Partagez | .
 

 Every great love starts with a great story... - Willua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeu 10 Juil - 16:13


Long time no see
«  ça va ? » La voix de sa mère le sortit de ses pensées, jusqu'alors somnolant, Joshua ouvrit péniblement les yeux et tourna la tête pour regarder sa mère qui le conduisait chez elle. Il acquiesça en guise de réponse avant de poser son regard sur la route. Ils avaient quitté depuis quelque temps déjà la civilisation. Désormais, il n'y avait plus que de la nature à perte de vue. Il ne pouvait pas le nié, c'était magnifique. « On arrive bientôt » Il tenta d'esquisser un sourire qui se dissipa rapidement. Depuis l'accident, l'ancien cavalier de renom était complètement paumé. Assis à côté de cette mère qui ne connaissait pas, il se demandait s'il avait fait le bon choix. Tout plaqué pour venir ici, dans cette petite ville de Meadfalls, ce n'était peut-être pas la meilleure des choses à faire. Malgré les années loin de l'autre et tout ce qu'il avait pu faire endurer à sa mère, il était moins en colère contre elle. Pour lui, elle avait mis sa vie entre parenthèses pendant de long mois, il pouvait faire l'effort de la laisser un peu rentrer dans sa vie, c'était sa mère après tout et maintenant, il n'avait plus qu'elle. Son regard dévia de la route jusqu'au petit écran qui permettait de voir ce qui passait derrière. L'étalon gris était paisible, il somnolait, attendant avec patience qu'on le sorte enfin de ce camion. « Il a très bien voyagé pour le moment » Avec sa mère, il partageait une passion commune : les chevaux et celle-ci avait déjà commencé à les rapprocher. « ça va lui faire du bien de retrouver les grandes étendues ». Parler était même devenu difficile, il était pourtant juste incapable de bouger ses jambes, mais elles n'avaient pas été les seules à être briser. Il avait pris un bon coup au moral et c'était finalement le plus difficile à reconstruire. « Je lui ai préparé un de nos champs , il sera entouré des autres, après on pourra voir pour l'intégrer avec quelques hongres.. » Armageddon n'était pas le cheval le plus facile à gérer. En tant qu'étalon, il était moins facile à gérer. Le plus facile aurait sûrement été de l'intégrer à une groupe de jument pour qu'il y joue le grand rôle, mais sa mère ne faisait pas d'élevage. « Il s'entend bien avec Baloo, ça devrait le faire avec les autres » Baloo, c'était le petit shetland qui se trouvait toujours en compagnie du beau gris. Inséparables, ils passaient tout simplement leur vie ensemble et le petit poney bai faisait bien entendu partit du voyage.

Pour le moment, il apprenait à connaître sa mère et ils abordaient rarement d'autres sujets, sa mère avait bien comprit qu'il était mieux pour l'instant d'éviter les sujets tels que sa belle-fille ou son nouveau mari. Josg ressentait toujours le départ de sa mère comme un véritable abandon. Elle avait refait sa vie et il avait du mal avec ça. C'était normal bien sûr, mais lui était resté derrière comme le vilain petit canard. Passant sa main des ses cheveux, il se colla contre le siège avant de poser sa tête contre la fenêtre pour regarder défiler les paysages. Il ne mit pas longtemps à s'endormir. Depuis l'accident, il se réveillait fréquemment les nuits, hanté par le cauchemar de l'accident. Il n'avait pas perdu que ses jambes, il avait aussi perdu ses écuries, la plupart de ses «  amis » et surtout les chevaux qui travaillaient. En gros, toute sa vie d'avant avait été détruite par un abruti incapable de ne pas tenir son chien. Bien sûr, il avait été indemnisé, mais ça ne changeait pas sa vie. Il était toujours dans son fauteuil et il pouvait abandonner l'idée de participer aux jeux équestres mondiaux qui se déroulaient en fin d'année.

Endormi, il ne se réveilla que quand le camion se mit à trembler. Autant dire que le chemin qui menait à la maison de sa mère était légèrement criblé de trou. « Je suis désolée, faut qu'on le refasse, mais on manque de finance » Pas besoin de lui expliquer, il pouvait facilement le comprendre en voyant le reste du chemin. Heureusement que son camion était du genre tout terrain, valait mieux. D'après ce qu'il avait compris sa mère était une sorte de chuchoteuse et pour boucler les fins de mois, elle proposait aussi de la pension. Pour avoir travailler dans le milieu, il savait parfaitement que ce n'était pas facile de vivre de cette passion. Il n'était finalement pas tellement surpris et puis ce n'était qu'une route. Quand ils finirent par s'arrêter dans la cour, il fut soulagé de remarquer que le reste des installions semblaient tout à fait charmante. Pour le moment, il n'avait même pas regardé la maison, il s'était plus focaliser sur les écuries et sur les prairies... Cavalier oblige. « On y est » s'exclama sa mère avant de descendre du camion. Il lui fallut plus de temps pour descendre, ouvrir le fauteuil et s'y glisser prend du temps. Au moins, une fois à l'intérieur, il retrouvait une certaine mobilité, ce qui n'était pas désagréable. Joshua fit pivoter le fauteuil avant de pousser sur les roues pour avancer jusqu'à la porte arrière du camion. Sa mère avait déjà descendu le pont. « J'ai déjà eu la chance de travailler des chevaux de renom, mais jamais à ce point-là » laissa-t-elle échapper tout en descendant le beau gris du camion. Son fils resta silencieux, mais un léger sourire s'était dessiné sur son visage. Vêtu de sa couverture bleue aux couleurs des anciennes écuries de Josh, Armageddon descendit du pont avec sa classe naturelle, suivi comme son ombre par le petit Baloo qui semblait heureux de pouvoir enfin se descendre les jambes. « Tu peux me le donner » Sa mère marqua un temps d'arrêt, mais devant le regard de son fils qui n'éprouvait aucune crainte, elle lui tendit la longe et avec elle la masse de 600kg. « T'as l'air d'avoir mieux voyagé que moi. » dit-il tout en caressant le chanfrein de l'étalon. Parfois, il se demandait s'il n'avait pas fait une erreur en le gardant, vu les capacités du cheval, c'était totalement aberrant de le laisser dans un pré, mais il préférait ça à le savoir dans les mains d'un autre cavalier.

Parfois, il se demandait s'il n'avait pas fait une erreur en le gardant, vu les capacités du cheval, c'était totalement aberrant de le laisser dans un pré, mais il préférait ça à le savoir dans les mains d'un autre cavalier. Sa mère décrocha son téléphone "Il a fait quoi?" Ce qui c'était passé, il n'en savait rien, mais c'était assez important pour que sa mère se mette à paniquer. « Stephan s'est cassé le poignet ... » Stephan.. Ou son demi-frère qu'il n'avait jamais rencontré. « Vas-y je vais me débrouiller, c'est des écuries après tout .. » Il était habitué, c'était son univers. « Je fais vite et Willow ne va pas tarder » Ni une ni deux, elle monta dans le camion et disparu laissant Josh tout seul dans ces lieux inconnus. Dire que sa demi-sœur s'appelait Willow, comme son ex, si ce n'était pas amusant.. Il grimaça en se rappelant de la jolie brune, il n'avait jamais voulu mettre un terme à leur relation, mais vu l'état dans lequel il se trouvait, c'était peut-être la meilleure des solutions.

« Allez on y va » Le grand brun poussa de nouveau sur ses roues, Arm lui emboîta le pas tandis que Baloo se promenait déjà à travers les écuries et créait un bordel pas possible. Malgré la nouveauté, l'étalon restait calme, il était habitué à changer d'endroit et il semblait ressentir la faiblesse de son cavalier, alors autant ne pas faire l'imbécile. En voyant quelqu'un arrivé, il releva la tête et abandonna la contemplation du sol qu'il regardait pour éviter de se prendre trop de trou. Son sang ne fit qu'un tour et son corps s'électrisa. Pendant un instant, il cru même sentir ses jambes, mais ça c'était sûrement son imagination. Elle était là devant lui... « Willow... » Il est partagé entre le bonheur de revoir son visage et la honte d'apparaître ainsi devant elle... « Me dit pas que t'es la belle-fille de ma mère ? » Laissa-t-il échapper à la limite du désespoir... Si c'était ça, ça risquait de compliquer son séjour ici... En fait il avait parfaitement compris qu'il s'agissait de sa demi-sœur ? Enfin pas vraiment, il n'était pas lié par le sang, mais quand même.



+ Willie
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.” © caius
avatar
William A. Keegan
as Joshua Carmichael

Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t169-nothing-is-impossible-the-word-itself-says-i-m-possible#1244

Superstar

✮ AVATAR : Sam Claflin
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : Junkiie
✮ DATE DE NAISSANCE : 30/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 38



✮ POINTS D'AUDIMAT : 430
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3713
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 19/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Joshua Carmichael
✮ COTE COEUR IRL : Sa petite amie? Quoique... Lizzie est toujours bien présente dans son coeur.
✮ COTE COEUR SERIE TV : Willow , sa belle cavalière <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :



✮ RPS EN COURS :




Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Juil - 17:33


Every great love starts with a great story...
"He, surtout te gêne pas !"Malgré ce que l'on pouvait imaginer en entendant les paroles de la jeune femme, elle était bien plus amusée par le comportement de l'étalon qu'autre chose, et ses doigts parcouraient delicatement le chanfrein de l'étalon blanc qui venait tout juste de voler une carotte de sa poche. "T'es comme ton cavalier toi, à toujours vouloir manger."Accoudée contre la barrière du pré, la jeune femme tirait délicatement sur l'oreille du beau gris. "Alez mon gros, il est temps que tu retournes au box, on m'attends á la maison." Spirit était certainement un des meilleurs chevaux de l'écurie, mais par dessus tout, il était un des - si ce n'était LE - chouchou de la jeune femme, sans doute á cause de ce petit air coquin qui lui allait si bien. Un large sourire se dessina sur le visage de la jolie brune lorsqu'elle sentait le souffle du cheval lui carresser le visage. "Ok, tu gagnes." finit-elle par ajouter en rigolant. "Encore quelques minutes alors." Escaladant les planches de bois qui formaient la barrière du pré, la jeune femme s'installa face à l'étalon qui avait suivi le moindre de ses mouvements. Après tout, on ne sait jamais, elle pouvait peut-être avoir d'autres friandises dans la poche... "De toute facon c'est pas comme si j'avais envie d'y aller." murmurait-elle, tandis que ses doigts disparaissaient dans la crinière de l'animal. Le fils de sa belle-mère devait arriver aujourd'hui, ou plus exactement, sa belle-mère était partie ce matin pour chercher le  fils issu de son premier mariage. Et pour une raison qu'elle ignorait, Willow avait un mauvais présentiment à ce sujet. Peut-être parce que l'histoire du fameux fils avait tant de ressemblances avec celle de Josh ? Comme son ex, il était cloué à un fauteil roulant. Comme pour Josh, les médecins préféraient ne pas se prononcer sur le fait s'il pouvait un jour ou non remarcher. Et comme si ressemblances n'étaient pas assez, sa mère lui avait demandé de préparer deux boxes... "T'en penses quoi ? C'est juste une coincidence, hein ?" Au fond d'elle, la jeune femme savait que ce n'en était pas une, mais cela ne l'emppêchait pas de vouloir absolument croire le contraire. Quant au cheval, il était bien plus intéressé par le fait d'utiliser Willow comme grattoir qu'à ce que la jeune femme lui racontait. "Bon allez mon gros, un box propre et un diner t'attendent." La jolie brune donna une claque amicale au cheval avant de se laisser glisser de la barrière et d'attraper le licol qui était suspendu sur un piquet non loin d'eux.

Une trentaine de minutes plus tard, le beau gris était tranquillement dans son box entrain de manger son foin, quand la jeune femme descendit de son vélo. La première chose qui avait attiré son regard en arrivant dans la cour de la ferme familiale, c'était un van garé devant les écuries. Un van qui ne leur appartenait pas, et qu'elle n'avait pourtant aucun mal à reconnaitre. Ce van, elle l'avait vu un bon nombre de fois. A chaque concours à vrai dire. Partagée entre une furieuse envie de saisir son vélo et faire demi-tour, de repousser au plus possible la "rencontre"qui se profilait, et celle de lui faire face au moins assez longtemps pour avoir une explication, la jeune femme resta un moment immobile dans la cour, se contentant de carresser la chienne qui l'avait entre temps rejoint. "Allez, tu viens avec moi ma belle ?" Comme toujours, le premier lieu où elle se rendait en rentrant du travail étaient les écuries afin de s'occuper de distribuer la ration du soir, et de s'assurer que tout allait bien. Et vu le boucan qui provenait du bâtiment, quelque chose qui disait qu'elle risquait bien de ne pas s'y retrouver seule aujourd'hui. Courageuse comme elle était, elle voulait avoir au moins la compagnie - et le soutien - de son chien si elle devait lui faire face.

La bonne nouvelle, c'était certainement qu'elle était finalement loin d'être surprise lorsque quelques instants plus tard, elle voyait le jeune homme dans l'allée principale. Ce qui ne semblait pas vraiment être son cas à lui. Pendant un court moment, le  regard de la jeune femme resta posé sur Josh, avant qu'elle ne finisse par tourner la tête vers l'étalon qui suivait sagement son propriétaire. C'était tout simplement trop dur pour elle de regarder son ex sans que toutes ses sentiments - et par dessus tout, toute la colère et la tristesse qu'elle pouvait éprouver - ne remontent à la surface. "Il semble pourtant bien que ce soit le cas"laissa-t-elle échapper, sans doute sur un ton presqu'aussi désespéré que lui. Après tout, qui voulait-il qu'elle soit d'autre ? Une voisine qui venait se promener dans les écuries ? La jeune femme retint un soupire. Dire que jusqu'au dernier moment, elle avait espéré qu'elle s'était trompé, qu'en rentrant, elle se trouverait face à un inconnu... mais malheureusement, ce n'était pas le cas. Il était bien là, en face d'elle, et qu'elle le veuille ou non, elle allait devoir faire avec. Et pour cela, le plus simple était peut-être pas de faire comme si rien était - parce que ça, elle en était bien incapable - mais au moins de tenter de passer à l'ordre du jour le plus rapidement possible. "J'ai préparé deux boxes. Si tu me dis de combien de litres ils ont besoin, je peux les nourrir en même temps que les autres. El.. Enfin, je veux dire, ta mère risque de pas revenir avant un moment, elle m'a envoyé un sms qu'elle est à l 'hopital avec Stephan, et ils doivent attendre pour faire des radios." Elle était définitivement plus à l'aise dans le rôle de groom que dans n'importe quel autre rôle, et fit même quelque pas vers Josh dans l'intention de prendre la longe d'Armagedon pour l'emmener dans son box, mais têtu qu'il était, il devait bien sur le faire lui-même. Haussant les épaules, la jeune femme s'écarta de son chemin, et finit par rajouter : "C'est les deux portes tout au bout... Ceux d'à côté sont vides, j'ai pensé que ce serait une bonne idée, vu que je savais pas que les deux chevaux en questions étaient des habitués des concours..." Et donc habitués à voir d'autres chevaux, ajouta-t-elle dans sa tête. "Mais si tu préfère, je peux aussi leur préparer un des box pour poulinière, ce sera sans doute mieux pour eux si tu veux les mettre ensemble, ils auront plus de place." Parler cheval, et surtout ne pas laisser d'occasions pour un éventuel changement de sujet, voilà ce qui semblait être la technique de la jeune femme, et pour le moment, cela semblait plutôt bien marcher. "Et toi, tu vas venir avec moi mon beau" ajouta-t-elle à l'adresse du shetland. "C'est pas bien d'embêter les plus grands tu sais." continu-t-elle sur un ton mieux sérieux, mi-amusé, tout en le conduisant vers son box.

Adossée contre la fasçade du box, la jolie brune regarda Josh s'occuper de ses deux compagnons à quattre pattes. Elle avait beau avoir fait comme si rien était - ou du moins, tenter de faire comme si - mais plus elle passait de temps en sa compagniee, plus elle avait du mal à maintenir cette fasçade. Savait-il qu'elle était allé lui rendre visite aussi souvent qu'elle l'avait pu pendant qu'il avait été dans le coma, et qu'elle avait du se faire passer pour sa fiancée auprès de l'infirmière de service pour avoir le droit de le voir ? Qu'elle lui avait régulièrement écrit? Qu'elle n'avait pas arrêté de penser et de s'inquiéter pour lui depuis qu'elle l'avait vu tomber avec son cheval ? Et la seule chose qu'elle avait eu en retour, c'était cette fichue lettre qui lui disait seulement que c'était fini, sans la moindre explication ? Qu'est-ce qui avait donc changé au point qu'il décide de mettre un terme à leur histoire sans même qu'elle n'ait son mot à dire, et même sans lui donner de raison ?

Lorsque Joah finit enfin par se retourner - ou plutôt, de pivoter son fauteil roulant - la jeune femme ne put pas se retenir plus longtemps. "Puisqu'on va devoir vivre ensemble, tu ne crois pas que tu me doives une explication ?" Sa voix n'était peut-être pas des plus aimables, mais elle était loin d'être sèche, trahissant plutôt la douleur qu'elle éprouvait toujours à ce sujet. Elle l'avait vraiment aimé, et d'une certaine manière, elle l'aimait toujours. Et s'il n'en aurait tenu qu'à elle, elle n'aurait certainement pas mis un terme à leur relation qui avait certainement été la plus heureuse qu'elle avait eu jusque là. Sauf qu'elle n'avait pas vraiment de choix dans cette histoire que d'accepter la décision de Josh. Sauf que c'était tout simplement impossible sans explications de sa part. Et vu qu'il se contentait de la regarder d'un air perdu, elle finit par expliciter d'avantage sa question.  "Qu'est-ce que qui a donc tant changé pour que tu décides tout à coup de mettre un terme à ce qu'on avait, sans même me laisser mon mot à dire dans cette histoire ?"On pouvait clairement entendre la tristesse, mais aussi la déception dans la voix de la jeune femme... mais aussi sa colère. Les relations se terminaient tous un jour, chacun le savait, et pourtant, Willow avait espéré que celle-ci soit fait pour durer. Et elle ne s'était certainement pas attendu à ce qu'il se comporte comme le dernier des c**s en la largant de la sorte. Mais de toute évidence, elle s'était trompée. "Et puis... une lettre ? Serieusement ?" Bizarrement, cela lui rappelait les ruptures qui se passaient via changement de statut sur facebook... dans un style un peu plus antique.





WILLIE
« L'amour véritable c'est celui qui dit je t'aime mais je te quitte. Il part mais ne cesse de s'agrandir. »
avatar
Lizzie-Kate Aylin
as Willow Hawkins

Voir le profil de l'utilisateur

✮ AVATAR : lily collins
✮ REPLIQUES DONNEES : 41



✮ POINTS D'AUDIMAT : 870
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3743
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 09/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Willow Hawkins
✮ COTE COEUR IRL : célibataire par conviction... si seulement ça serait aussi simple
✮ COTE COEUR SERIE TV : amoureuse, et pas qu'un peu >.<
✮ MES PENSEES DU MOMENT :
REMEMBER THE PAST, LIVE FOR THE FUTURE



Revenir en haut Aller en bas
Ven 18 Juil - 20:01


Long time no see
Une douche froide, c'était exactement ça. Le beau brun qui avait bref jusqu'ici d'une certaine volonté commençait à comprendre que ça risquait d'être bien plus compliqué qu'il ne l'avait imaginé. Il pouvait accepter sa mère, même son beau-père et peut être même s'entendre avec son demi frère, mais comment pouvait-il traiter la belle comme sa demie sœur ? L'idée lui donnait tout simplement envie de vomir, mais malgré la surprise de ces retrouvailles impromptues, il était heureux de le revoir. Willow lui avait atrocement manqué. En la quittant, il avait lui même détruit une partie de lui et n'avait pas cesser de se dire qu'il avait fait la plus grosse connerie de sa vie. Tentant de voir le positif, il pouvait au moins être rassurer, sa mère n'avait pas assisté à la scène. Parce que quiconque les aurait observés à ce moment précis ce serait obligatoirement douté qu'il existait quelque chose entre les deux jeunes gens. En tout cas , Josh était toujours aussi doué avec les gens. Il n'aurait pas pu dire quelque chose de plus merdique. Pourquoi n'avait tout simplement pas dit qu'il était heureux de la revoir ? Par sécurité sûrement ? Oui il la connaissait assez bien pour savoir qu'elle risquait de lui sauter à la figure de colère XD. En tout cas, la surprise était bien là et l'ancien cavalier n'avait qu'une envie se rapprocher d'elle alors qu'il aurait tout simplement mieux fait de penser à fuir. C'était une histoire folle, un jeu du destin qui lui rappelait doucement qu'il n'avait pas toutes les cartes en main pour diriger sa vie et ce n'était pas plus mal. Alors qu'il avait tenté de trouver un moyen pour reprendre contact avec la jeune femme sans jamais en trouver le courage, le destin venait de lui donner un véritable coup de pouce et il ne pouvait que lui en être reconnaissant. Malgré la joie qu'il éprouvait de revoir son visage, il ne pouvait s'empêcher de se sentir glacer par la peur. Comment allait-elle réagir en voyant le débris qu'il était devenu ? Josh n'avait pas rompu par envie, mais par honte de ne plus pouvoir à la hauteur, de ne pas pouvoir la faire vibrer comme il le faisait avant. Sans ses jambes, il avait perdu une partie de lui. En quittant Willow, il s'était arraché l'autre partie. Ne restait désormais plus qu'une passion intacte pour les chevaux et l'espoir qu'un jour peut être ses efforts finiraient par payer. Josh pouvait aisément lire la colère qui envahissait le regard de Willow. Il pouvait la comprendre et ne pouvait pas nier que ce petit air sauvage lui allait parfaitement bien. Ses cheveux de jais qui flottaient dans ce vent frais, les plaines qui se dessinaient derrière, elle lui semblait sortir d'un livre, une héroïne de roman, un ange descendu du ciel.

