dans ses bras et il l’écoutait le taquiner avec un léger sourire sur les lèvres, conscient qu’ils étaient tous les deux sur la même longueur d’ondes. Elle avait vu clair dans son petit jeu tout comme lui, quelques instants auparavant, avait vu clair dans le sien. Il prenait peut-être un peu trop de plaisir à répéter cette scène avec Lily, lui qui n’avait jamais eu à répéter avec qui que ce soit depuis le début de sa carrière. Aucun acteur ou actrice, quand il avait débuté, ne s’était proposé de lui faire répéter des scènes afin d’améliorer son jeu. C’était étrange quand il y pensait, ce temps, quand il était débutant et encore inconnu aux yeux du grand public, lui paraissait vraiment loin, comme s’il s’était écoulé une décennie alors que cela ne faisait que cinq ans. Et voilà qu’il se retrouvait de l’autre côté de la barrière, du côté des étoiles, et qu’il était maintenant ce qu’on considérait comme une référence en Corée pour son jeu d’acteur… S’il avait su qu’il allait ajouter « prof particulier » comme corde à son arc, il aurait bien rigolé. Pas qu’il n’avait pas la patience pour ça, non, disons qu’il n’avait tout simplement pas le temps dans son emploi du temps bien chargé. Mais depuis son arrivée à Los Angeles, malgré les obligations d’interview pour sa nouvelle série, il avait quand même moins de travail. En Corée, ses journées, c’était tout simplement de la folie : interviews, photoshoots, rencontres avec les fans, avec des responsables de marques et bien sûr, tournages de dramas… Quand il avait un moment à lui, c’était quasi miraculeux….! Là, il n’avait pas trop à se plaindre. Cela faisait quelques semaines qu’il était là et ça devenait respirable : il n’avait même jamais eu autant de temps pour lui et Yi Joon gérait très bien son emploi du temps, essayant de tout caser dans la même journée pour qu’il puisse être un peu plus tranquille les jours suivants.
Ces répétitions avec Lily, il avait pensé au début que cela allait être un mal pour un bien : il la faisait répéter, elle progressait, résultat : elle allait faire moins de bourdes, elle allait donc moins l’insupporter sur les plateaux et leur relation allait aller en s’arrangeant… Et en prime, il allait garder sa place dans la série. C’était vraiment tout bénef’ pour l’un comme pour l’autre. Ce qu’il n’avait pas prévu dans tout ça, c’était que son avis sur elle allait diamétralement changer en l’espace d’une seule répétition… Dire que ce matin il s’était réveillé avec dans l’optique de la faire virer de la série et que là, il allait sûrement aller se coucher avec l’envie d’être déjà à demain pour enregistrer avec elle. Parce que la scène de la piscine, qu’ils venaient de répéter ensemble juste une seule fois, était tout simplement parfaite. Stanley allait être aux anges, c’était obligé… Il s’était passé quelque chose durant ce moment, quelque chose d’indéfinissable qu’il n’avait pas vu arriver mais qu’il avait presqu’immédiatement ressenti lorsque la main de Lily s’était glissée dans la sienne. Ce n’était pas prévu, ça ne faisait pas partie du script et pourtant c’était ce simple petit geste qui allait donner tout son intérêt à la scène. Une main glissée contre la sienne qui montrait à Théo qu’elle s’accrochait à lui et à Min-Sung qu’ils étaient à deux dans cette galère. Elle lui demandait silencieusement d’être moins dur avec elle et de lui faire confiance, malgré le fait qu’elle débutait. Il constatait en live ce qu’il avait perçu dans le bureau de Stanley ce matin, lorsqu’il lui avait parlé du côté inné de Lily, de sa spontanéité qui faisait qu’avec un seul regard elle avait réussi à donner de l’intensité à la scène. C’était exactement ça et cette main qu’elle avait glissé dans la sienne, ça avait été comme un déclic pour Min-Sung. Il allait s’éclater à jouer avec elle. Peut-être qu’elle n’en faisait qu’à sa tête mais elle arrivait à améliorer pourtant le script déjà parfait de Steven Pilebeurk et ça, il pouvait dire sans ciller qu’il n’avait jamais eu de partenaire de jeu comme elle. C’était excitant de savoir qu’il pouvait s’attendre à tout avec elle et qu’elle pourrait l’étonner à chaque scène qu’ils allaient tourner ensemble.
Pour l’instant, avec Lily dans ses bras, il se laissait un peu aller. Oui bon… Même beaucoup aller. Lui qui était tout le temps professionnel, se rendait compte qu’il brisait de lui-même toutes les barrières qu’il mettait d’habitude entre une actrice et lui. Jamais de sa vie n’avait-il osé embrasser une actrice ainsi : les Etats-Unis étaient un véritable fossé par rapport à la Corée (mais il n’allait pas s’en plaindre ) Seulement deux bisous échangés avec Lily et déjà il sentait que leurs scènes allaient être géniales à tourner et surtout, qu’elles allaient super bien rendre à l’écran. D’habitude, il était celui qui faisait tout dans ce genre de scènes : c’était lui qui initiait le baiser et qui imposait le style (bien prude, made in Corée…) Mais pour la première fois, il avait du répondant face à lui et ce n’était pas uniquement un bisou lèvres contre lèvres et ça l’avait emmené bien loin en quelques secondes à peine. Il allait enfin pouvoir montrer de quoi il était capable pour ce genre de scènes… Et Lily, qui était taquine à souhait ( ) et qui ne voulait pas admettre qu’il était un pro dans le domaine ( ) était un véritable challenge à relever. Pas pour Théo (c’était obligé que Aylee adore les bisous de son Théo…) mais pour lui. Voilà comment ils en étaient arrivés là, à se chercher et se tourner autour, à lui qui osait l’embrasser pour vérifier que sa langue était toujours là parce qu’elle ne lui avait pas répondu, à elle qui le regardait de toute sa hauteur et qui plaisantait sur le fait qu’il était bien consciencieux dans son travail… Oh merde, cette alchimie qui était arrivée tout à coup et qui ne semblait plus vouloir les quitter ! Voilà qu’ils se comprenaient avec des sous-entendus et qu’ils plaisantaient comme s’ils avaient été les meilleurs potes au monde depuis des années…! (alors que ça ne fait que cinq minutes )
Les bras de Lily enroulés autour de son cou, cette dernière n’avait pas l’air d’avoir très envie de descendre du perchoir qu’il était. Il la tenait tout contre lui, elle était aussi légère qu’une plume, ses mains placées là où il faut sous ses cuisses (oui, il en profite… xD) Un sourire amusé sur les lèvres, il l’écoutait lui dire qu’ils devaient encore s’entraîner et qu’un troisième bisou s’imposait puisque c’était ce que l’adage disait… Sans surprise, il la vit réduire la distance entre eux et il sentit cette étincelle prendre feu dans son corps, réalisant que c’était elle qui avait initié ce baiser. Enfin une fille qui prenait les devants ! (mais était-ce étonnant maintenant qu’il savait comment fonctionnait Lily ? ^.^) Il devrait montrer ça à toutes les actrices en Corée pour qu’elles en prennent un peu de la graine… Les dramas seraient bien plus captivants à regarder s’il y avait plus de scènes de ce genre où c’est la fille qui saute sur le garçon et non l’inverse. Bref, c’était la première fois qu’il se faisait sauter dessus et, comme pour toutes les premières fois, l’excitation de la nouveauté prit immédiatement le dessus sur son self-control : il pivota pour revenir à leur position initiale, collant Lily contre le mur de la maison et approfondissant leur baiser. Embrasser Lily, c’était un peu comme la voir en vrai, il ne savait pas trop à quoi s’attendre avec elle, à ses réactions. Et Lily semblait être quelqu’un qui vit les choses à fond, à 200% : elle n’attendit pas longtemps avant de glisser ses mains sous son tee-shirt et lui caresser le torse. Min-Sung se colla encore un peu plus au mur afin qu’il l’aide à la porter, pouvant libérer ainsi l’une de ses mains et la glisser lui aussi sous le tee-shirt de la jeune femme. Ses doigts frôlèrent sa hanche avant de venir caresser son dos, passant au dessus du tissu de son soutien-gorge. Ok, la situation commençait à être un peu hors de contrôle mais il ne ressentait aucune once de culpabilité… Après tout, c’était Lily qui avait commencé, non ?
Perdu dans l’intensité de leur baiser, il n’entendit pas tout de suite la sonnerie, pourtant stridente, qui résonnait autour d’eux. Lorsque Lily se détacha de ses lèvres, Min-Sung poussa un grognement mécontent. Pourquoi est-ce qu’elle s’arrêtait ? C’était tout ce qu’elle avait en souffle ? Mais ils venaient à peine de commencer leur troisième bisou…! Si elle n’était capable que de ça, ils allaient devoir sérieusement s’entraîner… Et s’entraîner encore… Et encore et encore…! ( ) Il sentit les jambes de Lily pousser vers le bas afin qu’il la laisse redescendre et il la regarda courir vers son sac qu’elle avait laissé dans le salon. Min-Sung réajusta son tee-shirt et se râcla la gorge. Pffiou, ça n’avait duré peut-être que quelques secondes mais le baiser l’avait mis dans un tel état !! Les fringues de travers, ses cheveux complètement décoiffés (il se regarda vite fait dans la baie vitrée et les remit en place…), lui qui d’habitude était toujours impeccable, il se mit à rire en se voyant ainsi à travers sa vitre… Il se pencha pour ramasser son script à ses pieds et en profita pour aller chercher celui de Lily qu’il avait laissé près de la piscine. Retournant dans la maison, il s’approcha de sa partenaire, pendue à son téléphone. Tss, il ne savait pas qui l’avait appelée mais il maudissait cette personne en cet instant même : ils étaient tellement bien lancés dans leur répétition, ça venait de tout gâcher Alors qu’il allait reposer les scripts sur la table basse, deux petits mots de Lily le figèrent sur place « Je t’aimeuuh »… Min-Sung baissa lentement son regard vers la jeune femme, qui raccrochait à cet instant même. « Heu… Je suis désolée, j'avais oublié de l’éteindre… » Le jeune homme resta interdit, comme si quelqu’un venait à l’instant de prendre la télécommande et de le mettre sur pause. Je t’aime… Je t’aime ? Est-ce qu’il s’agissait du gars qu’il avait croisé à la cantine ce midi-même et qui avait dit à Lily qu’ils se retrouveraient à la maison ? Min-Sung se mordit la lèvre. Lily avait été bien plus professionnelle que lui on dirait pendant leur répétition : elle s’était plongée dans le rôle d’Aylee afin de travailler leur scène de bisou alors que lui était resté dans la peau de Min-Sung. Lily n’était pas du genre à tromper son mec (vu que maintenant il savait qu’elle en avait un), de ça il en était sûr. Elle était trop droite dans ses baskets, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure…! Pourquoi se sentait-il… déçu ? Deux petits mots qui étaient sortis des lèvres de la jeune femme et voilà qu’il voyait les barrières s’ériger à nouveau entre eux… L’ambiance était devenue glaciale et il ne savait pas quoi dire pour désamorcer cette situation si inattendue. C’était la douche froide. Le dur retour à la réalité. Dire qu’il y a une minute à peine, ils s’embrassaient à en perdre haleine contre le mur de sa maison et maintenant…

« Je pense que Stanley sera satisfait… » fit Lily d’une toute petite voix. Elle esquivait le fait de parler du coup de téléphone qu’elle venait de recevoir et c’était mieux ainsi. Min-Sung regarda au plafond avant de soupirer et de baisser à nouveau ses yeux vers elle.

« Ouais, je pense qu’il sera content si on lui présente ça demain. Je vais te ramener chez toi. Je crois que tu es attendue… » Sans un mot de plus ou un regard envers elle, Min-Sung monta les escaliers et attrapa les clefs de sa Maserati puis se dirigea dehors. Il grimpa dans sa voiture et attendit que Lily arrive et s’installe à côté de lui. « Tiens, mets ton adresse dans le GPS… » lui dit-il en lui montrant l’écran au niveau de la console centrale. il attacha sa ceinture et démarra le moteur et parcourut les premiers mètres dans le silence le plus complet. Une main tenant le volant, l’autre bas appuyé sur le côté du véhicule, Min-Sung regarda défiler la route devant lui, perdu dans ses pensées. Dire que leur alchimie était arrivée comme par magie et qu’elle venait peut-être de disparaître tout aussi rapidement. Il savait qu’il allait avoir du mal désormais à s’investir comme il l’avait fait cet après-midi dans leur scène du bisou. La situation était devenue étrange. Et compliquée. Il ne comprenait pas ce qu’il lui prenait de réagir ainsi pour cette fille qu’il ne connaissait pas du tout… Il devait s’en tenir au fait qu’elle n’était qu’une partenaire de jeu et rien d’autre. Hors de question de s’investir dans sa vie, il n’en avait pas le temps, ni l’envie…
Min-Sung se mordilla l’ongle du pouce. Il n’arrivait pas à se mentir à lui-même. Lily l’intriguait. Elle, cette actrice qui débutait et qui montrait un certain talent qu’il avait eu du mal pourtant à déceler. Elle qui était si naturelle et qui n’avait jamais cherché à le considérer comme une star. Elle n’était pas une fan. Elle n’avait jamais rougi et baissé le regard devant lui. Et ça lui avait fait le plus grand bien de rencontrer une personne comme elle.

Les routes défilèrent, le paysage changea. Ce n’était plus le luxe des villas de Venice qu’il avait devant lui mais les immeubles et maisons plus modestes de Miracle Line. Il y avait un monde à part entre eux et ce gouffre, il le ressentait, presque palpable, assis tous les deux là, dans sa voiture hors de prix qui n’avait rien à faire dans ce quartier. Elle qui n’avait rien à faire à côté de lui. Et malgré cette distance, malgré le fait que jamais ils n’auraient dû se croiser dans cette vie et avoir à faire l’un à l’autre, Min-Sung savait une chose : il n’avait aucune envie de renier cette rencontre et de perdre la seule femme qui semblait ne pas voir en lui Min-Sung l’acteur plein de fric. Il avait besoin de sa fraîcheur, de son franc-parler, il voulait encore répéter avec elle, il voulait qu’elle continue de le surprendre. En une après-midi, Lily était devenue sa bulle d’air. Sa bulle d’air hors du showbiz.
Il ne pouvait pas s’attacher si rapidement à quelqu’un… Si ?

Arrivés à destination, Min-Sung se gara sur le bas-côté. Il n’avait aucune envie de la laisser partir mais pourtant il le devait.

Parce que Lily était attendue... Elle était aussi la bulle d’air de quelqu’un d’autre…





avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Mai - 0:48


Désolée la place est prise

Collée contre le mur, je ne ressentais ni gêne, ni honte et pourtant une partie de moi était en train d'essayer de m'envoyer des alertes rouges. Warning clignotait en grosse lettre dans une partie de mon cerveau, mais il fut rapidement bousculé par mon désir et par l'envie que notre baiser continue au delà de mes espérances. Je ne m'étais jamais comportée de la sorte. Lily Livingston n'est pas comme ça. Ok, je peux être assez excessive et un peu irréfléchie ( juste un peu) mais je ne suis jamais arrivée à ce point de retour. Parce que là, je commençais sérieusement à oublier un moyen de mettre fin à cet échange. En fait, je n'en avais tout simplement pas envie et ses mains qui commencèrent à se balader dans mon dos ne firent qu'aggraver la situation. J'adorais ça... Ce peau à peau réveillait chaque parcelle de mon coprs, chaque muscle dont j'ignorais jusqu'alors l'existence. Il était en train de m'amener sur une route que j'avais toujours rêvé de prendre : se sentir en osmose totale avec quelqu'un. Comme quand ma mère tremblait au simple contact de la main de mon père. Ils essayaient d'être discrets, mais le désir qui existait entre eux était palpable. Je commençais seulement à comprendre l'effet qu'elle pouvait ressentir et je comprenais désormais pourquoi, ils étaient si proches, si fous l'un de l'autre. Si à chaque fois qu'ils se touchaient, ils ressentaient une telle explosion des sens, tout s'expliquer. Ainsi collée, j'avais envie d'en découvre plus, tout en sachant pertinemment que ce n'était pas du tout la chose à faire... Pourtant, je lui faisais confiance, on était censé s'entraîner après tout... Puis de toute façon, c'était un homme bien. Il était en train de me donner ma chance, ça le rendait bien plus honorable que mon point de vue précédent. Il possédait un côté mystérieux qui me donnait envie d'en apprendre plus... Beaucoup plus. En tout cas, une chose était sûre et certaine, on venait de saisir la fameuse alchimie tant recherchée par notre réalisateur et il ne fallait absolument pas qu'on la lâche. En fait, je n'avais pas envie de perdre ce qui venait de s'instaurer. Au contraire, je crevais d'envie de savoir ou ce genre de sentiments, d'émotions pouvaient me mener. Depuis longtemps, je ne m'étais pas sentie aussi désireuse de rentrer dans la vie de quelqu'un... Pour dire, la vérité, c'était bien la première fois que cela m'arrivait et pour la première fois de ma vie, je n'avais aucune envie de décrocher à mon frère, ça, c'était une grande première. Il savait choisir ces moments... Zac c'était la voix de ma conscience, aujourd'hui plus que jamais il venait de me ramener sur terre et j'en avais sûrement bien besoin..

Hmmm... C'est ce qui s'appelait ruiner l'ambiance... Si seulement j'avais le pouvoir de remonter le temps pour pouvoir éteindre ce foutu de téléphone. J'en étais arrivée là... J'étais déçue que l'on se soit arrêté à s'embrasser comme des sauvages contre un mur. On se connaissait depuis quoi ? Quelques semaines... on venait de s'adresser vraiment la parole depuis moins de dix minutes et je me retrouvais déjà accroc à ses lèvres et à son torse. Mon dieu, quelle sensation quand mes mains s'étaient aventurées sous son tee-shirt et les siennes sous le main . Je déglutissais en y repensant. Mon regard dérapa pour se poser sur le haut qu'il portait et qu'il avait remis en place. Pour ma part, un rapide coup d'œil dans la vitre me confirma que je ressemblais véritablement à fifi brindacier en pire... Gênée, je passais ma main dans les cheveux pour tenter de dresser ma chevelure qui semblait avoir décidé de n'en faire qu'à sa tête. D'un autre côté, elle avait été assez aidée par une personne ici présente.

La situation était devenue légèrement... Désagréable. On se regardait en chiens de faïence et aucun de nous ne semblait décider à relancer la séance d'entraînement. Je m'attendais à ce que l'on tente une autre scène. Après tout, Min Sung était un professionnel, il nous restait pas mal de temps... si on voulait être au top, on devait continuer les répétitions, mais mon partenaire ne semblait pas d'accord avec cette idée, bien au contraire. Il se ferma comme une huître et reprit son masque de froideur. En quelques secondes, mon sourire disparu pour laissa place à un visage d'incompréhension total. J'avais été si nulle que ça ? Il en avait déjà marre de moi? S'il s'entraînait de cette manière, on était pas près d'y arriver. En fait, j'avais pas mal de difficultés à admettre la vérité, à savoir que je n'avais aucune envie de repartir chez moi, je voulais rester un peu plus avec lui pour apprendre à le connaître...

« Ok... » Difficile de ne pas montrer ma déception, mais sur le coup, il semblait bien décidé à me ramener rapidement chez moi. Super... Zac, grâce a toi, j'ai réussi à détruire ce que je venais de construire. Qu'est-ce qu'il pouvait être pointilleux ce mec ! Bon d'accord, j'avais oublié d'éteindre mon portable, mais ce n'était pas la fin du monde en soi  .

Arrivée sur son parking, je marquais un temps de pause pour poser mon regard sur sa voiture rouge, une Maserati... « Nan c'est ta voiture? Elle est trop belle  » Ni une ni deux, j'attrapais mon téléphone pour la photographier. « Faut que je montre ça à mon frère, il va jamais s'en remettre, lui qui fait son fier avec marylin. » Une fois la photo dans le smartphone, je publiais rapidement un petit tweet avant de monter à mon tour dans la voiture. « Wouah, ça change du bus » laissais-je échapper amusé avant de me tapouiller sur l'écran de contrôle. « Nan , c'est trop génial, y a pleins d'options  » C'est sûr que ça changer de la voiture de mes parents... Ou plutôt de notre mini car... Parce que pour 8 personnes, les petites décapotables, on peut oublier. « Ok » laissais-je échapper déçue. Je rentrais rapidement mon adresse GPS avant de me vautrer dans le fauteuil. C'était la première fois de ma vie que je montais dans une voiture de ce type autant dire que j'allais en profiter, surtout que Min Sung venait de se lancer dans une très bonne interprétation de personnage muet. Qu'est-ce qu'il pouvait vite se vexer. C'était sur et certain, lors du prochain entraînement s'il y avait, hors de question que je laisse mon smartphone allumé. Il était si pensif que j'abandonnais rapidement l'idée de le questionner pour en savoir plus sur sa vie, j'allais me faire renvoyer boulet.

La voiture s'immobilisa sur une place de parking non loin de l'immeuble ou se trouvait mon appartement. « Hmmm » Je passais ma langue sur mes lèvres, dans la vie, il faut se lancer à l'eau. Il était tôt. On avait encore du temps et pour une fois, je n'avais pas spécialement envie de rentrer chez moi, pas tout de suite du moins. « Tu... » Il fallait vraiment que j'arrête de commencer mes phrases pour ne pas les terminer. De toute manière , il n'allait pas me manger. Ma main s'enroula autour de son poignet, après tout, les actes parlent parfois plus que les mots. « On a encore du temps, je te paie un yogurt glacé, tu vas voir c'est trop bon. Puis si tu veux qu'on incarne parfaitement Théo et Aylee, il faut qu'on apprenne à mieux se connaître. Je suis sûre que tu n'as pas encore eu l'occasion de visiter la ville. Tu as de la chance, je suis une guide hors pair.. » Un large sourire s'afficha sur mon visage tandis que j'exerçais une légère pression sur son poignet pour qu'il sorte de la voiture.

« ça va aller ? » Amusée mon regard balaya le bel apolon qui se trouvait à côté de moi et qui semblait légèrement désarmé face au bus devant lequel on se trouvait. « Cette chose étrange s'appelle un bus... Les gens y montent pour aller d'un point à l'autre... Ce n'est pas dangereux.. puis je suis là pour te protéger » dis-je avant de le tirer derrière moi dans le bus de ville. « On descend au prochain arrêt, essaie de respirer jusqu'à là... On dirait que tu es en apnée ? » Oui... Il semblait tous sauf à l'aise. « J'ai une question, t'es pas obligé de répondre... ça fait combien de temps que tu n'as pas vécu pour toi ? Combien de temps que tu n'as pas tout simplement profité de la vie , tu as l'air de travailler beaucoup... Rien qu'avec toutes les pubs que tu fais en Corée, puis les dramas. Heureusement, je suis là, je vais remédier à ça. Aujourd'hui tu vas faire une après-midi comme je les aime. Ah j'aime tellement yogurtland.. C'est juste trop bon.. » Une fois ma tirade terminait, je plongeais mon regard dans le sien, impatiente d'entendre sa réponse , sans avoir compris que je venais de me griller en lui parlant des dramas et des pubs coréennes dans lesquelles il avait tourné, parce que oui en toute logique je n'étais pas censée être au courant...

