Partagez | .
 

 Freddy... that's a nice name - Cassayl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jeu 1 Mai - 20:35


Freddy... that's a nice name...
« Ne rentre pas trop tard » Un soupir silencieux s'échappa de ma bouche. Assise sur le perron de la porte, j'enfilais mes bottes en cuir. Je les avais eues pour mon anniversaire, c'était la première fois que mes parents acceptaient de m'offrir une paire de chaussures avec des talons dépassant 2 cm. Une vraie victoire qui ne c'était pas faite toute seule. À 23 ans, malgré mon diplôme en poche, j'étais encore et toujours une habitante de Meadfalls. Mon père avait refusé que je parte faire mes études universitaires dans une grande ville. Je travaillais donc par correspondance. Pour lui chacune d'entre elle était un appel à la tentation et il refusait que sa fille unique y cède. « Ne me cite pas Publius Syrus je m'en souviens. Il a dit la confiance est comme l'âme ; une fois partie, elle ne revient jamais. » Dotée d'une mémoire assez déconcertante pour tout ce qui touchait aux citations, j'étais en mesure de citer pas mal d'auteurs sans trop réfléchir. « Aylee, je ne te demande pas ton avis, tu dois rentrer avant 10heures » Mes yeux roulèrent dans mes orbites, un peu à la manière cartoon. Qu'est-ce qu'il pouvait m'énerver avec ces idéaux. Plus je vieillissais et plus j'avais envie de faire brûler sa bible. Mon père était un homme dur qui ne supportait pas que sa fille ne rentre pas dans les principes de l'Église catholique. Je ne pouvais pas porter de jupes trop courtes, je ne pouvais pas me maquiller.. La liste était longue. Pendant des années, la radio avait été ma seule compagne alors pour passer le temps, j'avais opté pour la lecture. Heureusement pour moi, Théo avait toujours été là. Depuis le départ, il avait fait partie de chacune des étapes de ma vie et aujourd'hui encore, j'étais incapable de me séparer de lui. Pourtant je le savais, un jour il allait partir, se marier, fonder sa famille et je n'aurais plus la même dans sa vie. Finalement, ce n'était pas plus mal que j'ai reçu cette lettre, c'était le meilleur moyen pour que je passe à autre chose, mais ce soir ce n'était pas à Théo que j'allais rendre visite, mais à ma sœur de cœur : Cassandra .

Avec Cassandra, on se connaît depuis qu'on est toute petite. Elle est arrivée à la maison alors qu'elle n'avait que 5 ans. Ses parents sont décédés dans un accident de voiture. Alors c'est ma mère, la sœur de son père qui en a eu la garder. Du coup, on a grandi ensemble. Dans ce monde ou tout m'était interdit, elle m'a toujours apporté une vision de la vie différente, car Cassandra n'est jamais rentrée dans le moule et je crois que je l'ai toujours encore plus aimé à cause de ça. Elle a réussi là où j'ai toujours échoué. Tourner le dos à mon père et faire sa vie comme elle le sentait. Bon d'accord, Cassandra ce n'est pas la voix de la raison, elle est particulière et le plus souvent les gens ont tendance à la fuir, mais ça c'est tout simplement parce qu'ils ne la connaissent pas. J'ai grandi avec elle, je la connais par cœur et même si sa personnalité peut interpeller, en comparaison à d'autres habitants de Meadfalls, elle est tout a fait normal.

Mes bottes enfilées, je sortais à l'extérieur de la maison pour bondir sur mon vélo. Mon père refusait de m'acheter une voiture, trop dangereux à son goût, comme si me laisser pédaler comme une folle à la tombée de la nuit n'était pas dangereux. Un sourire se déposa sur mes lèvres tandis que je passais devant le stade. Théo devait être en train de s'entraîner. Je ne me priais plus excepté pour lui. « Dieu, je vous en prie, faite qu'il ne se blesse pas aujourd'hui » Parce que oui, Théo était capable de tout, il était poisseux de chez poisseux... « Notre amour est comme le vent. Je ne peux pas le voir, mais je peux le sentir.  » Laissais-je échapper avant de reprendre ma route. L'amour me marchait pas à sens unique, je devais l'accepter. Maintenant que quelqu'un m'aimer, je n'avais aucune raison de continuer à ne penser qu'à Théo.