« Je les nourrirais » Il était hors de question qu'elle joue à sa Groom. Il n'avait rien à faire de sa vie désormais, alors il pouvait au moins nourrir ses chevaux. Hors de question de rester cloîtrer dans sa chambre à regarder sa vie s'écoulait devant lui. Josh était peut-être handicapé, mais il n'avait pas envie de se laisser pourrir, non, il allait se battre, et même si la chance qu'il puisse remonter un jour était mince, il allait la tenter. « Un box de poulinière serait le mieux, mais pour cette nuit, ils peuvent se contenter d'un de taille normal. En concours, c'était ce qu'ils avaient » voir même plus petit. Certaines compétitions n'offrent pas des boxs luxueux.

« Non c'est bon » Il vit pivoter son fauteuil pour empêcher la belle de saisir la longe. Voilà l'exemple de ce qu'il redoutait, qu'on est pitié de lui, qu'on veuille toujours l'aide, qu'on se sente responsable de lui. C'était la raison pour laquelle il l'avait quitté pour ne pas qu'elle devienne son aide de vie. Il ne voulait pas devenir un poids, il refusait qu'elle le voit comme un handicapé et qu'elle se sente obligée de l'aider dans les tâches quotidiennes de la vie...

Arm se mit en marche, suivant le fauteuil sans prendre de vitesse son cavalier. Il semblait avoir parfaitement compris ce qu'il se passait et l'étalon qui pouvait se montrer bouillonnant se comportaient désormais comme un véritable agneau. Il rentra dans son box sans rechigner suivit par le petit poney qui ne mit pas longtemps avant de se rouler dans la litière en copeau. À peine arrivé et il était déjà chez lui. L'étalon gris préféra passa la tête au-dessus de sa porte pour observer les chevaux. Son hennissement strident se fit entendre. Monsieur avait besoin de se faire entendre. Josh déposa le licol sur la porte avant de reculer pour avoir une meilleure vue sur les écuries et sur les chevaux. En fait, il sentait très bien qu'elle l'observait, la question ou plutôt les questions n'allaient pas tarder à fuser et il ne savait pas vraiment s'il était capable de lui donner une explication valable. Il allait tout simplement se contenter de lui dire la vérité, c'était déjà ça.

Puisqu'on va devoir vivre ensemble, tu ne crois pas que tu me doives une explication ?" Un sourire se dessinait sur ses lèvres, elle n'avait pas pu se retenir. Preuve qu'il la connaissait très bien. Il ravala rapidement son sourire pour prendre un air plus grave, la situation était délicate et il ne pouvait pas se permettre d'y répondre par une boutade. Il était du genre à utiliser le rire comme arme, mais sur ce coup-là, il allait devoir se mouiller. Qu'est-ce que qui a donc tant changé pour que tu décides tout à-coup de mettre un terme à ce qu'on avait, sans même me laisser mon mot à dire dans cette histoire ?" Un sourire compatissant se dessina sur le visage de Josh, il ressentait toute sa peine, toute sa tristesse et il en était responsable. « Regarde-moi » Quand elle releva la tête, il écarta les bras pour lui montrer le fauteuil et les jambes qui ne répondaient plus. « Je ne suis plus rien ... Qu'est-ce que tu veux que je t'offre dans ce putain de fauteuil. Je suis devenu un tel poids que seule ma mère à accepter de me prendre chez elle. Je ne voulais pas que tu me vois comme ça. » Il n'était même pas sûr de pouvoir être aussi performant qu'avant sexuellement parlant. En fait, il savait parfaitement que non et ça l'emmerdait profondément. « C'était le seul moyen que j'avais, si je t'avais au téléphone ou en face en face, j'aurais été incapable de rompre. La lettre, c'était plus facile, plus lâche... » finit-il par dire. Non, il n'était pas fier de lui, au contraire il s'en était atrocement voulu. « Je suis désolé ... je ne voulais pas en arriver là, t'envoyer la lettre ça a été lé chose la plus dure que j'ai faite » même perdre ses écuries lui avaient été moins douloureux... Autant dire que la blessure était profonde, mais perdre la jeune femme avait été bien plus difficile que toutes les épreuves qu'il avait pu affronter jusqu'alors. Sans elle, la vie était devenue beaucoup plus terne.



+ Willie
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.” © caius
avatar
William A. Keegan
as Joshua Carmichael

Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t169-nothing-is-impossible-the-word-itself-says-i-m-possible#1244

Superstar

✮ AVATAR : Sam Claflin
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : Junkiie
✮ DATE DE NAISSANCE : 30/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 38



✮ POINTS D'AUDIMAT : 430
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3713
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 19/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Joshua Carmichael
✮ COTE COEUR IRL : Sa petite amie? Quoique... Lizzie est toujours bien présente dans son coeur.
✮ COTE COEUR SERIE TV : Willow , sa belle cavalière <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :



✮ RPS EN COURS :




Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Juil - 21:05


Every great love starts with a great story...
Elle aurait du savoir que le fameux fils de sa mère adoptive était Josh. Après tout, les indices avaient été là tout au long… mais elle avait préféré ignorer ce qui aurait dû être une évidence, si bien que désormais qu’elle se retrouvait face à lui, elle se sentait quelque peu prise au dépourvu. Le pire était certainement qu’en l’apercevant dans les écuries, elle avait été bien déterminée à ne pas parler de leur relation passée. Il avait choisi de rompre ? Et bien, elle n’allait certainement pas être la fille qui le supplierait de revenir avec elle, de donner une autre chance à leur couple. Et pourtant, au fur et à mesure qu’elle passait du temps en sa compagnie, elle sentait sa détermination fondre, et après quelques minutes à peine, elle avait fini par poser la question qu’elle avait voulu garder pour elle. Et autant dire que la réponse de Josh avait de quoi la surprendre.
"Regardes moi." Autant dire que la jeune femme ne se gênait pas pour le regarder de la tête aux pieds, comme pour le dire ‘je te regarde : et alors ?’. Le fauteuil roulant ne lui avait bien sûr pas échappé depuis le temps - comment aurait-il pu, il prenait pas mal de place XD - et pourtant, ce n'était bizarrement pas ce à quoi elle accordait le plus d'importance. C’était plutôt son visage qui monopolisait le regard de la jolie brune. Il semblait fatigué, et pire même, dépité. Il n’avait plus rien à avoir avec le jeune homme souriant et taquin qu’elle avait rencontré sur les terrains de concours, comme si sa colonne vertébrale n’était pas la seule chose qui s’était brisée lors de l’accident, mais que tout s’était brisé, comme s’il était entièrement en miettes. Lorsqu'elle s'était rendue à l'hôpital, les médecins avaient refusés de lui dire quoique ce soit sur l'état de Josh - après tout, elle n'était pas de la famille - seule l'infirmière qu'elle avait réussi à convaincre qu'elle était la fiancée du beau brun - ou qui avait tout simplement eu pitié de la jeune femme rodant les couloirs - avait accepté de lui parler de l'état de Josh. Et même si elle n'avait pas dit grand-chose, Willow avait parfaitement compris la sentence qui devait pendre comme l'épée de Damoclès au-dessus de la tête de l'homme qu'elle aimait : il pourrait peut-être un jour remarcher... ou pas. Et même si elle n'avait finalement pas la moindre idée de ce que c'était de vivre avec une telle sentence, qu’elle ne pouvait finalement que tenter d’imaginer ce que c’était de devoir vivre en fauteuil roulant, elle n'avait jamais vraiment songée à cela comme une raison de rompre avec lui. Contrairement à lui. "Lâche, en effet." se contenta-t-elle de répliquer, ravalant la remarque sèche qui lui pendait sur le bout de la langue. Oh, si elle devait décrire son comportement, elle aurait certainement trouvé bien d’autres mots pour le faire. « En gros, tu as rompu parce que tu avais peur, parce que comme ça c’était plus facile pour toi, vu que tu avais tout le contrôle de la situation. Parce que tu n’avais pas confiance en moi, en mes sentiments. se contenta-t-elle de résumer d’une voix neutre, bien que ses yeux étincelants trahissaient la colère et la déception qu’elle éprouvait à ce moment précis. Puis, d’un ton plus sarcastique, elle rajouta « Ou plutôt, parce que tu croyais que j’aimais ta ‘célébrité’plus que je ne t’aimais toi ? » C’était finalement bien ça qui faisait le plus mal. S’il aurait mis un terme à leur relation parce qu’il avait trouvé quelqu’un qui lui convenait mieux, elle aurait sans doute pu le comprendre – un jour. Mais au lieu de ça, il avait tout simplement rompu parce qu’il était trop lâche pour lui faire face, parce qu’il avait peur qu’elle le rejette maintenant qu’il n’était plus le cavalier exceptionnel dont il était tombé amoureuse. Et à vrai dire, elle ne savait pas ce qui la mettait le plus en colère : le manque de confiance qu’il avait en elle, en leur relation, ou le fait qu’il semblait sous-entendre qu’elle n’avait accepté de sortir uniquement parce qu’il était une star dans le milieu équestre. Mais en voyant la mine déconfite de Josh, elle sentait sa colère s’évaporer peu à peu. Il semblait vraiment avoir peur. La manière dont il la regardait lui donnait Presque l’impression qu’elle avait le pouvoir de l’achever pour de bon… La jeune femme déglutit, tentant de mettre sa colère de côté, ne serait-ce que pour un court moment. Comment réagirait-elle dans sa situation ? Est-ce qu’elle aussi mettrait de la distance entre eux ? Peut-être. A vrai dire, elle n’avait pas la moindre idée. La seule chose qu’elle savait, c’était qu’elle voudrait certainement que les personnes auxquelles elle tenait seraient là pour elle. Elle ne pouvait pas lui aider à remarcher, cela n’était malheureusement pas dans ses compétences, mais en revanche, elle pouvait toujours tenter de lui montrer qu’elle tenait toujours autant à lui, qu’elle resterait à ses côtés, fauteuil roulant ou non. Qui sait, peut-être qu’ils finiraient par se séparer un jour. Mais elle ne voulait pas pour autant que ce soit ce foutu accident qui en soit la cause. Surtout que vu le regard que Josh lui lançait, quelque chose la laissait deviner qu’il était lui aussi loin d’être heureux de leur séparation. Alors pourquoi il avait écrit ces mots qui avaient sonné si définitifs ? Pourquoi il s’était construit une carapace qu’elle était incapable de franchir ? Elle aurait aimé le comprendre, comprendre les raisons qui le poussaient à agir de la sorte, mais pour l’instant, elle en était tout simplement incapable, du moins si Josh ne lui aidait pas sur ce coup.

Sans réellement s’en rendre compte, elle venait de combler les quelques mètres qui les séparaient, et d’un geste hésitant, elle approcha sa main du visage du beau brun, et – comme celui-ci ne recula pas – elle la posa tendrement sur sa joue, laissant ses doigts retracer avec délicatesse les traits de ce visage qu’elle aimait tant. « Tu ne crois pas que tu as déjà assez perdu ? » La dernière partie de sa phrase ‘à cause de l’accident’ resta en suspens, bien que Willow était sûre qu’il comprenait parfaitement où elle voulait en venir. Il avait perdu – peut-être pour toujours - l’usage de ses jambes. Sa passion semblait désormais être irréalisable, sans même parler des concours… Mais pourquoi vouloir s’empêcher de vivre ? Pourquoi mettre un terme à tout ce dont il avait tenu ? « Alors pourquoi tu devrais aussi abandonner ce qu’on avait ? » La voix de la jeune femme qui jusque-là avait été neutre, voir même sèche par instant, s’était considérablement adoucie depuis qu’elle s’était approchée de lui. Ne sachant pas vraiment ce qu’elle pouvait bien lui dire pour le rassurer – car, si elle avait bien compris, c’était finalement bien ça dont il avait besoin -, elle se laissa glisser d’un geste souple sur les genoux du beau brun, observant son visage comme pour s’assurer qu’elle ne lui faisait pas mal. Bien sûr, elle aurait tout simplement pu lui demander, mais vu le caractère de Josh… c’était sans doute mieux de ne pas lui donner l’impression de le traiter comme un infirme. Et comme une fois de plus, il ne semblait pas réagir, elle décida de continuer. Approchant son visage du sien, elle murmurait « Aies confiance en moi… en nous », avant d’attraper ses lèvres avec les siennes et de l’embrasser avec tendresse, lui demandant sans dire un seul mot de la laisser entrer une fois de plus dans sa vie.

Lorsqu’elle finit par se décoller de lui, un sourire était dessiné sur les lèvres de la jolie brune. Ses bras croisés derrière la nuque de Josh, elle était bien décidée à ne pas bouger tant qu’il ne lui dise pas le contraire. « Evite de me refaire un coup pareil, d’accord ? » murmura-t-elle en posant son front contre celui du beau brun. « Parce que je suis pas prête à te laisser partir aussi facilement » Un sourire taquin était dessiné sur le visage, tandis qu’elle rajoutait : « Donc si tu veux te débarrasser de moi, il va falloir trouver bien mieux qu’un fauteuil roulant… t’es tout simplement pas assez rapide pour m’échapper comme ça. » Sa colère s’était finalement rapidement évaporée. Si elle lui en voulait pour l’avoir largué – ou avoir tenté de la larguer – de la sorte ? Bien sûr que oui. La seule chose qui avait finalement changée, c’était tout simplement que maintenant, elle était capable de passer au-dessus de cela. Qu’elle avait compris que si elle voulait sauver leur couple, il fallait qu’elle prenne l’initiative. Et elle l’avait fait. Sauf qu’elle n’avait finalement pas la moindre idée du tournant qu’allait prendre leur histoire. Elle s’était jetée à l’eau sans même y penser deux fois. « Je t’aime Josh, ça n’a pas changé tu sais » Sans doute qu’il l’avait compris, mais c’était là des mots que Willow aurait aimé entendre si elle se trouvait dans la situation du beau brun, et sans doute que les entendre ferait également du bien à Josh. Mais comme toujours, la jeune femme ne pouvait pas rester sérieuse trop longtemps, si bien qu’elle finit par ajouter : « Par contre, la prochaine fois que tu parles de notre relation en terme de satisfaction, je demanderais d’être remboursée pour le temps que tu m’as abandonnée. » Parce que sérieusement, l’entendre dire qu’il avait peur de ne pas la satisfaire la faisait quelque peu penser aux inscription ‘satisfait ou remboursé ’que l’on pouvait trouver sur de nombreux produits du quotidien… et cette idée n’était pas particulièrement romantique.






WILLIE
« L'amour véritable c'est celui qui dit je t'aime mais je te quitte. Il part mais ne cesse de s'agrandir. »
avatar
Lizzie-Kate Aylin
as Willow Hawkins

Voir le profil de l'utilisateur

✮ AVATAR : lily collins
✮ REPLIQUES DONNEES : 41



✮ POINTS D'AUDIMAT : 870
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3743
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 09/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Willow Hawkins
✮ COTE COEUR IRL : célibataire par conviction... si seulement ça serait aussi simple
✮ COTE COEUR SERIE TV : amoureuse, et pas qu'un peu >.<
✮ MES PENSEES DU MOMENT :
REMEMBER THE PAST, LIVE FOR THE FUTURE



Revenir en haut Aller en bas
Ven 8 Aoû - 15:08


Long time no see
Joshua avait dû mal à s'expliquer pour la seule et bonne raison que lui-même ne savait pas pourquoi il en était arrivé là. Sa chute et tout ce qui avait suivi ... Tout ça avait considérablement compliqué sa vie. Le problème, ce n'était pas Willow et c'était ce qui voulait lui faire comprendre. Le problème, c'est tout simplement lui. Sa confiance en lui avait été ébranlé et pas qu'un peu. Tout s'était écroulé et il n'arrivait plus à reconnaître. Quand il se regardait dans le miroir, il ne voyait plus qu'un homme brisé et rien d'autre. L'accident et la perte de ses jambes lui avaient coûté beaucoup de confiances en lui. Sa vie n'était plus un amas de gravas. Pendant des années, ils s'étaient battus pour faire vivre ses écuries, pour se hisser dans le top ten des cavaliers mondiaux, il avait mis sa vie entre parenthèses. Aujourd'hui, il comprenait qu'il n'avait rien construit, qu'il était seul, sans force. La seule personne à qui il tenait vraiment, c'était la belle brune qui se trouvait en face de lui et il était incapable de lui faire face. Pour elle la situation devait être tout aussi compliquée, elle ne comprenait pas son comportement, encore moins la raison qui avait pu pousser à s'éloigner d'elle au moment où il en avait le plus besoin. Mais pouvait-il vraiment lui demander de mettre sa vie entre parenthèses pour lui ? Non, il n'avait pas pu, il n'avait jamais été comme ça et il ne le serait sûrement jamais. Quand il la voyait dans cet environnement, il comprenait qu'elle était chez elle, là ou elle devait être et que lui demander de rester avec lui aurait été un geste purement égoïste. Il avait préféré la solitude et maintenant il commençait à se dire qu'il aurait peut – être lui laissé le choix , elle avait son mot à dire dans l'histoire. Il avait choisi pour elle et ce n'était pas la meilleure idée qu'il avait eu ces derniers temps.

« Mais non » laissa-t-il échapper. Willow, comme la plupart des filles qu'il avait pu côtoyer possédait cette fâcheuse tendance à aggraver les choses. « Ce n'était pas en toi que je n'avais pas confiance, j'ai voulu te protéger » Vu l'époque horrible qu'il avait vécue, entre les propriétaires qui se barrent, les gens qui vous lâchent, ces jours ou la douleur vous scie en deux et ou vous préférez quasiment crever pour ne plus rien ressentir, oui, il avait préféré qu'elle ne soit pas à ses côtés pour ne pas subir. Parce qu'il s'était montré infect avec la plupart des personnes de son entourage et il ne voulait tout simplement pas qu'elle est à vivre une situation pareille. Maintenant, il avait réussi à passer les moments les plus difficiles. Elle ne le savait pas, mais il lui avait épargné un paquet de très mauvais moments. « Ce n'était pas que la célébrité, mais tout le reste » Avec ses jambes, il était quand même apte à bien plus de choses. L'accident lui avait aussi coûté pas mal de joie de vivre. Elle ne l'avait peut-être pas encore remarqué, mais il avait perdu pas mal d'innocence qui pouvait le caractériser. Il n'était plus le même ...

Josh éprouvait pas mal de difficulté à faire face à la jeune femme, fait assez amusant pour quelqu'un qui d'accoutumé possédait assez de confiance en lui pour affronter des situations délicates. Il la regarda avancer d'un air perplexe. Qu'est-ce qu'elle était en train de faire ? Ok, il n'était pas très sympathique, mais elle n'était pas non plus obligée de le laisser en plan dans les écuries. Après tout, il était un invité, elle pouvait faire comme tel. L'idée d'être séparer d'elle ne lui plaisait pas du tout, le truc, c'est qu'il risquait d'avoir un peu de mal pour lui courir après. Il lui était déjà arrivé de faire la course avec son fauteuil, mais c'était inconcevable avec un sol comme celui qui se trouvait à l'extérieur de l'écurie. Vu le nombre de trous, il risquait fort de se trouver rapidement par terre, la tête dans un crottin XD. Alors quand il sentit la douceur de sa main sur sa joue, il se sentit tout un coup énormément rassuré, comme il ne l'avait pas été depuis longtemps. Avec tendresse et lenteur, il appuya un peu plus sa tête contre la main de la belle, bien incapable de résister à ce contact qui lui avait atrocement manqué. « Tu ne crois pas que tu as déjà assez perdu ? » Il resta silencieux. Il n'y avait pas vraiment pensé... Il avait accepté cette fatalité. Que pouvait-il faire de toute façon ? La seule chose qu'il pouvait faire, c'était se battre pour réussir à retrouver ses jambes, c'était son dernier recours. Quant à ceux qu'ils avaient perdus d'autres, ça il devrait le reconstruire de lui-même ... Mais pour le moment, il allait commencer par ses jambes. Elle était monstrueuse de le tenter comme ça. Lui qui tentait de garder ses distances pour essayer de se persuader qui avait fait le bon choix venait de perdre toute motivation. Non, il n'était pas mort, au contraire son corps était électrisé par la présence de Willow, sans oublier son cœur qui battait à en sortir de sa poitrine. « Aies confiance en moi... en nous » Il aurait bien répondu quelque chose mais c'était sans compter sur la demoiselle qui ne lui en laissa pas le temps. Elle voulait vraiment jouer avec ses nerfs ou quoi ? En tout cas, elle avait réussi à lui faire oublier tout ses doutes, si bien qu'il ne mît pas longtemps à répondre à ses lèvres avec un baiser légèrement passionné. Après tout, il ne l'avait pas vu depuis bien trop longtemps pour rester totalement sage. Les mains de Joshua se posèrent tendrement dans le creux des hanches de Willow. Sa présence venait de lui rappeler qu'il n'était pas aussi mort qu'il avait pu le penser, au contraire à ce moment précis, il se sentait vivant. À son goût, ce baiser était bien trop court, mais vu son comportement passé, il ne pouvait pas trop en demander XD. Elle venait de lui offrir un très joli cadeau qu'il allait très gracieusement accepter. Il avait eu assez de mal comme ça à garder ses distances quand elle était loin de lui, il était incapable de continuer à faire de même maintenant qu'elle se trouvait contre lui. Doucement, les bras du beau brun s'entourèrent autour de la taille de la jeune femme tandis que sa tête alla trouver refuge contre elle. Il respira avec plaisir son parfum, légèrement mêlé aux odeurs des écuries, mais cela ne le dérangeait pas. « me laisse jamais partir alors » finit-il par dire avant de poser délicatement ses lèvres sur l'épaule de la jeune femme. « Je t'aime » Il n'était pas du genre à le dire facilement, bien au contraire, c'était donc une preuve irréfutable de ses sentiments pour la belle. Redressant la tête pour lui faire face, il ajouta sur on presque amusé « Tu voulais que je te demande de tout quitter pour venir t'installer avec moi dans le manoir familial, lugubre au possible pour que tu supportes mes mauvaises humeurs ? » Oui parce qu'il y avait pensé, mais il s'était douté que ce n'était pas vraiment la place idéale pour une femme comme Willow. Elle était bien mieux ici. Leur relation avait toujours été assez compliquée, vu qu'ils ne pouvaient se voir que lors des compétitions, quelques jours dans le mois, tout dépendait des concours auxquels participait le beau brun, mais vu qu'il tournait régulièrement en Europe, ils ne se croisaient pas d'une manière régulière. Alors si on enlevait les concours, il restait finalement peu de possibilités pour que le couple se rencontre. Il laissa échapper un rire amusé quand elle parla de remboursement. « Tu penses à quel genre de remboursement ? » En effet, le thème pouvait porter à confusion . Une mine boudeuse commença à se dessiner sur les lèvres de la belle, mais il ne lui laissa pas le temps de finir. A la place il préféra saisir ses lèvres pour approfondir le baiser qu'elle avait elle même commencé quelques secondes plutôt. Après tout, ils étaient censés sceller leurs retrouvailles .