[/quote]


Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Sam 10 Mai - 23:20


Désolée la place est prise

Ne coupant même pas le moteur de sa voiture, Min-Sung attendit, sans un regard vers sa passagère, le petit son qui allait inexorablement arriver : celui d’une ceinture qui se décroche.
Mais rien ne vint.
Lily n’avait pas bougé d’un iota et semblait chercher ses mots, commençant des phrases qu’elle n’arrivait pas à terminer. Elle ne savait sûrement pas comment détendre l’atmosphère lourde qui s’était abattue sur eux depuis leur départ de la villa, il faut dire qu’il ne lui avait pas facilité les choses en ne décrochant pas le moindre mot durant tout le trajet. Lorsqu’il sentit la jeune femme venir enrouler ses doigts autour de son poignet, Min-Sung baissa ses yeux vers le geste qu’elle venait juste de faire, les relevant légèrement alors qu’elle arrivait enfin à lui parler. Un yoghourt glacé ? Visiter la ville ? C’était lui ou Lily n’avait pas envie de le lâcher cet après-midi ? Ce n’était que le milieu de l’après-midi et il n’avait rien prévu de faire (il avait voulu répéter tout l’après-midi avec elle mais les circonstances avaient fait qu’il avait préféré écourter la séance… ) La première phrase qui faillit sortir de sa bouche comme réponse était « Je pensais que ton petit-ami t’attendait… » mais il se retint… Si Lily lui proposait de prolonger l’après-midi ensemble, c’était qu’elle n’était sûrement pas aussi attendue que ça… Quand il y repensait, elle avait dit au téléphone qu’elle rentrerait dans la soirée, son petit-ami devait sûrement être au travail et absent de chez eux. Min-Sung se mit à réfléchir à la vitesse de la lumière. Il n’avait aucune envie de la quitter et retourner chez lui où il allait certainement s’ennuyer comme un rat mort à lire et relire leur script pour demain. Et puis relire leur scène du baiser allait le frustrer comme pas possible, il n’allait pas arrêter de se souvenir de leur répétition…!
Il n’y avait aucun mal à accepter la proposition de Lily, non ? (à cet instant, le visage constipé de Yi Joon s’afficha dans son esprit mais il le chassa très vite) Elle avait raison, ils devaient mieux se connaître pour améliorer leur jeu à l’écran et faire de Théo et Aylee des personnages ayant une certaine complicité. Même s’il avait du mal à se mettre dans la tête qu’il faisait ça uniquement pour Théo et Aylee. Si alchimie il y avait entre les deux personnages c’était bien à cause d’eux deux, Min-Sung et Lily, que c’était possible. Et il avait peur de ça, de cette alchimie qu’il avait pu apercevoir naître entre eux en début d’après-midi… Passer du temps avec Lily, c’était jouer avec le feu, il n’allait peut-être pas vouloir la rendre à son petit-ami ce soir… ( ) Le sourire qui éclaira le visage de Lily eut le don d’annihiler toute volonté chez Min-Sung de lui dire non. De toute façon, il n’en avait aucune envie. Ca faisait bien longtemps qu’il n’avait pas passé quelques heures, libre, en dehors de chez lui, en compagnie de quelqu’un d’autre que quelqu’un faisant parti de son staff.

Parmi les gazouillis et chants des oiseaux, on put entendre le bruit de deux ceintures qui se décrochent…

xxxxxxxxxxxxxxx

Min-Sung resta la bouche ouverte , incapable de prononcer le moindre mot. Dire qu’il avait pensé que son truc de yaourt glacé se trouvait non loin de chez elle… Lorsque Lily l’avait emmené jusqu’à l’arrêt de bus, il avait cru à une mauvaise blague de sa part. Mais non, elle insistait pour le faire monter dans ce truc roulant même pas climatisé. Et dire qu’elle était en train de se moquer ouvertement de lui Merci mais il savait quand même ce qu’était un bus Il avait failli s’asseoir mais l’état du siège l’en dissuada et resta debout, au côté de Lily qui semblait parfaitement à l’aise malgré les odeurs nauséabondes de transpiration. « On descend au prochain arrêt, essaie de respirer jusqu'à là... On dirait que tu es en apnée ? » Sans blague Elle ne sentait pas l’odeur qu’il y avait dans le bus ? Min-Sung pencha la tête pour sentir la bonne odeur de son tee-shirt qui émanait un parfum de Chanel n°19. Mais au bout de quelques instants, l’odeur de transpiration écrasa celle de son délicieux parfum et il finit par retenir complètement sa respiration, attendant que l’arrêt suivant vienne le plus vite possible. Dire que Lily avait dit tout à l’heure qu’ils devraient s’entraîner pour améliorer leur souffle, jamais il n’aurait imaginé finir en apnée dans un bus sans aucune ventilation Une fois sortis du bus, ce fut la libération et il apprécia chaque bouffée d’air frais qui entrait dans ses poumons. D’un air très sérieux, il dit à Lily : « Pour le retour, on rentrera à pied ! »
Marchant l’un à côté de l’autre, les mains de Min-Sung enfoncées dans les poches de son jean, il se laissa guider par Lily qui semblait bien connaître le quartier. La jeune femme commença son investigation et l’inonda de questions. Mais, contrairement aux sempiternelles questions, qu’il avait l’habitude qu’on lui pose durant les interviews, celles de Lily avaient réussi à le surprendre. C’était bien la première fois qu’on lui demandait une telle chose et il prit quelques secondes avant de savoir s’il allait lui répondre ou non. Elle le regardait avec insistance, attendant patiemment une réponse de sa part. Min-Sung détourna le regard et fit semblant d’être captivé par les vitrines des magasins alentours, mal à l’aise à cause de ses questions un peu trop originales mais aussi personnelles. C’était un principe chez lui, un principe que connaissaient tous les journalistes qui l’interviewaient, il ne répondait jamais à une question tournant autour de sa vie privée. Mais Lily n’était pas l’une de ces journalistes et puis, avoir accepté de la suivre cet après-midi, c’était accepter des questions de ce genre. Elle lui avait clairement dit qu’elle voulait apprendre à le connaître et il avait déjà utilisé son joker « je-me-referme-sur-moi-même-comme-une-huître » dans sa voiture. Il passa nerveusement sa langue sur ses lèvres et se lança…

«  Eh bien.. Je sais pas… Ca doit faire cinq ans à peu près… Depuis que j’ai commencé à être reconnu dans la rue et qu’il a fallu du jour au lendemain que mon agence emploie un garde du corps pour ma sécurité… Parce que ça commençait à devenir tendu de sortir de chez moi… J’ai pas trop compris ce qui était en train de m’arriver… Je m’étais pas préparé à être connu du jour au lendemain, même si quelque part on attend tous un peu ça en faisant ce métier… Mais je m’attendais pas que ça soit si soudain et que ça prenne de telles proportions. Les fans peuvent parfois être un peu dingues… Enfin, tu verras ça par toi-même si jamais ETS a le succès escompté… » Il s’arrêta quelques instants puis, se rappelant des dernières paroles de Lily, il réalisa soudain quelque chose… « Mais au fait… Comment tu sais que je tourne beaucoup de dramas et de pubs ? » lui demanda-t-il, un large sourire sur les lèvres, penchant sa tête vers elle. Ahahah, captée Il avait du mal à s’imaginer Lily en train de regarder les dramas dans lesquels il avait joués pour être franc….! Elle était loin d’être le stéréotype de sa fan type, elle ne lui avait jamais demandé d’autographe ou poussé des hurlements hystériques… Heureusement dans un sens, car c’est sûr et certain qu’il aurait tout fait pour ne pas jouer avec elle…! « Toi non plus, t’es pas obligée de répondre à ça… » fit-il en touchant le nez de la jeune femme du bout de l’index et en lâchant un petit rire. Il n’avait pas envie de la mettre mal à l’aise et détourna rapidement le sujet de conversation vers le fameux yaourt glacé qu’elle allait lui acheter. Arrivés devant le magasin, Min-Sung pencha la tête pour regarder la devanture et la liste impressionnante de parfums qu’ils avaient. Son ventre commença à gargouiller, comme s’il savait qu’il était près d’une antre de bouffe. (il faut dire qu’il n’avait rien mangé depuis la matinée… A part les quelques frites qu’il avait chipé à Lily à la cafétéria ce midi) « Je crève de faim… Tu m’as donné trop envie avec ton histoire de yaourt…! J’vais en prendre un à la noix de coco… Nan, à la mangue !! Ou alors fruit de la passion… ?… J’peux en avoir trois ? » demanda-t-il à la jeune femme en la regardant avec ses yeux de chat potté.

Lily était obligée de craquer.

xxxxxxxxxxxxxxx

Attablés un peu à l’écart à la demande de Min-Sung (mieux valait éviter de se faire reconnaître ici alors qu’il n’était pas avec ses gardes du corps), le jeune homme avala d’une traite son premier yaourt. Lily avait raison, c’était vraiment trop bon ! Quand il avait mangé la première cuillère, il avait levé des yeux remplis d’étoiles vers elle pour lui faire comprendre que ce qu’il avait entre les mains était une véritable tuerie gastronomique…!

« Alors, dis-moi… Ca fait longtemps que tu es à LA ? J’ai l’impression que tu connais bien la ville… Tu m’emmènes où après ? » Il avala une cuillère de son yaourt et plongea son regard dans celui de Lily. Il ne savait encore rien sur cette jeune femme mais il émanait d'elle une telle innocence et un tel naturel qu'il se demanda s'il lui avait trouvé des défauts à part celui d'être débutante dans le métier. Et, alors que Lily était en train de lui répondre et qu'il n'écoutait que d'une oreille, Min-Sung lui coupa la parole, lui avouant le plus sincèrement possible :

« Je suis désolé... Sincèrement... Pour les débuts difficile qu'on a eus... Je ne voulais pas te mener la vie dure, je ne voulais pas que tu perdes tous tes moyens et que tu aies peur de tourner avec moi... Est-ce que... tu peux me pardonner pour tout ça et effacer l'ardoise ? J'te promets pas de ne plus être un emmerdeur de première... Mais si je le suis à nouveau, ça sera uniquement pour te taquiner, promis... Ca te dit de recommencer à zéro ? »

Il offrit un léger sourire à Lily et tendit sa main par dessus la table. « Moi, c'est Kim Min-Sung, acteur narcissique et bouffeur de yaourts glacés... » Il attendit de voir si la jeune femme allait accepter ou non sa proposition... Ils avaient bien besoin de partir sur de nouvelles bases...
[/quote]




avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Mai - 19:31


Désolée la place est prise

Pourquoi ne l'avais-je tout simplement pas laissé partir. Après tout, il n'y avait rien entre nous, si ce n'est qu'on travaillait ensemble. Nous étions collègues et cela s'arrêtait là. Alors pourquoi avais-je envie de passer le reste de ma soirée avec lui ? Ma grande sociabilité y était sûrement pour quelque chose, mais je n'étais pas assez idiote pour croire qu'il n'y avait que ça. Il m'intriguait et j'avais envie d'en savoir plus sur l'homme qu'il était et non pas sur ce qu'il dégageait ou tout simplement ce qu'on lui demandait d'être. Pour le moment, je n'avais pas encore eu trop l'occasion de le côtoyer, mais j'avais pu remarquer sans grande difficulté la présence étouffante de son agent. Je me demandais bien par quelle méthode, il arrivait à la supporter. Si ça avait été moi, je l'aurais sûrement déjà foutu dehors avant de l'obliger à rester hors de ma vie. Qu'il organise « sa vie d'acteur » oui, mais il avait quand même le droit d'avoir une vie privée. Min Sung avait besoin de quelqu'un pour lui montrer que la vie ne s'arrêtait pas à des interviews et des tournages. S'il continuait à vivre comme ça, il risquait de péter un câble dans quelques années. Heureusement pour lui, sa vie allait changer. Il venait de rencontrer Lily Livingston  et sa vie ne serait plus jamais la même  . Allez savoir pourquoi, j'avais une folle envie de passer plus de temps avec lui et quoi de mieux pour ça qu'utiliser le lien qui était censé nous unir dans la série...

Y avait pas à dire, il était totalement à côté de la plaque. Assise dans le bus, j'avais abandonné mon activité favorite, regarder a l'extérieure pour voir ce qui pouvait bien se passer en inventant des vies aux passants qui passaient dans mon champs de vision. J'étais concentrée sur mon partenaire qui ne semblait même pas me remarquer, bien trop déranger par le bus. Il n'avait jamais pris le bus de sa vie ou quoi ? Heureusement qu'il avait jamais mis les pieds chez moi, il serait tombé d'asphyxie en rentrant dans les écuries. Les animaux dégagent une odeur, surtout le bouc, il put vraiment, mais il est tellement mignon, notre Rocaille ( Comme la gargouille dans le bossu de notre dame ) ne sentait pas la rose, mais c'était une bouille à câlins. Quoique notre facteur avait eu la malchance de se retrouver légèrement encorné.. Mais ça aussi c'était de sa faute, rocaille avait juste tenté de défendre Esmeralda. Un sourire amusé se dessina sur mes lèvres tandis que je tentais, tant bien que mal, de lui cacher mon amusement. C'était impressionnant d'être si...Précieux et si peu habitué à ce genre de vie. Il fallait vraiment que je m'occupe de son cas, plus j'apprenais à le connaître et plus ça commençait à devenir évident.

« Bha oué, il ne faudrait pas que tu meurs d'asphyxie » J'éclatais de rire avant de lui donner une tape amicale dans l'épaule pendant que notre cher bus tirait sa révérence. « Tu as survécu au bus, j'ai vraiment cru qu'on allait te perdre durant le trajet » Difficile de ne pas me moquer de lui, on vivait dans deux mondes totalement opposés, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Aujourd'hui, j'étais bien décidée à lui montrer à quoi ressemblait la vie de milliers de personnes de nos âges, histoire de lui montrer que tout ne tournait pas autour de lui: siffle: .

« Alors ? » Impatiente, je n'avais de cesse de lui couper la route pour essayer de lui faire décrocher quelques mots. Il allait réussir à me cracher le morceau, ce n'était pas comme si je lui demandais son nombre de petites copines ou de relations sexuelles, qui bien entendu n'avait rien à voir dans la conversation, mais dont j'aurais bien aimé connaître les réponses :dent. Enfin, il venait de décrocher quelques mots. Une mine boudeuse se dessina sur mon visage. Ce n'était pas vraiment ce que j'avais demandé. « Attends je traduis ... ça t'arrive de faire quelque chose pour toi ? Un truc que tu as vraiment envie de faire ? Je sais pas... Sortir avec des amis ? Aller voir tes parents ? Des trucs comme ça ?Une passion peut-être? » Oui parce que pour le moment, d'une certaine manière, il parlait toujours de son boulot. « J'ai pas envie de connaître une telle célébrité ... Pas à ce point-là, je refuse d'être utilisé par une agence.. » C'était quelque chose à laquelle je tenais ... Mais pour le moment, je n'avais pas encore eu l'occasion de voir l'autre côté de la pièce. « Puis toi t'es un mec, les filles sont toujours hystériques, j'ai l'impression que les actrices déchaînent moins de passions » Oui parce que quand on regardait les infos, ceux qui hurlaient comme des hystériques à en tomber raide par terre, ce n'était pas souvent des hommes. Bien au contraire, il s'agissait souvent de la gent féminine avec un acteur.


Mon sourire disparut bien rapidement quand il parla de dramas. Oups, c'était ça quand on parlait trop vite. Si je voulais qu'il parle un peu de lui, c'était peut-être le moment de lui montrait la meilleure manière d'y arriver. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres. « C'est à cause de ma sœur (oui parce que ce n'est jamais à cause de la mienne ) Elle a toujours adoré l'Asie, la Corée en particulier. C'est elle qui nous a initiées aux dramas avec ma mère. Le premier qu'on a regardé, c'était avec toi, sûrement un de tes premiers. Après on a regardé les autres... » Voilà comment en dire assez, sans en dire trop. Juste ce qu'il fallait. Je n'allais pas non plus m'étaler sur le fait que parfois, je regardais ses pubs, mais ça c'était juste à cause des publications sur sa page facebook xD.

Arrivée devant la devanture de yogurtland je m'apprêtais à y rentrer avec ma délicatesse légendaire avant de marquer un temps d'arrêt. Min Sung venait de s'arrêter pour regarder la carte. Ah oui, ça pouvait être utile. Je venais depuis tellement longtemps que je connaissais la carte par cœur. « oui on a qu'à prendre les 3 » Il était bien tombé, ce n'était pas moi qui allais le restreindre au niveau alimentaire. Au contraire en plus des saveurs qu'il avait commandées j'en rajoutais deux autres : pêche et framboise.

Une fois installé, le plus loin possible de toutes les personnes présentent, je bondissais telle une lionne affamée sur mon pot avant d'avaler une énorme cuillère, bien trop grosse pour être avaler en une fois. Tel  unhamster, mon regard se posa sur mon interlocuteur. Difficile de parler quand votre bouche est remplie d'une mixture liquide et glacée. Il me fallut donc quelques secondes pour vraiment réussir à lui répondre. « Oui... pas mal d'années, ça doit bien 5 ans , peut-être 6 , j'ai perdu le compte. Je suis venue juste après avoir fini le lycée pour finir mes études à l'UCLA., mais je suis originaire de Newport. C'est là où je suis née , après j'ai grandi dans un petit bled Hoodriver, mes parents y on déménageait quand j'étais toute petite . Après pour tout...»

Gné ? Rha, s'il ne voulait pas m'écouter, il n'avait qu'à me le dire  . « Le walk of fame.. » Finis-je par dire juste après qu'il est terminé sa longue tirade. Il n'avait même pas dû écouter une seule de mes paroles. Ce n'était pas comme ça qu'il allait apprendre à me connaître. Mes bras se croisèrent devant ma poitrine, 1er signe de mon mécontentement. « et tu n'écoutes pas parler les gens.. » Rajoutais-je. « Moi qui avais encore pleins de trucs à dire:sad: » Si j'étais déçue ? Et bhé oui... Un peu, voir même beaucoup. Ma vie n'était donc pas si intéressante que ça. D'un côté vu, la vie qui menait ce n'était pas non plus étonnant, ce n'était pas la vie de Lily Livingston qui allait l'intéressé. Le plus surprenant,c'était finalement ce qu'il venait de me dire et qu'il commençait juste à avoir un impact sur ma petite personne qui avait parfois besoin de temps pour enregistrer ce qu'on venait de lui dire. Il était en train de s'excuser ? Lui ? Ah ah... Un léger coup d'œil sur ma montre. « Tu imagines, quand même pas 3h, j'ai réussi à passer de partenaire détestée à partenaire adorée. » Un large sourire se dessina sur mon visage « Je sais pas, je réfléchis et je te le dis. » Je pouffais de rire avant de saisir sa main « Lily livingston, voleur de yogurt glacé » dis-je avant de plonger ma cuillère dans son pot saveur mangue « J'accepte que si tu me laisses en prendre, j'adore, c'est un de mes parfums préférés, tu peux en prendre dans les miens aussi » Il avait de la chance... je lui permettais de toucher à ma nourriture... C'était exceptionnel. « En fait tu es peut être pas le seul responsable, j'ai pas été facile non plus, mais c'est de ta faute » Relevant la tête de mon pot, je prenais un air grave juste avant de prendre une cuillère de son pot saveur passion. «  Tu sais qu'à cause de toi, j'ai fini en prison. Avec ma mère, et ma sœur, on était venu te voir à une de tes sorties. Tu m'as même pas regardé d'ailleurs, tu parles avec toutes les dingues qui m'écrasaient. N'empêche, tu as quand même signé un autographe à ma mère, à croire que tu préfères les femmes d'âges mures  et tu lui as pris son stylo. Min Sung tout le monde ne te donne pas ses affaires. Ma mère adorait ce stylo, mon père lui avait offert. Du coup, elle m'a supplié pour aller le récupérer. J'ai donc passé la barrière de sécurité. Là, un de tes gorilles m'a sauté dessus ! D'ailleurs, il va vraiment falloir leur apprendre l'anglais, ils y comprennent que dalle ! Alors bhé je me suis défendue.. je lui ai foutu un coup de genou, là ou ça fait bien mal... Il a pas trop aimé. Ma mère est intervenue... et hop toutes les deux au poste de police. C'est ma sœur qui a dû venir nous chercher » Je roulais des yeux, quelle aventure horrible. « Du coup, moi qui t'aimais bien, à partir de ce jour-là, je me suis mise à te détester  » J'attendais qu'il réagisse d'une manière ou d'une autre, mais sûrement pas celle-là. Il éclata de rire à gorge déployée... me laissant sans voix. « non mais... » rha en plus il avait un rire communicatif... En y réfléchissant, oui, la situation était grotesque et particulièrement amusante. « Ah ... tu trouves ça drôle » Ni une ni deux, j'attrapais ma cuillère avant de l'utiliser comme une catapulte et bam du yahourt sur le visage de l'acteur préfère des coréennes. « Oups... » dis-je avant d'éclater de rire à mon tour. C'est qu'il était mignon comme ça



Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Mai - 21:36


Désolée la place est prise

Assis à l’une des tables de Yogurtland, Min-Sung, en face de Lily, perdit le fil quelques secondes alors qu’il essayait de se rappeler de quand datait la dernière fois où il s’était tout simplement baladé avec quelqu’un et à profiter de son après-midi. C’est complètement effaré qu’il réalisait qu’il n’arrivait même plus à se souvenir de quand datait la dernière fois. Les remarques de Lily sur sa vie l’avaient complètement chamboulé : avant qu’elle ne lui en fasse la remarque, il avait trouvé ça tout à fait normal de consacrer entièrement sa vie à son travail. C’était son quotidien depuis cinq ans et, pris dans la folie qu’était sa carrière de superstar, il ne s’était même pas rendu compte qu’il s’était coupé totalement de la vraie vie. Des plaisirs de la vie tous simples, comme ce moment qu’il était en train de partager avec elle, à déguster un yaourt parfait dans une boutique pour laquelle son agence n’a pas eu besoin d’appeler pour la faire fermer le temps qu’il y fasse ses achats. Et qu’est-ce que c’était bon de pouvoir se promener sans ses deux gorilles à ses côtés qui surveillaient ses moindres faits et gestes et qui empêchaient quiconque de pouvoir l’approcher…. Pas évident d’avoir une vie sociale lorsque les seules personnes qui vous entourent sont les gens que vous employez… Là, il avait l’impression de respirer pour la première fois depuis cinq ans. Mais ça, il ne l’avait pas dit à Lily : elle aurait halluciné s’il lui avait avoué tout ça. Pour quelqu’un qui venait à peine d’entrer dans le système, c’était encore quelque chose d’inconcevable que de s’imaginer qu’on pouvait vivre de cette façon sans péter un plomb. Sa famille, il la voyait que très rarement et n’avait pas vraiment de nouvelles d’eux. Toutes les deux semaines il effectuait un virement pour que sa mère et sa soeur ne manquent de rien mais les coups de téléphone étaient plutôt rares… Et ses amis… et bien, à part les acteurs et actrices avec lesquels il avait tourné des pubs ou dramas, il n’y en avait pas beaucoup. Juste un ami d’enfance, un ancien voisin, qu’il essayait de voir dès qu’il avait un moment de libre dans son emploi du temps. A part ça, il était dévoué corps et âme à son travail. Mais il ne s’en plaignait pas, il aimait ce qu’il faisait. Etre acteur, c’était ce qu’il avait toujours voulu faire, un rêve de gosse qui s’était réalisé et qui avait pris beaucoup d’ampleur. Mais il avait les épaules assez larges pour surmonter toute la pression qu’être acteur en Corée pouvait impliquer. Il connaissait des stars de dramas qui n’avaient pas réussi à surmonter tout ça et qui avaient préféré mettre fin à leurs jours… Heureusement, lui, il était loin de tout ça. Il avait beau être la plus grande star de son pays, il le vivait plutôt bien.
La main tendue au dessus de la table, il attendit que Lily accepte la trêve qu’il voulait leur offrir. Il s’était toujours bien entendu avec les actrices avec qui il tournait et il ne voulait pas que Lily soit une exception à la règle.