Il me fallut plusieurs minutes pour arriver chez ma sœur. Elle habitait un peu à l'extérieur de la ville. Son jardin était lugubre tout comme sa maison, mais pourtant rien ne m'inquiétait. Disons que j'y étais habituée et je participais même à ces petits délires, je trouvais même ça amusant. Aujourd'hui, elle allait encore m'en faire voir, avec un peu de chance, elle allait oublier de me faire prier la triple déesse. Je commençais à être fatiguée de prier ... Depuis le temps, j'avais toutes les idées de croire que personne n'existait en haut et qu'on devait apprendre à se débrouiller tout seul. Nous étions maître notre destin comme la disait si bien William Ernest Henley  dans son poème Invictus ,Je suis le maître de mon destin ,Je suis le capitaine de mon âme.. Sur cette idée, je descendais de mon vélo que je déposais sans grand soin sur le côté du grillage avant de passer par le petit portail. Aucun bruit, si ce n'est le léger son d'une chouette. Ça donnait le ton... Pour rentrer chez ma sœur, il fallait répondre à un code précis en tapant à la porte : Un coup long, 3 courts puis imiter un âne. De cette manière, elle était sûre et certaine que la personne de l'autre côté n'était pas un esprit malfaisant. En plus d'être la fille du prêtre, je savais donc parfaitement jouer l'âne. « Hihhhhaannnnnnnnnnnnnnnnnnnn !!! »  Un petit rire amusé s'échappa de ma gorge. Y avait que ma soeur pour me faire faire ça!

« Cassandra c'est moi, je t'ai ramené les restes du poulet que maman a cuisiné ^^» . Cassandra avait tendance à apprécier ce genre de choses et ce n'était sûrement pas pour manger. Parfois, il lui arrivait de déposer les entrailles d'une bestiole dans un bol à l'entrée de la cabane où elle travaillait. De quoi faire vomir les petits courageux dès leur arrivée, mais il n'avait encore rien vu, c'était bien plus flippant de parcourir la cabane de l'horreur en compagnie de Cassandra XD. Ce jour-là, elle a failli perdre un bras XD. Heureusement pour elle, je lui avais aussi amené une boite avec son plat préféré. Il n'y a jamais rien de meilleur que la cuisine de maman.  « J'ai aussi amené du fromage pour Fred' » Oui parce que Cassandra et Freddy c'était une grande histoire d'amour



Le cœur d’une femme est un océan de secrets.
Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre...
avatar
Lily Livingston
as Aylee Columbus

as Aylee Columbus
Voir le profil de l'utilisateur
http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t6-lily-vous-savez-moi-je-ne-crois-pas-quil-y-ait-de-bonne-ou-de-mauvaise-situation http://enjoy-the-show.rpg-board.net/t81-lily-never-grow-up

Débutante

✮ AVATAR : Park Shin Hye
✮ PSEUDO : Melo
✮ CREDITS : NeverSky
✮ DATE DE NAISSANCE : 14/07/1988
✮ AGE : 29
✮ REPLIQUES DONNEES : 442



✮ POINTS D'AUDIMAT : 5930
✮ POINTS DE PARTICIPATION : -2968
✮ APPARITION DANS LA SERIE LE : 03/04/2014
✮ MON ROLE DANS LA SERIE : Aylee Columbus
✮ COTE COEUR IRL : Amoureuse et accro <3 . Que toutes les Fans se fassent une raison , Min Sung n'est plus célibataire :teehee: , il est à moi :loove:
✮ COTE COEUR SERIE TV : En couple avec l'homme de sa vie , son âme soeur <3
✮ MES PENSEES DU MOMENT :

“Love is like the wind, you can't see it but you can feel it.”


✮ RPS EN COURS :
Série:
✮ Thelee • Real Love stories never have endings
Irl
✮ Lilac • Donkey for one, Donkey for two !
✮ Before The Show
✮ Joly• Home Sweet Home
✮ Sunny - And we were flirting and teasing... And then we kissed.

Terminés
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
 

Freddy... that's a nice name - Cassayl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [E11] J5 Nice - Rhône-Alpes
» Freddy Guarin, 700K€ , Mdef (D/C)
» [ED11] [Inscriptions J5] Nice - Rhône-Alpes, le 26/01
» U2 à Nice le 15/07/2009
» Nouveau joueur sur Nice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enjoy The Show :: Les Habitations-