+ Willie
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.” © caius
avatar
William A. Keegan
as Joshua Carmichael

Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t169-nothing-is-impossible-the-word-itself-says-i-m-possible#1244

Superstar

✮ AVATAR : Sam Claflin
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : Junkiie
✮ DATE DE NAISSANCE : 30/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 38



✮ POINTS D'AUDIMAT : 430
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3713
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 19/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Joshua Carmichael
✮ COTE COEUR IRL : Sa petite amie? Quoique... Lizzie est toujours bien présente dans son coeur.
✮ COTE COEUR SERIE TV : Willow , sa belle cavalière <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :



✮ RPS EN COURS :




Revenir en haut Aller en bas
Sam 23 Aoû - 14:44


Every great love starts with a great story...

"Me protéger de quoi au juste ? Et puis, comment comptais-tu t'y prendre, loin de moi ?" La voix de la jeune femme ne laissait pas douter de l'agacement que provoquaient les mots de Josh. Il ne pouvait pas le savoir, mais cette notion de protection était pour Willow comme un foulard rouge que l'on agitait devant les yeux d'un taureau. Sauf qu'elle n'allait pas souffler et gratter du sol en l'entendant. De toute sa vie, son père avait été quelque peu... disons surprotecteur envers elle, et même si elle aimait son père de tout son cœur, ce genre de comportement l'agaçait, et ce n'était certainement pas le genre de choses qu'elle recherchait chez son petit copain. Et puis, la protéger de quoi ? Et surtout, comment s'il était loin ? A la fin, il allait encore lui sortir une phrase clichée du genre qu'il avait voulu la protéger de lui, comme s'il se croyait être un monstre qui voyait en elle une pauvre victime. C'était juste une excuse à deux balles pour rompre, rien de plus, et il pourrait au moins avoir le courage de le lui dire la vérité en face. Rha qu'est-ce qu'il pouvait être agaçant quand il s'y mettait. Le pire était certainement qu'en vue de la manière dont il la regardait, avec ce mélange de tendresse et de douleur, elle était bien incapable de lui en vouloir plus longtemps. "Je n'ai pas besoin qu'on me protège tu sais." rajouta-t-elle, toujours quelque peu énervée. Lorsque le beau brun répondit enfin, Willow se mordit la lèvre. Elle venait finalement de comprendre de quoi il l'avait voulu "protéger", ou du moins pensait-elle le savoir. Après cette fameuse lettre, elle avait essayé de ne plus trop penser à lui, et pourtant, tous les événements qui s'étaient déroulés après ne lui avaient pas échappés. Difficile lorsqu'on travaillait dans ce milieu de ne pas avoir entendu parler à un moment ou un autre du champion à qui les propriétaires avaient retirés tous les chevaux... "J'aurais pu t'aider... être là pour toi." finit-elle par dire sur un ton plus doux. Elle était parfaitement consciente qu'elle n'aurait pas pu empêcher toute l'avalanche des événements. Elle n'aurait pas pu empêcher les propriétaires de partir, ni aurait-elle pu l'aider à remarcher. Mais elle aurait pu être à ses côtés pour l'aider à affronter la tempête, pour lui rappeler qu'il n'était pas tout seul. "Tu n'aurais pas eu besoin d'y faire face seul." C'était étrange de voir comment Josh pouvait la mettre en colère en une fraction de seconde, pour la calmer quelques secondes plus tard, au point qu'elle s'approche de lui pour l'embrasser, comme si cette petite dispute ou même leur séparation n'avaient jamais eu lieu...

« me laisse jamais partir alors » Le front posé contre celui de Josh, la jeune femme respirait une fois de plus son parfum. Pendant quelques instants, elle resta silencieuse, et seul le sourire sur son visage laissait paraître qu'elle l'avait entendu. Finalement, son murmure finit par briser le silence qui s'était installé entre eux. "Promis." Si on lui aurait dit seulement quelques heures plus tôt que non seulement elle devait revoir Josh aujourd'hui, mais qu'en plus, les choses s'arrangeraient entre eux dans l'espace d'une dizaine de minutes, elle n'y aurait certainement pas cru. Et pourtant, c'était bel et bien le cas. Comme pour rendre cette situation encore plus invraisemblable, le beau brun finit par renchérir : « je t'aime » Des mots dont le sens étaient encore plus fort par le fait qu'il ne les prononçait que rarement. Si rarement que c'était bien la première fois que la jolie brune les entendait. Se redressant légèrement, la jeune femme mit un peu de distance pour mieux pouvoir le regarder. "Tu sais que c'est la première fois que tu me le dis ?" demanda-t-elle sur un ton qui ne reflétait que trop clairement à quel point elle était émue. "Pas que je ne le savais pas... même si ta lettre m'en a un peu fait douter." tenta-t-elle de plaisanter. Peut-être que Josh n'avait jamais prononcé ces trois petits mots auparavant, mais bizarrement, elle n'avait jamais eu de doutes à ce sujet. Il y avait tellement de petits gestes, de regards, qui prouvaient bien mieux ce qu'il ressentait que les mots n'auraient pu le faire. Et pourtant, après qu'elle avait reçu cette fameuse lettre, la jeune femme avait été envahie par le doute. Et si elle s'était seulement imaginée tout ça ? S'il n'avait vu en elle qu'une distraction agréable pour les week-end de concours ? Pour faire court, ces mots la rassurer bien plus qu'il ne devait s'en douter. "Ça aurait été une possibilité... bien qu'il y a tout de même des intermédiaires possibles entre une relation à distance et vivre ensemble, tu ne crois pas ?" lança-t-elle sur un ton aussi peu sérieux que celui du jeune homme. "Et puis, je suis sûre qu'il n'est pas si lugubre, vu que tu y étais"lls savaient tous les deux qu'elle n'aurait pas pu venir vivre de manière définitive avec lui. Sa vie, son travail, c'était ici, et elle ne pouvait pas tout abandonner si facilement, même pas pour lui. Mais venir chez lui pour l'espace de quelques semaines, et ensuite s'arranger pour le visiter le plus souvent possible, cela aurait tout à fait été possible. Mais de toute manière, maintenant qu'il était là, cela semblait presque stupide de parler de ce qui aurait pu être. "Et puis, peut-être que j'aurais trouvé de quoi te faire oublier ta mauvaise humeur." renchérit-elle, un sourire malicieux sur les lèvres. Bien sûr, elle ne savait pas comment c'était de vivre une épreuve comme celle que Josh traversait en ce moment même, mais romantique dans l'âme, la jeune femme avait tendance à croire que c'était - au moins un peu - plus facile à vivre lorsqu'on avait quelqu'un à ses côtés... sans même parler du fait qu'elle n'avait jamais eu du mal à distraire le beau brun, comme maintenant par exemple . Parce que si on en jugeait par les mains baladeuses et le baiser passionné du beau brun, il avait bien des choses en tête, mais aucune d'entre elles ne semblait inclure le fait de la repousser à nouveau   . Tressaillant au contact de ses doigts sur sa peau, la jeune femme se collait encore d'avantage à lui, répondant à ses lèvres avec ferveur. Comme quoi, leur petit jeu marchait dans les deux sens, car elle aussi était bien incapable de lui résister. Et pourtant, ce fut une fois de plus la jolie brune qui se décolla en premier. "C'est pas mal comme début..." murmura-t-elle sur un ton teinté de désir. "Mais ça risque d'être trop agréable pour toi non ? Tu risques de recommencer... " le taquina-t-elle, se jouant de lui et mordillant délicatement la lèvre du jeune homme. La dernière partie de sa phrase "... rien que pour la partie remboursement" resta en suspens, mais sans doute l'avait-il parfaitement compris. Dire qu'elle avait voulu se jouer de lui, l'obliger à patienter un peu, mais après tant de mois, elle était sans doute aussi incapable de lui de rester loin. Encore moins en se souvenant des nombreuses fois dans le passé où de telles scènes avaient été le commencement d'une nuit mouvementée. Elle approcha une fois de plus ses lèvres de celles du jeune homme, quand un léger bruit à l'extérieur attira son attention. Abandonnant l'idée de l'embrasser une fois de plus, la jolie brune se leva d'un coup, et ce n'était pas trop tôt, car à peine avait-elle fait quelques pas que la porte de l'écurie s'ouvrit, laissant entrer un homme âge d'une quarantaine d'années. "Ah, tu es déjà rentrée Willow. Tu saurais pas où es ta mère ?" Ce n'était finalement qu'à ce moment que le regard de l'homme se posa sur Josh. "Papa, je te présente Josh...ua" Par habitude, la jeune femme avait prononcé le surnom du beau brun, avant de se rattraper à la dernière minute. "Joshua, mon père" se dépêcha-t-elle de finir les présentations avant que quelqu'un ne s'aperçoive de quelque chose. "Elle a du aller à l’hôpital avec Stephan, apparemment il s'est cassé un bras à l'entrainement... je croyais qu'elle t'avait prévenu." Sans doute son père avait-il une fois de plus oublié de vérifier les messages sur son portable... S'excusant auprès de Josh, le quadragénaire se dépêcha de faire demi-tour, et quelques instants plus tard, on pouvait entendre le crissement de pneus qui s'éloignaient. "Je suis désolée.." lança la jeune femme, tandis que dans son regard on ne pouvait lire que clairement que le fait d'avoir du se décoller de Josh ne lui avait pas vraiment plu. "Mais c'était mieux que la première fois qu'il te voit, ce n'est pas avec sa fille dans tes bras." La voix de la jeune femme avait de nouveau pris un ton plus amusée, tandis qu'elle regardait la porte que son père avait laissée ouverte. "Il est quelque peu... protecteur." ajouta-t-elle, souriant en se rappelant comment il avait tenté de rendre la vie impossible à Losian lorsqu'ils étaient encore ensemble. Non, il valait mieux pas qu'il sache que l'invité qu'ils accueillaient dans leur maison avait fait plus d'un tour sous les draps de sa fille... "Si je te montrais la propriété tant qu'il fait encore jour ?" Maintenant que les chevaux étaient tranquillement installés dans leur box, elle allait pouvoir lui faire visiter le reste de la propriété, et la maison. Quoique, pour la maison, il valait sans doute mieux qu'ils aient eu le temps de se rafraîchir les idées avant de s'y rendre, parce que sinon, ils n'allaient certainement pas aller loin   .




WILLIE
« L'amour véritable c'est celui qui dit je t'aime mais je te quitte. Il part mais ne cesse de s'agrandir. »
avatar
Lizzie-Kate Aylin
as Willow Hawkins

Voir le profil de l'utilisateur

✮ AVATAR : lily collins
✮ REPLIQUES DONNEES : 41



✮ POINTS D'AUDIMAT : 870
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3743
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 09/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Willow Hawkins
✮ COTE COEUR IRL : célibataire par conviction... si seulement ça serait aussi simple
✮ COTE COEUR SERIE TV : amoureuse, et pas qu'un peu >.<
✮ MES PENSEES DU MOMENT :
REMEMBER THE PAST, LIVE FOR THE FUTURE



Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Aoû - 0:04


Long time no see
« C'est parce que ces quelque temps de séparation, m'ont fait comprendre à quel point je t'aimais » ça ne faisait pas une, mais deux fois du coup. Qu'elle en profite parce qu'il n'allait pas renouveler très souvent l'expérience. À part si elle réussissait à le rendre moins timide à ce sujet, mais pour le moment, elle avait déjà réussi pas mal de choses avec lui et c'était bien la seule à avoir réussit ses exploits. En tout cas, cet éloignement qu'il avait lui-même mis en place en rompant de cette manière peu conventionnelle avait eu pour effet de lui montrer à quel point il avait été très con. Il n'y avait pas un jour, une heure pendant laquelle il ne regrettait pas d'avoir écrit cette foutue lettre. Si seulement il avait eu assez de courage pour affronter le regard de Willow, ils n'en seraient sûrement pas là. Heureusement pour eux, ils semblaient assez intelligents pour passer au-dessus de tout ça et pour vivre leur amour.

Ouais, il n'était pas particulièrement doué pour comprendre les femmes, encore moins quand il s'agissait de celle qu'il aimait. Il n'avait jamais vraiment eu de soucis avec les filles, tout avait toujours roulé comme sur des roulettes, mais avec l'arrivée de Willow dans sa vie, les choses s'étaient légèrement compliquées. Tout d'abord parce qu'il ne voulait pas la perdre, mais aussi à cause de leur vie respective. Un sourire illumina son visage quand la demoiselle parla de leur vie telle qu'elle aurait pu être si lui avait laissé le choix de le suivre ou non dans cette lente agonie qu'avait été la sienne durant de longs mois. Malgré la bonne volonté qui émanait de la belle, le beau brun se montait bien plus pessimiste, mais il se voyait mal le lui dire. Son idée était sympathique dans un sens, mais cela n'aurait été que provisoire. Ce voir, une fois par si ? Une fois par là ? Ça va bien un moment, mais quand on décide de créer vraiment quelque chose ça devient tout simplement insuffisant. Après tout, elle était la lad d'un grand cavalier et tous les gens du milieu savent pertinemment que les palefreniers ont peu de vie, voir aucune. Est-ce qu'il aurait été capable de la voir partir pour aller retrouver son boss et arpenter les terrains de concours, alors que lui resterait à l'arrière, immobilisé comme un lion en cage ? Il n'en savait rien, mais il sentait au plus profond de lui que cela lui aurait demandé une énergie telle qu'il aurait sûrement fini un jour par péter un plomb. Quant au fait de demander à Willow de changer de vie pour venir vivre avec lui, il avait rapidement abandonné l'idée et la réponse de la jeune femme lui avait fait comprendre qu'il avait raison sur ce point. Enfin quelque chose qu'il semblait avoir compris, hourra XD. Joshua était quelqu'un d'assez entier, il supportait mal le sentiment d'abandon, en particulier à cause d'une certaine personne qui n'était d'autre que sa mère. Sa relation avec Willow durait depuis pas mal de temps et avant la chute, il pensait déjà à lui demander de voir plus loin que les simples retrouvailles en concours. Il n'avait cependant pas eu le temps d'aborder ce sujet et sa chute avait mis à mal tous ses petits projets. Aujourd'hui, il préférait garder cela pour lui ne sachant pas de quoi demain sera fait. Pour le moment, il avait de toute manière, bien des choses à réapprendre, comme la vie de famille...

« Si tu arrives à trouver un moment, je t'y emmènerai » déclara-t-il d'un voix assez amusée. On allait voir si elle pouvait partir si facilement en vacances XD. Lui était loin de donner 1 mois de vacances à ses employés surtout durant la période de compétions qui durait quand même pas mal de temps, mais il la connaissait assez bien pour savoir qu'elle trouverait un moment. Encore fallait-il qu'elle trouve une excuse valable, ou plutôt qu'ils trouvent une excuse valable pour expliquer leur petit voyage à sa mère. Avec la chance qu'il avait, il allait se retrouver avec toute sa famille dans son manoir écossais, le comble de l'horreur >< . « Si tu entends des bruits la nuit, tu pourras toujours venir te réfugier dans mes bras, au cas où » plaisanta-t-il, tout en imaginant la scène qui lui semblait particulièrement intéressante. Il allait vraiment falloir qu'ils trouvent un moment pour vivre quelque chose à deux. Depuis le temps qu'ils se connaissaient, ils n'en avaient pas encore eu l'occasion.

Oubliant tous ses soucis, à quoi point y penser, quand on a dans ses bras la femme de sa vie . Le beau brun profitait pleinement de leurs retrouvailles et prenait un malin plaisir à rentrer dans le jeu qu'ils venaient d'instaurer. « J'ai encore pleins de choses en réserve » lui susurra-t-il à l'oreille. Rha qu'est-ce qu'il aimait ces petits moments. Ils lui avaient d'ailleurs atrocement manqué pendant leur « rupture ». Cependant, la chance ne semblait pas vouloir rester auprès de l'ancien cavalier. Bien qu'il ait lui aussi entendu du bruit, il était bien moins enclin à se détacher de Willow, même si c'était la chose à faire. Dire qu'il venait de la retrouver et il fallait déjà qu'il la laisse partir. Il laissait échapper un léger soupir de déception. Bon ok, un gros et long soupir de déception en la voyant se lever pour se diriger vers la porte. Heureusement qu'un des deux se montrait adulte, ça risquait de leur sauver la mise. Quelque peu énervé par l'arrivé de cet intrus, Josh resta sans voix en voyant apparaître son beau-père. Il ne le connaissait pas, ne l'avait jamais vu. L'homme le salua d'un simple mouvement de tête avant de faire demi-tour pour sauter dans sa voiture. « Enchantez-moi aussi » laissa-t-il échapper en voyant la fumée s'élever au-dessus de la route. « Tu crois qu'il va faire la tronche si je l'appelle beau papa ? » plaisanta t'il avant de poser son regard taquin sur la jeune femme.

Dire qu'ils avaient été dérangés, juste pour ça. Quelqu'un lui avait jeté un mauvais sort, sûrement un truc vaudou, ce n'était pas possible autrement, il était maudit . « D'accord, donc tout à l'heure, je pourrais te prendre dans mes bras sans soucis » renchérit-il avec cet air niais qu'il utilisait parfois pour amuser la galerie. « N'empêche ça risque d'être compliqué tout ça. Ma mère , c'est aussi ta belle-mère et ton père c'est mon beau-père, mais aussi ton père XD qui en toute logique risque pas de kiffer que le fils de sa femme qu'il n'a jamais vu sorte avec sa fille chérie . Parce que en écoutant ma mère on est limite frère et soeur » ça sentait les complications à plein nez.


« Un tour rapide alors, je commence à sentir les effets du voyage »
Après tout venir d'Écosse n'était pas de tout repos. Armageddon était occupé à manger son foin, quant au poney, il venait de se vautrer sur le sol pour piquer un somme et il n'était pas le seul à avoir envie de dormir. Josh dormait peu, voir pas du tout, mais quelque chose lui disait que cette nuit risquait d'être différente, car il ne serait pas hanté par sa séparation, bien au contraire . Ce soir il ne ressentirait pas ce sentiment de manque qui l'avait suivi pendant tous ces mois. Au contraire, il se sentait revivre. « Va falloir que je m'installe et j'ai une folle envie de voir ta chambre » Mouais, elle ne s'était pas dérangée pour fouiller son camion qui permettait de découvrir pas mal de choses sur sa vie, lui n'avait pas encore eu cette chance, aujourd'hui, il était bien décidé à rétablir une certaine égalité. « Et vu que je suis de bonne humeur, je t'autorise même à me pousser » ou comment lui dire qui lui faisait confiance et puis c'était parfois agréable de se laisser aller.



+ Willie
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.” © caius
avatar
William A. Keegan
as Joshua Carmichael

Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t169-nothing-is-impossible-the-word-itself-says-i-m-possible#1244

Superstar

✮ AVATAR : Sam Claflin
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : Junkiie
✮ DATE DE NAISSANCE : 30/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 38



✮ POINTS D'AUDIMAT : 430
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3713
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 19/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Joshua Carmichael
✮ COTE COEUR IRL : Sa petite amie? Quoique... Lizzie est toujours bien présente dans son coeur.
✮ COTE COEUR SERIE TV : Willow , sa belle cavalière <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :



✮ RPS EN COURS :




Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Aoû - 13:06


Every great love starts with a great story...