« Tu imagines, qu’en même pas 3h, j'ai réussi à passer de partenaire détestée à partenaire adorée. » lui dit-elle sur un ton amusé tout en regardant sa montre.

« Abuse pas quand même… T’as encore du boulot à faire pour que je t’adore… » lui répondit-il du tac au tac tout en pouffant de rire. Il adorait la taquiner, c’était un fait avéré. Lily allait vite se rendre compte qu’il n’était jamais le dernier pour lancer des petites piques ou taquiner les gens : et vu le temps considérable qu’ils allaient devoir passer ensemble ces prochaines semaines, elle avait gagné le fait d’être en première place sur la liste de ses victimes…  

« Je sais pas, je réfléchis et je te le dis. » Min-Sung posa son menton sur son autre main et attendit patiemment que Lily lui serre la main. Celle-ci pouffa de rire avant de saisir sa main dans la sienne :  « Lily Livingston, voleur de yogurt glacé » Min-Sung fit les yeux ronds quand il vit la jeune femme venir voler une cuillère de son yaourt à la mangue. « Eeeeeh !! » râla-t-il en  retirant vivement sa main de la poignée de trêve, ramenant le pot de yaourt vers lui. Elle lui avait fait une crise ce midi pour ses frites, elle avait cru qu’elle allait pouvoir se servir comme ça ? namého ! Couvant son pot de yaourt, il lança un regard rempli d’éclairs à la jeune femme. Fallait pas jouer avec sa bouffe non plus… !

« J'accepte que si tu me laisses en prendre, j'adore, c'est un de mes parfums préférés, tu peux en prendre dans les miens aussi »

Min-Sung jeta un coup d’oeil aux yaourts de la jeune femme avant de reporter son regard sur son pot à la mangue. Bon.. Ca pouvait se négocier…. « Ok… » fit-il avec un air tout de même méfiant, replaçant son pot sur la table. Il alla chiper une cuillère dans le pot à la pêche de Lily avant de plonger dans celui à la framboise. « Raaah, c’est trop booooon !! » fit-il en s’écroulant de bonheur sur la table. « J’veux vivre au dessus de ce magasin, j’veux prendre tous mes petits-déj’ ici…! » A la vitesse où les yaourts descendaient, ils allaient bientôt devoir en commander d’autres…! Tout ça avait éveillé l’appétit de Min-Sung et quand le jeune homme avait faim, il pouvait faire peur avec toutes les quantités qu’il était capable d’ingurgiter !

Lily éveilla la curiosité de son partenaire lorsqu’elle lui avoua avoir fini en prison à cause de lui…  Hein ? Lily avait fini en prison par sa faute ?! La cuillère planant au dessus de son pot de yaourt, il avait cessé de manger pour écouter toute l’histoire et éclata de rire lorsque Lily arriva à la fin de son histoire rocambolesque. « Naaaan, sérieux ??!! » Il jeta un regard à Lily qui lui fit comprendre qu’elle était tout à fait sérieuse et éclata de rire de plus belle, se tenant les côtes, le dos complètement adossé à la banquette. « Oh bon sang, j’aurais trop voulu voir ça !! Ca devait être trop beau à voir !! Je t’imagine trop en train de te battre avec l’un de mes gardes du corps !! Ah mais pourquoi tu m’en as pas parlé avant, c’est le genre d’anecdotes qui aurait été géniale à placer durant le Before The Show !! « Lily et moi, on se connait bien : elle est allée en prison par ma faute !! » Franchement, on aurait fait la une des magazines people !! En Corée, les journalistes auraient ressorti ta photo de quand tu as été arrêtée. J’veux voir ça, faut trop qu’on le raconte dans une prochaine interview !! » Min-Sung n’en pouvait plus, il avait mal aux côtes tellement il rigolait. Ca faisait un bail qu’il n’avait pas eu un fou rire comme ça !!

« Ah ... tu trouves ça drôle… » fit la voix menaçante de Lily en face de lui. Il n’eut même pas le temps de réagir qu’il se retrouva avec le visage plein de yaourt ! « Yaaaaah !! Michyeoss-eo ? » Il avait été tellement surpris que le Coréen était ressorti tout naturellement…! Attrapant à l’aveugle sa serviette en papier, il s’essuya le visage alors qu’il entendait Lily rire à gorge déployée. « C’est ça, rigole !! Tu sais que tu vas me le payer hein ? » dit-il alors qu’il avait l’impression d’avoir encore plein de yaourt dans l’oeil. En tout cas, il sentait bon la pêche maintenant  

Min-Sung se leva tout à coup du côté de sa banquette pour rejoindre Lily à côté d’elle, un genou appuyé sur le tissu en cuir, le corps légèrement relevé afin de pouvoir la dominer. Le voyant venir, elle tentait tant bien que mal de se protéger derrière ses bras mais c’était sans compter sur la force de Min-Sung qui l’obligea à écarter les bras. Il lui tint les poignets et se rapprocha d’elle pour lui dire à l’oreille : « Tu sais que là, je pourrais facilement verser le contenu de tous les yaourts restants dans ton joli décolleté ? » (non non, il n’en profitait pas pour y jeter un coup d’oeil  ) Heureusement qu’ils étaient installés loin du regard des autres clients sinon ils auraient été viré fissa du magasin Lily se débattait du mieux qu’elle pouvait et il attendit qu’elle perde de la force pour passer à son plan suivant… *nyark nyark* Lâchant tout à coup les poignets de la jeune femme, Min-Sung vint placer ses mains dans la chevelure de Lily et commença à l’ébouriffer dans tous les sens. Une fois satisfait de la crinière de lionne qu’il lui avait faite, il s’arrêta et se mit à éclater de rire en la voyant dans un tel état. « Si tu voyais ta tête… » Il s’assit à côté d’elle et essaya de calmer son fou rire alors que Lily se débattait avec tous ses cheveux qui lui cachaient la vue. « T’apprendras très vite qu’il faut pas me taquiner… Si tu me taquines, je te taquine aussi  » Lily essaya de le frapper mais il esquiva en se penchant en arrière. Ca commençait à devenir dangereux, il valait peut-être mieux qu’il s’éloigne un petit peu…

« Je vais aller aux toilettes histoire d’arranger un peu la gueule que tu m’as faite… Tu ferais mieux d’en faire autant, on dirait une vieille sorcière  » Il s’éclipsa vite fait avant que Lily n’essaye de lui mettre un autre coup ou de le pourrir bien comme il faut devant tout le monde… Oui parce qu’il se rendait compte que, même s’ils étaient éloignés, il y avait de nombreuses têtes tournées vers eux. Il faut dire aussi qu’ils n’avaient pas été très calmes dans leur coin

xxxxxxxxxxxxxx


Sortis du magasin avec un autre pot de yaourt chacun (le même parfum afin que l’un ne vienne pas en piquer à l’autre et qu’ils se rechamaillent comme des gosses comme dans le magasin  ), Min-Sung laissa Lily le guider. Il avait hâte d’arriver au Walk Of Fame. Il l’avait déjà foulé lors de l’un de ses précédents voyages à Los Angeles mais il n’avait jamais eu l’occasion de le faire en entier. Aujourd’hui, il allait pouvoir se comporter comme un parfait touriste et il avait prévu de faire plein de photos souvenirs…!

« T’as fini en prison par ma faute, j’en reviens toujours pas…! » Il se marrait toujours. Comme quoi le destin faisait de drôles de choses parfois. Il aurait voulu se souvenir de ce moment, dommage que ce n’était pas le cas. En tout cas, maintenant, il allait pouvoir la charrier là-dessus, il n’allait pas se gêner Mais vu le regard que lui lançait Lily, du style « tu-vas-pas-remettre-ça-sur-le-tapis-hein », Min-Sung préféra ne rien ajouter pour l’instant (c’est pas grave, il garderait toutes ses vannes pour plus tard  )

« Oooh ! Ca commence là !! » fit-il alors qu’ils voyaient non loin d’eux la première étoile du Walk Of Fame. « Waaah, c’est celle d’Harrison Ford !! C’est l’un de mes acteurs préférés ! Lily, prends-moi en photo !! » Il dégaina son téléphone portable et le tendit à la jeune femme ainsi que son pot de yaourt. « N’y pense même pas…! » fit-il alors qu’il la voyait lorgner sur son yaourt.
Min-Sung s’agenouilla près de l’étoile et posa pour la photo, faisant un V avec sa main. « Fais-voir…! » Il se releva et se rapprocha de Lily. Ce n’est que lorsqu’il se retrouva collé à elle, une main englobant la sienne qui tenait son téléphone, qu’il réalisa à quel point ils étaient proches l’un de l’autre. Il arrivait à sentir le parfum de ses cheveux, qu’elle avait réussi à recoiffer avant de sortir de Yogurtland. Cette soudaine proximité lui rappelait celle qu’ils avaient eu en début d’après-midi lors de leur répétition.

Et il réalisa qu’il aimait un peu trop ça. Voire même beaucoup trop…




avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Mai - 22:56


Désolée la place est prise

Ce n'était pas lui qui c'était retrouvé dans un poste de commissariat dans un pays où il ne parlait pas la langue. Il aurait sûrement fait moins le fier, si les rôles avaient été inversés. Dire qu'il ne s'était même pas retourné, alors qu'une fan était en train de l'implorer et on disait qu'il était extraordinaire avec ses fans. Pas du tout... il l'était qu'avec celle qui devait se choisir. Il devait sûrement s'éclater avec quelques-unes d'entre elles , celles qui méritaient qu'on leur porte de l'attention . Bref, celles qui ne me ressemblaient pas. Je sortais rapidement de mes pensées. C'était quoi ça encore ? Pourquoi j'étais jalouse des filles qui avaient pu l'approcher. Ce n'était pas comme si y avait quelque chose entre nous. Enfin, on s'était embrassé quand même, ce n'était pas rien. Quand je pensais à toutes les filles qu'il avait embrassées (Bordel qu'est-ce que ça pouvait m'énervait) , il n'y avait rien d'étonnant à qu'il soit un peu doué ... Roulant des yeux, je tentais de ne pas lui sauter au cou, il fallait que je reste calme et Zen. Ce n'était pas si grave après tout, j'avais failli finir ma vie enfermée dans une cellule en Corée et y croupir jusqu'à ce que je sois trop vieille pour espérer en sortir et lui, il trouvait ça drôle. Dire qu'en plus, il avait osé voler un stylo, comme s'il n'était pas assez riche comme ça. Il avait de la chance quand même, j'étais magnanime en cette belle journée. On venait d'enterrer la hache de guerre, ce n'était peut-être pas le moment de tout foutre en l'air, alors qu'il semblait être entrain de vivre pour une fois. C'était une idée en l'air, mais quelque chose me disait qu'il n'avait pas dû rire comme ça depuis bien longtemps. On était parti, alors autant continuer. Ma mère n'aimait pas trop quand nos repas finissaient de cette manière, mais ça arrivait parfois. Quand on est une famille avec 6 enfants, difficile de tout contrôler et le pire c'est qu'à la fin mes parents aussi s'y mettaient. Heureusement dans ces moments, nous étions entre nous. Dans le cas contraire, on nous aurait sûrement tous cataloguées comme des gros dégueulasses. En tout cas, mon entraînement avait porté ses fruits, je l'avais eu en plein dans l'œil.

« Ah non » m'écriais-je avant de tenter de l'empêcher de m'approcher. Tu parles, c'était foutu, la seule solution aurait été de partir en courant dans le magasin, mais c'était impossible. De un j'étais mal placée et de deux si on voulait éviter de se faire remarquer, ça serait peut-être mieux d'éviter de se lancer dans une course-poursuite à l'intérieur de yogurtland. «Nannnnn ! » j'avais beau me débattre comme une diablesse, il était particulièrement doué pour assassiner ma coiffure. Ce n'était pas lui qui avait passé du temps à les démêler. Tu parles avec le peu de cheveux qu'il avait sur le caillou, il ne devait jamais avoir le souci. Et puis de toute manière, il ne devait pas souvent se brosser les cheveux, on le faisait pour lui. Une fois libérée de son emprise, je lui lançais un regard noir avant de le regarder s'éloigner. Un rictus satisfait se dessina sur mon visage. « Oui c'est ça! tu as raison! fuis la bataille, tu aurais été incapable de gagner de toute manière !!! » J'arrangeais rapidement mes cheveux avant de finir les pots qui restaient. Après tout, il était parti, il n'allait pas m'en vouloir de les terminer. De toute façon, il fallait bien que quelqu'un le fasse.

Il nous fallut quelques bonnes minutes avant d'arriver sur le fameux trottoir Hollywoodien. La première chose que j'avais faite en arrivant ici, c'était de venir y jeter un coup d'œil. Avec Zac, on s'était pris en photo à chaque étoile quasiment. Los Angeles changeait pas mal de notre petit bled, alors évidemment, on avait profité de tout ce que la ville offrait en plus. En 5 ans, je connaissais donc à peu près LA, mais je n'étais pas non plus une vraie citadine. J'aimais cette ville, mais pas autant que la vieille fermette familiale. Qu'est-ce qu'il me tardait d'y retourner d'ailleurs. Ma mère allait jamais croire quand j'allais lui raconté cette après-midi.... Elle allait être folle . Quoique c'était peut-être mieux de ne rien lui dire, elle risquait de s'inquiéter. Elle m'avait bien dit de faire attention aux acteurs Oo .

« Nous y voilà » Devant nous, les étoiles brillaient, comme à chaque fois, le trottoir était bondé, une vraie attraction. Min Sung s'arrêta devant celle d'Harrison Ford « Avec mon père on adore regarde Star Wars et Indiana Jones » laissais-je échapper presque nostalgique, on ne l'avait pas fait depuis quelques temps. "Non je peux pas te faire ça, je vole pas aux enfants" Je jetais un regard amusé à son pot avant de chercher l'endroit ou appuyer pour prendre la fameuse photo. Ah le voilà. Le petit clic du téléphone me rassura, c'est bon, c'était dans la boite. Ni une, ni deux, Min Sung attrapa son téléphone. L'un contre l'autre, nous étions en pleine contemplation. Enfin lui se contempler :siffle : Pour ma part, je regardais un peu plus loin que ça, il avait l'air heureux. En fait, j'étais en train de le contempler... Un peu trop d'ailleurs! « pour une fois que tu as l'air naturel, faut que tu l'as garde dans tes stocks ». Mon doigt glissa sur l'appareil faisant apparaître une autre photo de lui avec quelques années en moins, en fait il était petit, il avait quoi 5-6 ans ? « Ah t'étais trop mignon, dommage, tu t'es enlaidi avec l'âge » Bha quoi, il était le premier à me taquiner, je n'allais pas me laisser faire, il était mal tombé, j'avais pas mal de répondant aussi, non mais ho

« Allez viens » Ma main s'enroula autour de son poignet pour le tirer derrière moi. Je commençais sérieusement à y prendre goût. De toute façon, ça n'avait jamais tué personne. Peu à peu le trottoir nous offrait de nouvelles découvertes. «Ah j'adore trop Jhonny Deep !!! il est trop bien dans sleepy hollow » Hop un peu plus loin je m'arrêtais devant ma préférée. « C'est celle-là que je préfère » Un large sourire se dessina sur mon visage tandis que je lui pointais du doigt l'étoile du fameux... Mickey Mouse. De toutes les étoiles, c'était bien celle là, la meilleure.

« Oh non trop cool » Mes yeux venaient de se poser sur un homme déguisé en Jack Sparrow. Il arrivait régulièrement que des artistes de rue se produisent pour amuser les passants. Une fois de plus, je tirais Min Sung derrière moi avant d'interpeller le pirate. « Captain Jack Sparrow » Ni une, ni deux, il se retourna et nous aborda de sa démarche chancelante pendant que je sautillais conne une hystérique en suppliant une passante de nous photographier. Elle accepta avec un léger sourire. Chouette !!! Je me plaçais à la droite du capitaine, laissant le soin à Min Sung de se mettre à sa gauche. Et hop une photo avec Jack dans la boite. Les yeux rivés sur mon portable, j'éclatais de rire avant de m'approcher de Min Sung. Hop, ni une ni deux, je me recollais contre lui, pour qu'on puisse mieux voir la photo. Le soleil gênait, ensemble, on faisait une bien meilleure ombre « Je crois qu'elle t'a décapité » En effet alors que le pirate et moi-même étions tout sourire, Min Sung plus grand que nous venait de perdre la tête. « Pourtant, ce n'était pas la reine de cœur... Mais bon quand on a la grosse tête,c'est ce qui arrive parfois... » Plaisantais-je avant de redresser la tête pour regarder autour de nous. C'était quoi ce bordel ? Des voix venaient de s'élever... À quelques mètres de nous, un groupe de coréennes nous figeait d'un air étrange. « Heu... Min Sung... on a soucis je crois... »



Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Mai - 20:38


Désolée la place est prise

« Tss… » pesta-t-il alors que Lily lui disait encore des méchancetés. Elle ne pouvait pas s’empêcher de le taquiner, hein ? « Comment ça, je me suis enlaidi ? J’aimerais bien voir une photo de toi quand t’étais petite, je suis sûr que t’étais du genre baveuse et garçon manqué… Pff… J’étais adorable comme tout et je me suis bonifié avec l’âge, na…  ‘Spèce de jalouse… » Min-Sung rangea son téléphone dans la poche de son jean, bien décidé à bouder Lily pour ce coup là. Pff, de toute façon, il s’en fichait, il y avait des millions de femmes dans le monde qui étaient sans conteste contre l’avis de Lily. Il était devenu super beau gosse en grandissant, un point c’est tout  Il reprit son yaourt des mains de la jeune femme en lui lançant un regard mauvais et plongea à nouveau sa cuillère dans le pot. L’idée de lui balancer un peu de yaourt au coin du nez lui traversa l’esprit, histoire de se venger, mais il se retint… Ils s’étaient déjà chamaillé comme des gosses dans Yogurtland et il valait peut-être mieux éviter de faire ça dans la rue, devant tout le monde. Et puis… pour ne rien cacher, il se sentait légèrement mal à l’aise à se promener ainsi dans cette foule. Les probabilités pour que quelqu’un le reconnaisse étaient grandes et il ne voulait même pas imaginer le chaos que ça allait être si cela arrivait. Son pot de yaourt terminé, il le jeta dans la poubelle la plus proche et se laissa guider une nouvelle fois par Lily qui venait de l’attraper par le poignet. Il ne s’était éloigné que de quelques mètres afin de jeter son pot, elle avait peur qu’il s’envole ? Elle craignait de le perdre dans cette foule immense ? Pourtant, il dépassait beaucoup de monde avec sa grande taille, elle ne risquait pas de le perdre de vue. Regardant la main de Lily enroulée autour de son poignet, Min-Sung se mit à sourire et se laissa faire.

Il avait autant d’étoiles dans les yeux qu’il n’en y avait sur le trottoir sous ses pieds. A chaque pas, il s’émerveillait du nom inscrit sur l’étoile suivante et il avait peur que la mémoire de son téléphone arrive à saturation avec toutes les photos qu’il était en train de prendre. Les étoiles défilaient, les grands noms du cinéma aussi et Min-Sung ne voyait pas le temps défiler. Ca faisait combien de temps qu’ils étaient là en train d’arpenter le Walk Of Fame ? Trente minutes ? Une heure ? Plus ? Il était comme un vrai gosse le jour de Noël : après tout, c’était pour ça qu’il était venu à Los Angeles, pour toucher du doigt son rêve…

« Tu imagines si un jour on a notre nom sur l’une de ces étoiles ? » Agenouillé devant l’étoile de Jackie Chan, Min-Sung s’imaginait son nom incrusté en lettres dorées à la place. Si Jackie Chan avait réussi à avoir son étoile sur Hollywood Boulevard, pourquoi lui n’y arriverait pas ? En tout cas, il allait tout faire pour que ce rêve se concrétise. Et ça commençait par le succès d’Enjoy The Show. Il allait tout donner pour que la série fonctionne. L’envie soudaine de repartir chez lui pour aller réviser à fond le script des prochaines scènes lui traversa l’esprit mais il n’avait pas vraiment envie de quitter Lily maintenant… Et puis, c’était la première fois depuis des années qu’il s’octroyait une après-midi de libre où il était enfin Min-Sung le garçon de 25 ans et non pas Min-Sung l’acteur adulé.

« Oh non trop cool !! » s’exclama tout à coup Lily ce qui lui fit relever immédiatement la tête. Elle l’attrapa à nouveau par le poignet, l’obligeant à se relever. Devant eux se tenait le Capitaine Jack Sparrow et Lily était complètement folle, sautillant sur place. Elle avait pas menti quand elle avait dit qu’elle adorait Johnny Depp  Min-Sung la regarda supplier des passants pour qu’ils les prennent en photo avec le sosie du Capitaine et il se mit à rire. Il commençait à un peu trop aimer le côté naturel de Lily. Une vraie gosse elle aussi  
La jeune femme se rapprocha de lui afin qu’ils regardent la photo ensemble. « Raaah mais oui, elle m’a décapité…! » fit-il l’air boudeur. Il était grand ok mais elle aurait au moins pu faire de son mieux pour cadrer la photo correctement…! « Et toi arrête d’en rajouter..! » ajouta-t-il en donnant un coup de coude dans les côtes de Lily qui se moquait ouvertement de lui. « Je me suis enlaidi, j’ai la grosse tête… C’est ma journée on dirait… »

« Heu... Min-Sung… on a un souci je crois… » fit la voix de Lily qui avait bizarrement changé de ton… Elle semblait réellement soucieuse mais Min-Sung n’avait pas fini de lui râler dessus. « Bien sûr qu’on a un souci, t’arrêtes pas de me charrier ! » dit-il en la désignant du doigt. « Faut pas t’étonner si je boude… Mais t’inquiète, tu perds rien pour attendre, je vais te faire la misère tout le reste de la semaine…!… Eh mais tu me regardes quand je te parle, oui ? » Mais Lily ne le regardait toujours pas et l’attrapa par le tee-shirt pour lui montrer à quelques mètres d’eux ce qu’il avait craint depuis le début de l’après-midi… Un groupe de coréennes (il les entendait parler de là où il était) était en train de les figer, gloussant comme des collégiennes. Min-Sung marqua un temps d’arrêt. Ok, rester calme. Qu’est-ce qu’il allait faire sans ses gardes du corps pour les protéger ? Il allait agir aussi naturellement que possible, si ça se trouvait, le groupe de coréennes n’était pas sûr que ce soit réellement lui.