"Me refugier dans tes bras? " Ce genre de petit jeu s'était rapidement installé entre eux après leur rencontre, et désormais, c'était bien quelque chose sur quoi la jeune femme était bien incapable de tirer un trait. La jeune femme rigola, avant de mumurmer sur un ton quelque peu amusé. "Et pourquoi les aurais-je donc quittés dans un premier lieu ?" Parce qu'il pensait vraiment que s'ils partaient en "vacances" tous les deux, elle irait dormir dans une chambre à part ?    C'était vraiment qu'il la connaissait mal    . Depuis le début de leur relation, ils n'avaient eu que trop peu d'occasions à passer du temps ensemble, à part peut-être quelques rares soirs de concours. Alors s'ils avaient l'occasion de passer du temps en couple, seuls, elle ne risquait pas de passer à côté. Sauf que pour l'instant, ça semblait rester du domaine des rêves, comme l'interruption par son père le montrait. Tentant de retenir un soupire frustré, la jeune femme se dépêcha de faire les présentations. Sans doute que quelqu'un de plus observateur aurait pu remarquer qu'il y avait quelque chose, qu'il avait interrompu quelque chose. Mais heureusement pour le jeune couple, le père de Willow était bien trop absorbé par la nouvelle de Stephen qu'il ne remarquait rien, quittant les écuries peu après d'y être entrée. "Désolée. Normalement, il est plus accueillant..." Bien que voir son père s'éloigner était finalement loin de gêner la jeune femme, elle ne voulait tout de même pas que Josh pense que ce dernier se comportait toujours de la sorte. "Ne le prend pas personnel, il doit vraiment s’inquiéter pour Stephen." tenta-t-elle d'expliquer. Le pire était certainement que ce n'était pas la seule fois qu'un de ses enfants se cassait quelque chose, mais visiblement, c'était pas ça qui rendait les choses plus simples pour le père de Willow. Heureusement, Josh ne semblait pas le prendre trop mal, puisqu'il n'hésita pas à plaisanter à ce sujet. "Il faudra que tu tentes pour voir." répliqua-t-elle, amusée. "Ta mère sera certainement heureuse." La jolie brune savait à quel point sa belle-mère était inquiète à ce sujet. Qu'elle devait craindre que ce serait difficile pour Josh de s'intégrer dans leur petite famille. Après tout, il n'avait plus eu de contact avec sa mère depuis bien des années, et maintenant, il se retrouvait tout à coup face à la nouvelle famille de cette dernière... Et surtout, il devait voir au jour le jour que contrairement à lui, son petit demi-frère n'avait pas été "abandonné" par sa mère. "Tu verras, t'apprendras à l'apprécier." commença-t-elle à vouloir rassurer Josh, bien qu'elle ne savait pas s'il voulait vraiment entendre de tels propos. "Il est pas toujours facile, mais je pense que vous finirez par bien vous entendre." Un sourire malicieux se dessina sur le visage de la jeune femme. "Par contre, s'il voit tes mains sur sa fille, ça risque d'être la dernière fois que tu as des mains XD." Le pire était certainement qu'elle ne plaisantait qu'à moitié. Josh ou un autre, cela n'avait finalement que peu d'importance pour le père de Willow qui avait tendance à se montrer bien trop protecteur envers cette dernière... et avait tendance à oublier qu'elle était adulte depuis mal de temps. Si bien que jusqu'à maintenant, il avait vu toutes les relations de la jolie brune d'un mauvais oeil, et quelques chose disait à Willow que ce n'était pas prêt de changer. Pire même, cela risquait d'être pire maintenant en vue des relations familiales quelque peu étranges. "Rha m'en parles pas." lança la jeune femme en grimaçant. "Pourquoi ça peut jamais être simple pour nous ?" D'abord la distance, et maintenant ça... Willow ne pouvait que trop bien s'imaginer la réaction de ses parents s'ils apprenaient leur relation, et autant dire que celle-ci risquait d'être mémorable. "On devrait peut-être le garder pour nous... pour l'instant." finit par proposer la jeune femme sur un ton hésitant. Elle détestait l'idée de devoir se cacher, tout comme de devoir mentir à sa famille... sauf que pour l'instant, cela lui semblait pourtant être la meilleure idée. "J'aime pas l'idée... mais ça semble être le mieux... pour l'instant." finit-elle par dire en soupirant.

"De toute manière, il n'y a pas tant de choses à voir." répliqua la jeune femme, un sourire sur les lèvres. Elle allait contenter de lui montrer le principal, ce qu'il allait nécessiter pour s'occuper lui-même de ses chevaux, vu que c'était bien ça qu'il semblait désirer. Devant la proposition de Josh, elle ne put s'empêcher de rire. "De bonne humeur ? Tu veux dire fatigué... ou faignant." se moqua-t-elle gentiment de lui. A vrai dire, elle ne savait toujours pas trop comment réagir face au handicap de Josh, mais s'il s'imaginait qu'elle allait prendre des gants de velours avec lui, il s'était bien trompé "Mais moi, je suis de bonne humeur, donc je vais t'aider   ." continua-t-elle en posant ses mains sur le fauteil et de le pousser vers une porte située au fond de l'écurie. "C'est là qu'on range la nourriture des chevaux. Je sais pas ce que t'as l'habitude de donner aux tiens, mais on peut aussi acheter autre chose. Il suffit que tu nous dise quoi."
Sortant des bâtiments, la jeune femme les dirigea vers un joli paddock, relativement facilement accessible même avec le fauteuil roulant. "On a pensé que tu pouvais les mettre dans ce paddock. Sinon, on peut aussi les mettre sur un près plus grand, mais il est plus loin." ...et où tu pourras pas forcement y aller. Mais  cette deuxième partie de la phrase restait sous-entendue. "Je te montrerais le reste une autre fois." rajouta la jeune femme en partant vers la maison, poussant toujours le fauteuil devant elle.

A peine avait-elle franchi la porte de la maison, elle poussa William dans le salon. "Tu veux boire quelque chose ? Ou grignotter ? Parce que je doute qu'on mangera bientôt... "




WILLIE
« L'amour véritable c'est celui qui dit je t'aime mais je te quitte. Il part mais ne cesse de s'agrandir. »
avatar
Lizzie-Kate Aylin
as Willow Hawkins

Voir le profil de l'utilisateur

✮ AVATAR : lily collins
✮ REPLIQUES DONNEES : 41



✮ POINTS D'AUDIMAT : 870
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3743
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 09/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Willow Hawkins
✮ COTE COEUR IRL : célibataire par conviction... si seulement ça serait aussi simple
✮ COTE COEUR SERIE TV : amoureuse, et pas qu'un peu >.<
✮ MES PENSEES DU MOMENT :
REMEMBER THE PAST, LIVE FOR THE FUTURE



Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Sep - 10:56


Long time no see
« On verra bien... » Il n'était pas vraiment venu pour son beau-père, s'il avait fait toute cette route, c'était pour créer un lien avec cette mère qui ne connaissait pas. Peut-être que s'il avait su que Willow partageait sa vie sa décision aurait été pris différemment, mais le fait était que maintenant, il venait d'arriver dans un lieu ou sa présence n'était peut-être pas appréciée par tous les habitants, à en juger le comportement du mari de sa mère. Joshua possédait un caractère assez affirmé et autant dire que le peu d'attention de son beau-père ne le touchait pas, il n'était, en aucun cas, venu pour retrouver un lien « paternel » et il serait très bien passé de lui et encore plus maintenant. Le beau brun n'était pas idiot, la situation faisait que sa relation avec cet homme commençait sur la mauvaise pente. Après tout n'était-il pas le petit ami de sa fille ( caché d'ailleurs, elle n'avait sûrement pas dû parler de leur relation, sinon, il était clair qu'il n'aurait pas pu franchir le palier de la maison XD) et secundo, il était le premier fils de sa femme. Sa mère lui avait déjà expliqué que son mari éprouvait une certaine appréhension vis-à-vis de l'arrivée de Joshua, il accueillait tout simplement un inconnu entre ses murs et cela semblait le déranger. Ce qui semblait s'être un peu confirmé au vu de leur première rencontre. Ah, qu'est-ce qu'il aurait tout donné pour prendre Willow par la main , la monter dans son camion et partir tous les deux en Écosse, seuls, sans personne pour leur dire comment vivre ou pour tout simplement les juger.

« Super, ça va être cool » Il imaginait déjà les situations cocasses qui risquaient d'arriver. Si Willow pouvait s'amuser à lui rendre des visites surprises, pour lui, ça risquait d'être légèrement plus compliqué. Bref, une fois de plus, leur relation serait cachée et malgré le petit piment que cela pouvait mettre dans leur vie, il commençait légèrement à fatiguer. Cette rupture qu'il avait lui-même engagé, lui avait montré à quel point, il tenait à la jeune femme. Ce n'était pas une histoire d'un soir, ou une aventure de concours pour se détendre, non, c'était bien plus que ça et il l'avait encore plus compris lors de ses longues journées sans elle ou ses pensées étaient, pour la plupart, tournées vers Willow. Malgré la douleur, ses pensées noires, il y avait toujours des pensées pour elle, les meilleures de la journée d'ailleurs. Dire qu'il avait eu en tête de lui demander de venir vivre chez lui. Sa chute avait tout foutu en l'air et pas uniquement au niveau de sa vie professionnelle. « Oué » laissa-t-il échapper par franchement convaincu. Il n'était pas chez lui, il n'avait finalement pas vraiment son mot à dire. Assez direct, il aurait préféré dire la vérité à sa mère et à son beau-père pour que les choses soient claires et nettes, mais Willow les connaissait mieux que lui et si elle disait qu'il était mieux de se taire pour le moment, il n'allait pas aller contre sa volonté. Le seul truc qu'il craignait, c'est qu'ils s'enfoncent dans leur mensonge et aient par la suite bien plus de mal à dire la vérité. Parce que les vieux risquaient de prendre assez mal le fait que Willow et lui aient eu une relation cachée sous leur toit pendant quelque temps

« Faignant , tu rigoles ou quoi ? » Râla-t-il... Elle était en train de se foutre de lui. Au contraire, il ne comptait pas ses heures. Quand il était encore sur ses pieds, il était toujours le premier a arrivé aux écuries et le dernier à en partir. Sa vie était rythmée non pas par ses désirs, mais par le quotidien de ses chevaux et il adorait ça, c'était son truc. Maintenant, il avait perdu sa raison de vivre, en fauteuil difficile de gérer une écurie de complet, c'est tout simplement impossible. Il avait bien tenté au début, mais quand on ne peut pas monter, les choses se font d'elle-même. Peut-être était-il devenu faignant avec le temps, mais cela était finalement plus dû à son fauteuil qu'autre chose. À l'intérieur, il bouillonnait d'énergie. « J'ai leur nourriture dans le camion, je l'ai dit à a mère, elle a dû passer commande » Hors de question en effet pour Joshua de changer leur alimentation. Surtout pour Arm qui était du genre assez tatillon. Ce n'était pas le cas pour Baloo, lui se contentait de voler dans la mangeoire de son pote.

« Le paddock sera bien pour demain, histoire qu'ils ne fassent pas trop de conneries, mais après tu pourras les mettre au pré, ils vont dépérir sinon » Habitué à travailler Arm risquait de très mal vivre la chose. « Ma lad le montait régulièrement, elle le sortait en trotting, tu pourrais faire pareil? » Oui parce que malgré la tendresse qu'il avait pour le beau gris, il savait aussi qu'il ne pouvait pas le laisser à ne rien faire. La seule personne en qui il avait vraiment confiance ici, c'était Willow. Oui parce que malgré la tendresse qu'il avait pour le beau gris, il savait aussi qu'il ne pouvait pas le laisser à ne rien faire. « Par contre faut faire attention avec Baloo, il ouvre les prés en prenant les poignets » Du coup, Josh était obligé de les mettre dans un pré avec un portail en bois ou en métal, mais pas de fils, parce que sinon ils risquaient de retrouver les deux potes en vadrouille.

Une fois dans la maison le beau brun commença sa petite inspection, légèrement curieux de découvrir ce nouvel environnement. Il fut assez surpris de remarquer une photo de lui petit qui semblait avoir vécu. Sa mère avait dû la conserver depuis toutes ses années et il était finalement assez surpris. Josh avait pensé pendant des années que sa mère n'éprouvait aucun intérêt pour lui, cette photo semblait vouloir lui prouver le contraire. Il esquissa un sourire amusé en voyant Willow vêtue d'un petit tutu rose. « Wouahhh , tu m'avais caché que tu avais été une danseuse étoile XD » Il reposa la photo avant de faire pivoter le fauteuil pour se rapprocher de Will qui se trouvait dans la cuisine. « Non ça va » Un sourire amusé se posa sur ses lèvres avant de s'éloigner pour prendre le couloir. « Bon vu que tu veux pas me montrer ta chambre, je pars à sa recherche » . Après tout, il était un peu chez lui désormais, alors autant en profiter XD. Sa chance ne lui souriait pas en cette journée, en tout cas, pas , pour trouver la chambre de la belle. Les premières portes ouvertes lui firent découvrir : les toilettes, la salle de bains, une chambre d'ado, sûrement celle de son demi – frêre dont il avait une fois de plus oublié le prénom. « Ah bhé la voilà XD On est jamais mieux servi que par soi-même» Amusé, il rentra dans la chambre, légèrement en bordel, difficile d'y circuler en fauteuil. Qu'importe les protestations de la jeune femme, comme à son habitude, il n'écoutait rien, mais arrêta vite son inspection devant le mur photo. Une l'attira tout particulièrement. Willow dans les bras de son patron , mais aussi ex. « T'as une photo de lui ? Enfin de vous ? » aucune photo de lui en tout cas, il n'avait même pas la chance d'être sur son mur photo .



+ Willie
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.” © caius
avatar
William A. Keegan
as Joshua Carmichael

Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t169-nothing-is-impossible-the-word-itself-says-i-m-possible#1244

Superstar

✮ AVATAR : Sam Claflin
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : Junkiie
✮ DATE DE NAISSANCE : 30/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 38



✮ POINTS D'AUDIMAT : 430
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3713
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 19/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Joshua Carmichael
✮ COTE COEUR IRL : Sa petite amie? Quoique... Lizzie est toujours bien présente dans son coeur.
✮ COTE COEUR SERIE TV : Willow , sa belle cavalière <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :



✮ RPS EN COURS :




Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Sep - 19:49


Every great love starts with a great story...

Les doigts de la jolie brune parcouraient tendrement la joue de Josh, comme s'ils essayaient de chasser l'agacement qu'il avait tant de mal à cacher. "Je sais que c'est pas idéal, et crois-moi, j'en ai tout aussi mare que toi de toujours devoir se cacher... mais ta mère est tellement heureuse de pouvoir enfin te revoir, je ne veux pas lui gâcher ça... " Parce que oui, dire aux parents qu'ils étaient ensemble allait certainement avoir l'effet d'une bombe. Le père de Willow allait être tout sauf heureux de devoir héberger la petit ami de sa fille, et parlons même pas de la réaction de "leur" mère. Comme Josh l'avait si bien résumé, à ses yeux leur relation devait être à la limite de l'inceste... En un mot, une telle "révélation" risquaient fortement de compromettre la relation mère-fils qui était certainement déjà assez compliquée comme ça. "Mais il faut voir le bon côté des choses, au moins maintenant on aura plus que ces quelques heures volées tous les x-mois." renchérit-elle, avec un ton empli de sous-entendus. C'était loin d'être idéal comme arrangement - pas besoin de discuter à ce sujet - mais au moins, maintenant ils allaient pouvoir se voir tous les jours... et tous les soirs    Quoique, le fauteuil de Josh avait tendance de ramener la jeune femme à la réalité. Certes, ils pouvaient se voir le soir, toute la nuit même, mais est-ce qu'ils allaient pouvoir continuer là ou tout s'était arrêté la dernière fois ? Ou est-ce qu'en plus de l'usage de ses jambes, d'autres fonctions avaient été touchées ? A vrai dire, elle se voyait mal aborder le sujet. Elle finira bien par l'apprendre, mais d'ici là, c'était sans doute mieux qu'elle ne prenne pas trop d'initiatives à ce niveau là et qu'elle attende que ce soit lui qui fasse le premier pas. Comme quoi, elle n'avait jamais vraiment réfléchi à quel point l'accident de Josh pouvait compliquer leur vie de couple, aussi dans les moments les plus intimes. Enfin, ils allaient bien le surmonter, mais elle allait tout de même devoir faire attention de ne pas mettre les pieds dans le plat...

"Tu me confies vraiment Arma ?" La jolie brune observait le visage de Josh, les yeux écarquillés. Elle ne connaissait que trop bien les a priori du beau brun à ce sujet. Armageddon, c'était son cheval, son bébé pour ainsi dire, et il ne le confierait pas à n'importe qui... Chose qui n'était finalement que trop normale si l'on considérait la valeur d'un tel cheval, et surtout le fait que des erreurs de la part du cavalier pouvaient avoir de grave répercussions sur les performances du cheval, à un niveau où un rien pouvait faire la différence entre une première place et le pied du podium. Qu'il le lui confiait était finalement un geste qui prouvait qu'il avait pleinement confiance en elle. "Bien sûr que je peux m'en occuper." répliqua-t-elle avec un grand sourire. Elle montait tous les jours des chevaux concourant au plus haut niveau, mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait laisser passer l'occasion de poser ses fesses sur un cheval comme le beau gris de Josh. Mais encore allait-il falloir qu'elle trouve le temps, car entre aider dans les écuries de sa belle-mère, et son boulot, elle n'avait jamais beaucoup de temps libre. Et avec deux chevaux de plus à s'en occuper, cela n'allait certainement pas arranger les choses...

C'était étrange que de pousser la porte de la maison suivi par Josh. A vrai dire, la jolie brune s'était imaginé bien des scénarios possibles pour leur relation, mais dans aucun d'eux, Josh et elle vivaient sous le même toit que ses parents... et que la mère de Josh. Et pourtant, l'idée de le voir au jour le jour plaisait à la jeune femme. Et pas que parce que comme ça, il aurait bien plus de mal à la fuir, au cas où cette idée farfelue lui reviendrait à l'esprit  "Hé, surtout te gênes pas." lança la jeune femme en voyant Josh partir à la recherche de sa chambre à elle. De toute manière, elle n'était pas bien intéressante cette chambre quand elle n'y était pas    Sauf qu'elle avait beau râler, quand Monsieur s'était mis quelque chose en tête, il le faisait, et après quelques essais infructueux, il finit même par trouver la bonne porte. Et évidemment, parmi toutes les photos accrochées au mur, il fallait absolument qu'il tombe directement sur celle-là. Un sourire malicieux se dessina sur le visage de la jolie brune, alors qu'elle se tenait derrière Josh, laissant glisser ses mains le long des épaules de ce-dernier. "Ça te va bien ce petit air jaloux, tu sais." lui susurra-t-elle à l'oreille. A vrai dire, pour elle sa relation avec Losian était parfaitement claire, si bien qu'elle ne voyait aucun mal à garder cette photo là accrochée à son mur. Sauf que visiblement, Josh ne le voyait pas de la même manière... "C'était le premier concours pro qu'il a gagné après que je sois devenue sa groom." se contenta-t-elle d'expliquer sur un ton neutre, parfaitement consciente qu'il n'arrêterait certainement pas sa petite crise de jalousie avant qu'elle lui ait fait comprendre qu'il ne risquait rien. Et autant dire qu'elle ne risquait pas de lui dire que c'était aussi le jour où elle avait commencé à sortir avec son patron, que peu après cette photo, il l'avait embrassé pour la première fois. Son premier baiser tout court. C'étaient des détails qu'il n'avait pas vraiment besoin de savoir, bien qu'elle ne risquait pas de lui mentir s'il venait à le lui demander directement. Après tout, ce n'était pas comme si elle avait un jour tenté de cacher sa relation passée avec Losian... "Mais si ça te gêne tant, je peux l'enlever." Ils venaient tout juste de se retrouver, alors autant dire qu'elle n'avait pas la moindre envie de se disputer pour une simple photo. Et vu qu'il gardait toujours un petit air boudeur, elle finit par lui donner son portable, où en fond d'écran il y avait un joli selfie d'eux. "Lui, il est sur mon mur, mais toi tu es toujours avec moi XD." Avec un sourire quelque peu amusé, elle se laissa glisser une fois de plus sur ses genoux. "Et je ne lui fais pas ça." murmura-t-elle avant une fois de plus attraper ses lèvres avec les siennes et de l'embrasser d'une manière quelque peu passionnée. Après tout, pour l'instant, ils avaient encore la maison à eux, alors autant en profiter ne serait-ce qu'un peu pour tenter de rattraper le temps perdu.




WILLIE
« L'amour véritable c'est celui qui dit je t'aime mais je te quitte. Il part mais ne cesse de s'agrandir. »
avatar
Lizzie-Kate Aylin
as Willow Hawkins

Voir le profil de l'utilisateur

✮ AVATAR : lily collins
✮ REPLIQUES DONNEES : 41



✮ POINTS D'AUDIMAT : 870
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3743
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 09/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Willow Hawkins
✮ COTE COEUR IRL : célibataire par conviction... si seulement ça serait aussi simple
✮ COTE COEUR SERIE TV : amoureuse, et pas qu'un peu >.<
✮ MES PENSEES DU MOMENT :
REMEMBER THE PAST, LIVE FOR THE FUTURE



Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Sep - 21:43


Long time no see
Dans la vie de Joshua , rien n'avait jamais été facile. Il passait le plus souvent au dessus, jugeant qu'il y avait bien plus malheureux que lui et qu'il ne gagnerait rien à vivre dans les suppositions. Cependant, parfois, il lui arrivait d'avouer un certain ras le bol, comme aujourd'hui. Entre le fait qu'il venait d'atterrir dans un endroit inconnu, avec une mère qui ne connaissait pas, il allait en plus devoir une fois de plus gâcher ses sentiments. D'une certaine manière, la distance qui les avait séparés entre les concours rendait les choses plus faciles. Il s'agissait uniquement de quelques week-ends, sur des périodes courtes. Un concours , surtout en complet, permet peu de temps libre aux acteurs principaux. Il gagnait donc un certain confort, mais cela restait tout de même gâcher par la présence des parents qui en plus, comble du bonheur travaillait sur l'exploitation. Entre Willow qui travaillait à l'extérieur et sa mère qui risquait d'être présente 24h/24, Josh allait rapidement devenir fou. Surtout qu'il n'était pas libre de ses mouvements, ses possibilités étaient pas mal réduites. Il allait pouvoir passer toute sa journée à travailler pour rééduquer ses jambes. Super, séances de kiné en perspective, ce qui signifiait douleurs. S'il avait eu l'usage de ses jambes, il aurait sûrement pu trouver ce petit côté interdit assez amusant, mais vu qu'il allait passer le plus clair du temps dans sa chambre en attendre Willow... les choses devenaient tout un coup bien moins excitantes. Cependant, Willow allait devoir faire preuve de malice pour réussir à ne pas se faire remarquer et c'était bien ce qui amusait le plus Joshua. Elle qui avait tendance à ne pas en manquer une, risquait de vivre quelques petites sueurs froides.

« Faut bien qu'il sorte, j'ai pas envie qu'il perde sa condition» Et pour ça, il devait continuer ses trottings. Josh avait monté un paquet de très bons chevaux, Arm était son pilier et ce n'était pas pour rien. Beaucoup de professionnels avaient arrêté leur regard sur le beau gris qui démontrait une qualité exceptionnelle sur le cross et un grand respect sur les barres. En plus de ça, il avait cette prestance qui lui permettait de finir dans les 1res places en dressage. Il faisait donc partit des chevaux les plus aptes à remporter les 5 étoiles. Il y a des chevaux comme ça qui vous marquent, ceux qui sortent du lot et qui ont cette qualité qu'on ne trouve chez aucun un autre. Arm en faisait partie, en plus de ses capacités, il possédait aussi un mental hors du commun. Il ne s'arrêtait jamais. C'était d'ailleurs un peu pour ça que Josh se trouvait là. Si son étalon avait opté pour faire un refus, Josh se tiendrait sûrement sur deux jambes, mais il ne lui en voulait pas. C'était comme ça, il devait l'accepter et travailler pour remonter le plus rapidement possible. « Si tu as pas le temps, au pire je demanderai à ma mère » Cette idée l'enchantait moins, mais il ne pouvait pas laisser l'étalon ne rien faire. Il le connaissait, il risquait de devenir ingérable. Le trotting demandait finalement peu de techniques, en tout cas moins que le reste. Voir quelqu'un monter son cheval l'emmerdait profondément, mais ce n'était pas comme s'il avait un autre choix. Enfin s'il en avait un : vendre , mais ça c'était tout simplement impensable, alors il ne lui restait plus qu'une possibilité. Willow travaillait, elle risquait d'être absente à de nombreuses reprises pour participer aux compétitions internationales, Josh allait donc devoir trouver quelqu'un d'autre pour s'occuper du cheval durant ses absences. Sa mère semblait alors tout indiquer.

« Non je rigole...enfin pas totalement » plaisanta-t-il. Willow ne lui avait pas caché la situation avec son patron, mais il avait quand même du mal à accepter de la savoir avec lui quasiment tous les jours de la semaine. Les week-ends où elle serait de concours risquaient d'être très longs pour le beau brun. Rien que d'y penser, il se sentait déjà devenir morose. « Tu sais que son proprio m'a appelé quelque temps après mon accident pour racheter Arm ? » Comme beaucoup de cavaliers, le patron de Will travaillait avec un propriétaire qui lui achetait, confiait ses chevaux pour les mener à haut niveau. Dommage pour lui, Josh s'était montré particulièrement désagréable et pas simplement avec lui. Non il avait été détestable avec tous ceux qui l'avaient harcelé au téléphone pour acheter Arm. Par chance, il en était l'unique propriétaire, dans le cas contraire, il n'aurait jamais eu la possibilité de garder le beau gris. Non, il se trouvait sûrement dans une autre écurie à faire la joie d'un autre cavalier. Si Josh s'entendait très bien avec la plupart des cavaliers qu'il croisait, ce n'était pas du tout le cas avec Losian. Au contraire entre eux, il s'agissait plus d'une véritable guerre ouverte.

Joshua oublia cependant rapidement cet abruti de Losian pour se concentrer sur Willow qui semblait bien décider à lui faire oublier son patron . Très bonne initiative d'ailleurs . Amusé il jeta un coup d'œil sur la photo. Il avait exactement la même en fond d'écran, ce qui n'était pas vraiment surprenant vu qu'ils l'avaient mis tous les deux en même temps. Sans oublier Arm en fond, la tête plongée dans son fond qui semblait bien se moquer du couple qui se trouvait juste à côté de lui. Tout impatient, il attendit avec plaisir qu'elle attrapa ses lèvres avant de lui répondre avec passion. Elle jouait avec ses nerfs depuis leurs retrouvailles. Autant dire qu'il se sentait en très grande forme. Son cœur martelait dans sa poitrine et il sentait son sang parcourir ses veines jusqu'à alimenter ses muscles. Ses mains se posèrent avec tendresse sous le haut de la belle et remontèrent délicatement jusqu'à sa poitrine qu'il caressa . S'il avait eu ses jambes, il lui aurait sûrement fait l'amour sur sa commode XD , mais son handicap réduisait pas mal ses possibilités, surtout que tout lui prenait considérablement plus de temps. Malgré sa folle envie de lui faire l'amour tout de suite, il savait aussi très bien que sa mère et son beau père risquait de débarquer sans qu'ils aient eu le temps de vraiment profiter, sans oublier qu'il était dans l'incapacité de se rhabiller à la vitesse de l'éclair, encore moins de se cacher sous le lit . C'est donc avec une certaine déception qu'il mit fin à se baiser torride avant d'être incapable d'y mettre un terme. Son regard plongea dans celui de la belle et autant dire qu'il était rempli de sous-entendus. « Ce soir, tu as intérêt à être en forme, ta nuit risque d'être très courte ». Reprendre son calme n'était pas chose aisée, mais il y arrivait peu à peu. « Tu devrais t'occuper de ton chemisier » Celui ci avait quelque peu bouger xD , sans oublier les boutons qui avaient sauté et laisser apparaître la poitrine de la belle. Oups, il en avait peut-être pété quelques uns, mais il n'y était pour rien, après tout c'était elle qui l'avait cherché . « Par contre, tu peux rester là » Il n'était pas vraiment décidé à la voir quitter ses jambes, elle y était très bien alors autant y rester. Josh continua son inspection et jeta un rapide coup d'œil à sa chambre qui avait été aménagé en fonction de son handicap, un plus non-négligeable pour qu'il puisse évoluer sans trop de difficultés. « Tu as bien mémorisé le chemin? J'espère ! Il ne faut pas que tu te perdes XD » manquerait plus que ça. Elle n'avait pas intérêt, il allait l'attendre de pied ferme

Il fit demi-tour afin de regagner le séjour jusqu'au canapé. « C'est ici qu'on descend » Il laissa la belle se lever pour se hisser à son tour sur le fauteuil. Il y arriva sans trop de difficultés. Par chance, sa colonne n'avait pas été touchée, juste ses jambes, mais, pour le moment, marcher était encore irréalisable. Il se vautra dans le canapé avec un certain plaisir avant de soulever chacune de ses jambes par son pantalon pour les poser sur la table base qui se trouvait pile en face de lui. « C'est la première fois qu'on partage un vrai canapé » lui fit-il avant de passer son bras autour de Willow. Il allait pouvoir profiter de sa présence jusqu'à ce que les parents reviennent. « Je crois que je vais apprécier cette nouvelle vie en ta compagnie:P » il allait surtout apprécier la présence plus régulière de Willow et pour le moment il ne préférait pas penser aux longs jours où elle l'abandonnerait pour son métier.



+ Willie
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.” © caius
avatar
William A. Keegan
as Joshua Carmichael

Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t169-nothing-is-impossible-the-word-itself-says-i-m-possible#1244

Superstar

✮ AVATAR : Sam Claflin
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : Junkiie
✮ DATE DE NAISSANCE : 30/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 38



✮ POINTS D'AUDIMAT : 430
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3713
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 19/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Joshua Carmichael
✮ COTE COEUR IRL : Sa petite amie? Quoique... Lizzie est toujours bien présente dans son coeur.
✮ COTE COEUR SERIE TV : Willow , sa belle cavalière <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :



✮ RPS EN COURS :




Revenir en haut Aller en bas
Mer 17 Sep - 0:08


Every great love starts with a great story...

« Su non, mais à vrai dire, ça ne m’étonne pas vraiment. » répliqua la jeune femme. Après tout, Arm était un cheval que chaque cavalier rêvait d’avoir. Ne disait-on pas que le cheval faisait le cavalier ? Certes, ce n’était pas entièrement vrai, mais au niveau où concouraient Josh et Losian, la plupart des cavaliers avaient le niveau pour se hisser en haut du podium. Et une des choses qui faisait la différence était souvent le cheval – et bien sûr la relation qui existait entre cheval et cavalier. Et Arm était de toute évidence un étalon comme on n’en voyait que trop peu. Contrairement à bien autres de ses congénères, il n’avait pas de faiblesses apparentes. Il déroulait ses reprises de dressages avec légèreté et grâce, sautait chaque obstacle naturel avec franchise et en plus de cela avait gardé un certain respect des barres. Un mélange qui faisait de lui un champion. Sans doute que même avant son accident, Josh avait dû avoir un bon nombre d’offres pour ce cheval qu’il avait lui-même amené au haut niveau, mais comme il avait toujours refusé… et bien, après l’accident, les acheteurs potentiels avaient dû se jeter sur l’occasion comme des vautours sur un cadavre. Mêlant ses doigts à ceux de Josh, serrant tendrement sa main sur la sienne, la jolie brune continua d’une voix douce, presque hésitante. Elle s’aventurait en terrain inconnu, et la seule chose qu’elle savait, c’était que Josh n’allait certainement pas apprécier sa question… sauf que c’était lui qui l’avait lancé sur le sujet. « Il a dû en avoir beaucoup qui ont appelé pour la même raison, non ? » Elle ne pouvait finalement que s’imaginer ce qu’il avait dû traverser. Comme si l’accident et l’incertitude s’il pouvait un jour remarcher ne suffisait pas, il fallait que tout le monde se jette sur l’occasion pour lui prendre ses chevaux… tous les propriétaires l’avaient abandonnés du jour au lendemain. De leur point de vue, c’était sans doute justifiables : ils voulaient que leurs chevaux concourent au plus haut niveau… et qui pouvait leur dire si cela serait le cas s’ils restaient avec Josh ? Car même s’il parvenait à s’en remettre, il aurait besoin de temps pour se re-hisser au plus haut niveau, de ramener les chevaux là où il s’était si brusquement arrêté. Et pourtant, quand on se mettait à la place de Josh, et qu’on voyait toute sa vie s’écrouler tout d’un coup… cela devait tout simplement être horrible, d’autant plus qu’il avait dû y faire face seul, sans la moindre personne pour le soutenir. La jeune femme se mordit la lèvre. Elle aurait dû insister après qu’elle ait reçu la fameuse lettre. Elle aurait au moins du tenter de lui parler. Non pas qu’elle aurait pu changer grand-chose, mais au moins, il aurait eu quelqu’un qui était là pour lui… enfin, si on pouvait être là à quelqu’un lorsqu’on était séparés par plusieurs milliers de kilomètres. « Au moins, tu seras plus tranquille ici… j’aimerais voir la personne qui essayerait de passer à côté de ta mère XD » tentait-elle de plaisanter. Ou du moins, il le serait pendant quelque temps. Après tout, qui pouvait savoir qu’il était ici ? Bien sûr, il y avait Losian… mais elle pouvait le gérer, ou du moins essayer. Heureusement pour eux, le milieu du cheval restait tout de même un milieu relativement fermé, si bien qu’il y avait finalement peu de chance pour que Josh ne soit reconnu à Meadfalls. Alors avec un peu de chance, au moins ce genre de conversation lui resterait épargné.

Préférant profiter du temps qu’ils avaient avant que leurs parents ne reviennent à la maison, la jolie brune se laissa glisser sur les genoux de Josh. Elle avait bien une petite idée de ce qu’ils pouvaient faire d’ici là. Attrapant les lèvres de Josh d’abord avec tendresse, puis avec passion, la jolie brune réalisait que cette fois, elle serait bien incapable d’y mettre un terme. Pas avec les doigts de Josh qui parcouraient sa peau, s’aventurant de plus en plus haut sous sa chemise jusqu’à caresser sa poitrine. Tressaillant, elle se colla d’avantage au beau brun tandis que ses mains à elle s’aventurèrent plus bas. Ils avaient attendus ce moment pour bien trop longtemps, et désormais, elle n’avait plus la moindre envie de patienter d’avantage, loin de là même. Elle ne pensait même plus au fait que leurs parents risquaient de les surprendre s’ils continuaient. Elle pensait seulement à pousser Josh sur le lit qui n’était qu’à quelques pas d’eux. Sauf qu’avant qu’elle ne puisse mettre ce plan à l’œuvre, il se décolla. « On t’a déjà dit que tu étais cruel ? » murmura la jeune femme d’une voix rauque, dans laquelle on ne pouvait entendre que trop clairement sa déception et sa frustration. Comment pouvait-il commencer de la sorte, et remettre le reste à plus tard ? « Je vais prendre ça pour une promesse. » finit-elle par répliquer, tout en tentant de reprendre le dessus de ses émotions. Il avait sans doute raison : c’était mieux d’attendre et d’avoir toute la nuit pour profiter de la présence de l’autre, surtout qu’elle lui avait demandée qu’ils gardent leur relation pour eux… et pourtant, à ce moment précis, elle n’avait pas vraiment envie de suivre la voix de la sagesse XD. Qui sait, peut-être que cela aurait été plus facile de penser à autre chose si elle mettait de la distance entre eux, sauf que les bras de Josh autour de sa taille l’empêchaient de se lever… et qu’elle n’avait finalement pas la moindre envie de se lever.

Un sourire sur les lèvres, la jeune femme passait tendrement sa main dans les cheveux de Josh. En une seule phrase, il venait de montrer qu’il était visiblement aussi frustré qu’elle à l’idée d’attendre. « Laisse ta fenêtre ouverte, et qui sait, il se pourrait que tu aies de la visite. » répliqua-t-elle, un sourire malicieux sur les lèvres. Comme quoi, c’était plutôt pratique qu’ils aient tous les deux des chambres au rez-de-chaussée, au moins de cette manière, elle pourrait se glisser dans sa chambre sans que quelqu’un ne le remarque, chose dont elle comptait bien profiter ce soir Arrivée dans le salon, la jeune femme finit par quitter les genoux du beau brun pour se laisser tomber sur le canapé. Pendant quelques instants, elle hésita à lui demander s’il voulait de l’aide, mais resta silencieuse. Pour le moment, elle ne savait pas encore trop comment se comporter vis-à-vis de l’handicap de Josh, et elle n’était finalement que sûre d’une seule chose : elle n’allait certainement pas arranger les choses si elle voulait sans cesse lui aider. S’il en avait besoin, elle était là pour lui, mais elle ne voulait pas non plus l’étouffer en demandant sans cesse s’il allait y arriver seul ou pas. Sentant les bras du beau brun s’enrouler autour d’elle, Willow se blottit tendrement contre lui. « Je n’ai rien contre le lit de ton camion tu sais XD » plaisanta-t-elle. Après tout, ils y avaient passé de très très bon moments, alors autant pas l’oublier « Mais c’est vrai que ça qu’un peu plus de confort ne fait pas de mal. » Et surtout, cela faisait du bien de pouvoir passer ne serait-ce qu’un peu de temps ensemble, loin de la folie des concours. « Tu crois ?? » outrée – ou du moins, prétendant de l’être - la jeune femme se redressa, avant de regarder Josh d’un air boudeur. « Parce que tu en doutes ? Pffff » Sauf qu’elle ne pouvait pas vraiment résister longtemps au regard qu’il lui lançait, si bien qu’elle reprit rapidement sa position dans ses bras. « Je pourrais bien m’habituer à des soirées canapé. »




WILLIE
« L'amour véritable c'est celui qui dit je t'aime mais je te quitte. Il part mais ne cesse de s'agrandir. »
avatar
Lizzie-Kate Aylin
as Willow Hawkins

Voir le profil de l'utilisateur

✮ AVATAR : lily collins
✮ REPLIQUES DONNEES : 41



✮ POINTS D'AUDIMAT : 870
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3743
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 09/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Willow Hawkins
✮ COTE COEUR IRL : célibataire par conviction... si seulement ça serait aussi simple
✮ COTE COEUR SERIE TV : amoureuse, et pas qu'un peu >.<
✮ MES PENSEES DU MOMENT :
REMEMBER THE PAST, LIVE FOR THE FUTURE



Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Sep - 11:00


Long time no see
« Un paquet.. j'ai fini par débrancher le téléphone et abandonner mon portable pour passer une soirée calme » Il roula des yeux avant de se remémorer toute cette sale affaire. Il comprenait les motivations des gens, mais ce qu'il ne supportait pas, c'était leur manière de faire et les arguments qui parfois étaient légèrement audacieux. Oui, il n'avait plus ses jambes, oui il ne plus concourir (pour le moment), mais cela ne voulait pas dire que son bel étalon gris en crèverait dans un pré. La plus grande qualité de son cheval demeurait son mental à toute épreuve et sa capacité d'adaptation. Vivre au pré avec ses congénères, une vie rêvée pour un cheval. Joshua avait cependant du mal avec l'idée de laisser son beau gris perdre toute sa musculature. Il avait énormément travaillé pour l'amener là. Impossible donc de laisser le cheval dépérir. Voilà pourquoi Josh avait besoin d'aide, une aide qu'il avait trouvée en la personne de Willow. Si le courant passait bien entre les deux, il pouvait toujours tenter de demander à le jeune femme de le travailler plus en profondeur, mais il n'en était pas encore là. « Je peux te dire que le jour où je reprendrai le départ d'un cross, je vais pas me gêner pour leur faire un petit message salé ! » S'il allait remarcher ? Il n'en doutait pas, en tout cas, de moins en moins. L'évolution était positive et il mettait tout de son côté pour y arriver. Dans son malheur, il avait quand même eu pas mal de chance. Sa colonne en était sortie intacte, ce qui n'était pas le cas de ses jambes, mais c'était un mal pour un bien. S'il détestait le patron de sa belle, c'était tout simplement parce que les deux jeunes hommes ne voyaient pas du tout la vie de la même manière et aussi, mais surtout parce qu'ils étaient les deux plus grands espoirs de ce sport. La rivalité était bel et bien là et la présence de la jolie brune n'arrangeait pas les choses.

« Heureusement que j'en étais propriétaire en tout cas. » Oui parce que sans ça, il aurait été vraiment totalement dépouillé. S'il en voulait à ses propriétaires ? Pas vraiment, la plupart lui avaient promis de reprendre contact avec lui si son état le permettait et il leur faisait confiance. Il était d'ailleurs encore en contact régulier avec une femme d'un certain âge qui l'avait aidé pour lancer sa carrière. Elle avait repris ses chevaux par obligation et confiés à d'autres cavaliers, mais sa petite jument de tête répondant au doux nom de baby love semblait donner du fil à retordre à son nouveau cavalier. Une jument à prendre avec des pincettes et qui avec le temps risquait de s'imposer elle aussi sur le circuit. S'il voulait donc avoir l'honneur de remonter sur la belle alezane, il allait devoir rapidement trouver le moyen de reposer ses fesses sur un cheval et non pas sur un canapé, bien que l'idée soit aussi assez plaisante.

« Cruel ? Je trouve au contraire que je te protège d'une gêne certaine. En fait je suis très gentleman » Plaisanta t'il, bien qu'il soit tout aussi déçu que la jeune femme. S'il s'était écouté, il lui aurait fait l'amour ici et maintenant, plus deux fois qu'une d'ailleurs XD. Sauf qu'il ne pouvait pas prendre le risque de se retrouver en pleins ébats à l'arrivée de sa nouvelle famille. Cela ne le faisait pas, pas du tout même. « J'ai pas envie que ton père me mette dehors, je viens juste de te retrouver » voilà qui avait aussi son importance. Tout juste débarqué dans cette famille qu'il ne connaissait finalement pas, hormis la jeune femme, il devait au moins essayer de ne pas déranger leur vie quotidienne. En tout cas, pour le moment, parce qu'il était bien décidé à rapidement dire la vérité pour pouvoir pleinement profiter de la belle.

Assis sur le canapé, il la laissa se lover contre lui avant d'enrouler ses bras autour de sa taille fluette. Amusé, il resserra son emprise pour l'empêcher de s'éloigner un peu plus. Un air cabochard se dessina sur son visage angélique et amoureux. « Reste là  » Ils semblaient avoir eu la même idée au même moment. Plongeant son visage dans la chevelure de la miss, il en retira avec délicatesse un brin de paille qui avait sûrement dû s'y glisser un peu plus tôt dans la journée. «  Y a aucun doute, je vais adorer » lui murmura t'il avant de l'embrasser tendrement dans le cou.

Heureusement qu'il avait été clairvoyant. À peine 10 minutes plus tard, la porte s'ouvrit et laisse apparaître les 3 autres membres de la famille. « La prochaine fois que tu nous fais un coup pareil » « Oh c'est bon, c'est même pas cassé » Les paroles allaient bon train,  tandis que le jeune couple fut dans l'obligation de se séparer. « Vous êtes là » Sa mère apparue bien trop rapidement dans le salon… Finis les petits bisous sur le canapé et bonjour à cette nouvelle vie qui risquait de le surprendre sur pas mal de facettes.