Un flash à quelques centimètres de son nez l’aveugla un instant et il vit partir une fille en courant vers le groupe de coréennes. Mais elle sortait d’où celle-là ? Il ne l’avait même pas vue débouler sous leur nez !! Les coréennes regardèrent l’appareil photo de la jeune femme et, toutes en choeur, se mirent à crier : « Min-Sung Oppaaaaaa ! C’est Min-Sung Oppaaaaaa !!!! Yaaaaaah !!! » Et c’est ainsi qu’une meute commença à courir vers lui et Lily….

« Oh merde… Toi qui voulais qu’on bosse notre souffle, je crois que tu vas être servie…! COUUURS !! » dit-il en la regardant dans les yeux. Ni une ni deux, Min-Sung attrapa la main de Lily et se mit à courir à toute vitesse. Jetant des coups d’oeil derrière son épaule, il voyait le troupeau de fans hystériques ne pas leur lâcher la grappe. Bousculant des gens sur leur passage, Min-Sung ne prit même pas le temps de s’excuser (il n’avait pas trop le temps, sa vie était en danger ) et tenait fermement la main de Lily dans la sienne. Heureusement pour lui, elle était endurante ! Et malheureusement pour eux, ses fans derrière également…

« Min-Suuuung Oppaaaa !! Je t’aime !! Epouse-moiiii !! » entendit-il crier derrière lui. Pivotant subitement vers la rue à leur gauche, Min-Sung entraîna Lily vers un centre commercial où il semblait y avoir foule. Il savait que sa grande taille allait les empêcher d’être hors de vue alors ils devaient trouver un endroit où se cacher de ces furies.

Le hall de la galerie était bondée, c’était quasiment impossible de courir. Min-Sung joua des épaules pour leur faire frayer un chemin et soudain, à quelques dizaines de mètres d’eux, c’est là qu’il vit ce qui allait les sauver. Leur porte de sortie.

« Par là ! » fit-il à Lily qu’il tenait toujours fermement. Ce n’était pas le moment de la perdre. Arrivés à destination, il fit d’abord entrer Lily avant de jeter un coup d’oeil derrière lui. Le groupe de furies les avait suivis jusque dans le centre commercial et continuait de crier son nom de manière hystérique. Mais elles semblaient l’avoir perdues de vue. Sans attendre, Min-Sung pénétra à son tour derrière le rideau. Le côté exigu du lieu le fit se coller à la jeune femme. Essoufflés l’un et l’autre, Min-Sung posa son index sur les lèvres de Lily. « Chuuuut… » lui murmura-t-il. « Ne dis rien…. » Les cris se rapprochaient et il croisait les doigts pour qu’elles ne les aient pas vus rentrer dans ce photomaton… Parce que là, ils n’avaient plus aucun moyen de s’échapper et il se voyait mal devoir faire face à une trentaine de fans qui n'avaient qu'une seule envie : lui sauter dessus. Il sentait la poitrine de Lily monter et descendre contre son torse et sa respiration s’échouer contre la peau de son cou. Min-Sung appuya l’une de ses mains derrière la tête de Lily et tenta de lui donner un peu d’espace, conscient qu’il la collait d’un peu trop près.

« Min-Sung Oppaa !! Où es-tuuuu ? Oppaa !! » Les voix inquiètes de ses fans commençaient à s’éloigner. Ouf, elles étaient passées devant eux sans les apercevoir !! Le jeune homme poussa un soupir de soulagement et s’assit sur l’unique siège du photomaton. « La vache, j’ai cru qu’on était cuit…! » dit-il avant d’éclater soudainement de rire. « C’est bien la première fois qu’une telle chose m’arrive..! C’est là que je vois que mes gardes du corps peuvent m’être utiles…! » Relevant la tête vers Lily qui essayait toujours, comme lui, de retrouver sa respiration, Min-Sung la regarda d’un air concerné : « Ca va toi ? T’as pas eu trop peur ? Tu sais que tu viens d’échapper à la mort là ? » ricana-t-il. Il plaisantait mais il ne savait pas trop ce que ces fans auraient pu faire à Lily si jamais elles avaient pu mettre la main sur eux. Certaines de ses fans l’aimaient tellement qu’elles ne concevaient pas l’idée de le voir avec une fille, même s'il ne faisait que se promener avec elle... « Assieds-toi… » Il tapota sur son genou pour lui indiquer de s’asseoir là, étant donné qu’il n’y avait pas d’autre siège dans le photomaton. « Je vais pas te manger, viens t’asseoir une minute, histoire de récupérer ta respiration… On a bien mérité une petite pause après notre 800m digne des Jeux Olympiques  » Lily mit quelques temps avant de venir s’asseoir sur son genou. « Bon sang, tu pèses deux tonnes au kilo, toi !! » fit Min-Sung alors que Lily venait à peine de se poser sur lui. Lorsqu’il la sentit vouloir se relever, il l’attrapa par la taille et l’obligea à s’asseoir de nouveau. « Je plaisanteuuuh… C’était pour le coup du « tu t’es enlaidi » de tout à l’heure… »

« Welcooooome !! ♥♥  » fit une voix criarde qui fit sursauter Min-Sung. L’écran du photomaton s’alluma tout à coup devant eux et un chaton japonais s’afficha dessus avec un sourire trop kawaï.

« Ooooh, c’est un purikura !! J’adore ces trucs !! J’en fais tout le temps dès que je suis au Japon !! On en fait, dis ??? » Il n’attendit même pas la réponse de Lily qu’il sortit déjà quelques pièces de sa poche.

« Concours de poses débiles ! Celui qui fait la pose la moins rigolote doit ramener le petit déj’ à l’autre demain matin sur le plateau, ça te va ? »

Les pièces insérées dans la fente de l’appareil, Min-Sung laissa Lily naviguer dans les options et le décompte commença…

« 5…4…3…» chantonnait le petit chaton tout en haut de l’écran.

Min-Sung prit l’une de ses poses les plus débiles, tirant la langue et louchant au maximum. « 2…1… » C’était parti pour une succession de flashs et de poses les plus improbables les unes que les autres. Il se voyait parfois dans l’écran et il avait envie de rire quand il voyait la tronche que pouvait faire Lily. Il avait là une sérieuse concurrente Cette fille était juste géniale : elle ne se préoccupait pas le moins du monde de son image et du qu’en dira-t-on. Dire qu’il avait passé plusieurs semaines à ignorer une fille géniale comme elle…! Attendri par tout ce que Lily avait réussi à lui apporter durant cette journée, le visage de Min-Sung arrêta tout à coup les poses débiles. Et alors que son regard s’attendrissait à vue d’oeil, il se pencha légèrement vers la joue de la jeune femme et posa tendrement ses lèvres dessus, fermant progressivement les yeux.

Et c’est à cet instant que le dernier flash éclaira le photomaton…




avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Mai - 21:32


Désolée la place est prise

Qu'est-ce que ça faisait du bien de ne pas penser au tournage pendant une après-midi. Ma vie ne tournait pas autour de mon travail, en tout cas, ça n'avait jamais été le cas. Quand mon frère et ma sœur révisaient, je trouvais toujours une bonne chose à faire pour me soustraire aux devoirs. Je n'ai jamais été quelqu'un de vraiment travailleur. Être actrice, apprendre mes répliques, je n'ai jamais vraiment vu ça comme un boulot, mais plus comme un jeu. Il m'a toujours été facile d'apprendre ce genre de chose, beaucoup plus facile que d'apprendre les mathématiques ou l'histoire... Mais depuis que j'étais rentrée dans la vie active, je commençais à comprendre que ma vie n'allait plus être aussi cool qu'avant. Je m'en doutais, mais j'aurais bien aimé que celle-ci ne change pas. En tout cas, même si j'acceptais les mauvais côtés de mon travail, en particulier le temps que l'on passait sur le plateau de tournage, je refusais de mettre ma vie en parenthèse. Impossible pour moi de vivre la vie de Min Sung, c'était tout simplement impensable. Il s'était montré assez évasif, comme si la discussion le dérangeait. Peut-être était-il en train de remarquer que la vie ne se résumait pas uniquement à l'agenda que lui préparait son agent. Sans le remarquer, je ne pouvais m'empêcher de sourire en le voyant découvrir chaque étoile. Il semblait tellement différent de l'idée que je m'en étais faite. En un jour, il m'avait montré bien plus de facettes de sa personnalité qu'il ne l'avait fait en plusieurs semaines depuis qu'on travaillait ensemble. Je m'étais trompée sur lui et je commençais à la comprendre, ce qui était d'ailleurs assez énervant vu que j'ai toujours détesté avoir tort, encore quelque chose hérité de ma mère, elle n'avait vraiment rien transmis de bon . Il était touchant, il semblait être en train de découvrir le monde. Dire que depuis qu'il était là, il n'avait jamais mis un pied ici. Moi, qui croyais qu'il devait avoir une vie passionnante et riche en expériences, je m'étais foutue le doigt dans l'œil. C'était tout le contraire, la seule chose qu'il expérimenait, c'était ce qui avait un lien avec son emploi du temps chargé. À coup sûr, il devait voir sa famille une fois tous les ans, et même ça devait sûrement être compliqué. Alors que certains devaient enviés sa vie, ce n'était pas mon cas. Au contraire, j'éprouvais même un certain malaise à savoir qu'il ne goûtait plus depuis quelque temps aux joies d'une vie « normale ».

« Ne rêve pas trop non plus » En plus d'être émerveillé parce qu'il était en train de regarder les étoiles, il était aussi passé en mode enfant et ça lui allait bien. D'une certaine manière, il avait dû grandir trop vite, il était mature, beaucoup plus que moi, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Une journée à peine et j'avais déjà commencé à déteindre sur lui. Son agent allait me tuer, déjà qu'il ne pouvait pas me voir, il allait faire de ma vie un enfer si je poussais son protégé à réaliser des choses qu'il ne pensait plus possible. Aujourd'hui, il avait pris le Bus, manger dans un yogurtland, il avait même ondulé dans une foule. Le genre de truc que son agent devait lui interdire de faire pour éviter une émeute. Ici, personne ne semblait s'intéresser à nous. À Los Angeles, il est finalement assez courant de croiser des célébrités, les habitants y sont habitués, les plus chiants finalement, ce sont les touristes, comme partout d'ailleurs « Si un jour y a ton étoile, t'as intérêt de parler de ta super partenaire qui t'a permis de lancer ta carrière aux Etats-Unis » Plaisantais-je. J'aimais le Walk of fame, mais je n'avais pas spécialement envie d'en faire partie, manque d'ambition sans doute. Lui, au contraire, semblait vraiment vouloir que cela se réalise. On avait plus qu'à travailler pour ça. Si notre couple marchait dans Enjoy (Anjou XD) The Show, sa carrière américaine serait lancée. Un bon départ pour avoir son étoile sur le trottoir le plus connu du monde.

Il y avait une chose que je n'avais pas encore apprise : A quel point ces fans avaient besoin de consulter un psy et rapidement. J'avais marqué un temps d'arrêt, plus par énervement que par suspicion. Je détestais qu'on me fixe et sur ce coup-là, je me sentais comme l'ennemi à abattre. « Lily Livingston ne baisse jamais les yeux » Je les fixais avec un certain dédain. Quoi ? Il était ou le souci ? Elles avaient jamais vu Min Sung avec une fille ? C'était pas un moine non plus . C'était bête à dire, mais l'idée de ne pas pouvoir me promener tranquillement avec lui m'énervait. Et puis pourquoi le regardait-elle comme la dernière merveille du monde. « Je vais... » Prête à me lancer dans une longue tirade sur le respect de la vie d'autrui, je n'eus pas le temps d'en placer une que mon partenaire avait eu l'idée salvatrice de nous tirer de ce guêpier.


« Elles sont dingues » hurlais-je en comprenant qu'elles étaient en train de nous courir après. Dire qu'on passait un super bon moment. Il fallait vraiment qu'il arrête d'être tellement dans son personnage, s'il commençait à prendre la poisse de Théo, on n'allait jamais s'en sortir. Pour une fois qu'on partageait un vrai moment intime et qu'on apprenait enfin à se connaître, il fallait que celui-ci soit mis à mal par un groupe de coréennes. C'était quand même pas de chance de leur tomber dessus. Légèrement énervée, je n'avais cependant pas la possibilité de leur dire ma façon de penser. Pour le moment, la chose la plus importante, c'était de sauver ma peau. Quelque chose me disait, qu'entre lui et moi, j'étais celle qui avait le plus à craindre. Après tout, lui, elle n'allait faire que le toucher, ou le supplier de lui signer des autographes. C'était des coréennes après tout, elles n'allaient pas le violer. Par contre... Pour ce qui était de mon cas, vu comme elles m'avaient regardé, mon magnifique visage risquait de se retrouver au bout d'une pique. Malgré tout ça, je ne pouvais pas m'empêcher de trouver ça amusant, très drôle en fait.

Min Sung semblait être habitué à ce genre de situations, il nous entraîna dans le centre commercial avant de rentrer dans un photomaton. Très bonne idée, si ce n'est qu'on était légèrement collés. Ma condition physique n'étant pas extraordinaire, je me retrouvais à souffler comme un bœuf. Comment voulait-il que je parle, pour le moment, j'essayais de respirer. Min Sung était bien  plus en forme que moi, il devait faire du sport durant la semaine, ça expliquait sans doute son excellente condition pysique et ses abdos que j'avais pu sentir tout à l'heure. D'ailleurs, j'étais encore en train de les sentir. Légèrement gênée de cette proximité qui ne m'était pas du tout désagréable, je sentais mes joues se colorer et ce n'était pas uniquement à cause de l'effort physique fournit quelques secondes avant. Les secondes s'écoulaient doucement, incapable de ne pas le fixer, je le regardais avec curiosité, il était encore un mystère pour moi... et au fur et à mesure, il le devenait encore plus. Je ne comprenais pas pourquoi je me sentais bien, alors que la situation était plus que gênante. Pourtant, sa proximité ne me gênait finalement pas plus que ça, ce qui me gênait, c'était tout simplement de ne pas savoir comment agir. Notre baiser était encore très frais dans mon esprit et j'avais énormément du mal à me concentrer sur autre chose que sur lui alors que sa peau était à quelques centimètres. En passant, son parfum était à tomber. Il devait goûter la peau des fesses, mais qu'est-ce qu'il sentait bon...

Enfin les voix se firent plus faibles, jusqu'à devenir inexistante. J'explosais de rire en même temps que lui avant de poser ma main sur son torse pour trouver un appui afin de ne pas vautrer sous le fou rire qui était en train de m'envahir. « Elles sont dingues » ricanais-je «  Elles veulent t'épouser  , mon dieu elles ne savent pas dans quoi elles se lancent. Je devrais écrire un livre » Je marquais un temps d'arrêt avant tendre mes mains devant moi comme si je dévoilais le titre de mon ouvrage «  The Real Min Sung » Un sourire amusé se dessina sur mon visage tandis qu'il arborait un air légèrement blasé. Oui, c'est vrai que depuis toute à l'heure, nous n'étions pas en manque de taquineries, mais c'était ça qui était drôle. Puis de toute façon, aucune fan ne pourrait lui convenir. « De toute manière, dans ces dingues, y avait pas ta femme, elles étaient bien trop barges   Comme si tu allais épouser n'importe qui » Non, il lui fallait une femme qui lui correspondait XD!

Mon regard se posa d'un air suspect sur mon partenaire. « Je peux rester debout, je suis sportive » Mes jambes chancelées, je sentais la fatigue m'envahir et l'idée de m'asseoir s'imposait de plus en plus à moi. « Bon bhé si tu le proposes.. » finis-je par dire avant de me laisser tomber sur lui avec ma tendresse légendaire. « Ah je suis morte, j'ai soif, j'ai faim.... » Je m'arrêtais... Qu'est-ce qu'il venait de dire là. Je le foudroyais du regard , nanmého ! Moi trop grosse ? Il avait vraiment un problème ce mec. « C'est pas de ma faute, si t'as pas assez de matières pour assumer une femme comme moi » me défendis-je tout en me redressant, mais ça ne semblait pas vraiment faire partie du plan de mon partenaire. Un sourire taquin se dessina sur mon visage. « Pourquoi ? j'ai vexé la fierté de monsieur ? » Mouais, j'ai pas trop lourde du tout, il voulait juste que je reste sur ses genoux, mais il ne savait pas comment me le dire.

«Oh il est trop mignon » Le petit chat qui nous faisait face était le genre de truc qui me faisait craquer, c'était juste trop attachant pour ne pas avoir envie de se faire photographier. Encore un truc commercial auquel je ne résistais pas. « Toi ? Tu veux faire un concours de grimaces avec une livingston ? » Ricanais-je , il ne savait pas où il avait mis les pieds. « Tu vas perdre, mais bon l'important, c'est de participer » Serrant les lèvres, louchant, j'ajoutais un nez de cochon, c'était parti... yahhhaaa , Lily Livingston dans tous ses états. Très très concentrée sur cette compétition, je n'avais pas du tout remarquer Min Sung. J'étais en train de faire la position de l'ours enragé toutes dents dehors quand ses lèvres se posèrent sur ma joue. Un contact doux , léger, tendre qui me donna un léger coup de fouet. J'abandonnais ma grimace, de toute manière, c'était fini pour tourner la tête et me retrouver face à face avec lui. Mon regard se plongea dans le sien, incapable d'articuler, je me contentais de le regarder, sans savoir vraiment que ma vie était doucement en train de changer grace à lui. Nos lèvres se rapprochaient, ce n'était ni lui, ni moi, mais nous à l'unisson. Doucement, mon cerveau se reconnecta. Je crevais d'envie de l'embrasser... Non impossible ! Je ne pouvais pas le laisser m'avoir si facilement. Entre nous, il y avait quelque chose, je le sentais, mais je n'avais pas non plus envie de lui tomber dans les bras aussi facilement  et puis peut-être que je me faisais tout simplement des idées. Je m'approchais un peu plus de lui pour faire buter mon front contre le sien. « Hé ! Ne crois pas que tu vas m'embrasser aussi facilement » boudais-je avant de me reculer. « Nan les bisous c'est que pour l'entraînement » taquine , je me redressais pour attraper les photos qui venaient de faire leur apparition. Je coupais les diapos en deux. « Une partie pour moi, une pour toi » Ni une ni deux, je l'abandonnais et sortais du photomaton pour admirer mon chef d'œuvre. « Y a pas de photos, j'ai gagné !!! » Un large sourire déposé sur mes lèvres, je me tournais vers Min Sung. « J'ai gagné un déjeuner. » Je pinçais les lèvres avant de faire mine de réfléchir. Ah... il n'allait pas s'en tirer comme ça  «Je ne mange que des chocolatines, je n'aime pas les croissants et je ne bois que du jus de fruit bio, de l'orange principalement... Ah oui pour le lait, je ne bois que celui-ci qui a moins de 24h  » difficile ? Non pas du tout. En fait, je mangeais de tout, je me moquais du bio et encore moins de la fraîcheur du lait, mais ça, il n'en savait rien. « Elles sont parties » la voie était libre. On avait réussi à survivre à ses fans, ce n'était pas si mal pour une première journée à deux. « Y a un cinéma à côté, tu veux qu'on aille voir un film, y a un nouveau film d'animation qui a l'air bien » Je venais d'y repenser et vu qu'on était à côté . Dire que j'étais en train de lui proposer qu'on se fasse un ciné. Première fois de ma vie que je proposais ça à un mec d'ailleurs... Y a des premières fois à tout. «Enfin t'es pas obligé, c'est comme tu le sens ..." La dernière chose que je voulais, c'était qu'il vienne par obligation et non parce qu'il en avait envie. J'étais en train de passer un très bon moment et je n'avais pas du tout envie que celui-ci prenne fin...



Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Mai - 0:13


Désolée la place est prise

Pas assez de matières pour assumer une femme comme elle ? C’est elle qui disait ça alors que, dès le deuxième baiser échangé durant leur répétition, elle avait passé ses mains sous son tee-shirt pour lui toucher le torse…? Et elle n’avait pas semblé écoeurée par ce qu’elle avait touché vu qu’elle avait recommencé dès le bisou suivant… Mais il commençait à la cerner : il y avait beaucoup de taquineries dans ce que lui disait Lily, elle n’avait pas arrêté depuis le début de cet après-midi. Et il commençait à percevoir quand elle plaisantait et quand elle boudait : son visage était très expressif (une nécessité quand on faisait leur métier d’acteur) et ses yeux également. Elle avait cette lueur taquine dans le regard dès qu’elle sortait sa petite vanne… Et Lily adorait le vanner apparemment. Ils allaient trop bien s’entendre sur ce plan là et ça promettait de sacrées étincelles sur le plateau durant les prochaines semaines… Comme quoi il avait eu raison tout à l’heure en se disant qu’ils allaient devoir baser leur alchimie sur ça : les taquineries. C’était un terrain sur lesquels ils s’accordaient parfaitement… Même s’ils en avaient découvert un autre durant les répétitions… Mais ça, ils allaient devoir peut-être répéter encore un peu pour en être certains…

« Et tu vas dire quoi, hein, dans ton livre ? Que j’suis un dieu vivant ? (   ) Que j’ai un torse que t’adores toucher ?… » Il s’amusait comme un petit fou à la taquiner à son tour. Elle le cherchait, elle le trouvait. C’était aussi simple que ça. Il avait bien remarqué que dès qu’ils étaient un peu trop proche l’un de l’autre, Lily semblait gênée… Il mettait ça sur le compte de la pudeur; elle avait peut-être un sale caractère et une grande gueule, elle n’en restait pas moins une fille. Ses taquineries, c’était peut-être aussi un moyen pour elle de se protéger. « … Que j’embrasse trop bien ? » ajouta-t-il afin d’achever la jolie teinte rouge sur les joues de Lily. « Comme si une fille ne rêverait pas de m’épouser… » Sa mère et tout son staff n’arrêtait pas le lui répéter, il était bon à marier : il était beau ( ), jeune, intelligent et il avait un compte en banque bien rempli, quelle fille ne voudrait pas de lui ? (attention, Min-Sung est en mode « Gu Jun-Pyo )