La rencontre avec son demi-frère se fit assez bien. Par chance, il ne s'agissait pas d'un de ces ados à la science infuse qu'il avait croisé dans sa vie ou sur les terrains de concours. Non, celui-ci semblait être assez intéressant et finalement assez ouvert. Si bien qu'il se retrouvât sans vraiment le vouloir obligé de s'asseoir à côté lui pour le repas du soir. Abandonnant sa belle qui se trouvait à l'opposé .

« Tu aimes ta chambre ? » Il décolla sa tête de son assiette et abandonna sa salade pour poser son regard noisette dans celui de sa mère. Aucun des deux ne pouvait nier leur lien familial, il était indéniable. « Oui, parfait » Un large sourire s'afficha sur le visage de sa mère qui avait sûrement dû mettre du cœur à l'ouvrage pour tenter à sa manière d'accueillir ce fils. « Willow m'a tout montrée, je vais réussir à me débrouiller » laissa t'il échapper entre deux bouchées. « Je suis contente que vous vous soyez rencontrés. Avec les chevaux, vous devez avoir pas mal de points communs » Un sourire se dessina sur les lèvres du beau brun. Si seulement sa mère savait XD. « On se connaît en fait… On s'est déjà vu en concours, elle m'a foncée dedans ! » Amusé ? Oui, il se tourna pour observer Willow, comme le reste de la famille d'ailleurs. Ils pouvaient toujours raconter la vérité, en omettant quelques légers détails .



+ Willie
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.” © caius
avatar
William A. Keegan
as Joshua Carmichael

Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t169-nothing-is-impossible-the-word-itself-says-i-m-possible#1244

Superstar

✮ AVATAR : Sam Claflin
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : Junkiie
✮ DATE DE NAISSANCE : 30/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 38



✮ POINTS D'AUDIMAT : 430
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3713
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 19/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Joshua Carmichael
✮ COTE COEUR IRL : Sa petite amie? Quoique... Lizzie est toujours bien présente dans son coeur.
✮ COTE COEUR SERIE TV : Willow , sa belle cavalière <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :



✮ RPS EN COURS :




Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Oct - 21:57


Every great love starts with a great story...


Les doigts de la jolie brune parcouraient délicatement la joue de son Josh. A vrai dire, jusqu'ici, elle n'avait pas vraiment osé aborder le sujet "futur", tout simplement parce qu'ils venaient de se retrouver, et qu'elle était bien incapable de prévoir la réaction du beau brun à ce sujet. Après tout, d'après ce qu'elle avait compris, il n'était pas sûr qu'il puisse remarcher un jour, et encore moins remonter à cheval... et autant dire que ce n'était certainement pas une perspective dont il voulait parler. Mais c'était bien un sujet que l'on ne pouvait pas éviter éternellement, même si elle ne s'était pas attendu à ce qu'il soit abordé si rapidement. Et qui sait, peut-être avait-elle mal compris ce que l'infirmière lui avait dit? Parce que Josh avait finalement l'air plutôt sûr de lui lorsqu'il parlait de remonter au plus haut niveau. Y avait-il donc des changements dans le diagnostique pour qu'il se montre aussi confiant ? Ou est-ce qu'il avait seulement besoin d'y croire pour pouvoir continuer à se battre chaque jour ? Ou même un peu des deux ? A vrai dire, elle n'avait pas la moindre idée. Quoiqu'il en soit, maintenant qu'ils s'étaient retrouvés, elle voulait le soutenir, lui aider à se reconstruire. Et peut-être que la meilleure chose qu'elle pouvait faire pour l'instant, c'était d'être là et de l'encourager. "Je pense que la meilleure réponse que tu puisse leur faire, c'est de remonter. Ne gaspille pas ta salive pour des gens pareils, ils ne le méritent pas." La voix de la jolie brune était emplie de douceur. A vrai dire, elle espérait que Josh réussisse. Pas parce que cela rendrait certainement leur relation plus simple, mais tout simplement parce qu'il n'était pas dur de comprendre que c'était ce dont il avait besoin. Les chevaux étaient sa vie, c'était aussi simple que ça, et il était difficile de l'imaginer sans pouvoir exercer sa passion. Bien sûr, cela n'allait pas suffire pour le faire remonter. Il fallait bien plus pour cela. Et pourtant, s'il y avait une personne qui pouvait y arriver, c'était bien le beau brun. Il était parvenu à se hisser au plus haut niveau grâce à sa volonté et sa discipline d'enfer - ok, son talent lui avait également aidé   - et qui sait, peut-être que maintenant cette volonté lui aiderait à retrouver l'usage de ses jambes. Après, s'il pouvait remonter un jour, c'était sans doute une autre histoire. Quoique, pas avec Josh. Il était un passionné, et d'une manière ou d'une autre, il finirait par trouver un moyen pour remonter en selle. La question était plutôt de savoir s'il pouvait continuer là où il s'était arrêté.

Assise sur les genoux du beau brun, ses bras croisés derrière la nuque de ce dernier, la jeune femme avait finalement abandonnée l'option "parler" pour se lancer dans un exercice bien plus passionnant. Ce n'était peut-être pas ce qu'elle avait eu en tête en entrant dans sa chambre - pas dans l'immédiat du moins - mais après tant de mois de séparation, elle était bien incapable de résister à l'appel de ses lèvres, et encore moins à ses caresses. Si cela n'aurait tenu qu'à elle, cela ne serait certainement pas resté là... Sauf que contrairement à elle, Josh semblait avoir gardé un certain sang froid, vu qu'au grand désespoir de la jeune femme, il mit fin avant que les choses n'aient vraiment commencées. "Ça, c'est toi qui le dis" répliqua la jeune femme au toc au toc, réprimant un soupire. Au fond d'elle, elle était parfaitement consciente que c'était la meilleure des choses à faire. Qu'il fallait arrêter tant que l'un d'eux en était encore capable pour éviter que leurs parents ne les trouvent en plein débats lorsqu'ils rentreraient de l'hôpital. Et pourtant, il était bien difficile de suivre sa raison lorsque son hypophyse s'emballait de la sorte. Soupirant, la jeune femme finit par ajouter "Mais tu as raison, ce serait bien dommage qu'à peine arrivé, tu sois déjà obligé de partir. " Après tout, n'était-ce pas elle qui lui avait demandé de garder leur relation pour eux ? Alors elle devait bien assumer ce qui allait avec. Quoique, même si elle ne l'aurait pas fait, il aurait certainement été mieux que leurs parents n'apprennent pas leur relation de la sorte. Non, aussi frustrant que cela pouvait être à ce moment précis, c'était ce qu'il y avait de mieux. Puis elle pouvait toujours se contrôler qu'ils auraient toute la nuit pour profiter de la présence de l'autre... ainsi que les nuits suivantes. Même si dit comme ça, ça la faisait certainement passer pour une perverse ou insatiable. Et il n'y avait finalement que Josh qui lui faisait cet effet..."Surtout que je me suis donné tant de mal à te reconquérir. Ce serait bête que cet effort ait été en vain." continua-t-elle d'un air malicieux. Bon, ok, le convaincre de revenir avec elle n'avait pas été si difficile que cela. Elle avait juste du mettre sa fierté de côté, mais si elle y réfléchissait, cela n'avait pas été si difficile que ça.

Peut-être que c'était pas plus mal que Josh mettait un peu de distance entre eux et le lit, ça évitait de trop penser à ce qu'ils venaient de rater... ou pas, vu que le canapé, ce n'était finalement pas beaucoup mieux. Il n'empêche que leur frustration - ou du moins celle de la jolie brune - était rapidement oubliée quand ils commencèrent à se lancer dans leurs taquineries habituelles. "Je sais pas si tu le mérites..." commença Willow, bien consciente qu'elle serait bien incapable de lui résister longtemps, pas quand il faisait ses yeux de chat poté. "Rha, c'est poa juste..." murmura-t-elle "Comment veux-tu que je te résiste quand tu me regardes comme ça" Un air amusé et boudeur à la fois, elle se reblottit une fois de plus dans ses bras. Le contact des lèvres de Josh dans son cou la fit frémir. "Tu te rends compte que c'est la première fois qu'on passe du temps ensemble, en dehors de ton camion ?" Bien sûr, il y avait eu le soir où ils étaient allé boire un verre ensemble après cette bousculade dans les écuries qui avait finalement marqué le début de leur histoire. Après ça, les choses avaient plutôt avancées rapidement entre eux, et ils n'avaient finalement eu que trop peu de temps pour vraiment être ensemble, en dehors des nuits passées dans le camion du jeune cavalier. Mais si elle parlait de leur relation maintenant, c'était surtout pour ne pas penser à ce que ses lèvres étaient toujours posées sur sa peau, et qu'il semblait bien décidé à jouer de ses nerfs jusqu'à ce que leurs parents n'arrivent... ou qu'elle ne tienne plus, selon ce qui arriverait en premier. Attrapant tendrement la main du beau brun, la jeune femme regardait leur doigts s'entremêler. "Tu m'as manqué tu sais" A vrai dire, elle ne se souvenait même plus si elle le lui avait déjà dit, et sans doute qu'il devait s'en douter vu le chaleureux accueil qu'elle lui avait donné - enfin, une fois qu'ils étaient surmonté le gêne du début -, mais cela ne pouvait certainement pas faire du mal de le répéter.

Malheureusement pour le jeune couple, des crissements de pneus suivi peu après de la voix d'un adolescent mirent rapidement mettre fin à cet échange de tendresse. Volant un dernier baiser à Josh - il fallait bien lui donner un peu de courage pour ce qui allait suivre, quoiqu'il était sans doute difficile de dire qui donnait du courage à qui    - la jeune femme se leva.. juste à temps, étant donné que peu après, la porte de la maison s'ouvrit laissant apparaître les parents et Stephen. "Du coup, on a du te couper le bras ou non ? XD" lança la jeune femme, coupant court aux ralleries de son frère et tentant une fois de plus de penser à autre chose que les bras de Josh qu'elle avait quitté contre son gré. Un sourire amusé se dessina sur son visage en voyant la réaction de son petit frère qui lui tirait la langue. "Haha, très drôle. C'est juste une entorse, mais maman veut pas que je joue au prochain match de championnat..." Le foot. Encore et toujours. Si Willow n'avait toujours vu que par les chevaux, son frère lui ne semblait jurer que par le ballon rond... et autant dire que l'on pouvait se demander de quel côté de sa famille il avait hérité ça. Certainement pas par sa mère... ni par son père d'ailleurs. "Ton équipe se débrouillera très bien sans toi." La voix de leur mère ne laissait pas de doutes sur le fait qu'elle ne risquait pas de changer d'avis, mais de toute évidence, cela semblait échapper à l'adolescent, étant donné qu'il continua : "Je suis le capitaine. Ils ont besoin pour moi." Derrière le dos de ses parents, Willow adressa un regard à Josh, roulant des yeux d'un air de dire 'bienvenue chez les fous'. Comme sa fille, le père de Willow semblait préférer échapper à cette discussion pour porter son attention sur son invité. "Je suis désolé d'être parti si brusquement tout à l'heure, sans vraiment te dire bonjour. " Un sourire était dessiné sur le visage du quarantenaire, et autant dire que pour un homme taciturne comme Mr. Hawkins, c'était un bon début que de chercher à commencer une discussion... ou du moins à s'excuser, ce qui revenait presque au même dans son cas. D'autant plus si l'on considérait le fait que pour une raison qui était inconnue à la jeune femme, il avait toujours eu beaucoup de mal avec le premier époux de sa femme. Quelque chose avait du se passer entre eux, quelque chose d'assez grave pour que même vingt ans plus tard, il préférait ne pas y être rappelé.  

"J'espère que tu aimes le chinois Josh." Le point positif de la soirée, c'était certainement que les parents avaient profité de cette "sortie" inattendue pour ramener des plats d'un restaurant chinois, ce qui leur permettait de passer rapidement à table.

"Mais bien zzûr" La jeune femme tenta de protester la bouche pleine. A vrai dire, leur rencontre était le sujet de nombreuses petits désaccords entre eux, vu que chacun donnait la "faute" à l'autre. "T.U m'es rentré dedans. Pourquoi les cavaliers ont-ils toujours besoin de se croire mieux que les autres, de croire que tout leur appartient et d'ignorer la présence des grooms au points de leur foncer dedans ? A part bien sûr quand il s'agit de leur donner des ordres... là on existe tout à coup." Entre temps, la jolie brune avait eu le temps d'avaler, et était entrain de rouler les yeux, tentant de cacher son amusement. A vrai dire, ce genre de discussion, ils l'avaient eu un bon nombre de fois, mais la présence de leur famille donnait une tournure nouvelle à la chose. D'ailleurs, en parlant "famille", ils les regardaient d'un air médusé. "Will !" Ignorant la mise en garde de sa mère adoptive, la jeune femme lança un air de défi à Josh, tentant tant bien que mal de ne pas rire. "N'empêche que ça m'étonne que tu te souvienne de moi." Enfin, pas vraiment, vu la tournure que leur relation avait prise, mais ça, ils étaient bien les seuls à le savoir




WILLIE
« L'amour véritable c'est celui qui dit je t'aime mais je te quitte. Il part mais ne cesse de s'agrandir. »
avatar
Lizzie-Kate Aylin
as Willow Hawkins

Voir le profil de l'utilisateur

✮ AVATAR : lily collins
✮ REPLIQUES DONNEES : 41



✮ POINTS D'AUDIMAT : 870
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3743
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 09/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Willow Hawkins
✮ COTE COEUR IRL : célibataire par conviction... si seulement ça serait aussi simple
✮ COTE COEUR SERIE TV : amoureuse, et pas qu'un peu >.<
✮ MES PENSEES DU MOMENT :
REMEMBER THE PAST, LIVE FOR THE FUTURE



Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Oct - 21:41


Long time no see
Il n'y avait aucun doute quant au fait qu'il allait tout faire pour reposer ses fesses sur un cheval. Alors s'il devait suer corps et âme pour y arriver, il n'hésiterait pas. Les médecins s'étaient montrés pessimistes au départ, difficile en effet de donner un diagnostic positif quand on sait que l'opération n'est qu'un point de départ. Josh s'était montré très bon élève pour la rééducation, même s'il en avait fait baver à ses soignants. Il était tombé plus d'une fois, avait voulu laissé tombé un nombre de fois incalculable et pourtant il était encore là. S'il pouvait sentir encore ses jambes, se tenir debout réalisé de l'exploit et surtout d'un véritable calvaire. Ces séances de rééducation n'étaient pas prêtes de se terminer et son nouveau kiné risquait d'être la personne avec laquelle il allait passer le plus de temps dans les moments à venir. Il n'avait plus qu'à espérer que celui-ci soit sympa et que le courant passe bien. Pour le moment ses préoccupations n'étaient pas vraiment présentes à son esprit, c'était plus Willow qui avait réussi à s’accaparer les pensées du beau brun et leur proximité n'arrangeait pas les choses. Pour le moment, il tentait de se convaincre : Oui, il avait fait le bon choix en la repoussant et en calmant ses propres ardeurs. Ils ne pouvaient pas se sauter dessus en sachant qu'il y avait une forte chance de se faire suspendre par les parents. Cette simple idée lui coupait l'envie. Oui, il aimait vivre dangereusement, mais pas à ce point-là. Se faire suspendre en train de coucher avec la fille de son beau-père lors de sa première journée, ce n'était pas la meilleure idée pour commencer une relation familiale saine, même s'il avait eu la chance et la joie de coucher avec la belle auparavant:teehee:. Comme le lui avait suggéré la belle, ce n'était peut-être pas la peine d'en parler tout de suite à son père XD, alors s'ils s'en tenaient à cette version, ils se devaient aussi de rester sages, du moins pour le moins. Josh avait réussi à se tenir, mais il était bien décidé à changer de comportement, une fois la maisonnée endormie. D'ailleurs, il commençait déjà à avoir envie de partir dans sa chambre, histoire que la soirée passe plus vite et que tout le monde soit coucher. Sauf qu'il n'était pas chez lui et qu'il devait vivre au rythme de cette famille. Ça allait le changer, il n'était pas vraiment habitué à vivre de cette manière. « C'était bien aussi le camion , on avait pas beaucoup de place  » Oui, le camion affichait pas mal de désavantages, mais il ne fallait pas oublier tous les moments qu'ils y avaient passés. Pour venir ici, il avait choisi un camion bien sûr, mais pas son énorme de concours, un plus petit, très bien, mais ce n'était pas THE camion. Parce que oui, il avait quand même son importance dans leur histoire, ils en avaient fait des choses à l'intérieur, mais bon, ils étaient jeunes, ils étaient pleins d'imagination, ils pouvaient innover. « Toi aussi, à chaque fois… » Elle ne lui avait pas manqué uniquement depuis l'accident, mais depuis qu'ils s'étaient rencontrés. Les jours loin des terrains de concours lui avaient paru une éternité, encore plus quand ils se trouvaient à l'autre bout du monde, dans des compétitions différentes. L'un comme l'autre avait dû s'habituer à l'absence et à l'attente, ils n'avaient pas eu le choix, mais chacun semblait s'accorder sur un point, ce n'était pas une vie… Désormais et malgré la présence des parents, ils allaient pouvoir profiter d'une vie de couple, presque normal.

Josh n'eut pas vraiment l'occasion de profiter pleinement de ce moment, les parents débarquèrent bien trop rapidement en compagnie de son demi-frère dont il ne connaissait que le nom. Ils se saluèrent avec un certain gène , chacun ne sachant sûrement pas comment s'aborder. Ils partageaient des liens de sang, mais ça s'arrêtait là. La seule personne que Joshua connaissait vraiment, ce n'était ni sa mère, ni son demi-frère, mais bien Willow. Il venait d'apprendre une chose. Dans cette famille le foot concurrençait le cheval, outch, il était un bleu en foot, détestait ça et n'y connaissait rien de rien. Autant il accordait de l'intérêt au rugby, Handball et Basket, mais le foot… Pas vraiment son truc. « Aucun soucis, je comprends » Son beau père avait beau être sympathique, Josh ne pouvait pas s'empêcher de rester assez froid, ce n'était pas faute d'essayer de se montrer amical, mais ça en était beaucoup pour lui en une soirée. Devant lui se jouait un véritable ballet familial et il avait l'impression d'être un vrai spectateur. Comment ça marche une famille ? La question venait de lui apparaître à l'esprit. Lui n'avait jamais vraiment eu cette chance. Il connaissait les dîners entre amis ou la détente était de rigueur, il connaissait les repas de famille ou aucun son ne fusait… mais il ne connaissait pas ce genre de repas. Ça le dépassait totalement, c'était bien loin de l'austérité familiale à laquelle il était habitué depuis l'enfance.

« Oui, pas la peine de t’inquièteR pour moi, je mange de tout » Point positif, il ne ferait pas son difficile, niveau alimentation. Prenant place, il regardait autour de lui, comme s'il venait d'être propulsé à des milliers de kilomètres de la planète Terre. La seule personne qui aurait pu l'aider à se sentir à l'aise, se trouver à l'autre bout de la table, ce qui n'arrangeait en rien son humeur. On venait de le séparer de sa femme (oui oui) , et il avait envie de bouder. Elle était trop loin de lui .

« Quoa ? » Elle hallucinait, c'était elle qui lui avait foncé dedans avec ses bandes, il avait même eu la délicatesse de l'aider à les ramasser et de lui offrir un verre pour s'excuser. Excuse qu'il n'avait pas lieu d'être concernant l'impact… non c'était une excuse pour tenter de la connaître un peu plus… Parce que oui, elle avait réussi avec cette petite mésaventure à attirer l'attention du cavalier de renom. Heureusement qu'elle avait renversé ses bandes. « C'est peut-être comme ça dans ton écurie, ça n'a jamais été le cas chez moi » Vexé ? Bha oui . Lui qui avait toujours considéré ses lads comme le rouage le plus important de son écurie. C'était simple, sans ses palefreniers, sans leur connaissance des chevaux, leurs expertises et leur passion, il n'aurait jamais réussi à monter aussi rapidement. Il leur devait beaucoup. « Tu sais une des choses qui me manque le plus, c'est que d'avoir en plus perdu mes chevaux, mes écuries, j'ai aussi perdu une famille.. » sûrement la seule qu'il n'avait jamais vraiment connue…

Josh venait de réussir à plomber l'ambiance en quelques mots, sa mère venait de plonger la tête dans son assiette, visiblement blessée par ses propos, mais qu'aurait-il pu dire pour la réconforter. C'était vrai… Son père l'avait toujours soutenu, mais n'avait jamais fait preuve d'une grande tendresse, seule sa grand-mère lui avait offert un peu de son amour, mais elle était partie rapidement.
Il savait parfaitement que Willow ne pensait pas ce qu'elle disait, elle le connaissait, connaissait parfaitement la manière dont il traitait son équipe, mais il n'avait pas vraiment réussi à retenir sa phrase, elle était sortie comme ça… Après tout, il était aussi connu pour être direct.

« J'ai une très bonne mémoire » finit-il par dire avant de plonger à son tour la tête dans son assiette. Heureusement, qu'il se souvenait de leur première rencontre, si ça n'avait pas été le cas, la demoiselle l'aurait très mal pris. Ouf, Josh était sauf pour le moment. «  Je me souviens aussi parfaitement du jour ou tu t'es retrouvé les fesses dans la boue » Un rire sourd, puis un éclat de rire démarra à côté de Josh. Son demi-frère semblait trouver cette image hilarante. Y avait de quoi… Josh avait assisté à la scène et il s'en souvenait très bien. Surtout quand il lui avait gentiment proposé sa chemise comme affaire de rechange . « Sinon à part ça , on se connaît pas vraiment, nos rencontres se sont toujours assez mal terminé » Mensonge, mensonge, mensonge, mais c'était le jeu XD. « Vous allez devoir vous entendre désormais vous êtes frère et sœur désormais » Josh posa un regard assez froid sur son beau-père avant de déclarer sans prendre de gants. « Je crois qu'on a encore un paquet de chemin à faire avant d'arriver à cette conclusion » . Premier jour et il commençait déjà à ne pas s'entendre avec son beau-père, ça annonçait la couleur. « Et si on passait au dessert ? » la voix fluette de sa mère le tira de ses pensées… Il était sûrement en train de la décevoir, mais pour le moment, il avait du mal à accepter le situation. Lui et Willow, devenir frère et sœur ? Impensable…

« Au fait, t'as une meuf ? » Ce qui était bien avec Stephan, c'est qu'il se comportait avec Josh comme l'aurait fait un pote, ce qui était assez déstabilisant. Joshua s'étrangla a moitié avec son gâteau avant de l'avaler. « On peut dire ça » « Elle est restée en Écosse ? » « Pas vraiment, je l'ai rencontré en concours, elle est américaine » Bang, comment plonger Willow dans un doute profond. Elle devait être en train de se ronger les sangs. « Ah oué ?  Elle est canon ? » « Oué très… chasse gardée, je te vois venir » Stephan plaisanta avant de plonger de nouveau la tête dans son gâteau, il devait en avoir appris assez. Ouf, il se voyait mal dire qu'elle habitait ici XD.

00H30 et il n'arrêtait pas de regarder sa montre. Voilà plus de deux heures qu'ils avaient fini de manger et une demi-heure que tout le monde s'était enfin décidé à se coucher. Josh aurait dû en faire de même, mais il était bien trop intéressé par ce qui se passer derrière sa fenêtre, il attendait Willow avec une certaine impatience. Enfin, ils allaient pouvoir être tous les deux, sans que personne ne les dérange, le meilleur moment de la journée n'allait donc pas tarder à arriver, il ne manquait plus que son âme sœur pour que celui-ci commence.



+ Willie
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.” © caius
avatar
William A. Keegan
as Joshua Carmichael

Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t169-nothing-is-impossible-the-word-itself-says-i-m-possible#1244

Superstar

✮ AVATAR : Sam Claflin
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : Junkiie
✮ DATE DE NAISSANCE : 30/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 38



✮ POINTS D'AUDIMAT : 430
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3713
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 19/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Joshua Carmichael
✮ COTE COEUR IRL : Sa petite amie? Quoique... Lizzie est toujours bien présente dans son coeur.
✮ COTE COEUR SERIE TV : Willow , sa belle cavalière <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :



✮ RPS EN COURS :




Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Oct - 22:33


Every great love starts with a great story...

"Moi aussi, je l'aimais bien" répliqua la jeune femme, un sourire amusé dessiné sur son visage. Ils avaient passé d'excellents moments dans ce camion, et ce n'était pas vraiment quelque chose qu'elle risquait d'oublier. Loin de là même. Elle ne risquait pas d'oublier ce fameux camion qui avait joué un rôle important. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait refuser un peu de changement, et surtout de confort. Ce n'était finalement pas essentiel à son bonheur, mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait le refuser. Enfin, avant de penser à ce qu'ils pourraient faire dans ce grand lit dans la chambre de Josh, il fallait déjà survivre à la soirée en famille. Peut-être que pour le moment, ils étaient encore entrain de profiter tranquillement du temps en tête à tête qu'ils avaient grâce à l'accident de Stephen, mais il n'y avait pas de doute sur le fait que cela ne saurait durer. Attrapant tendrement la main du beau brun, Willow regardait leurs doigts s'entremêler. Pour une raison qu'elle ne saurait pas expliquer, c'était une vue qu'elle appréciait particulièrement. Peut-être parce qu'il avait été bien trop rare dans le passé. Est-ce qu'un jour, leur relation allait devenir plus simple ? Parce que même si entre eux, tout marchait, ou remarchait, à merveille, cela n'empêchait pas qu'ils devaient toujours se cacher. D'abord pour profiter tranquillement de l'autre, sans pour autant devoir supporter les papotages des autres. Car une groom qui sortait avec celui qui était sans doute le plus grand concurrent de son patron, cela aurait fait jaser. Et pas qu'un peu. A l'époque, Willow ne s'était pas plainte. Et pourquoi l'aurait-elle ? Ce petit côté "secret" avait pimenté le début de leur relation. Sauf qu'elle était arrivée à un point où elle aurait juste aimé pouvoir profiter de Josh sans avoir à cacher son existence à tout son entourage. Sauf que pour compliquer la chose, il fallait que la mère de Josh soit sa belle-mère, et qu'il soit venu dans cette maison comme son "beau-frère"... Et même si elle-même n'y accordait pas beaucoup d'importance, ce n'était pas le cas de sa mère. Alors si elle voulait éviter de la blesser, il fallait une fois de plus qu'elle garde cette relation pour elle...

Assise à table à côté de son père, la jolie brune lança un regard plein de défi à cet homme qui avait su la toucher comme aucun autre. En le voyant assis de l'autre côté de la table, elle ressentait un léger pincement au cœur, surtout en pensant que moins d'une heure plus tôt, ils avaient été assis sur le canapé, blotti l'un contre l'autre. Qu'est-ce qu'elle aurait donné pour pouvoir continuer cette séance câlin... Bien sûr, dit comme ça, cela faisait un peu pitié, mais ce petit moment de douceur, de tendresse, c'était sans aucun doute une des choses qui lui avaient le plus manqué pendant tout ce temps. Étrange, Willow n'avait jamais eu l'impression d'être particulièrement tactile... A part lorsqu'elle était en compagnie du beau brun. Tout à l'heure, lorsque les autres membres de "leur" famille seraient au lit, ils allaient de nouveau pouvoir profiter de la présence de l'autre. En attendant, elle allait se contenter de le taquiner un peu, ici, devant le regard médusé de tout le monde. A vrai dire, elle était bien incapable de dire ce qui l'amusait plus : l'échange de "piques" avec Josh, ou bien le regard médusé de ses parents qui semblaient bien loin de se douter qu'elle connaissait très très bien ce "nouvel arrivant". Et inversement. D'ailleurs, elle allait lui répondre au sujet de Losian, mais sur ce coup, son petit frère était plus rapide qu'elle. "Oh, tu sais, Losian la remarque... Hein Willow ?" L'adolescent pouffa de rire, ne laissant pas de doute sur ce dont il parlait. Rha, le sale petit morveux, toujours à se mêler des affaires qui le ne regardaient pas. Comme maintenant. Pendant un bref instant, la jolie brune jeta un regard presque inquiet à Josh. Bien sûr, il était au courant du lien qui l'unissait à son patron, et de leur relation passée. Elle ne le lui avait jamais caché. Et pourtant, vu que Josh lui avait déjà fait une petite crise de jalousie en voyant une photo de Losian et elle, elle redoutait quelque peu la réaction du beau brun devant cette remarque de Stephen. Surtout que cette fois, elle ne pourrait pas le calmer aussi facilement... "Tu as encore raté une occasion de te taire frérot. C'est plus d'actualité depuis bien longtemps, et tu le sais très bien." Cette dernière phrase était finalement plus adressé à Josh qu'à Stephen, bien que la jeune groom évitait de le regarder. Il n'y avait qu'espérer qu'il l'avait compris. Mais vu qu'il continuait à plaisanter, cela semblait bien être le cas. Du moins, jusqu'à ce que Willow ne parvienne à mettre le pied en plein dans le plat. Elle était allé trop loin, et pas qu'un peu d'ailleurs. "Je... je suis désolée. Ce n'est pas ce que je voulais dire..." bafouilla-t-elle. Le sourire avait tout à coup disparut du visage de la jolie brune. Pendant un bref instant, son regard croisa celui du jeune cavalier, avant qu'elle ne s'intéresse de plus près au contenu de son assiette. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien dire pour s'excuser ? Rien devant sa famille du moins... Le pire était finalement qu'un silence s'était installé suite aux paroles maladroites de la jeune femme. Ce n'était qu'après un temps qui lui semblait interminable que la voix de "leur" mère finit par briser le silence, visiblement décidée à relancer une conversation un peu plus... disons moins conflictuelle. "Peut-être que tu pourrais nous aider à éclaircir un mystère Josh" commença-t-elle sur une voix enjouée. "Vu que tu connais Willow, tu connais peut-être aussi ce mystérieux prince charmant de Willow ? Il parait qu'il est aussi cavalier..." "Maman!!!" protesta la jeune femme, tentant de couper court à cette conversation. Est-ce que Leia se rendait-elle compte que l'homme dont elle parlait n'était personne d'autre que le beau brun ? Non, certainement pas... tout comme elle ne devait pas se rendre compte à quel point la situation était embarrassante pour la jeune groom ? Elle n'avait pas honte de sa relation avec Josh. Loin de là même. Seulement, la situation faisait qu'il était bien mieux qu'ils gardaient leur histoire pour eux... sans compter le fait que Josh n'avait pas forcement besoin de savoir qu'elle avait parlé de lui à sa mère. Et puis, à quoi pensait Leia ? En temps normal, cela aurait déjà été étonnant que Josh se souvienne d'elle - une groom parmi tant d'autres -, alors pourquoi serait-il au courant des histoires de coeur d'une simple inconnue ? Chose que la jolie brune ne se gêna pas à faire remarquer, en exprimant sa surprise au fait que Josh se rappelle d'elle    Bon, en occurrence, il était un des principaux concernés, mais ça, le jeune couple était le seul à le savoir. Et heureusement, la réponse du beau brun semblait aller dans le même sens que la remarque de la jeune groom. D'ailleurs, la jeune femme se mordit la lèvre pour ne pas éclater de rire. Leur rencontres s'étaient mal terminées ? Haussant légèrement les sourcils, elle lança un regard amusé à Josh. Si leur rencontres s'étaient mal terminées, alors qu'est-ce qu'il s'imaginait sous une rencontre qui s'est bien terminée ? Elle s'apprêtait à lui répondre avec des sous-entendus, mais encore une fois, elle fut coupée court, par sa père cette fois, et s'étouffa presque. Frère et soeur ? Voilà bien quelque chose qui ne risquait pas d'arriver. Après tout, ils n'étaient pas chez les Borgias ici. En tout cas, une simple remarque - et une des premières de son père durant ce diner - suffisait pour plomber l'ambiance. Bizarrement, Willow n'avait plus vraiment envie de plaisanter. Au moins, maintenant il n'y avait plus de doutes sur la vision des choses de ses parents. Sans doute que cela montrait qu'elle avait eu raison en demandant à Josh de garder leur relation secrète... sauf que maintenant, elle doutait s'ils pouvaient un jour sortir de l'ombre et annoncer leur relation à leurs parents. Parce que pour l'instant, cela semblait franchement mal parti...

Mangeant son désert sans grand enthousiasme, regardant sa montre à plusieurs reprises. Sa journée avait été longue, éprouvante, et pour l'instant, elle ne pensait finalement qu'à une chose : se laisser tomber dans son lit et dormir. Sauf que le diner traînait en longueur... Jusqu'à ce que la jolie brune ne décide à y mettre fin. Attrapant son assiette à moitié terminée pour la déposer dans l'évier, elle se leva. "Je vais aller prendre une douche et me coucher. Bonne nuit."

L'eau chaude coula sur sa peau, ravivant peu à peu les esprits de la jeune femme. Contrairement à ce qu'elle avait voulu faire croire à ses parents, sa journée était loin d'être terminée. Un sourire était dessiné sur son visage lorsqu'elle éteignait l'eau et s'enroula dans une serviette. Sans doute que demain elle allait regretter de s'être couchée si tard, mais quoi qu'il en soit, il était bien impensable qu'elle ne tienne pas sa promesse. Et puis, ils avaient été séparés bien trop longtemps pour ne pas profiter de leurs retrouvailles. Une heure plus tard, tout le monde était allé au lit. La jeune femme jeta un dernier regard dans le miroir, jetant un regard critique à son déshabillé noir avant de s'enveloppe dans un peignoir et  d'ouvrir sa fenêtre. Il n'y avait qu'à espérer que Josh ne se soit pas dormi en attendant...
Arrivée devant la fenêtre du beau brun, la jeune femme constata avec soulagement que cela ne semblait pas être le cas. Au contraire, à en juger de la manière dont il observait la fenêtre, il devait être au moins aussi impatient qu'elle de profiter enfin de leurs retrouvailles. "J'ai bien cru qu'ils n'allaient jamais aller se coucher." laissa-t-elle échapper d'un air désespéré lorsqu'elle escalada la fenêtre, avant de laisser glisser sur le sol. "Je suis désolée pour ce que j'ai dit tout à l'heure. J'ai tendance à parler avant de réfléchir... mais je ne voulais pas te blesser." finit-elle par ajouter. Elle s'en était voulu pendant toute la soirée pour ces quelques mots irréfléchis qui avaient fait tant de mal. Alors maintenant qu'ils étaient enfin seuls, elle voulait au moins s'excuser. S'approchant du beau brun, elle posa tendrement sa main sur sa joue. "Tu ne m'en veux pas trop ?"




WILLIE
« L'amour véritable c'est celui qui dit je t'aime mais je te quitte. Il part mais ne cesse de s'agrandir. »
avatar
Lizzie-Kate Aylin
as Willow Hawkins

Voir le profil de l'utilisateur

✮ AVATAR : lily collins
✮ REPLIQUES DONNEES : 41



✮ POINTS D'AUDIMAT : 870
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3743
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 09/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Willow Hawkins
✮ COTE COEUR IRL : célibataire par conviction... si seulement ça serait aussi simple
✮ COTE COEUR SERIE TV : amoureuse, et pas qu'un peu >.<
✮ MES PENSEES DU MOMENT :
REMEMBER THE PAST, LIVE FOR THE FUTURE



Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Oct - 19:43


Long time no see
Losian… rien que d'entendre son prénom suffisait à l'énerver. Il savait pourtant que l'histoire entre lui et Willow était terminée, mais cela ne l'empêchait pas de ressentir une certaine jalousie, surtout quand on évoquait l'ex de sa copine lors d'un repas de famille. Avait-il été si important que ça pour qu'il arrive dans la conversation ? Il aurait sûrement eu plus de facilités à accepter les choses, s'il appréciait le personnage. Sauf que c'était tout le contraire. Même avant de savoir qu'il avait eu une relation avec sa petite amie, il le détestait et c'était réciproque. Une fois, ils n'étaient pas passés loin de se foutre sur la tronche. Leur vision des choses, de l'équitation, des chevaux, tous les opposés. À part la belle. En tout cas, une chose était sûre et certaine, pour le bien-être de tout le monde sur le terrain de concours, cacher leur relation était une véritable obligation. Maintenant qu'ils s'étaient enfin retrouvés, ils devaient une fois de plus cacher leur histoire. A croire qu'ils ne pouvaient pas la vivre au grand jour.

Une fois de plus, il avait encore réussi à montrer sa grande capacité d'adaptation. Pour son premier repas en famille, il échouait haut la main. En une fraction de seconde, il avait réussi à plomber l'ambiance. Celle-ci était passée de légère à très lourde. Tout ça à cause de son mauvais caractère. Pourquoi s'était-il énervé alors qu'il connaissait très bien Willow ? Elle tentait juste à sa façon de montrer à ses parents qu'ils ne se passaient rien du tout entre eux. Elle tentait de brouiller les pistes, à sa façon. Heureusement que sa mère était là pour réussir à détendre l'atmosphère, autant passer à une autre discussion pour tenter de dédramatiser la situation. Sa mère ne pouvait pas tomber mieux. Alors comme ça, elle avait parlé de lui à sa mère. La situation ne pouvait pas être plus cocasse. Sa mère était sûrement bien loin de s'imaginer la vérité, à savoir qu'il était le cavalier en question. Vu le nombre de cavaliers présents sur un concours, il était tout de même assez étonnant qu'il s'agisse de Joshua, pourtant c'était bel et bien le cas. Le plus surprenant étant sans doute que Willow avait réussi à garder son identité secrète. Ne pas parler en concours était une chose, mais ne pas en parler en famille en était une autre. Il préférait ne pas penser au moment ou sa mère et son beau-père découvriraient la vérité… ça allait être une vraie bombe et ils étaient en train de la rendre encore plus puissante. Le plus simple aurait été de dire la vérité, pour que cela ne leur retombe pas dessus par la suite, mais c'était un sujet assez délicat et finalement aucun des deux n'avait envie de parler de leur relation. Mais le plus surprenant pour lui ce ne fut finalement pas la question, mais la réaction innée de Willow en prononçant le simple mot : maman. Un mot que lui ne prononçait jamais, pas de cette manière en tout cas. Il se sentait étranger à sa propre mère, comme si la seule chose qui les liait se trouvait dans leurs gènes. Finalement, sa propre mère avait plus élevé sa petite amie qu'elle ne l'avait élevé lui. Une fois de plus, il resta quelques secondes muet comme une carpe, plombant une fois de plus l'ambiance avant de réorganiser ses pensées pour reprendre le fil de la conversation. Certes, il en voulait encore et toujours à sa mère, mais il ne pouvait pas nier les efforts qu'elle était en train de faire pour le réintégrer dans sa vie. « Je m'intéresse pas vraiment aux histoires des autres , surtout qu'avec Willow, on s'est finalement croisé assez peu souvent. » Ou comment mentir sans scier une seule seconde. « Je ne peux que le plaindre en tout cas ». Un sourire taquin se dessina sur ses lèvres tandis qu'il plongeait sa cuillère dans son dessert. «  Je l'aime bien » La voix amusée de son demi-frère retentit. Une fois de plus, ils étaient d'accords sur un point : Willow était chiante .

xxxxxxxxxx

Le temps s'écoulait avec une lenteur mortuaire. Plus il regardait la fenêtre et il avait envie de passer la porter pour aller lui-même dans la chambre de sa petite amie. Il aurait pu tenter l'expérience, mais il y avait fort à parier qu'il se fasse chopper. Sauf qu'il n'avait aucune excuse valable en tête pour expliquer ce qui pouvait le pousser à rendre une visite-surprise à sa « sœur » à minuit passé...C'était un très mauvais plan, le seul valable c'était lui qu'ils avaient élaboré quelques heures auparavant. Bordel, il détestait être aussi passif. Il profita de l'absence de Willow pour faire plusieurs exercices qui une fois de plus lui firent monter les larmes aux yeux. Qu'est-ce que ça faisait un mal de chien. Il avait l'impression d'être totalement désarticulé, ces jambes obtempéraient, mais la douleur qui suivait lui faisait comprendre que remarcher ne serait pas chose aisée, il allait devoir souffrir.

Il avait terminé depuis quelques minutes déjà quand elle fit enfin son apparition. S'il en avait eu la possibilité, il se serait précipité à la fenêtre pour l'aider à rentrer, mais vu qu'il était sur son lit, autant qu'il y reste. Vu sa vitesse de croisière, elle aurait le temps de faire 4 fois le tour de la maison qu'il ne serait même pas encore arrivé à la fenêtre. Il se contenta donc d'être spectateur et put profiter pleinement du spectacle qu'elle était en train de lui offrir. « Je n'oublierai pas ce moment, tu en entendras parler toute ta vie  » .Elle n'avait pas encore la grâce d'une danseuse étoile, mais elle avait réussi à atterrir dans sa chambre sur ses deux pieds, ce qui relevait d'un certain exploit. Il l’accueillit à bras ouvert sur son lit , enfin ce n'était pas trop tôt, il attendait ce moment depuis trop longtemps. « C'est déjà oublié » lui murmura t'il à l'oreille avant de poser ses lèvres dans le cou de la jeune femme. Relevant la tête, il plongea son regard dans celui de la belle. « Plus j'y pense et plus je me demande, comment j'ai fait pour réussir à ne pas t'appeler pendant tout ce temps... » Il avait été très con, très très con.. et se demandait par quel miracle, elle avait pu le pardonner aussi vite. Elle était comme ça , sa Willow, elle était parfaite. Enroulant ses bras autour de la belle, il la tira contre lui, bien décidé à ne pas la laisser s'échapper. « ça va si je te kidnappe pendant les 100 prochaines années? » oui il voyait large, mais c'était mieux que voir court. Son regard descendit un peu plus et se posa sur le peignoir de la belle. « Je t'ai jamais vu comme ça :teehee : » Amusé, il souleva le vêtement pour regarder en dessous . «  Je sens que je vais adorer cette soirée: siffle: » Il resta quelques secondes à admirer le déshabillé noir. Pour le moment , il ne pouvait pas en profiter entièrement, faute au peignoir, mais ça n'allait sûrement pas tarder. Autant dire que cela changer des soirées dans son camion, qui étaient, plus rustique:dent:. Là ils étaient passés à un cran au dessus, il allait devoir assurer .



+ Willie
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.” © caius
avatar
William A. Keegan
as Joshua Carmichael

Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t169-nothing-is-impossible-the-word-itself-says-i-m-possible#1244

Superstar

✮ AVATAR : Sam Claflin
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : Junkiie
✮ DATE DE NAISSANCE : 30/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 38



✮ POINTS D'AUDIMAT : 430
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3713
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 19/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Joshua Carmichael
✮ COTE COEUR IRL : Sa petite amie? Quoique... Lizzie est toujours bien présente dans son coeur.
✮ COTE COEUR SERIE TV : Willow , sa belle cavalière <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :



✮ RPS EN COURS :




Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Oct - 14:34


Every great love starts with a great story...