Les flashs du photomaton s’étaient succédés et les poses débiles aussi. Là, il avait ses lèvres plaquées sur la joue de Lily et il réalisa qu’il était peut-être allé un chouïa trop loin. Cette fille avait un pouvoir étrange sur lui, il se sentait attiré tel un aimant et peu importe ce qu’il fasse, il finissait toujours par vouloir être plus près d’elle. Elle l’attendrissait complètement et il se demandait comment une femme comme elle pouvait exister. Elle était tellement naturelle et spontanée qu’une peur soudaine l’envahit tout à coup : il avait peur que le monde de requin dans lequel elle venait d’entrer allait lui faire perdre ce côté si pur chez elle. Le monde du cinéma était un monde rempli de pourris et elle était une très belle proie pour des gens pas très honnêtes. Mais elle ne risquerait rien tant qu’il serait là, il allait l’aider et l’empêcher de tomber dans les pièges qu’on pourrait lui tendre. Oui, il avait envie de la protéger, garder pur le joyau qu’elle était. Tant qu’il serait à ses côtés, personne ne lui ferait le moindre mal… Ses yeux plongèrent dans le regard de Lily qui venait de tourner la tête vers lui. Il pouvait y lire toutes les questions qu’elle se posait. Lui aussi il s’en posait des tonnes mais il les avait mises de côté. Elles étaient là, à l’extérieur, derrière le rideau de ce photomaton… Là, ils étaient enfermés dans leur bulle, à l’abri des regards, des fans en délire, à l’abri des affres du show business. Il avait complètement enlevé son costume d’acteur durant cet après-midi avec Lily et il avait l’étrange impression de vivre enfin sa vie, d’être Min-Sung. Comment avait-il pu se perdre ainsi durant tant d’années ? Il lui semblait retrouver la lumière après avoir passé des années dans la pénombre, tout lui paraissait si futile, sa carrière, l’argent, la notoriété… Cela lui servait à quoi réellement s’il ne pouvait pas profiter des choses simples de la vie ? Il n’avait pas le droit de tomber amoureux, c’était écrit noir sur blanc sur son contrat, afin d’être toujours disponible et accessible. Afin d’être toujours un rêve dans l’esprit de millions de femmes. Mais ce n’était que de l’illusion tout ça, que de la poudre jetée aux yeux… Comment pouvait-on le forcer à ne pas tomber amoureux ? Comment pouvait-on l’obliger à ne pas avoir de vie ? Elle était là, la vie, la vraie, à quelques centimètres de ses lèvres. Et elle se rapprochait. Et il se rapprochait également. Il avait tellement envie d’embrasser Lily qu’il sentait son coeur battre avec frénésie dans sa poitrine. Ce n’était peut-être, voire même sûrement, pas une bonne chose à faire pourtant… Même s’ils se connaissaient depuis quelques semaines maintenant, ils n’avaient véritablement appris à se connaître que depuis aujourd’hui… Elle ne savait rien de lui. Elle ne connaissait pas sa vie (et il n’avait pas tellement envie qu’elle en découvre certains côtés…). Et puis elle avait un mec. Tous les voyants étaient au rouge et pourtant, Min-Sung continuait d’avancer encore vers ses lèvres… Parce qu’elle était la première depuis des siècles à ne pas tomber en béatitude devant lui. Parce qu’elle avait d’adorables fossettes qui se formaient quand elle riait. Parce qu’elle embrassait divinement bien et qu’il avait envie de recommencer. Parce qu’elle était parfaite et qu’elle n’avait aucune limite dans la taquinerie…
Les centimètres se transformèrent en millimètres. Il sentait le souffle de Lily contre le sien, ses lèvres s’entrouvrirent afin de mieux accueillir les siennes. Petit à petit, ses yeux se fermèrent. L’image du mec de Lily se forma derrière ses paupières closes et il l’effaça aussitôt. Il était désolé pour lui mais pour la première fois de sa vie, il crevait d’envie d’être égoïste. Il n’était pas du genre à piquer les copines des autres (il détestait même les mecs qui osaient faire ça) mais il mourrait d’envie d’avoir Lily. Elle lui faisait voir la vie en couleurs, il ne s’ennuyait pas une seule seconde avec elle… Et puis l’attirance physique était là également… Le mur de sa maison pouvait en témoigner.
Il voulait la laisser faire le dernier pas entre eux. Parce qu’il fallait qu’elle veuille de tout ça autant que lui… Et puis il voulait lui laisser le temps de réfléchir aux conséquences de ce que ça allait engendrer… Leur relation sur le plateau et en dehors qui allait changer… Sa relation avec son mec… Pénétrer dans son univers de folie… La main de Min-Sung se leva légèrement, prête à toucher le dos de Lily. Quand ses lèvres toucheraient enfin les siennes, il allait la serrer dans ses bras, lui faire comprendre qu’il n’avait aucune envie de la laisser partir. Qu’elle reçoive un coup de téléphone de son mec à ce moment là ou non. Lorsque le front de la jeune femme vint buter contre le sien, Min-Sung ouvrit instantanément les yeux, comme si elle venait de lui envoyer une décharge électrique rien qu’en le touchant. La magie de l'instant avait disparu tout à coup...

« Hé ! Ne crois pas que tu vas m'embrasser aussi facilement…! » s’éleva la voix de Lily, le sortant de son rêve éveillé. « Nan, les bisous c'est que pour l’entraînement » Min-Sung mit quelques secondes avant de cligner à nouveau des yeux. « Qu’est-ce qui te fait croire que j’avais envie de t’embrasser ? Juste parce que je t’ai fait un bisou sur la joue, tu crois que j’ai envie de plus ? T’embrasser durant les répétitions, c’est déjà bien suffisant… » Il avait eu envie de rajouter « Et puis, on va devoir s’embrasser demain pour le tournage, je peux largement patienter… » mais il se serait légèrement grillé… Là, il l’avait bien joué, faisant celui qui était outré qu’elle ait pu penser une telle chose de sa part. Non, il n’avait pas du tout eu envie de l’embrasser, c’était elle qui se faisait des idées…

La voix criarde du chaton du photomaton s’éleva dans les airs, indiquant que les photos étaient prêtes. Lily les attrapa et les coupa en deux, tendant une partie au jeune homme. Du bout de l’index et du pouce, il l’attrapa, ne jetant même pas un oeil dessus, le regard perdu sur Lily.

« C’était juste la folie de l’instant. T’es seulement amoureux du fait qu’elle t’ait permis de voir clair dans ta vie… Rien de plus… Rien de plus… » se dit-il. Mais après un dernier regard vers le corps de Lily qui sortait du photomaton, il n’en était pas si sûr… Il regarda leurs photos dans ses mains et se mit à soupirer. « Tss… T’es une sacrée emmerdeuse…! Tu pouvais pas t'avancer de quelques millimètres, hein ? » fit-il en faisant une pichenette sur le visage sur papier glacé de Lily. Il regarda, dépité, le plafond avant d’appuyer ses mains sur ses genoux et de se lever.

A peine sorti, Lily lui cria sa victoire, lui faisant déjà la liste de ce qu’elle voulait pour le petit déj’ de demain matin. Rien que ça ? Bah dis donc, en plus elle avait des goûts de luxe la demoiselle, elle mangeait français ! « Nan mais tu rêves pas un peu là…? Je t’ai vue manger !! » râla-t-il en la montrant du doigt. « T’as réussi à vider un buffet à toi toute seule, tu vas me coûter la peau des fesses avec ton petit déj’ français ! Et je vais trouver ça où à Los Angeles hein ? T’as pas envie non plus que j’affrète un avion pour faire un détour à Paris et m’arrêter à une boulangerie pour tes beaux yeux ? Tu auras ce que j’aurais décidé de te ramener demain ! Et râle pas, sinon t’auras rien…! » Le monologue de Min-Sung se termina en un sourire et, contre toute attente, Lily lui proposa une nouvelle activité. Lui qui avait cru qu’elle allait voulu s’éloigner de lui le plus vite possible après leur course poursuite avec les furies… Et puis ce qui s’était passé il y a quelques secondes à peine dans le photomaton… Mais non, elle voulait encore passer du temps avec lui.

« Enfin t'es pas obligé, c'est comme tu le sens … » Min-Sung fit mine de réfléchir, baissant la tête vers le sol, son pied jouant avec un papier par terre… « Raaah… J’sais pas… J’passe pas une super journée en ta compagnie… Pourquoi je m’infligerais ça ? » Il releva la tête, se pinçant les lèvres pour ne pas éclater de rire : il s’attendait à voir Lily en mode « cocotte-minute-prête-à-exploser » et il n’était pas loin de la vérité…

« Ok… » fit-il en tendant l’un de ses bras à la jeune femme pour qu’elle lui attrape le poignet. « C’est toi mon guide aujourd’hui alors vas-y, emmène-moi vers ton film… » Il se laissa traîner une nouvelle fois, marchant au ralenti pour prolonger ce moment passé à être à côté d’elle parmi cette foule qui ne les regardait plus. Ils étaient redevenus de simples anonymes. Et ça convenait tout à fait à Min-Sung.

Le retour aux paillettes et aux fans hystériques allait être rude désormais, maintenant qu’il avait goûté à ça…

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

« Alors il nous faudra un grand paquet de popcorn… » Min-Sung dévia lentement la tête et regarda Lily à côté de lui qui bavait sur tout ce qu’il y avait dans la boutique. « Non, en fait, mettez en deux… (il connaissait le ventre sur pattes qui allait l’accompagner à la séance xD), deux grands cocas, quatre sucettes comme ça, un paquet de M&M’s, un autre de Skittles et ça sera tout  »

Les bras chargés, ils se dirigèrent vers la salle où était projeté leur film. Il ne savait même pas ce qu’ils allaient voir mais tant pis : au moins, il avait de la bouffe pour survivre au moins deux heures…

« Au dernier rang… » indiqua-t-il à Lily d’un mouvement de tête. Il n’y avait pas grand monde dans la salle et ils purent poser la bouffe sur les sièges à côté d’eux.

« Je t’ai vue… » murmura Min-Sung en se penchant vers Lily. « Rends-moi le paquet de M&M’s que t’a piqué en douce… Me lance pas ton regard qui tue, ça marche pas… Le paquet est assez grand pour nous deux, sois un peu partageuse, bordel  » Avec ses longs bras ( ), Min-Sung n’eut aucun mal à attraper le paquet de M&M’s sur le siège à côté de celui de la jeune femme. « Regarde, je le mets entre nous deux… Il a pas intérêt à repartir de ton côté durant le film ! »

Les lumières s’éteignirent et les bandes annonces des prochains films à sortir commencèrent à apparaître sur l’écran. « Oooh !! » fit Min-Sung qui reconnut le visage d’un des acteurs de la série dans laquelle ils tournaient. « Eh mais c’est ETS !! » Le visage de Min-Sung apparut soudain sur le grand écran (qu’il était trop beau gosse quand même… ) suivi par celui de Lily. C’était un extrait de la scène du Quidditch qui était diffusée, la toute première qu’ils aient tourné. Jetant quelques coups d’oeil à sa voisine, Min-Sung épiait les réactions de Lily qui se voyait sans doute pour la toute première fois sur un écran. « Ton visage rend plutôt bien… C’est la magie du maquillage ça…! » murmura-t-il avec un ton moqueur avant d’avaler une gorgée de son coca. « Oooh ! Première diffusion ce soir !! Faut pas qu’on loupe ça !! Enfin toi, surtout ! Tu vas pas louper ton premier passage à la télé quand même ! » Il regarda vite fait l’écran de son portable. Ils avaient largement le temps, la diffusion n’était que dans trois heures. Ils avaient le temps de regarder leur film et de rentrer à pied nez Lily pour qu’il puisse récupérer sa voiture.

« Enfin… T’avais peut-être déjà prévu de le regarder… J’suis bête, tu dois attendre ça depuis longtemps… J’imagine la grosse croix rouge sur ton calendrier. Tu vas passer ta soirée pendue au téléphone avec ta famille et tes amis… C’est ce que j’avais fait le soir où le premier épisode du drama dans lequel j’avais tourné à été diffusé à la télé… C’est pas grave, on en parlera demain au boulot… »

Et pourtant… Il crevait d’envie de regarder le pilot avec elle. Lily allait être entourée des siens, même si ce n’était que téléphoniquement, et lui allait passer sa soirée comme un con à regarder l’épisode tout seul…


Il était peut-être temps effectivement que Min-Sung vive sa vie. Et qu’il se fasse des amis. Parce que lui, ce soir, il n’avait personne qui appeler pour se réjouir de la diffusion du premier épisode d’Enjoy The Show. Il plongea sa main dans le paquet de M&M’s entre Lily et lui. Au moins, il pouvait toujours se consoler en avalant des sucreries…




avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Ven 16 Mai - 15:55


Désolée la place est prise

Aishh, il possédait vraiment un ego surdimensionné, il pouvait rivaliser avec mon père sans aucun soucis, ça devait être une caractéristiques des mecs coréens, Zac n'était pas mal non plus dans son genre. Il embrassait bien, ça c'était lui qui le disait. Après tout, il ne s'était jamais embrassé lui-même, il ne pouvait donc pas en être si sûr : boude: . Personne n'avait encore osé le remettre à sa place ou quoi ? Il était mal tombé avec moi, je n'étais pas le genre de personne qui en idolâtrait une autre, ça ne me ressemblait pas vraiment. Toutes les stars restaient des êtres humains avec les qualités, mais aussi les défauts qui les accompagnent. Ses fans l'aimaient, mais elles ne le respectaient pas. C'était juste hallucinant de voir à quel point le simple fait de le voir avait suffi pour réveiller en elles une véritable crise d'hystérie. Je lui lançais un regard noir avant de rouler des yeux, un peu plus et j'allais lui écraser le pied, mais il était trop mignon pour que je le fasse. Il crevait d'envie que je lui dise qu'il avait un torse de dieu vivant et qu'il embrassait comme personne d'autre, il pouvait courir et partir faire l'iron man avant.. S'il en revenait en vie, peut-être que je penserais à lui dire qu'il n'était pas si mal. « Oué, enfin t'es pas non plus dans le top 10 des plus beaux mecs de la planète, t'es même pas dans le top 50  » Bha oui, fallait bien que quelqu'un lui dise la vérité, parce que si ça continuait comme ça, il allait mal finir. « Alors monsieur j'ai un beau torse et j'embrasse comme un dieu, t'as un paquet de mecs devant toi qui me font bien plus rêver que toi   » Pis c'était vrai d'abord, si Min Sung était séduisant, il n'était pas aussi beau que certaines armoires à glace qui possédaient en plus un regard de braise et un compte en banque bien plus florissant que le sien xD. Il était peut-être riche pour un Coréen, mais face à certains acteurs qui vivaient ici, il faisait pale figure .

« Mouais, c'est réciproque, j'espère que Theo va rapidement sortir avec une autre fille j'aurais plus à t'embrasser comme ça, je pourrais embrasser l'attrapeur *-*» Amusée, je préférais cependant m'enfuir bien rapidement du photomaton par simple mesure de sécurité. J'avais crevé d'envie de l'embrasser et cela me troublait d'une façon assez incompréhensible, je n'aimais pas cette sensation de nager en eau troubles. C'était assez difficile de vraiment savoir ce qu'il était en train de se passer, ce que cela pouvait amener. Un paquet de questions se bousculaient dans ma tête, mais je n'avais pas envie d'y répondre tout de suite. Pour le moment, je voulais profiter de cette journée avec lui, sans pour autant que cela devienne compliqué, ça commençait déjà à l'être et je détestais ça. Dire qu'on ne pouvait même pas mettre un pied dehors sans se faire courser par des fans hystériques. Sa vie quotidienne devait être une véritable horreur. Quand je l'avais vu en Corée, il m'avait semblé professionnel, souriant, même abordable, je comprenais que c'était avant tout un jeu auquel il jouait depuis ses débuts. Un jeu qui avec le temps était devenu sa vie. Le fait qui se dévoile était un vrai plus, si j'avais du mal avec son côté acteur professionnel qui montrait de lui une personnalité assez froide et narcissique, il y avait finalement bien plus quand on cherchait à creuser la carapace qu'il s'était faite pour survivre au monde dans lequel il était rentré. Franchement si c'était pour devenir comme ça, il fallait vraiment que je réfléchisse à ce que ça impliquait de devenir actrice, je n'avais pas envie que ma vie m'échappe comme elle était en train de faire avec lui.

Bon il voulait ou pas ? On n'allait pas rester planter là pendant 3 heures non plus. Patiente ? Pas du tout, je voulais juste savoir ce qu'il avait en tête. Ce n'était pas si compliquer comme choix, soit il disait oui, soit il disait non ! Qu'est-ce que ça pouvait m'énervait qu'il me fasse attendre comme ça. Je n'étais pas en train de lui demander l'impossible non plus. Si ça gênait tant monsieur de continuer sa journée avec moi, il pouvait parfaitement revenir sur nos traces, prendre sa voiture et allait s'éclater comme il devait avoir l'habitude de le faire. Pour ma part, c'était décidé, j'allais au cinéma qu'il vienne avec moi ou non. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres quand il accepta, j'avais bien envie de sauter sur place pour célébrer ma victoire, mais il en aurait été bien trop content pour que je me le permette. « Hmm de toute façon notre après-midi sans une séance de cinéma » et pour ça il n'y avait qu'un endroit ou aller, le cinéma du coin , ça allait être bien.

Assise sur mon siège, ma main attrapa le paquet de petites cacahuètes enrobées de chocolat. « Ah c'est bon, tu aurais pu me le laisser, t'es radin » ralais-je avant de le regarder reprendre le paquet de cochonneries. Il n'était vraiment pas cool, mon frère au moins il me les laissait, il savait que c'était bien pour qu'il puisse voir le film tranquillement, sans que je passe toute à l'heure à lui prendre ce qu'il avait dans les mains ou à faire du bruit pour partir à la recherche de la poche. « Tu as qu'a te le manger, j'ai pas faim » J'attrapais une des sucettes avant de la fourrer dans ma bouche. Comme ça, pas besoin d'avaler de m&ms  .

Les bandes-annonces se succédèrent « Ah oui lui aussi faut que j'aille le voir avec mon frère et ma sœur » Cinéphile, je suivais la plupart des sorties de films, en tout cas pour ceux qui pouvaient m'intéresser. « J'adore les trucs d'actions » Dis-je tandis que Godzilla disparaissait de l'écran pour laisser apparaître un visage bien connu. « Ah ah , c'est James, il est trop canon *-* ça lui va bien le rôle de docteur foldingue. Faut trop qu'Aylee ait un rendez-vous avec le médecin *-* » La bande d'annonce de la série était en train d'être projeter devant nos yeux. C'était d'ailleurs assez amusant de me voir à l'écran, c'était moi, mais pas vraiment moi, difficile à expliquer. « Parle pour toi, je rends aussi bien sur les vidéos de famille figure toi » Mon père et ma mère adoraient nous filmer, alors d'une certaine manière, j'étais habituée à me voir à l'écran, mais pas de cette manière, comme ça c'était assez différent et déstabilisant. « ah c'est la scène de la voiture, ils sont trop mignons tous les deux  » C'était une des scènes que j'avais adoré tournée au début de mon aventure d'actrice, avant que mon partenaire ne me tombe dessus. « Tu sais avant que tu deviennes diabolique » laissais-je échapper avant de tourner ma sucette dans ma bouche pour tenter d'en saisir encore plus le goût.

Mon regard abandonna la bande-annonce pour se poser sur Min Sung, tout un coup, il semblait bien moins sûr de lui qu'il en avait l'habitude. Un peu comme moi, quelques minutes avant quand je lui avais proposé de me suivre pour aller au cinéma. J'avais bien envie de le taquiner, mais j'allais laisser ça de côté pour une fois. Il était si touchant et si seul. La série je pouvais le regarder avec mon frère, ma sœur, leurs amis, mes parents à l'autre bout du fil et dès que je rentrerai à la maison, on la regarderait tous ensemble, mais lui, vu comme il en parlait, il allait sûrement la regarder comme un gland devant sa magnifique télé. « On peut le regarder ensemble si tu veux, j'ai rien de particulier de  prévu ce soir » Je voulais me convaincre que je faisais ça par bonté de cœur, mais en fait c'était loin d'être le cas. J'avais envie de retrouver l'ambiance qu'on avait partageait ensemble dans sa maison, je n'avais pas envie de quitter ce qu'on était en train d'installer entre nous. En rentrant chez moi, j'avais peur que cela disparaisse et que ça ne réapparaisse jamais et j'avais une trouille bleue que se soit le cas. On était en train de créer quelque chose d'unique, de fort, qui me donnait envie de me battre plus que d'habitude. Non, je ne voulais pas que ça prenne fin après le cinéma. Le meilleur moyen de terminer notre journée, c'était de regarder ensemble cet épisode. « Puis, ça nous aidera peut-être à voir ce qui cloche.. » La série avait bon dos, c'était devenu ma meilleure excuse, elle ne marchait pas d'ailleurs, j'en étais consciente, mais pour le moment je n'avais que celle là. « Le film va commençait, on en reparle après » dis-je , juste avant de voler le paquet de skittles que je fourrais rapidement dans la poche intérieure de ma veste, s'il voulait les récupérer, il allait devoir me passer sur le corps et vu que Monsieur était coréen , il ne risquait pas de me peloter pour atteindre la poche de bonbons XD. Elle était donc à moi...

Ce dessin animé avait beau être génial, je commençais sérieusement à tomber du nez et même l'envie de voir la fin n'arriver pas à me maintenir éveillée. J'avais passé la première partie du film à rire à gorge déployée, j'allais passer le reste du film à dormir comme un loir. Je tentais pourtant de lutter, hors de questions que je m'endorme alors qu'on était en train de se marrer des frasques de lily la pingouine qui rêvait de devenir acrobate. Plus je tentais de lutter pour ne pas m'endormir et plus je m'endormais bien évidement. « Si je m'endors réveille moi » lui murmurais-je, tout en essayant de soutenir ma tête qui penchait de plus en plus dangereusement sur le côté. Je redressais la tête dans une dernière tentative désespérée pour rester éveiller. Tentative qui échoua magistralement. Quelques secondes plus tard, je somnolais tranquillement avant de me laisser tomber ( volontairement, mais ça il le sait pas) sur l'épaule de Min Sung. Il fallait bien que je teste pour voir s'il était aussi bien qu'il le disait  . Autant le dire tout de suite, j'adorais ça, si bien que je ne mis que quelques secondes plus pour m'endormir à poing fermé. Je me réveillais en sursaut quelque temps plus tard, quand les lumières de la salle se rallumèrent. « Ahhhh, ça fait mal aux yeux » je grognais avant d'enfouir encore plus ma tête dans son cou. Juste pour quelques minutes de plus.. Histoire de bien me réveiller. « t'es pas si mal comme oreiller » lui glissais-je à l'oreille avant de tenter de rouvrir mes paupières... « va falloir que tu me portes jusqu'à ta voiture si ça continue » Vu mon état de fatigue avancé, le réveil risquait d'être long et je préférais ne pas penser au chemin de retour qu'on allait devoir se taper à pied avant de pouvoir regagner sa voiture..



Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Sam 17 Mai - 23:40


Désolée la place est prise

C’était incroyable comment ils pouvaient se chamailler à chaque fois pour la bouffe. Ca avait été le fil rouge de la journée : ça avait commencé avec une engueulade à la cantine, puis un carnage à Yogurtland et maintenant elle boudait parce qu’elle voulait le paquet de M&M’s pour elle toute seule…

« Pfff… Comment tu peux me traiter de radin alors que si t’es en train de t’empiffrer là, c’est grâce à moi… T’as oublié qui a payé tout ça ? T’es égoïste, tu penses qu’à ton ventre… J’ai rien mangé de consistant aujourd’hui, je te signale   » Raah il était tellement énervé qu’il avait même pu envie de les manger les M&M’s, elle avait tout gagné Et puis alors qu’est-ce que ça pouvait l’énerver de l’entendre à chaque fois s’extasier sur ce James… Et gnagnagna, James il est génial, et gnagnagna, James il est trop beau. Déjà qu’ils s’étaient quasiment fait une déclaration d’amour en public sur le plateau de Before The Show… Elle avait qu’à demander à Steven de la faire tourner avec lui si ça lui faisait tant plaisir. Et puis la faire sortir avec lui aussi. C’est sûr que ça ravirait les fans de la série… Les persos de Lily et James qui sortent ensemble… Vlà le joli remake d’Harry Potter que ça ferait… Et puis, comme ça, il en serait débarrassé de cette fille égoïste qui ne savait même pas apprécier la compagnie d’un mec comme lui… Min-Sung, la paille de son coca enfoncée dans sa bouche, jeta un regard en coin à la jeune femme assise à côté de lui. De toute façon, il n’y avait que du venin qui sortait de sa bouche. Dire qu’elle avait osé lui dire qu’il ne la faisait pas rêver. Qu’il n’était même pas dans le top 10 des plus beaux mecs, ni même dans le top 50. C’était bien la première fois qu’une fille ne tombait pas en pâmoison devant lui et, même si cela lui avait fait plaisir au début qu’elle ne se comporte pas comme ses fans hystériques, ça le rendait malade de voir qu’elle n’avait pas une once d’attirance pour lui. Est-ce qu’il avait rêvé tout ça, tout ce qui s’était passé durant l’entrainement ? Et dans le photomaton ? Il mâchouilla sa paille d’énervement. Comment est-ce qu’il avait pu se tromper à ce point ? Il lui était passé quoi par la tête pour croire qu’il l’intéressait un tant soit peu ? Maintenant qu’il y repensait, elle n’avait fait que le rembarrer depuis le début : « Si tu étais le dernier mec sur terre, je peux t'assurer que je préférais vivre seule que te côtoyer », « T’embrasses pas si bien », « Moi qui pensais que tu étais un vrai mec », « Dommage, tu t'es enlaidi avec l’âge », « Quand on a la grosse tête, c'est ce qui arrive parfois… », « Elles veulent t'épouser, mon dieu elles ne savent pas dans quoi elles se lancent »… Il en oubliait sûrement des tas mais c’était celles qui lui revenaient en tête en cet instant. Il avait mis ça sur le coup de la taquinerie et de la plaisanterie mais… Et si c’était de la taquinerie uniquement pour lui faire passer le message que ces propos étaient plus que sérieux et qu’elle ne le supportait vraiment pas ? Qu’elle lui faisait gentiment comprendre que non, elle n’était en aucun cas intéressée ?
Pourquoi ça lui faisait du mal de penser ça ? Pourquoi l’avis d’une fille sur lui, fille qu’il ne connaissait presque pas, l’atteignait autant ? Chacune de ses piques lui avait vrillé le coeur… Il n’avait pas l’habitude qu’on ne l’apprécie pas (à part peut-être un certain Min-Jae mais lui c’était une toute autre histoire ) et là, il avait rencontré la seule fille qui ne l’appréciait pas… La seule dont il voulait uniquement qu’elle l’apprécie. Mais plus il disait et faisait des choses et plus elle semblait mettre des obstacles entre eux. Bien sûr, le fait qu’elle ait un mec devait y être pour beaucoup. Ce devait être même uniquement pour cette raison. Elle n’était pas libre et il avait parfois tendance à l’oublier. Il était en train de s’accrocher à de l’air, à quelque chose d’impossible et il s’écoeurait lui-même de sa façon d’être avec elle… Bon sang, qu’est-ce qu’il était en train de fabriquer à lui faire du rentre-dedans ainsi ? Il avait été à la limite de l’embrasser dans le photomaton !! Pourquoi espérait-il quelque chose alors que Lily était prise… ?

« On peut le regarder ensemble si tu veux, j'ai rien de particulier de prévu ce soir » Peut-être bien à cause de ce genre de phrases… Déjà quand il avait compris, chez lui, que c’était son mec qui était au bout du fil et qu’il semblait l’attendre, il avait été surpris que Lily ait envie de passer l’après-midi en sa compagnie… Et là, elle était prête à venir regarder le premier épisode chez lui… Il ne savait pas trop à quoi elle jouait mais c’était un jeu dangereux. Il ne savait même plus sur quel pied danser avec elle et ça le rendait mal à l’aise…

Lorsque, quelques dizaines de minutes à peine après le début du film, il sentit la tête de Lily se poser sur son épaule, Min-Sung se mit à nager dans un océan d’incompréhension. Il avait l’impression d’être dans un jeu du chat et de la souris. Elle s’amusait de lui, c’était pas possible autrement ! Quelle fille ayant un mec et devant rentrer chez elle passerait la soirée chez un « collègue de boulot » et s’endormirait sur lui en plein cinéma ? Il la laissa là, endormie contre son épaule, durant tout le reste du film, se posant des questions par milliers et grignotant tout le pop corn de son énorme paquet. Se ressassant les mêmes questions. En boucle et en boucle. Et une heure plus tard, alors que les lumières de la salle s’allumaient à nouveau, il n’avait toujours aucune réponse.

« Ah ça fait mal aux yeux… » râla Lily qui se réveilla tout à coup mais qui ne bougea pas d’un millimètre pour autant de la position dans laquelle elle avait passé ces dernières soixante minutes… Mais elle bougea tout à coup, sa bouche se retrouvant à quelques centimètres à peine de son oreille. Elle n’avait encore rien dit mais son souffle dans son oreille lui donnait des frissons dans tout le corps. « T'es pas si mal comme oreiller… » Min-Sung resta immobile mais ferma les yeux. « Va falloir que tu me portes jusqu'à ta voiture si ça continue » continua-t-elle d’une voix encore ensommeillée.

Il rouvrit les paupières et détourna son regard vers elle. Elle avait les yeux clos, incapable de pouvoir les rouvrir pour l’instant. Min-Sung prit son ton de râleur né pour lui sortir : « Tu rêves pas un peu là ? Tu regardes trop de dramas, je crois ! T’as cru que j’allais te porter sur mon dos ? Hors de question… Aaah et essaye pas de te réveiller maintenant, t’es encore fatiguée… » Min-Sung son bras derrière elle et appuyant sur sa tête avec sa main. Ainsi, elle était à moitié dans ses bras et sa tête reposait désormais sur le haut de son torse. Dommage qu’il y avait ce putain d’appui-coude entre eux… « C’est la première chanson du générique de fin… On a encore au moins vingt bonnes minutes avant que l’équipe de nettoyage débarque et nous vire de la salle… Profite encore de ta sieste… On prendra un taxi pour aller jusqu’à chez toi, c’est pas grave… Rendors-toi… » Min-Sung posa doucement sa tête contre celle de la jeune femme… « Au fait Lily… T’as bavé sur mon tee-shirt pendant que tu dormais… » murmura-t-il alors que le sommeil semblait le gagner à son tour.

Lui aussi ne savait pas trop à quoi il jouait. Mais ce jeu dangereux lui plaisait.


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


Min-Sung plissa des yeux alors qu’ils sortaient du cinéma : la lumière intense du jour contrastait vraiment avec l’ambiance de la salle de ciné. Il avait fini par s’endormir contre Lily contre toute attente. Et c’est l’équipe de nettoyage, comme il l’avait prédit, qui les avait surpris comme ça il y a quelques instants à peine. Ils avaient tous les deux des têtes de morts vivants alors qu’il hélait un taxi qui pourrait les ramener jusqu’à chez Lily. Il était bien content de ne pas conduire tout de suite parce que là, il ne s’en sentait aucunement la force.

« On va au ciné voir le film que tu veux et tu t’endors comme une merde devant… » Il jeta un coup d’oeil sur la manche de son tee-shirt qui n’était pas encore sec. « Raaah… Tu veux pas mêler ta bave à la mienne mais ça t’emmerde pas de me foutre la tienne sur mes vêtements !! » s’excita-t-il sur son siège en montrant à Lily la grosse tâche qu’il y avait encore. « Ca et le fait que t’as piqué les Skittles… Fais pas l’innocente, je sais très bien que tu les as piqués, je les ai cherché partout quand tu t’es endormie… Voleuse de bouffe. J’te laisserais jamais pu t’approcher de ma nourriture. Dire que moi je voulais partager avec toi et que toi tu gardes tout pour ta gueule… Egoïste…! » lâcha-t-il avant de tourner subitement la tête, regardant le paysage qui défilait à l’extérieur. Et hop, encore une chamaillerie à propos de la bouffe à ajouter à leur actif…

Lorsque le taxi les déposa devant l’immeuble de Lily, Min-Sung poussa un soupir de soulagement lorsqu’il vit que sa voiture était toujours là et sans égratignure. S’installant au volant, il déposa son gobelet de coca au niveau de l’accoudoir central, dans l’emplacement prévu à cet effet et jeta un regard mauvais à Lily : « Si tu le touches, je t’abandonne sur le bord de la route. » Elle avait pas intérêt à le toucher, il était sérieux…

« J’ai hâte de voir le premier épisode. » fit-il durant le trajet. Il était content d’aller le regarder et d’autant plus qu’il était en compagnie de Lily. Il ne savait pas trop pourquoi elle avait accepté de le voir avec lui, sachant pertinemment que son mec était chez eux et devait l’attendre pour le regarder ensemble… Mais il n’allait pas lui poser la question, même si ça lui brûlait les lèvres. « On sait ce qui se passe pour nos persos mais en fait, on sait rien de ce qui se passe pour les autres. J’ai hâte de voir comment ça va rendre… Et comment ils ont réussi ce miracle au montage de faire croire qu’Aylee et Théo sont amoureux l’un de l’autre vu comment on se regardait pas avec les yeux de l’amour au début… Enfin, c’est pas qu’on se regarde avec les yeux de l’amour maintenant… J’veux dire… Ah laisse tomber… » Rouge de honte, Min-Sung fit tout son possible pour ne pas regarder sa passagère et fixer la route malgré le fait qu’il était conscient qu’elle était en train de le fixer lui en ce moment… Et sûrement en train de se foutre de sa tête à cause de ce qu’il avait dit….





avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Mai - 20:53


Désolée la place est prise

«Rha qu'est-ce que tu peux être désagréable parfois » Pauvre Min Sung, il était en train d'expérimenter Lily Livingston au réveil et autant le dire tout de suite ça n'a jamais été mon meilleur moment. Toujours somnolente, je ne suis pas très apte à comprendre ce qui se passe et encore moins à répondre d'une manière logique, mais par contre, je ne suis pas sourde. « Me porter ?! » Il était fou ou quoi, je décollais ma tête de son épaule pour me redresser. C'était dur, cette nuit, je devais vraiment dormir, je ne pouvais pas continuer comme ça, j'allais tomber raide de sommeil si ça continuait. « J'ai bien compris que tu n'as pas la condition physique pour me porter » boudais-je, bien décidé à me lever sur mes 2 jambes pour quitter cette salle de cinéma. J'étais parfaitement en mesure de marcher jusqu'à sa voiture . Lily Livingston à des réserves insoupçonnées . Inconsciemment, j'avais peut-être eu envie de me retrouver dans ses bras, plus maintenant , j'allais sortir de cette salle , tout de suite ><. Partir n'était cependant pas une option, monsieur ne voulait pas me porter mais il ne voulait pas non plus qu'on s'en aille. Il n'était pas possible, il ne pouvait pas être clair pour une fois. Très bien, j'allais rester comme ça, collée contre son torse juste pour me réveiller... La voix de ma conscience était en train de se lancer dans un long monologue. Bon d'accord, ce n'était pas vraiment une réaction adaptée. Prendre plaisir à dormir sur son collègue .. C'était du grand n'importe quoi. En toute logique, notre relation était censée prendre fin à la sortie des locaux du tournage. On n'avait aucune raison d'être tous les deux ici, si ce n'est parce qu'on avait envie d'en apprendre plus sur l'autre. Ou peut-être qu'il voulait juste prendre du bon temps et que j'étais tout simplement bien tombée. C'était compliqué tout ça. Me reprendre et réinstaller de la distance aurait été la meilleure des solutions, mais je ne suis pas Lily Livingston pour rien et malgré les efforts de ma conscience qui tentait de soulever ma tête du torse de Min Sung, je me contentais tout simplement de fermer les yeux pour profiter un peu plus du confort qu'il m'offrait. J'étais bien comme ça, alors pourquoi ne pas en profiter ? Dans quelque temps de toute façon, il allait sûrement reprendre son petit train de vie et oublier Lily Livinsgton. C'était étrange, mais cette simple idée suffisait à reserrer mon petit coeur. Je n'étais pas idiote, nous étions de deux mondes différents, cette journée était une sorte de rêve étrange qui prendrait fin ce soir et c'était peut-être mieux comme ça.

Qu'est-ce qu'il racontait encore ? « Je bave pas » râlais-je avant de jeter un regard sur Min Sung pour affirmer ses dires. Il était chiant, je commençais à m'endormir. Mes yeux marquèrent un temps d'arrêt en observant sa chemise et le filet de bave ... «Ha » laissais-je échapper avant de reprendre ma position initiale. « Tu ne devrais pas le laver, si ça se trouve un jour, il pourra couter des millions » plaisantais-je avant de fermer de nouveau les yeux pour me rendormir.

S'il n'était pas venu nous réveiller, je crois qu'aucun de nous ne se serait réveillé. J'ouvrais doucement les yeux pour regarder une femme armée de son balai. Je laissais échapper un cri de surprise avant de me redresser, ma tête buta contre celle de Min Sung. Je venais de comprendre pourquoi j'avais rêvé que je dormais dans ses bras, c'était quasiment le cas, il avait fini par s'endormir lui aussi ... Vu le train de vie qu'il menait c'était pas trop étonnant non plus. Niveau alchimie on commençait à être pas mal, on s'endormait même en même temps. Fallait le faire quand même ! Et tout ça en même pas 24h. Y avait pas dire on était très professionnels ou sinon il y avait toujours l'autre possibilité. Celle – ci était bien plus intéressante d'ailleurs. Après tout certaines personnes sont faites pour se rencontrer.. Je roulais des yeux, j'allais arrêter de penser à ça tout de suite. Ma mère m'avait mis trop de romantisme dans l'esprit. Quand elle racontait l'histoire avec mon père, elle en parlait comme une coup du destin. Et si j'étais destinée à rencontrer Min Sung ? Non... ce n'était pas possible ! Impossible ! Nous nous étions déjà rencontrés, il ne m'avait même pas remarqué :boude : alors non, entre nous, il n'y avait aucune destiné commune...

Plongée dans mes pensées, je n'avais même pas remarqué qu'on était enfin sorti du cinéma. S'il n'avait pas brisé le silence, je me serais sûrement retrouvée assise dans la voiture sans savoir comment j'avais bien pu faire pour m'y retrouver. Un large sourire se dessina sur mon visage tandis que je lui tirais la langue avant de sortir le paquet de skittles que je déposais dans la poche de sa veste. « Retour à l'envoyeur, je ne les ai même pas touchés » Je m'enfonçais doucement dans mon siège, bordel qu'est-ce qu'on était bien dans ce genre de voiture. Je bouclais rapidement ma ceinture avant de plisser plusieurs fois les yeux pour tenter de me réveiller. « Je dors pas beaucoup la nuit pour apprendre mes scripts... j'aime pas arriver sans connaître toutes mes répliques... » En fait si j'étais fatiguée, c'était aussi un peu à cause de lui. Je voulais éviter de retourner nos scènes pour des erreurs de texte. S'il avait des côtés agréables il ne l'était pas du tout quand une personne l'énervait, ce qui était mon cas en temps normal. Alors je passais très souvent mes soirées et mes nuits à tout apprendre sur le bout des doigts et le pire, c'est qu'une fois face à lui, je perdais tous mes moyens. Heureusement pour moi cette journée avait changé bien des choses et j'étais sûre de ne pas être la seule dans ce cas là.

« C'est pas bon pour la santé » dis-je tout en jetant un rapide coup d'œil à son coca juste avant de passer ma main à l'extérieur de la voiture. Je commençais à apprécier ça aussi. Pas rouler en cabriolet, mon frère en avait unt, mais tout simplement rouler en sa compagnie. «Quoi je ne suis pas la première fille à baver sur ton tee shirt quand même ? » Plaisantais-je avant de rajouter d'un ton taquin. « C'est vrai, j'ai oublié que le plus souvent, on te les arrache xD »

J'éclatais de rire avant d'attraper son coca « regarde la route !!!! je veux pas qu'on meurt, de toute façon si tu t'arrêtes, tu vas devoir te battre pour me faire sortir de la voiture » Sirotant quelques gorgées du liquide gazeux, je reposais rapidement le coca à sa place avant de poser mon regard sur mon partenaire en colère . « Arrête de bouder » Avançant ma main je touchais légèrement sa joue drote pour y dessiner un sourire. "Quand tu souris tu fais partie de mon top" ajoutais-je avec un sourire jusqu'aux oreilles.

Je venais juste de lui voler son coca et j'avais pas changé de paille XD « Je tiens à te signaler que j'ai quand même accepté de partager ma bave avec toi » J'éclatais de rire avant de me vautrer de nouveau dans mon siège, pensive. « Tu ne sais pas comment tu me regardes, mais moi je sais comment je te regardais ... Enfin comment je regardais Théo et ça n'a jamais été si mauvais que ça. J'adore le personnage de Théo, il est tellement mignon envers elle. Dommage qu'elle soit trop bête pour le remarquer, mais ça ne va pas durer. S'ils s'embrassent dans le deuxième épisode, ça devrait avancer vite » Je sortais rapidement mon téléphone pour envoyer un message à mon frère. Impossible d'oublier Zac, il faisait toujours partie de moi et même si je passais une journée incroyable, mon jumeau était toujours dans une partie de mon esprit. Il allait franchement commencer à se poser des questions.

La nuit était déjà bien tombée quand il poussa la porte de sa maison. « J'aime pas le noir ou que ça s'allume ? » J'avançais à tâtons, suivant les bruits de ses pas. Il était lent , c'était pas possible. Il voulait que je me tue en tombant dans les escaliers. Je n'avais pas oublié que son entrée donnait quelques mètres plus loin sur des marches descendantes et je n'avais pas envie de rompre mon royal cou XD. « En fait, je voulais te dire, je trouve que ton regard.. » Toujours dans le noir , le bruit d'une chaise qu'on pousse crissa et une voix masculine sortie d'outre tombe se fit entendre. Ma réaction ne se fit pas attendre « Ahhhh » Hurlais-je morte de trouille. Ni une ni deux, je bondissais sur la première personne à mes côtés, Min Sung bien entendu. Totalement flippée, je me collais le plus possible contre lui, je trouvais le courage d'ouvrir les yeux quand la lumière fit son apparition. Sur ce coup-là, je mettais peut-être laissée emportée. Mes bras s'étaient enroulés autour de son torse et je m'étais cachée entre sa veste et son tee shirt. Je me retournais avant de laisser échapper un soupir de soulagement. « Ah... j'avais oublié. » Avec tout ça, j'avais complètement mis de côté que Min Sung était une star reconnue, aimée et surtout très chaperonné par son agent. Pour moi, il était tout simplement devenu Min Sung et rien d'autre. Ni une ni deux, je me poussais pour mettre une distance de sécurité entre moi et le poulain de la grande perche qui me lançait un regard assassin. « En fait, je devrais peut-être rentrer.. » « En effet ! » Il commençait sérieusement à me taper sur le système celui là. Comme si c'était à lui de me dire quoi faire. Partir oui, mais pas sans lui dire ma façon de penser, nanmého . « C'est pas à toi que je m'adressais ! » répondis-je avant de rouler des yeux. Je me tournais pour reprendre un contact visuel avec Min Sung « On se voit demain... » lui glissais-je avec un léger sourire en coin. Quelque chose me disait qu'une guerre se préparait et que j'en étais la cause. Partir était donc la meilleure solution pour éviter le drame. Sauf que je n'en avais aucune envie et que son agent semblait quelque peu décider à me remettre en place. Pourquoi qu'il avançait comme ça vers moi avec son air de chien enragé ?



Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Mai - 19:30


Désolée la place est prise

Il comprenait maintenant mieux pourquoi Lily lui semblait de plus en plus fatiguée au fur et à mesure des semaines et des journées de tournage qui s'enchaînaient. Elle lui rappelait beaucoup lui à ses débuts, à passer ses nuits à répéter (parfois devant sa glace, il devait bien l'avouer) les scènes qu'il devait tourner le lendemain. C'était ses tout débuts. Il avait une peur bleue de mal faire, d'oublier son texte et il passait donc des nuits blanches pour connaître son texte par coeur ainsi que les gestes qu'il allait devoir faire. Mais à un moment, son corps avait dit stop. Il était tombé raide un matin sur le plateau du tournage de son premier drama. A force d'enchaîner les nuits sans dormir et à se concentrer au maximum, il n'avait pas senti la fatigue nerveuse et physique s'accumuler et il avait donc fait un malaise qui l'avait tenu éloigné des plateaux durant deux jours. Il avait fait peur à tout le monde ce jour là, lui y compris.... Et depuis, il avait levé le pied... Et cela ne lui avait causé aucun tort, bien au contraire. Il dormait la nuit, faisait des nuits complètes et préférait se réveiller un peu plus tôt pour réviser afin que les répliques soient fraîches dans son esprit. C'était un conseil qu'il devrait prodiguer à Lily. Si elle continuait comme ça, il allait la récupérer tôt ou tard dans ses bras (… ), victime d'un malaise en plein tournage.

« Crois-moi... Ce que tu fais, ce n'est pas la bonne méthode... On en reparlera lors de notre prochaine répétition ensemble (ou comment glisser en douce qu'il espérait qu'il y en ait une autre très bientôt... ), je te donnerai quelques conseils pour que tu puisses mieux apprendre ton texte et surtout ne pas t'obliger à veiller toute la nuit. Tôt ou tard, tu vas le payer si tu continues comme ça. Crois-moi, j'en ai fait l'expérience à mes débuts. A force de vouloir bien faire, on ne se rend même plus compte qu’on finit par faire n'importe quoi… »

Min-Sung se concentra sur la route. Le soleil qui se couchait était pile en face de lui et lui arrivait directement dans les yeux. Malgré le pare-soleil, les rayons l'atteignaient quand même aussi décida-t-il d'aller chercher ses lunettes dans la boîte à gants. Il se pencha légèrement, tendant le bras par dessus les jambes de Lily pour atteindre la boîte. "N'aie pas peur, je vais pas te tripoter" se moqua-t-il alors qu'il attrapait ses Ray-Ban qu'il mit tout de suite sur son nez.

« D'habitude, les seuls qui me bavent dessus ce sont les enfants de ma soeur quand ils décident de dormir sur moi... Alors si, je peux dire que t'es la première qui m'ait bavé dessus. Au sens premier du terme ;) Le tee-shirt arraché, ça m'est arrivé deux ou trois fois, j'avoue. Mais c'est pas vraiment de bons souvenirs... Ça ne s'est pas passé dans une chambre si c'est ce que tu veux savoir… » Parfois, même avec une bonne sécurité autour de lui, il était difficile d'empêcher les fans hystériques de l'agripper. Il se souvenait de sorties qui avaient failli mal se finir, où son staff avait été débordé par la foule et les fans en délire. Ouais, il avait eu peur quelques fois. Heureusement, il s'en était sorti qu'avec quelques griffures et des tee-shirts arrachés. Rien de vraiment sérieux.

Le trajet se faisait relativement dans le calme. C’était même trop calme pour Min-Sung, peu habitué à ne pas entendre parler Lily constamment. Il lui lançait quelques regards en coin, se demandant si elle allait bien. C’est que ça l’inquiétait vraiment de ne pas l’entendre Mais forcément, qui dit une « Lily silencieuse » dit une « Lily qui prépare en fait un sale coup »… Il avait fallu qu’elle lui chipe son coca alors qu’il lui avait interdit de le faire. Elle aimait trop ne pas l’écouter et faire tout le contraire rien que pour l’embêter… Et le faire bouder une nouvelle fois…

« Si c’est pas bon pour ma santé, c’est pas bon pour la tienne non plus…. » râla-t-il alors que Lily redéposait le gobelet sur l’accoudoir central. Il était sûr qu’elle lui avait sifflé le peu qu’il lui restait « Arrête de bouder…! » lui dit-elle, voyant très bien la tête qu’il faisait. Si elle n’avait pas encore compris qu’il détestait qu’on touche à sa bouffe, là elle ne pouvait plus le nier…!
Il sentit la main de Lily venir se poser sur sa joue et il eut un moment de recul, se demandant encore quelle connerie elle avait l’intention de faire. L’index de Lily se posa au coin de sa lèvre et il la sentit la remonter, créant ainsi un sourire. « Quand tu souris tu fais partie de mon top » lui avoua-t-elle avec un immense sourire sur le visage. Ca lui donnait envie de bouder encore plus cette remarque. Ah il n’avait pas oublié cette histoire de tops !! Oser lui dire qu’il n’était ni dans le top 10 ni dans le top 50 des plus beaux mecs… Raaah, ça continuait de le mettre en rogne… L’index de Lily quitta sa joue et le visage de Min-Sung s’adoucit. Elle avait sûrement dû voir que ça l’avait marqué sa petite remarque sur le top 10 pour qu’elle lui sorte une telle remarque maintenant… Il se mordit la lèvre pour empêcher un sourire de se former, bien trop satisfait de faire partie du top de Lily. Un top qui, il s’en rendait compte, avait bien plus de valeurs à ses yeux que le top 10… Tout simplement parce qu’il était dans son top à elle et qu’il n’y avait que ça qui lui importait en cet instant.

« Je tiens à te signaler que j'ai quand même accepté de partager ma bave avec toi » Min-Sung ne comprit pas tout de suite l’allusion, persuadé qu’elle lui parlait de leurs bisous échangés durant leur répétition, bisous qu’elle n’avait pas refusés d’ailleurs, loin de là. Mais quand il vit que le regard de Lily était porté sur le gobelet de coca entre eux, il comprit qu’il avait fait fausse route. Effectivement, vu comme ça, elle avait accepté de partager sa bave Le rire cristallin de Lily eut don de détendre complètement l’atmosphère. Min-Sung ne pensait plus du tout à leurs chamailleries (et il faut dire qu’elle lui avait rendu son paquet de Skittles ). Il ne voyait et n’entendait plus que Lily en train de rire aux éclats et il ne pouvait pas s’empêcher de penser qu’elle était magnifique ainsi, les cheveux au vent, le soleil qui venait l’éclairer de sa lueur intense. Lily était le genre de filles à profiter de la vie à fond et en une seule après-midi avec elle, il s’était ressenti revivre. Tout bonnement. Elle lui avait communiqué sa joie, sa simplicité, le fait qu’on puisse s’éclater et oublier sa vie quotidienne seulement en faisant des activités aussi simples que d’aller manger un yaourt glacé et d’aller au cinéma… Choses qu’il n’avait pas pu faire depuis des années.
L’atmosphère, aussi douce que la température au dehors, se prêtait aux confidences. La voix toute douce de la jeune femme s’éleva, confiant sa vision des choses sur leur couple à l’écran. « Justement… » répondit Min-Sung qui avait pas mal réfléchi à la question depuis qu’il avait lu dans le script que Théo et Aylee s’embrassaient dès le deuxième épisode, « Tu ne trouves pas que ça va trop vite entre eux…? Tout à l’heure quand tu disais que t’avais hâte que Théo se trouve une autre fille pour qu’Aylee puisse aller avec l’attrapeur… tu ne crois pas que c’est ce qui risque de se passer ? Ca va vraiment vite entre eux… S’ils sont ensemble dès le deuxième épisode, c’est un peu obligé qu’ils cassent durant la saison, non ? J’ai un mauvais feeling par rapport à tout ça… » se confia Min-Sung. Waah c’était bien la première fois qu’ils se parlaient aussi sérieusement. Mais le jeune homme avait de réelles craintes pour l’avenir de leurs deux personnages ensemble. Ce bisou, c’était peut-être un peu précipité, il y aurait forcément des rebondissements…

Lorsqu’ils arrivèrent enfin dans le quartier de Venice, le soleil avait fini sa descente et la ville de Los Angeles était plongée dans une jolie pénombre. La nuit était claire, on commençait à percevoir les étoiles dans le ciel. Min-Sung regarda sa montre. L’épisode allait démarrer dans moins de quinze minutes, ils étaient arrivés à temps. Là il rêvait de s’allonger dans son canapé et de manger le premier truc qui lui viendrait sous la main. Il crevait de faim. Ce n’était pas le pop corn qu’il avait ingurgité au cinéma qui allait lui remplir le ventre. Pénétrant dans sa maison, Min-Sung commença à descendre les marches. Derrière lui, Lily lui demanda : « J'aime pas le noir où que ça s'allume ? »
« L’interrupteur était en haut des marches, j’ai oublié d’appuyer dessus Va falloir que t’attendes qu’on soit arrivé en bas pour que j’allume. Ca va aller ? Tu veux tenir mon bras ? » Il se retourna pour voir où était Lily derrière lui et attendit qu’elle descende les quelques marches qui les séparaient. « En fait, je voulais te dire, je trouve que ton regard… » commença-t-elle alors qu’un bruit de chaise venait d’en bas et qu’une voix qu’il ne connaissait que trop bien s’éleva dans les airs. Lily, surprise, laissa échapper un cri avant de venir se coller contre lui, cachant sa tête dans ses vêtements. Min-Sung ferma les yeux et soupira alors que Yi Joon allumait la lumière, éclairant ainsi toute la maison. « Ah… J’avais oublié… » murmura Lily qui voyait que c’était l’agent du jeune homme qui venait de lui faire une telle frousse. Commença alors une guéguerre que Min-Sung ne vit pas venir entre Yi Joon et la jeune femme.

« Je devrais peut-être y aller… »

« En effet… » fit Yi Joon avant même que Min-Sung puisse placer un mot.

« C’est pas à toi que je m’adressais ! » râla-t-elle en lançant des éclairs au jeune agent. « On se voit demain… » finit-elle par dire dans un murmure à Min-Sung. Celui-ci lui attrapa le poignet. « Hors de question que tu t’en ailles. On a un épisode à regarder. Je vais régler ce léger détail. » Ne lâchant pas le poignet de la jeune femme, Min-Sung descendit les quelques marches qui l’amenèrent pile devant son agent.

« Ce qu’il y a de bien à être l’agent d’une star comme toi, Min-Sung, c’est que lorsque je ne sais pas où tu te trouves, il me suffit d’ouvrir cette petite application magique… » Min-Sung regarda Yi Joon sortir son téléphone portable et pianoter dessus. « … Et d’y taper ton nom pour voir ce qui se dit sur toi… Et… Oh surprise !! De jolies photos de Min-Sung, et de sa nouvelle partenaire…!, en train de courir main dans la main dans les rues de Los Angeles… » Yi Joon perdit son sourire au fur et à mesure de son petit speech, arborant maintenant un visage grave. Il montra l’écran de son téléphone aux deux jeunes gens qu’on voyait effectivement en pleine course sur Hollywood Boulevard.

« Tu as idée des milliers de messages qui sont en train d’arriver sur ton compte twitter là ? L’agence me harcèle au téléphone pour savoir ce qui se passe. Mais comment j’aurais pu le savoir puisque môssieur est sorti de chez lui sans même me prévenir et sans prendre la peine de partir avec ses gardes du corps…! Tu imagines si ta petite escapade s’était mal passée ? Tu aurais fait quoi, hein, si ces furies t’avaient mis le grappin dessus ? »

« Arrête ça tout de suite… » Fit Min-Sung en coréen afin que Lily ne puisse pas le comprendre. « C’est quoi le cinéma que tu es en train de me faire là ? Tu me fais un caca nerveux seulement parce qu’on est sorti manger un truc ? Il t’arrive quoi depuis ce matin ? »

« Il m’arrive quoi ? » s’exclama Yi Joon en anglais, ne suivant pas Min-Sung dans son délire de parler coréen devant Lily. « Il m’arrive que je suis l’agent de LA superstar de la Corée qui a l’air de se contreficher royalement de sa réputation depuis qu’il est arrivé à Los Angeles. Tu cherches quoi exactement, Min-Sung ? Foutre tout ce que tu as construit de tes propres mains en l’air ? »

« Mais de quoi tu parles ? » s’énerva Min-Sung qui ne comprenait pas où Yi Joon voulait en venir.

Son agent désigna Lily du doigt, cachée derrière lui. « Ca va durer longtemps ton petit délire avec elle ? Toi, faire répéter une actrice débutante ? Tu ne vois pas la perte de temps et d’argent ? T’as d’autres chats à fouetter que de t’occuper d’elle. »

« De une, tu ne la montres pas du doigt… » fit Min-Sung en abaissant le bras de son agent. « Ensuite, la façon dont je passe mon temps libre ne te regarde pas. Ca n’influe pas sur le super emploi du temps que tu me concoctes à ce que je sache… Si j’ai envie de faire répéter Lily, c’est mon droit. Et contrairement à ce que tu crois, ce n’est pas une perte de temps : cet après-midi avec elle a débloqué pas mal de choses. Maintenant, excuse-nous mais on aimerait bien regarder la diffusion du première épisode et ta présence nous en empêche… » Min-Sung fixa Yi Joon droit dans les yeux, ne baissant à aucun moment le regard. C’était quoi son délire de s’en prendre ainsi à Lily et de la rabaisser comme ça ? Parce que c’était exactement ce qu’il sous-entendait par le fait qu’elle était débutante et qu’il perdait son temps avec elle. Min-Sung avait peut-être pensé à un moment que c’était le cas mais les choses avaient bien changé depuis qu’il était sorti du bureau de Stanley ce matin.

Yi Joon lâcha un rire nerveux et attrapa sa veste sur le canapé. « Très bien… Tu expliqueras ça toi même à tes 20 millions de fans… Et à l’agence tant que tu y es… Moi, j’abandonne pour ce soir. » Le jeune homme quitta la villa, montant deux par deux les marches qui le menaient vers l’entrée.

Min-Sung partit s’écrouler dans le canapé. « Aaaaah… Qu’est-ce qu’il m’énerve à faire sa mère poule comme ça….! » Il sortit le téléphone de son jean et vit qu’il avait des dizaines d’appels de son agence en Corée et de Yi Joon en absence… Sans compter les notifications twitter qui s’affichaient en milliers… Il regarda son écran sans broncher… Il se sentait complètement suffoquer. Des millions de personnes qui scrutaient sa vie et qui ne pouvaient pas le laisser respirer même pour une après-midi… Il savait très bien que cette petite escapade avec Lily pouvait coûter cher à sa carrière mais il s’en contrefichait. Parce que cette virée avec elle valait toutes les remontrances qu’on allait pouvoir lui faire. D’ailleurs, il ne voulait même pas penser à tout ça. Il ne voulait pas laisser cette engueulade avec Yi Joon entâcher cette soirée. Min-Sung éteignit son portable et le balança contre les coussins, attrapant ensuite la télécommande de sa télé. Levant la tête vers Lily, il lui offrit un sourire qui se voulait rassurant sur la situation.

« T’en fais pas… Il s’emporte toujours comme ça dès que je fais un pas de travers. C’est pas contre toi… Est-ce que ma débutante de partenaire daignerait me rejoindre sur le canapé ? » lui demanda-t-il d’un air pompeux. Il sortit le paquet de Skittles de sa poche et le montra à la jeune femme. « On partage ? »

Et à cet instant précis, le générique d’Enjoy the Show se mit à retentir pour la toute première fois.




avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Mai - 22:07


Désolée la place est prise

J'éclatais de rire avant de lui lancer un regard taquin. « Toi ? Celui qui a un emploi du temps de tarés , tu veux m'apprendre comment me ménager  » Il manquait plus que ça , j'allais m'y mettre. Si on continuait comme ça, j'allais réussir à dire mes répliques, ça allait me rendre la vie bien plus facile. Je mettais tellement bien glissée dans le personnage d'Aylee qu'il mettait facile d'apprendre ses répliques, le plus difficile, c'était finalement de les retranscrire face à la caméra, mais désormais quelque chose me disait que ça allait être bien plus facile. Comme quoi, parfois, il suffit que l'on vous regarde différemment pour que votre vie change. «  Au contraire, si y a quelqu'un qui doit apprendre de l'autre, c'est bien toi . Tu veux apprendre à décompresser, t'as trouvé la bonne personne » Avec 5 frères et sœurs, on apprend à s'amuser avec un simple bout de papier. « Faut trop que tu viennes chez moi un jour, ça va te faire du bien de retrouver la vraie vie » J'éclatais de rire, mon imagination était en train de s'emporter et voir Min Sung coursait par un bouc valait tout l'or du monde. S'il voulait, j'allais le prendre dans mes valises pour un petit séjour chez les Livingston. Il avait vraiment besoin de retrouver une structure familiale. Sa famille était en Corée, il n'allait sûrement pas les revoir avant de très longs mois. « T'as une sœur ? Elle s'appelle comment ? » Je ne m'étais jamais renseignée sur sa vie. La plupart de ses fans devaient le faire. Chacune d'entre elles étaient sûrement capables d'écrire la biographie du beau brun avec bien plus de détails que lui n'en mettrait. « Elle a des enfants ? C'est ta grande sœur alors ? T'es le petit dernier ? » Ah les petits derniers. « Mon frère Enzo, c'est le dernier... C'est le pire, vous écoutez rien, toujours dans les jupes de maman. La dernière fois, il a mis un serpent en plastique dans le couloir de l'écurie, avec Jo on a failli faire une crise cardiaque  » Tout s'expliquait, c'était pour ça qu'il était si pénible :teehee : « Ah je vois clair maintenant... C'est pour ça que tu veux toujours être premier, ça remonte dans ton enfance en fait ! » À force de rire, j'allais finir la journée aphone. Un léger sourire se dessina sur mon visage, j'étais en train de comprendre que pour la première fois depuis que nous étions ensemble, il me parlait vraiment de lui, de sa vie réelle et pas de celle qui apparaissait dans les magasines.

« Hmm » Je plissais les yeux pour réfléchir à la question. Min Sung n'avait pas tort... C'était un peu rapide et je ne pouvais pas m'empêcher de faire un rapprochement avec nous. Hmmm, fallait vraiment que j'arrête de penser à lui de cette manière. Nous étions en train de créer une belle alchimie pour nos rôles, rien ne se passait entre nous. Rha, je testais cette vision des choses. Je jetais un regard en coin à mon partenaire avant d'esquisser un sourire... Si, il se passait quelque chose entre nous et je devais l'accepter. « Je sais pas.. Ils s'aiment depuis tellement longtemps. Je veux dire, c'est différent, si nous, on se sautait dessus ce soir, là, ça serait rapide » plaisantais-je à moitié avant de virer rouge. « Enfin, je veux dire... Hmm laisse tomber » bégayais-je pour éviter de m'enfoncer, complètement rouge de honte. Fallait vraiment que je réfléchisse avant de parler, ça m'éviterait ce genre de mésaventures. « Je sais pas s'ils vont les séparer. Je pense surtout que leur couple va être mis à rude épreuve : Entre Théo qui fait que se blesser, elle qui rêve de vivre autre part, son père qui va être contre la relation et qui va sûrement vouloir la marier avec un autre type, ils vont devoir s'accrocher. » C'était finalement ce qui était intéressant, même si dans le fond, je n'avais pas vraiment envie que les producteurs s'en prennent à Théo et Aylee, ils étaient trop mignons ensembles, ils pouvaient toujours s'attaquer à d'autres couples et les laisser s'embrasser  « On a plus qu'à faire confiance à Stanley, mais je sais pas si c'est une bonne idée  » Avec Stanley, on pouvait s'attendre à nous. Il n'y allait jamais de mains mortes, il avait sûrement réservé un paquet d'aventures à notre couple...

« Y a intérêt ! » J'agrippais son bras avant de me rapprocher de lui, hors de question que je le lâche avant qu'on soit en sécurité dans son salon . Je me demandais bien ce qui avait pu me passer dans la tête pour que je le suive chez lui  . Moi qui pensais passer une soirée romantique tranquille, je me retrouvais à descendre ses escaliers sans voir ou je mettais les pieds. « Si tu voulais jouer au héros, tu aurais dû t'y prendre autrement » Bha oui, s'il voulait tant que je finisse accrocher à son cou, il y avait d'autres moyens .

Mon envie de rire disparut à l'instant même ou le visage de son agent apparut dans mon champ de vision. Je l'avais totalement oublié celui-là. Il était tellement détestable qu'il n'y avait aucune raison pour que je perde mon temps à penser à cet abruti.  Je n'avais aucune envie de partir, je crevais d'envie de rester aux côtés de Min Sung et ça aurait été le cas si le film a la télé était un gros navet. On s'amusait bien tout les deux, j'aimais être avec lui, il n'y avait pas trop d'explications, c'était juste comme ça. Léger détail, je roulais des yeux à l'attention du beau brun, il devait vraiment arrêter de tout minimiser. Il avait vu la tête de son agent ou quoi ? Yi truc chouette était dans une colère noire, il n'allait pas tarder à nous lapider !

Mes yeux s'écarquillèrent, l'agent était direct, autant le dire tout de suite, il ne prenait pas de pincettes. Il croyait quoi que j'allais réussir à voir ce qu'il me montrait en agitant son téléphone comme un pauvre abruti. Je roulais des yeux avant de bougonner « on a rien fait de mal, ça c'est bien terminé » grommelais-je tout en attrapant mon portable pour aller faire un rapide tour sur Twitter. Je n'avais jamais autant de réactions sur mon twitter et pas des plus sympathiques si j'en croyais les smileys. « Toutes des barges » murmurais-je à mon attention avant de redresser la tête pour suivre la conversation entre Min Sung et son agent.


Depuis le départ, je n'avais pas vraiment vu les soucis que ma présence à ses côtés pouvaient lui poser. Dans mon petit monde bien rangé, sortir avec quelqu'un, c'était normal... Mais dans son monde ça ne l'était pas... Son agent était en train de me le faire comprendre d'une manière assez brutale. Je ne trouvais même pas à répondre, il venait de me clouer sur place. Non, je ne voulais pas ruiner la carrière de Min Sung, loin de là même... Il méritait que son travail soit reconnu. Après tout l'énergie qu'il avait dépensée pour en arriver là, il était hors de question que je vienne tout bousiller. Si une photo créait une polémique, le reste risquait de faire exploser sa carrière...
Je déglutissais et rangeais rapidement mon téléphone dans ma poche, j'en avais assez vu pour le moment. Mon sourire venait de disparaître pour laisser place à un visage fermé. Pour le moment, la seule chose que je voulais faire, c'était envoyer le vase qui se trouvait à ma droite dans la tronche de son agent pour qu'il arrête de parler à Min Sung de cette manière. Il se prenait pour qui ? Il était payé pour gérer l'emploi du temps de Min Sung, mais pas sa vie. Elle n'appartenait qu'à lui. Je suivais son agent du regard jusqu'à ce qu'il disparaisse de mon champ de vision."bon débarras"

"Aaaaah... Qu'est-ce qu'il m'énerve à faire sa mère poule comme ça....! » J'esquissais un léger sourire. L'idée de partir était toujours bien présente dans mon esprit, mais je n'avais pas envie de céder à la demande de son agent. Après tout, ce qui importait vraiment, c'était que Min Sung m'ait demandé de rester :wah : Le reste n'avait finalement pas d'importance. je pouvais très bien ne pas y penser pour le moment. On ne faisait rien de mal, on allait juste regarder l'épisode de la série. Chez lui, on ne risquait rien, personne n'allait nous surprendre. « Ma mère est une mère poule, mais elle n'a jamais été comme ça, je comprends pourquoi tu sors jamais si c'est chaque fois la même histoire. » C'est sûr que si à chaque sortie, il faisait la une des journaux, il n'avait sûrement plus aucune envie de sortir. Je me laissais tomber sur son canapé , pile au moment ou le générique de la série retentit dans la pièce.

«  C'est toi » m'écriais-je en voyant enfin apparaître Min Sung à l'écran. « Tu rends bien, t'es beaucoup plus beau à l'écran en fait » plaisantais-je avant de me rapprocher de lui pour lui donner un léger coup de coude. « T'es encore en train de bouder » Ses réactions m'amusaient, il était si facile à énerver (un peu comme moi) que je saisissais chaque occasion pour le taquiner. « Rha c'est ma scène préférée » Je remontais doucement les genoux contre ma poitrine pour me concentrer sur les images et la fameuse scène des engueulades. « Oh.. » Laissais-je échapper en voyant pour la toute première fois la scène de Théo rentrant chez lui sans sa meilleure amie. « Le pauvre... c'est émouvant» Min Sung avait un paquet de défauts , mais il savait très bien retranscrire les émotions. « T'es un Théo parfait » Je plongeais rapidement ma main dans le sachet de skittles. L'épisode était bien, il présentait tout les personnages de la ville, un joli kaléidoscope de Meadfalls.

« Rha c'est déjà fini ? » Dégouttais, j'avalais mes derniers bonbons avant de poser mon regard sur Min Sung, contre lequel j'étais par ailleurs toujours collée. « Je sais pas toi, mais je sens que les fans vont adorer Thelee, on va faire une team d'enfer !!! » Y avait pas de doute, ça se sentait , même sans se parler, l'émotion était présente, alors maintenant qu'on avait enfin réussi à briser la glace tout allait devenir plus fort. Ça avait déjà commencé... et ce n'était pas que pour nos personnages de série. « Il me tarde de voir le prochain épisode  »

J'attrapais mon portable, ma mère m'avait appelé, elle n'avait pas pu s'en empêcher. Ni une ni deux, je jetais un rapide coup d'œil à mon twitter. Un air effaré s'afficha sur mon visage. « Hann... » Je n'avais jamais rien vécu de tel, c'était bien la première fois de ma vie que ma page était autant active. « Tu comprends ce qu'y a marqué ? » La plupart des messages étaient en Coréen, j'avais besoin d'un traducteur :teehee : Ni une , ni deux, je me collais encore un peu plus contre lui pour lui permettre de lire les tweets. Un sourire se dessina de nouveau sur mes lèvres. J'étais heureuse de retrouver cette proximité, j'adorais ça, bien plus que je ne voulais l'admettre. C'était idiot, mais je savais qu'une fois chez moi, il allait me manquer, terriblement... « J'aime pas du tout comment ton agent t'as parlé, j'ai failli lui casser la figure, mais il aurait pu porter plainte » plaisantais-je avant de m'arrêter sur un tweet en particulier « Pourquoi y a une croix de cimetière:boude:» en effet le message était parsemé de petites croix ... elle ne voulait pas me tuer quand même ? Si ?

Mon doigt dérapa un peu sur l'écran laissant apparaître ma bouille. Hein ? Qu'est-ce que ? Je jetais un rapide coup d'oeil à l'auteur du Tweet. Min Sung ? Il m'avait pris en photo ? « Nan mais.. » Je me tournais pour lui faire face. « T'es un grand maladeuuh ? T'as pas entendu ce qu'il a dit l'autre chien de garde ? » Il n'était pas croyable, l'autre lui parlait de sa carrière et il avait pas complètement tort et lui il était en train de montrer à tout le monde qu'on regarde l'épisode ensemble « Je suis moche dessus » Oui, en plus il ne m'avait même pas bien photographié . Je ressemblais à une espèce d'écureuil en admiration devant une noisette, comme celui dans l'âge de glace   .



Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Mai - 22:44


Désolée la place est prise

Alors que Lily prenait place à côté de lui, Min-Sung mit plus de son afin qu’ils puissent parfaitement entendre l’épisode. Allongeant ses jambes sur le canapé, il ouvrit le paquet de Skittles et commença à piocher dedans. Il crevait la dalle. Après l’épisode, il allait faire une razzia dans sa cuisine, c’était décidé. « C'est toi ! » s’exclama tout à coup Lily à côté de lui. En effet, à l’écran commençait la scène du Quidditch. Théo était dans les vestiaires en train d’enfiler son super équipement anti-choc et de confier sa lettre pour Aylee à Thomas. « Tu rends bien, t'es beaucoup plus beau à l'écran en fait… » le charria Lily. Raaaah elle était encore en train de le chercher  « Tss… » fit-il d’un ton boudeur. « T’es bien la première à me dire ça, tout le monde me dit que je suis beaucoup plus beau en vrai… » Il lui tira la langue et se concentra à nouveau sur l’écran. « T'es encore en train de bouder » lui fit-elle justement remarquer. Sans blague  Il préféra l’ignorer et se concentrer sur l’épisode. Au moins dedans, elle ne disait pas de bêtises…  Enfin, quoique… C’était la scène de l’engueulade où Aylee disait à Théo qu’elle voulait accorder sa chance à Thomas. Et voilà, elle arrivait à le mettre en rogne à la fois en tant que Lily et avec Aylee… Tout ça en même temps. Elle était trop forte  
A l’écran, Théo était en train de s’éloigner de sa meilleure amie et les larmes commençaient à couler. Il avait super bien géré cette scène (comme toutes les scènes où il y avait de l’émotion d’ailleurs  ) « T’es un Théo parfait » Min-Sung sentit son égo se gonfler d’une certaine fierté. Pour une fois que Lily lui faisait un compliment, il en profitait, enregistrant mentalement ce moment où la jeune femme ouvrait enfin les yeux sur son talent.
Les scènes s’enchainaient rapidement et le paquet de Skittles commençait à diminuer. « Thelee ? » fit la voix amusée de Min-Sung. « J’aime bien le surnom  Et ouais, je pense que les gens vont aimer. Malgré nos débuts difficiles à tous les deux, on a quand même su retransmettre toute l’émotion nécessaire… D’ailleurs je pensais pas que ça allait aussi bien rendre… Ca promet pour la suite, les gens vont en prendre plein les yeux avec nous deux, on va leur crever l’écran. Faut qu’on devienne le couple d’ETS dont on parle le plus  » Min-Sung avala ses deux derniers bonbons. Il avait la flemme de se lever pour l’instant et d’aller à la cuisine. Et puis il aimait bien être là, allongé dans son canapé à parler avec Lily. Ca faisait vingt bonnes minutes qu’ils ne s’étaient pas boudés, un record aujourd’hui…  Mais c’était plutôt agréable… C’était la trêve entre deux tempêtes, il le savait… Ils ne pouvaient pas rester bien longtemps sans chambrer l’autre. « Pour le prochain épisode, va falloir que t’attendes un peu… Déjà, il faut qu’on finisse de le tourner. » Et irrémédiablement, son esprit pensa à la journée de demain avec leurs scènes si importantes à jouer. Il était pressé d’y être, les répétitions de cet après-midi avaient été… plus que concluantes…  

« Hann… Tu comprends ce qu’y a marqué ? » fit Lily qui se rapprocha de lui et lui montra son téléphone. Elle était sur sa page twitter et il y avait des dizaines et des dizaines de messages en coréen. Min-Sung se releva un peu et commença à les lire. Mince… Les 3/4 n’étaient pas vraiment des plus sympathiques… « T’es sûre que tu veux que je te traduise ça ? Hmm.. Si t’y tiens tellement… Alors euh, la première dit qu’il faut que tu arrêtes d’espérer quoi que ce soit avec Théo, que t’es pas son style La deuxième dit « Je supporte pas comment @TigerLily regarde mon Min-Sung. On dirait qu’elle veut le déshabiller du regard. Il est à moi ! » Ah et celle-là… « @TigerLily, la fille elle sait même pas parler le coréen. Elle croit quoi ? Qu’elle va avoir des cours de langue avec @therealminsung ? #prions pour qu’il n’y ait pas de scène de baiser entre Théo et Aylee » Ah bah elle, elle va être déçue celle-là avec le prochain épisode  » s’amusa Min-Sung. « Et ouais, les croix de cimetière, c’est bien pour ce que tu penses. » Ses fans n’y allaient pas avec le dos de la cuillère. Toutes plus jalouses les unes que les autres. Mais il était habitué, c’était à chaque fois la même chose quand il commençait une nouvelle série. Peu aimait les actrices avec qui il tournait. En fait, toutes ses fans voulaient être à la place de sa partenaire d’écran

« Nan mais.. T'es un grand maladeuuh ? » s’éleva la voix de Lily. Il se tourna vers elle et vit qu’elle était en train de le regarder également. « Quoi…? Qu’est-ce que j’ai fait encore ? » Lily lui montra l’écran de son téléphone où on voyait sa petite bouille. « T'as pas entendu ce qu'il a dit l'autre chien de garde ? » Min-Sung pouffa de rire. Ca allait bien comme petit nom à Yi Joon, parfois c’est vrai qu’il lui faisait penser à un Rottweiler…  « Justement, j’ai posté ça pour l’énerver encore plus. Il m’a saoulé tout à l’heure  C’est pas la fin du monde qu’on soit sorti ensemble cet après-midi. Faut que tout le monde arrête de monter sur ses grands chevaux, tout ça parce qu’on est allé manger un yaourt glacé… Parfois, j’ai envie de leur offrir du Tranxen à mon agence, à Yi Joon et à mes fans… Leurs réactions sont toujours démesurées… »
Pour dire vrai, il ne s’en était jamais rendu compte à quel point c’était disproportionné leur réaction. Tout était sujet à devenir un scandale en Corée. Il avait parfois fait la une de magazines pour des conneries, prêté des liaisons avec des actrices tout ça parce qu’on le voyait en train de sourire sur une photo… Et immédiatement, les réactions ne se faisaient pas attendre. Les fans s’excitaient et envoyaient des messages révoltés sur les réseaux sociaux. Tout ça pour rien. Il n’y avait rien. Et c’était la même chose pour cet après-midi. Tout le monde faisait un foin alors qu’ils étaient simplement sortis se promener. La photo de Lily chez lui allait faire parler. il s’imaginait déjà les « Oppaaa !! Tu es tout seul avec elle chez toi ?? » et les milliers de smileys en train de pleurer qui allaient suivre ces quelques mots… Il regrettait un peu parce que Lily allait se manger des menaces de mort à la pelle par sa faute… Mais il comptait bien ne pas se laisser faire cette fois-ci. Il voulait que les choses se passent autrement aux Etats-Unis. Il voulait profiter de cette liberté que Lily lui offrait, elle qui lui avait ouvert les yeux sur la vie bien triste qu’il menait. Elle avait raison, totalement raison. Ca ne pouvait plus durer ainsi, il était grand temps qu’il reprenne les rênes de sa vie. Qu’il poste ce dont il a envie de poster sur Twitter. Et tant pis si ça devait froisser plusieurs millions de fans…
« Je suis moche dessus… » Lily regardait avec un air boudeur la photo qu’il avait posté d’elle. « Dis pas de bêtises… » lui répondit-il d’une voix sérieuse. « Tu es super jolie dessus… » Et c’était vrai, elle était tout simplement radieuse sur cette photo, les yeux taquins et tendres à la fois. Il avait même décidé que ce serait la photo qui s’afficheraient quand elle l’appellerait… Enfin, ça, ça serait pour quand il aura son numéro. Alors que Lily fermait l’application sur son téléphone, une icône capta l’attention de Min-Sung.

« Oh… ! » fit-il surpris qu’elle puisse avoir ça. Il ne pensait pas que les Américains pouvaient utiliser ça aussi. « Tu permets ? » fit-il dans un sourire en prenant le téléphone de Lily des mains. Tapotant sur l’application Line, Min-Sung alla dans l’onglet « ajouter un ami » et tapa son pseudo Line… Gunnies… « Tiens… » lui dit-il en rendant son téléphone. « On pourra s’envoyer des messages ou s’appeler comme ça ! Ca te va bien comme pseudo « PicLily », ça me fait penser à Picadilly Circus… Et vu le clown que t’es, ça te va plus que bien en fait »

Min-Sung jeta un coup d’oeil à sa montre. Il était déjà 23h et demain, une sacrée journée les attendait dès le matin… « Je te ramène ? » demanda-t-il à Lily tout en se levant du canapé. Il était l’heure qu’il raccompagne la belle princesse jusqu’à son château… Surtout que son prince charmant devait l’attendre… Min-Sung emporta le trousseau de clefs de sa voiture et commença à monter les marches vers l’entrée de sa villa.

La pointe qui commençait à se former dans son coeur allait avoir du mal à le quitter ce soir…

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx





Lily venait de descendre de sa voiture et déjà il sentit le manque. Il regarda la place vide à côté de lui, sur le siège passager, et releva lentement les yeux vers la jeune femme qui marchait vers son immeuble. Min-Sung se rongeait l’ongle de son pouce sans même s’en rendre compte, tiraillé entre l’envie de partir le plus vite et descendre de sa voiture pour aller la rejoindre. Mais s’il faisait ça, qu’est-ce qu’il lui dirait ? Il crevait d’envie de la rejoindre et de passer encore quelques secondes, même infimes, avec elle. Il avait l’impression étrange de ne pas en avoir profité assez aujourd’hui alors que techniquement, ils avaient passé tout leur temps ensemble… Il fallait qu’il arrête d’être égoïste à ce point, il devait penser à son mec qui ne l’avait pratiquement pas vue de la journée et qui n’avait même pas pu visionner le premier épisode avec elle par sa faute… Raaah pourquoi il s’en foutait de son mec ? La portière de la voiture s’ouvrit et il fut dehors en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « ouf ».

« Lily, attends !! » cria-t-il pour qu’elle l’entende. Qu’est-ce qu’il était en train de faire là ? Il était fou ou quoi ? Il ne savait même pas quoi lui dire et là il s’avançait presque en courant vers elle ? La jeune femme s’était retournée et le regardait de ses grands yeux étonnés. Les mètres diminuèrent et il se retrouva devant elle. Il enfonça les mains dans les poches de son jean pour se donner une certaine contenance. Autour d’eux, il n’y avait aucun bruit à part ceux des oiseaux de nuit. Les secondes s’écoulaient et sa bouche s’ouvrit. Il venait de trouver les mots qu’il allait lui dire…

« Merci pour cette journée… » dit-il d’une voix basse. Et avant qu’il ne puisse réfléchir à son geste, Min-Sung se pencha en avant, embrassant Lily au coin de ses lèvres. Un bisou tendre, aérien, d’une petite seconde à peine… Et pourtant, son coeur était en train de battre la chamade dans sa poitrine, tellement fort qu’il avait l’impression de n’entendre que ça… Il était resté penché vers elle, à quelques centimètres à peine de l’endroit où il venait de l’embrasser. Dans un murmure presque inaudible, il lui dit : « Fais de beaux rêves, Lily… A demain… »

Min-Sung recula de quelques pas, fixant dans les yeux sa jolie partenaire qui restait là, sur le perron de son immeuble. Puis il se retourna et trottina jusqu’à sa voiture. Le moteur allumé, les phraes enclenchés, il reprit la direction de chez lui et ce qu’il avait craint se confirmait déjà.

La présence de Lily lui manquait.




avatar
Kim Min-Sung
as Théo A. Montgomery

as Théo A. Montgomery
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t7-min-sung-i-didn-t-create-the-fame-the-fame-created-me http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t82-min-sung-i-think-you-d-have-to-be-crazy-not-to-wanna-kiss-me

Superstar

✮ AVATAR : Lee Min HoT, Asian God.
✮ PSEUDO : NeverSky
✮ CREDITS : moi & nomarionette :)
✮ DATE DE NAISSANCE : 20/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 259



✮ POINTS D'AUDIMAT : 8305
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3126
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Théo, une crevette qui aimerait devenir un Golgoth du Quidditch... Accessoirement gros poissard xD
✮ MAISON : Escape - Venice Beach.
✮ COTE COEUR IRL : En train de mettre fin à cinq années de célibat... La tornade Lily a emporté mon coeur, je crois bien <3
✮ COTE COEUR SERIE TV : Je l'ai enfin attrapé... mon vif d'or... *-*
✮ MES PENSEES DU MOMENT :


✮ RPS EN COURS :



✮ Real Life ✮

Lily ♥ "And we were flirting and teasing... And then we kissed."
Tous les acteurs de la série ♥ Before The Show



✮ Série TV ✮

Aylee ♥ "Real Love Stories Never Have Endings."

RP terminés:
 




Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Mai - 14:04


Désolée la place est prise

« Oui c'est comme ça qu'on nous appelle sur les réseaux sociaux » Je traînais un peu trop sur internet, il fallait vraiment que je réduise cette addiction. Depuis que j'avais réussi à avoir le rôle de la pétillante Aylee, je n'avais eu de cesse de chercher des spoilers sur le net. Idée complètement idiote, vu que j'étais l'actrice qui jouait la miss. En toute logique, je serais donc au courant de ce qui allait lui arriver avant le reste du peuple américain et du monde entier XD, mais cela ne m'empêchait pas de jeter des coups d'œil à ce qui se disait sur les réseaux sociaux. « Tes fans ont de l'imagination » Oui, parce que ce n'était pas mes fans qui étaient partis à la recherche d'un nom de Ship. Min Sun en avait des centaines de millions, moi je me contentais de mes parents, c'était déjà ça, il faut bien commencer en quelque part  . « On a de bonnes chances, mais pour le moment, on est un peu le seul couple de la série, y a pas trop de concurrences » Fallait bien l'avouer, si les réseaux sociaux commençaient à s'enflammer pour notre couple, c'était d'une part parce que nous étions pour le moment le seul quasiment officialisé, mais aussi et surtout parce que les fans de Min Sung semblaient bien décider à toute me voler ma place. Dommage pour elles, j'étais bien décidée à m'accrocher, c'était le cas avant aujourd'hui, maintenant j'allais redoubler d'efforts parce que je ne voulais tout simplement pas abandonner Min Sung en si bon chemin.

« Oué, à t'écouter, j'ai bien l'impression qu'il te tarde qu'on tourne... » Il avait beau tenter de discuter d'une manière naturelle, j'avais bien senti dans sa voix une petite pointe d'impatience. La question était de savoir ce qu'il attendait si impatiemment. La réponse n'était finalement pas si dure à trouver, on devait attendre tous les deux la même scène et ce n'était finalement pas celle ou Théo et Aylee discutent sur le rebord de la piscine. Non c'était celle qui suivait. Celle où j'allais une fois de plus me retrouver coller contre le mur «Plus besoin de patienter très longtemps, la scène du baiser c'est demain. On va la réussir et après on sera tranquille pour un moment » je prononçais ces derniers mots avec une légère pointe de déception. La vérité était dure à admettre, mais je n'avais pas envie qu'on s'arrête là. Je ne voyais pas non plus Theo et Aylee passaient tout leur temps dans la série à s'embrasser. Si, je me sentais attirer par mon partenaire, les choses allaient devenir plus compliquées et c'était d'ailleurs déjà le cas, vu que bien évidemment en plus d'une certaine attirance, je commençais aussi à ressentir une multitude d'autres petits sentiments qui commençaient sérieusement à me rendre euphoriques.

Mon euphorie disparut cependant bien rapidement. Il venait de commencer la lecture des Tweets et autant dire que j'en prenais pour mon grade. « Elles polluent mon twitter, je devrais aller polluer le leur   » C'était pas possible, j'avais réussi à me faire détester en un jour, tout ça pour un simple yahourt. « Bha heureusement qu'elles ne nous ont pas vus lors de l'entraînement, je serais déjà au bout d'une corde » Parce que oui, si leurs réactions étaient aussi excessives pour un simple moment de détente à l'extérieur, je ne préférais pas imaginer ce qui pourrait arriver si une photo plus intime fuitait... De toute façon, je n'avais aucune raison de m'inquiéter, aucune photo plus intime n'allait fuité, nous étions simplement deux collègues collés l'un contre l'autre dans un canapé. Il n'y avait rien de très choquant  . On s'entendait bien, point barre.

Les tweets de ses fans, ça allait encore, mais voir qu'il s'y mettait lui aussi, alors là, c'était juste hallucinant. Je roulais des yeux avant de lui donner un léger coup de coude. Il était malade ce mec. Il avait vraiment envie de foutre sa carrière en l'air ou quoi. Mon portable n'arrêtait pas de vibrer à cause des tweets qui étaient en train de s'abattre sur moi à cause de cette photo. « Ah bhé oui, super idée » râlais-je , il était fou ou quoi. « Rhaa... » je comprenais parfaitement son ressenti, mais il ne fallait pas non plus qu'il joue avec le feu. « Min Sung, je comprends que tu es envie de liberté, c'est normal, mais c'est tes fans qui t'ont permis d'en arrivée jusque-là, tu peux pas perdre toutes ces années de travail. T'as trop souffert pour finir par tout faire foirer  » Je détestais ses fans, j'avais l'impression qu'elle me volait un peu de ma vie, en même temps que la sienne. Ça m'énervait de savoir que nos faits et gestes étaient épiés comme si nous étions des fruits dans un marché.

« Tu trouves ? » Mon regard plongea dans le sien à la recherche de la vérité, ses yeux ne mentaient pas, si bien que mon visage commençât doucement à prendre des couleurs tirant vers le rouge... C'était la première fois qu'il me faisait un vrai compliment. Je reposais mes yeux sur la photo, septique. « C'est vrai que je ne suis pas si moche dessus.. » De toute façon, le seul avis qui comptait vraiment, c'était le sien, c'était le seul que j'avais envie de connaître et il était plus que positif. « Si tu le dis... je te crois » il fallait bien qu'il comprenne que son avis était le plus important. Je commençais à lui faire confiance, en un jour, c'était une vraie victoire !

« Oh » Je lui lançais un regard interloqué tandis qu'il attrapait une nouvelle fois mon téléphone. Pitié, faite qu'il n'est pas vu que je possédais quelques photos de lui dans mes images >< . Ouf il ne s'agissait pas de ça, mais de mon application préférée: Line « tu l'as toi aussi ?  » Hmm, voilà qui devenait intéressant. Dire qu'il était en train de se rajouter  lui même, je n'avais même pas eu besoin de lui demander. Désormais, en plus de ma sœur, et du reste de ma famille. Je possédais le pseudo de Min Sung  . Mon sourire disparut rapidement, il pouvait rien faire sans critiquer  « PFFF ça a aucun rapport, Pic c'est pour Picasso mon poney  » Je me redressais avant de fourrer mon téléphone dans ma poche. Le Clown n'avait plus envie d'être collé contre la star  . Moi ? Un Clown, il allait vraiment devoir changer ses références, elles n'étaient pas bonnes du tout.


Je n'avais aucune envie de rentrer, mais il fallait bien se rendre à l'évidence, il était sérieusement temps que je rentre à la maison. Il était tard, le tournage commençait tôt demain matin et j'avais franchement besoin de sommeil. Même si j'avais envie de rester en sa compagnie, je ne pouvais pas le supplier de me garder un peu plus longtemps chez lui ... De toute façon, on allait se retrouver quelques heures plus tard. Il allait me suffire de m'endormir et demain, il allait de nouveau se trouver à mes côtés

C'était étrange de se dire que le matin même, je ne rêvais que d'une chose : qu'il disparaisse rapidement de ma vie, maintenant, c'était ce qui me faisait le plus peur : le voir disparaître et ne jamais réapparaître. Il avait réussi à changer ma perception de lui en quelques heures à peine. Autant le dire, c'était un véritable miracle qu'il venait de réussir.

Arrivée sur le devant de ma porte, je roulais des yeux d'un air désespéré. Il ne m'avait même pas dit bonne nuit. Il venait de perdre tous les bons points qu'il avait gagnés. Dire que j'étais spécialement en train de prendre mon temps pour qu'il vienne me voir, et non monsieur était même pas sorti de sa voiture. Après les baisers qu'on avait échangés, il aurait au moins pu venir me dire bonsoir, c'était la moindre de choses. Je n'étais plus une inconnue . On avait passé une journée merveilleuse, et il était en train de bâcler la fin. Finalement, j'étais peut-être la seule à avoir passer une si bonne journée. Vu ce qu'on venait de partager, j'en avais déduit qu'il avais lui aussi passé une bonne journée, mais tout cela n'était finalement qu'une simple déduction...

« Lily, attends !! » Mon cœur s'arrêta un instant avant de rapide en battement la chamade. Enfin, ce n'était pas trop tôt. Il me fallut quelques secondes pour me retourner sans afficher un air réjoui. J'affichais donc un air surpris alors que dans le fond, j'étais en train de me sentir pousser des ailes. Il lui avait suffi de quelques mots pour que je me mette à sourire comme une pauvre idiote. Il venait de passer une bonne journée, tout comme moi . Ce qui suivit fut encore mieux que tout ce que j'avais pu espérer. Un petit bisou au coin des lèvres  , il aurait pu dévier un peu plus quand même... Quoique non, c'était parfait comme ça. Muette comme une carpe, totalement envoûtée par ces quelques mots et par la tendresse de ses lèvres, mon regard ne le quitta pas jusqu'à ce que la voiture disparaisse au bout de la rue. Quelques secondes plus tard, je bondissais sur place tel un kangourou. « Rhha » Cette journée avait été parfaite. Euphorique, je ne l'avais jamais autant été , je me mis à tournoyer sur moi-même pour ouvrir ma porte. Manque de chance, j'avais mal calculé la distance qui me séparait de celle-ci. Résultat, quelques secondes plus tard, je me prenais la porte en pleine tête. De quoi me ramener sur terre.. Sauf que ça ne fonctionna pas. Mon cœur continuait à vouloir sortir de ma poitrine et la seule chose que j'avais en tête, c'était de lui envoyer un message sur Line. Pinçant mes lèvres, je m'adossais contre la paroi de l'ascenseur. Face à face avec son pseudo, il fallait que je trouve un truc à mettre qui ne soit pas trop explicite, il ne fallait pas non plus qu'il pense qu'il avait réussi à me faire craquer en une journée, mais pas trop basique non plus (hors de questions qu'il pense que sa présence m'était inégale). Gros dilemme en perspective. Une douche plus tard et lovée dans mes draps, je trouvais enfin quelque chose à dire. Pendant quelques secondes, mon doigt resta en lévitation. J'envoyais ? J'envoyais pas ? Rha pis Zut, dans la vie il faut être fou. Hop j'envoyais le message avant de poser le portable à côté de moi. On sait jamais il allait peut-être répondre. Je venais juste de critiquer son pseudo, le connaissant, il devait déjà afficher sa mine boudeuse ( qui le rendait encore plus craquant au passage). Si on ressentait tous les deux la même chose, il allait être obligé de répondre, je n'avais désormais plus qu'à patienter jusqu'au bipbip salutaire de mon téléphone. C'était parti... je commençais déjà à compter les secondes...




Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2791
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis désolée, la place est prise - Sunny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis désolé les amis...
» Vos tics
» YouTouhOom : The Retarded Scarlet Rampage
» [Donne] Vipélierres contestation
» Aménagement d'égoûts à Victovale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enjoy The Show :: Habitations :: Escape-