"Et pourquoi donc ? Pour te moquer de mon manque de grâce ?" plaisanta la jeune femme, tout en se laissant glisser dans la chambre. Ouf, elle avait réussi sans finir étalée par terre, c'était déjà ça. Quant au manque d'élégance... et bien, disons qu'il y avait toujours de petites choses à améliorer pour la prochaine fois Même si la jolie brune n'appréciait pas vraiment l'idée de devoir une fois de plus cacher sa relation avec Josh, il fallait avouer que ce petit côté "je passe par les fenêtres" avait quelque chose d’excitant. Ou du moins c'était le cas pour elle, mais ça ne devait pas forcement l'être pour Josh qui ne pouvait finalement qu'attendre qu'elle vienne le rejoindre. Lui qui avait toujours été si actif se retrouvait désormais condamné à subir dans bien des situations. Et pourtant, il arrivait toujours à lui sourire comme maintenant. Mais au moins ce soir, il n'allait pas avoir besoin de patienter plus longtemps, étant donné que Willow ne tarda pas à s'asseoir à côté de lui sur son lit. "Hmmm...parce qu'il te fallait du temps pour réaliser ce que tu ratais ? Tu es un peu lent par moments   " tentait-elle de plaisanter. Aucun doute, ces longs mois de séparation avaient été aussi douloureux pour l'un que pour l'autre. Dire que pendant de bien trop nombreuses semaines, Willow avait vécu dans l'incertitude, ne sachant pas vraiment ce qui avait bien pu se passer pour que Josh ne décide de lui écrire une telle lettre pour rompre. Elle en était arrivé à la seule conclusion qui lui avait paru logique, à savoir que leur relation n'avait pas eu la même signification pour lui qu'elle ne l'avait eu pour elle. Et compte tenu de cette conclusion, il était certainement étrange de voir à quelle vitesse ils avaient réussi à surmonter ces moments peu agréables. Il n'avait finalement pas fallu beaucoup pour qu'ils continuent, peut-être pas exactement là où ils s'étaient arrêté la dernière fois qu'ils s'étaient vu, mais presque. Et d'une certaine manière, cela faisait un bien fou à la jeune femme de voir qu'au point de vue relationnel, rien n'avait vraiment changé entre eux. Que leur relation était belle et bien fondée sur des sentiments véritables et qu'elle ne s'était pas tout imaginé.  Et autant dire que sur ce point, les regards que Josh lui lançait, ou tout simplement son comportement à son égard, ne laissaient pas de doutes. "Que cent ans ? Et après quoi ? Un siècle, et tu en auras déjà mare de moi ? C'est vraiment flatteur    " Bon, ok, elle venait juste de tourner en dérision une phrase qui, à l'origine, était certainement censée être romantique. Mais comme à chaque fois qu'elle était en présence de Josh, elle avait tendance à entrer dans ce petit jeu sans même réfléchir. Approchant un peu plus son visage de celui du beau brun, elle finit par ajouter : "Peut-être que tu n'aurais même pas besoin de me kidnapper." Ou comment dire qu'elle aimait cette idée de passer le reste de leur vie ensemble, sans forcement utiliser ces mots qui étaient sans doute un peu trop kitsch. Enfin, avant de penser à passer le reste de leur vie ensemble, peut-être qu'ils feraient mieux de se concentrer sur le "maintenant". Jusqu'ici, leur relation avait été parfaite, mais est-ce qu'elle le serait toujours maintenant qu'ils allaient se voir tous les jours, au lieu de tous les quelques mois ? A vrai dire, elle l'espérait, mais seul le temps allait pouvoir leur donner la réponse.

En sentant son peignoir glisser -pour ne pas dire, être tiré  - un sourire malicieux se dessina sur le visage de la belle. De toute évidence, sa tenue semblait faire l'effet escompté, et pourtant, elle ne put pas s'empêcher de continuer de jouer avec Josh. Possant tendrement mais fermement sa main sur celle de Josh, elle l'empêcha de dévoiler d'avantage de sa tenue légère, qui pour l'instant était encore grandement cachée par son peignoir. "Ah, désolée... mais je crois que j'ai oublié de te prévenir qu'apparemment mon petit ami est à plaindre... du coup, tu ne voudrais certainement pas en voir plus, crois moi." Ben quoi, après tout, c'était ce qu'il avait dit au cours du dîner, alors qu'il l'assume . Certes, le connaissant, il n'avait sans doute pas pensé un seul mot de ce qu'il disait, mais autant lui montrer ce que c'était que d'être à plaindre   Sauf que sur ce coup, il n'était sans doute pas le seul à plaindre dans l'histoire, vu qu'elle aussi était quelque peu impatiente de passer au cran d'au-dessus en vue des prémices quelques heures plus tôt. Sauf que sur ce coup, l'occasion était trop belle pour la laisser passer. Se laissant glisser une fois de plus sur les genoux du beau brun, Willow continuait le petit jeu qu'elle venait de commencer. "D'ailleurs, d'après ce petit copain qui est tant à plaindre, il parait aussi que je suis chiante, sans même parler de mon don de toujours mettre les pieds dans les plats." murmurait-elle, son visage à quelques centimètres à peine de celui de Josh, tandis qu'elle énumérait quelques uns des défauts que ce dernier aimait lui trouver. Le pire, c'était certainement qu'elle allait pouvoir continuer comme ça pendant un bon moment..."Et il ne cesse de me dire que je parle trop... Alors peut-être devrais-tu tout simplement m'obliger à me taire ?" Après tout, il l'avait déjà kidnappé, alors autant rester dans cette logique   Sans parler du fait qu'elle venait plus ou moins de lui donner les pleins pouvoirs, alors autant qu'il en profite




WILLIE
« L'amour véritable c'est celui qui dit je t'aime mais je te quitte. Il part mais ne cesse de s'agrandir. »
avatar
Lizzie-Kate Aylin
as Willow Hawkins

Voir le profil de l'utilisateur

✮ AVATAR : lily collins
✮ REPLIQUES DONNEES : 41



✮ POINTS D'AUDIMAT : 870
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3743
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 09/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Willow Hawkins
✮ COTE COEUR IRL : célibataire par conviction... si seulement ça serait aussi simple
✮ COTE COEUR SERIE TV : amoureuse, et pas qu'un peu >.<
✮ MES PENSEES DU MOMENT :
REMEMBER THE PAST, LIVE FOR THE FUTURE



Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Oct - 19:37


Long time no see
« Bha, tu vas pas me dire que tu as l'étoffe d'une danseuse étoile » Que cela soit claire, il la connaissait assez pour savoir qu'elle n'était pas la personne la plus souple qu'il ait rencontrée et cela n'était pas du tout un jugement lié à leur vie intime. Dans ce domaine là, elle se débrouillait, bien, voir très très bien et faisait preuve d'une grande sportivité . Dans la vie de tous les jours par contre, c'était autre chose. Il la revoyait avec délice passer sa jambe par-dessus le fil pour se rendre de l'autre côté des écuries, manquant de se prendre un joli vautre en laissant son petit pied traîner. Oui, elle avait encore quelques progrès à faire pour se lancer dans le ballet du lac des cygnes XD. « Dans quelque temps, tu arriveras peut-être à l'escalader comme le ferait catwoman  »  Joshua fan de comics ? Et pas qu'un peu, il en avait amené un sac, sa collection personnelle, ou plutôt ses préférés, il n'était pas encore en mesure de déménager toute sa maison et puis il n'en avait pas vraiment envie. En fait, il voulait retourner vivre en Ecosse, et si possible avec Willow, mais pour le moment, il gardait cette idée dans son esprit. Il était bien trop tôt pour en faire part à la jeune femme, avant tout, il devait retrouver ses jambes, relancer sa carrière, trouver de nouveaux sponsors et bien sûr de nouveaux propriétaires pour continuer la compétition et pour le moment, il n'avait pas encore réussi la première étape.

« On sera mort, je te signale  » Vexé ? Un petit peu, sa belle déclaration n'avait servi à rien, elle l'avait tout simplement retourné contre lui. Elle allait pouvoir patienter, il était hors de question qu'il se relance dans ce genre de déclaration à coeur ouvert. Pff, vraiment, il ne comprenait rien aux femmes, encore moins à Willow. Qu'importe ses tentatives, elle le surprenait toujours. Lui qui tentait à sa manière d'être romantique… Autant faire comme tous les mecs et partir en courant pour ne pas s'engager. Il retrouva cependant rapidement son sourire, comme quoi il arrivait rapidement à oublier, la méchanceté de sa belle XD. Quoiqu'elle y était sûrement pour quelque chose. «Je t'ai déjà kidnappé » murmura t'il à son attention. Il pouvait retourner la situation sous différent sens, à la fin, il avait réussi à gagner le cœur de la belle. En tout cas, c'était ce qu'il pensait XD, comme elle avait réussi à obtenir le sien, aussi kitch que cela puisse paraître.

En tout cas, elle était décidée à jouer avec ses nerfs, il la regarda se redresser pour remettre une certaine distance entre eux, mais pas trop, histoire d'aguicher un peu plus le beau brun qui se demandait bien par quel miracle, il ne lui avait pas encore sauté dessus. Ah oui, il ne pouvait pas, impossible pour lui de l'attraper comme il l'aurait fait quelques mois auparavant. Pour la première fois, il ne se sentit pas diminué, c'était assez rare qu'il ne pense pas trop à son handicap. A place, il la laissa faire appréciant le spectacle qu'elle lui offrait, se mordant les lèvres pour essayer de ne pas avoir l'air suppliant XD. «  Bientôt je serai de nouveau apte à te courir après , profite bien de ton avantage » Pis, oui, elle mettait souvent les pieds dans le plat, si ce n'est pas toujours. Comme preuve, il pouvait parfaitement citer le repas en famille, mais il fallait avouer qu'il y avait de l'amélioration. « Attend tu as réussi à ne pas ébruiter notre grand secret, c'est remarquable venant de toi »

Un sourire taquin se dessina sur ses lèvres quand il comprit enfin ou elle voulait en venir. Bon Willow avait un paquet de défauts, mais lui aussi, il était sérieusement lent d'esprit. Dire qu'elle avait fait tout ça pour en arriver à cette petite conclusion. Oui, elle parlait trop et il était bien décidé à mettre un terme à ça, surtout qu'elle venait tout juste de le supplier . Il ne pouvait pas la laisser dans une telle détresse, il devait l'aider à se taire d'une manière ou d'une autre . Heureusement pour la belle, Joshua venait de trouver une idée pour qu'elle cesse de dire n'importe quoi et quelque chose lui disait qu'il partageait la même XD. Empoignant le visage de la belle en coupe, il posa ses lèvres sur les siennes avant de partir à la recherche de sa langue : meilleur moyen de la faire taire, il n'avait rien d'autre en tête . Il retrouva rapidement les sensations qui avaient été les siennes en début de soirée. Il ne fallut qu'une demi-seconde pour qu'il sente son corps s'embraser et ce n'était pas Willow qui allait réussir à le refroidir vu l'énergie qu'elle mettait à l'embrasser. C'était à se demander qui était le plus impatient des deux. Mouwaha, abandonnant le visage de la jeune femme, ses mains descendirent le long des jambes de la jeune femme avant de les remonter pour se place sous son peignoir à la recherche de l'or noir . Pendant qu'elle était en train de lui déchirer son tee shirt XD, il s'empressa de lui enlever sa couche superflue, tout en tentant de ne pas parler trop fort, fallait pas non plus qu'il oublie que sa mère et son beau père dormait à seulement quelques mètres. Il s'arrêta cependant quelques secondes pour observer le déshabillé noir que portait Willow. Sans le peignoir, il pouvait apprécier le chef-d'oeuvre et autant dire qu'il avait de quoi se rincer l’œil. « J'adore... » constata t'il avant de fondre de nouveau sur la jeune femme ou peut-être était-ce elle qui reprit les commandes XD. Elle dut cependant calmer ses ardeurs pour lui retirer son pantalon, pendant que lui n'avait de cesse de l'embrasser, remontrant de sa poitrine, son cou, jusqu’à ses lèvres, bon d'accord, il n'était pas d'une grande aide bien au contre, mais il n'y pouvait rien, ses jambes ne répondaient plus aussi bien qu'avant. Une fois libéré de ce méchant pantalon, bien trop serré, il passa son bras autour de la taille de la belle pour l'envoyer dos contre le lit, voila qui était bien mieux comme ça. Il avait bien envie de lui faire visiter sa toute nouvelle chambre, en particulier le bureau qu'il n'utiliserait jamais, mais c'était trop risqué pour tenter la chose XD. Non ce soir , ils se contenteraient du lit. Il avait perdu le compte, mais de longues minutes s'étaient écoulés depuis le début de leurs préliminaires. Josh ne ressentait aucune fatigue, bien trop en forme pour ça. Hmm, il était peut être légèrement infirme, mais cela n'allait pas l'empêcher d'envoyer Willow au 7eme ciel et lui aussi d'ailleurs. Ce qu'il fit d'ailleurs avec une énergie non dissimulée et Willow n'était pas en reste. En fait, il ne l'avait jamais vu comme ça, sans parler qu'elle était en train de se montrer imaginative. Avec Willow, pas besoin de faire l'amour sur un bureau pour monter aux rideaux, elle avait plus d'un tour dans son sac pour rendre ce pauvre Josh totalement sans voix . Autant le dire, ce fut une nuit torride, remplie de sueurs et de moments de grâce, ils l'avaient atteint le 7eme ciel et plus d'une fois d'ailleurs .



+ Willie
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close.” © caius
avatar
William A. Keegan
as Joshua Carmichael

Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t169-nothing-is-impossible-the-word-itself-says-i-m-possible#1244

Superstar

✮ AVATAR : Sam Claflin
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : Junkiie
✮ DATE DE NAISSANCE : 30/06/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 38



✮ POINTS D'AUDIMAT : 430
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3713
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 19/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Joshua Carmichael
✮ COTE COEUR IRL : Sa petite amie? Quoique... Lizzie est toujours bien présente dans son coeur.
✮ COTE COEUR SERIE TV : Willow , sa belle cavalière <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :



✮ RPS EN COURS :




Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Nov - 23:29


Every great love starts with a great story...

"Catwoman ? Vraiment ? Qu'est-ce que les mecs ont tous avec leurs délires sur les personnages de DC ? C'est l'effet combinaison de cuir ?" En tout cas, c'était certainement une idée à retenir, bien que pour l'instant, leur couple n'avait pas vraiment besoin d'être pimenté pour bien fonctionner, encore moins après une aussi longue absence. Mais si ça pouvait faire plaisir à Josh  Il n'y avait plus qu'à espérer qu'au moment venu, elle ne reste pas coincée dans cette combinaison moulante, parce que tout ce faux cuir, ça devait tout de même sacrément coller... mais ça, ce n'était certainement pas le genre de chose auxquels pensaient les mecs devant de tels habits. "Qui sait, si tu es gentil avec moi, on pourra peut-être tenter l'expérience   "  Au moins, on ne pouvait pas prétendre qu'elle n'était pas ouverte aux propositions    Quoique, en y réflechissant, ce n'était peut-être pas ce que Josh avait voulu dire par là, peut-être qu'après toutes ces mois de séparation, et surtout en anticipation de la soirée qui les attendait, elle avait les idées quelque peu mal placées et était légèrement en train de tout prendre au second degré... Quoique, vu la manière dont Josh la regardait, il devait certainement être en train de penser à exactement la même chose.

Un sourire se dessina sur le visage de la jolie brune, alors qu'elle luttait de toute force de ne pas fondre devant la mine boudeuse de Josh. Est-ce qu'il avait la moindre idée de ce qu'il arrivait à provoquer en elle ? Willow avait eu plusieurs relations avant lui, et pourtant, aucun de ces hommes n'aurait eu le droit à une seconde chance. Rien que le fait qu'elle lui avait aussi rapidement pardonné sa tentative de rupture prouvait finalement à quel point elle tenait à lui, et surtout qu'elle n'était finalement pas prête à le lacher. Heureusement pour elle, c'était bien réciproque. "Tu sais, la plupart des hommes s'enfuiraient si une fille leur dit qu'on veut passer l'éternité avec eux, et toi, tu boudes. " murmura-t-elle, alors que ses doigts parcouraient tendrement le visage du beau brun. Car oui, elle avait beau s'être quelque peu moquée de lui, mais au fond, elle avait fini par renchérir ce qu'il avait dit. "T'as de la chance que j'aime bien ta petite mine boudeuse   ." murmura-t-elle, tout en appuyant son front contre celui du beau brun. Dire qu'elle aurait tout simplement pu se contenter de mettre fin à cette petite discussion qui ne menait finalement nulle part en embrassant le beau brun, mais non, il fallait qu'elle parle et parle, répliquant toujours sans vraiment s'arrêter. "Vu comme tu le dis, tu sembles pas prêt de me relâcher." continua-t-elle sur cette lancée. Il était vrai que d'une certaine manière, il avait réussi à s'infiltrer dans son esprit dès leur premier rendez-vous, et même pour ainsi dire à la kidnapper. "Et je dois vraiment être en train de développer une forme aigu du syndrome de Stockholm, parce que je ne compte pas non plus laisser partir mon ravisseur." Comme quoi, il valait sans doute vraiment mieux qu'ils mettent un terme à cette conversation, car celle-ci commençait à devenir du grand n'importe quoi. Et heureusement pour elle, Josh ne se fit par prier longtemps pour répondre à son appel à l'aide. Après tout, c'était le moment qu'ils avaient tous les deux attendus depuis les préliminaires quelques heures plus tôt, et autant dire que cette fois encore, Willow était bien incapable de résister aux lèvres de Josh, ou à ses caresses. Et heureusement pour eux, cette fois-ci, il n'y avait personne pour les interrompre, parce que la jeune femme était loin, très loin, de vouloir se décoller du beau brun. Au point où enlever son pantalon était un véritable challenge, surtout parce que ce dernier continuait à la distraire, rallongeant cet exercice d'une semi-éternité... du moins aux yeux de la jolie brune. D'ailleurs, la seule raison pour laquelle son pantalon était toujours en bon état, c'était tout simplement parce que le jean était un peu plus résistant que le tissus normal, sinon il aurait certainement fini dans le même état que le T-shirt.   Et oui, la jeune femme était quelque peu impatiente, mais sur ce point, elle n'était pas la seule à en juger du fait qu'à peine débarrassé de son vêtement gênant, le beau brun en profita pour l'allonger sur le lit, et les choses plus sérieuses de la soirées pouvaient enfin commencer enfin  

"Hmmmm." Blottie dans les bras du beau brun, la jeune femme avait bien du mal à sortir du monde de Morphée, et elle n'espérait finalement qu'une chose : que ce futu portable qui se trouvait dans la poche de son peignoir, quelque part sur le sol, finisse par enfin se taire pour qu'elle puisse profiter ne serait-ce que quelques minutes de la chaleur du lit... et de Josh à ses côtés. Sauf que malheureusement, elle ne savait que trop bien que cela n'allait pas être possible. Qu'elle le veuille ou non, elle allait devoir se lever pour aller travailler, et autant dire qu'après une telle nuit et aussi peu de sommeil, cela risquait d'être difficile. S'étirant, la jolie brune finit par poser son regard dans celui de Josh. Sans dire un mot, elle attrapa tendrement ses lèvres avec les siennes. "J'aimerais me réveiller comme ça chaque jour." murmura-t-elle "Même si je ne dirais pas non à quelques heures de sommeil en plus." Baillant, la jeune femme finit par se redresser. Si elle voulait éviter que toute la maison ne soit réveiller par la sonnerie de son portable, elle n'avait pas vraiment d'autres choix que de se lever... et vite. Sauf qu'elle n'était pas vraiment motivée à quitter le lit et la présence de Josh tout de suite. "Je t'aurais bien proposé qu'on élabore notre propre petit programme de rééducation pour toi, mais je crois que ce ne sera pas vraiment nécessaire. Tu m'as achevé   Si je m'endors au boulot, je te tiens pour seul responsable   ." Puis se baissant une fois de plus vers Josh, elle finit par ajouter. "Ca va être long jusqu'à ce soir." murmura-t-elle avant de voler un autre baiser au beau brun, un dernier pour se donner assez de courage pour affronter cette journée qui risquait d'être affreusement longue. "Il va vraiment falloir que j'y aille, on se revoit plus tard." Sur ces mots, la jeune groom finit enfin par grimper du lit pour renfiler son peignoir avant de repartir par le même chemin qu'elle n'était venue.




WILLIE
« L'amour véritable c'est celui qui dit je t'aime mais je te quitte. Il part mais ne cesse de s'agrandir. »
avatar
Lizzie-Kate Aylin
as Willow Hawkins

Voir le profil de l'utilisateur

✮ AVATAR : lily collins
✮ REPLIQUES DONNEES : 41



✮ POINTS D'AUDIMAT : 870
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -3743
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 09/06/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Willow Hawkins
✮ COTE COEUR IRL : célibataire par conviction... si seulement ça serait aussi simple
✮ COTE COEUR SERIE TV : amoureuse, et pas qu'un peu >.<
✮ MES PENSEES DU MOMENT :
REMEMBER THE PAST, LIVE FOR THE FUTURE



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Every great love starts with a great story... - Willua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Great MAZINGER action figure 30cm vunyl - HD.
» Rusted Great Sword - Wonr Great Sword
» Great Mahou Daisakusen (Dimahoo) Astuce & Bios traduc
» The Great War In Europe: Deluxe Edition - GMT
» Great Campaign of Le Second Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enjoy The Show :: Les Habitations-